L'Espagne attire de plus en plus de touristes

Le nombre de touristes en Espagne devrait être encore plus élevé en 2016 qu'en 2015, qui avait été une année record. Cette fréquentation se fait au détriment d'autres destinations, en particulier la Turquie.

2 mn

La désertion de la Turquie, mais aussi de la Tunisie et de l'Egypte par les touristes devrait avoir pour conséquence d'attirer 3,7 millions de personnes supplémentaires en Espagne cette année. (graphique Statista)*
La désertion de la Turquie, mais aussi de la Tunisie et de l'Egypte par les touristes devrait avoir pour conséquence d'attirer 3,7 millions de personnes supplémentaires en Espagne cette année. (graphique Statista)* (Crédits : Reuters)

L'Espagne a accueilli 32,8 millions de visiteurs étrangers sur les six premiers mois de l'année, soit un bond de fréquentation de 11,7% sur un an alors que les touristes échaudés par les attentats trouvent refuge dans la péninsule ibérique. En 2015, avait accueilli 68,1 millions de touristes étrangers, un record qui devrait être battu cette année.

Ces excellents chiffres du secteur contribuent à réduire le chômage en juillet, qui enregistre sur ce mois sa plus forte baisse (-2,23%) en 20 ans. La forte hausse des emplois saisonniers a profité aux secteurs de l'hôtellerie, de la restauration et des centres de vacances.

Les Britanniques sont les plus nombreux

Les Britanniques ont été les plus nombreux à se rendre en Espagne, selon les chiffres divulgués par l'Office national de la statistique (Ine). Ils ont été 7,95 millions à venir dans la patrie de Cervantès, 16,5% de plus que sur la même période de 2015. Ils ont été suivi par les Allemands (+6,7% à 4,99 millions) et les Français (+8,2% à 4,59 millions).

 Barcelone la ville la plus fréquentée

Les régions les plus prisées ont été la Catalogne, avec la ville très touristique de Barcelone et ses plages. Elle a reçu 7,66 millions de visiteurs étrangers, en hausse de 4,9% sur un an. Elle est suivie par les îles Canaries, au large de l'Afrique (+12% à 6,37 millions) et l'archipel des Baléares (+13,4% à 5 millions), selon l'Ine.

La désertion de la Turquie, mais aussi de la Tunisie et de l'Egypte par les touristes devrait avoir pour conséquence d'attirer 3,7 millions de personnes supplémentaires en Espagne cette année, selon les calculs de la fédération patronale espagnole Exceltur.

Le Portugal est aussi très recherché. Le pays a battu en 2015 un record en accueillant 10,2 millions de touristes étrangers, en hausse de 9,7% et devrait poursuivre sur cette lancée.

(avec AFP et Reuters)

* Graphique réalisé par Statista

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 04/08/2016 à 20:19
Signaler
normal: bonne nourriture, bon acceuil . simple, efficace.

à écrit le 04/08/2016 à 17:54
Signaler
des espagnols commencent à s'agacer de cette invasion, à Barcelone ou Majorque, apparemment.

à écrit le 04/08/2016 à 16:36
Signaler
Le Maghreb,la Turquie,l'Egypte terminés, restons en Europe....

à écrit le 04/08/2016 à 16:22
Signaler
Après les déclarations d'Erdogan, on peut penser que la Grèce va bientôt redépasser l'Espagne. Mais bon, c'est pas la même catégorie de touristes :-)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.