Airbnb surfe sur l'après-crise et signe le meilleur trimestre de son histoire

Grace à la possibilité de voyager à nouveau et à la démocratisation du travail hybride, la plateforme de locations de logements enregistre un chiffre d'affaires en hausse de 36% au troisième trimestre, par rapport à la même période de 2019. Airbnb observe un nouveau mode de vie avec des locations plus longues et moins loin du domicile.

3 mn

Airbnb affiche au troisième trimestre un chiffre d'affaires nettement supérieur à la même période de 2019.
Airbnb affiche au troisième trimestre un chiffre d'affaires nettement supérieur à la même période de 2019. (Crédits : DADO RUVIC)

Airbnb profite de la fin des restrictions et poursuit sa croissance dynamique... jusqu'à battre un record! La plateforme enregistre en effet le meilleur trimestre de son histoire entre juin et septembre, avec 2,23 milliards de dollars de revenus, soit mieux qu'attendu.

Airbnb affiche ainsi au troisième trimestre un chiffre d'affaires nettement supérieur à la même période de 2019, année de comparaison la plus pertinente, 2020 ayant été plombée par le Covid-19, en particulier dans le secteur du tourisme. Au deuxième trimestre déjà, le groupe avait réalisé un chiffre d'affaire supérieur de 10% à la période correspondante de 2019. Cette fois, il se situe à 36% au-dessus du troisième trimestre 2019. Le groupe a aussi vu son bénéfice net quasiment quadrupler (+280%), à 834 millions de dollars, le plus important jamais réalisé par la société.

De fait, après avoir été heurtée de plein fouet par les mesures sanitaires imposées dans le monde - son chiffre d'affaires des neuf premiers mois de 2020 a plongé de 32% sur un an -,  Airbnb profite, d'une part, de la possibilité de voyager à nouveau et, d'autre part, des nouvelles tendances liées à la démocratisation du télétravail. Alors qu'ils représentaient 7% des actifs français avant la crise (3% de manière régulière et 4% de façon occasionnelle), ce sont plus de 40% des actifs qui ont basculé en télétravail complet, et 25% lors du second confinement. Cette tendance va s'inscrire dans la durée, sans néanmoins se généraliser: selon une étude de l'Institut Sapiens, le télétravail devrait en effet concerner (au maximum) entre 30% et 50% des actifs français en 2050.

Séjours plus longs et au vert

Résultat, Airbnb observe un nouveau mode de vie avec des locations longue duréeAu premier trimestre, près d'un quart des voyageurs ayant utilisé sa plateforme entre janvier et mars 2021 avaient réservé des séjours de 28 jours ou plus, soit 14% de plus par rapport à 2019. En outre, les voyages se font désormais près de chez soi (40% des locations à moins de 500 km du domicile) et plus souvent à la campagne (+40% par rapport à 2019).

"La flexibilité nouvelle" grâce au télétravail "a entraîné une révolution dans notre façon de voyager", souligne Airbnb. "Des millions de gens peuvent voyager plus souvent, plus longtemps, à plus d'endroits."

"Le monde vit une révolution dans nos modes de vie et de travail."

Et la plateforme compte bien continuer de profiter de ces nouveaux modes de vie. Au quatrième trimestre, Airbnb table sur un chiffre d'affaires compris entre 1,39 et 1,48 milliard de dollars, ce qui correspondrait à une hausse de 25% à 33% par rapport aux trois derniers mois de 2019.

(avec AFP)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.