Sévère cure d'austérité pour Air France

 |  | 442 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Air France-KLM a annoncé jeudi un plan de transformation sur trois ans destiné à restaurer sa rentabilité, qui se traduira notamment par une réduction de sa flotte, de son programme d'investissements et de sa dette. Est également prévue une "politique de gel des augmentations générales des salaires" en 2012 et 2013 chez Air France et de modération salariale chez KLM".

"Compte tenu des incertitudes de l'environnement économique et d'un déséquilibre persistant entre l'offre et la demande de transport, (le conseil d'administration du groupe) a considéré que le choix d'une quasi-stabilité de l'offre du groupe Air France-KLM, tant pour le transport de passagers que pour le transport de fret, s'imposait", a indiqué la compagnie aérienne ce jeudi. Ainsi, sur les trois années qui viennent (2012-2014), le groupe a précisé qu'il n'augmenterait son offre cumulée que d'un peu plus de 5%.

"La conséquence sera une réduction de la flotte du groupe et donc du programme d'investissement à l'exception des investissements destinés à l'amélioration continue de la sécurité des opérations et de ceux liés aux services au client", a fait savoir Air France-KLM. Ses investissements seront ainsi ramenés de plus de 6 milliards d'euros sur la période 2009-2011 à moins de 5 milliards sur les trois prochaines années, décision qui "a amené le groupe à aménager son plan de flotte à moyen terme en combinant, entre autres, décalage de livraisons d'avions et non exercice d'options".

Air France-KLM se fixe également "comme objectif prioritaire la réduction de 2 milliards d'euros de la dette nette du groupe d'ici fin décembre 2014 pour la ramener ainsi à un niveau de l'ordre de 4,5 milliards". "La génération d'une capacité d'autofinancement nette de deux milliards d'euros sur la période 2012-2014 résultera de mesures d'application immédiate et d'un plan de transformation."

Les nouvelles mesures d'économies, qui se traduiront notamment par le gel des augmentations générales des salaires en 2012 et 2013 chez Air France et la poursuite du gel des embauches décidé en septembre, atteindront plus de 1 milliard d'euros sur trois ans. "Ces améliorations restent toutefois insuffisantes pour garantir un retour durable du groupe à la compétitivité et une situation financière durablement assainie. Le conseil d'administration a donc décidé (...) un plan de transformation concernant l'ensemble des métiers et dont l'objectif est de générer une augmentation supplémentaire d'un milliard d'euros de la capacité d'autofinancement sur trois ans", a ajouté le groupe.

Air France-KLM vise en outre un retour à l'équilibre du moyen-courrier en trois ans.

Alexandre de Juniac, devenu directeur général d'Air France à la mi-novembre en remplacement de Pierre-Henri Gourgeon, avait annoncé début décembre qu'il prendrait au début 2012 un premier train de mesures d'économies, sans toucher à l'emploi. Ces mesures devraient être suivies d'un plan de redressement de la compagnie en mai ou juin, avec en ligne de mire un retour à l'équilibre des résultats du réseau court et moyen-courrier fin 2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/01/2012 à 17:35 :
il est à souhaiter que Qatar ou Ethiad , prennent des participations dans le capital AF/KLM...ce qui à mon avis risque de se faire ,et ,cela devrait bien arranger les affaires d'AF et KLM...ce serait la moins pire des solutions...on verra bien!!
a écrit le 15/01/2012 à 9:38 :
Que pensez-vous du cout du travail par rapport à la concurrence directe?
a écrit le 13/01/2012 à 18:25 :
Quand verra-t-on M.Spinetta faire amende honorable à la télévision et s'excuser de ne pas avoir su prendre les bonnes décisions à temps?
Combien de temps accepterons-nous de voir un bonus indécent représentant plus d'une vie entière d'un salarié moyen versé à un DG qui a échoué?
Tant d'arrogance chez ces "décideurs" me dégoûte.
Réponse de le 16/01/2012 à 3:25 :
@serge: c'est en efet le problème: ils n'assument pas leurs responsabilités et cherchent un bouc émissaire pour les décisions idiotes qu'ils ont prises. J'entanedais Sarko dire récemment que "c'est ;a crise"...mais bon dieu qui a pris les décisions pour nous mettre dans cette impasse, les politiques ou mon boucher !!!
a écrit le 13/01/2012 à 16:48 :
Je ne crois pas que AF soit pire que d'autres compagnies aériennes.... sûrement, elle est mal gérée. Pourquoi ne pas confier la compagnie à une néerlandais? AF n'est elle pas la vitrine du mal français?..... les français ne se rendent pas compte à quel point le monde qui les entoure est changeant et nous ne sommes plus cette puissance de jadis....dans les années 1970, la France comptait encore, aujourdhui, nous sommes rattrapés par tous, Inde, brésil, chine, etc..... après la perte du AAA et notre incapacité à proposer une projet européen de sociéte non plus basé sur des états nation mais un état fédéral, il faudrait que la France rattrape en 5 ans tout ce qu'elle a perdu en 20 ans? Nous sommes un pays à la dérive, et nos politiques qui parle de notre siège permanet à l'ONU me font rire.... je préfère avoir une économie florissante et en croissance qu'un siège à l'onu qui ne sert à rien....
a écrit le 13/01/2012 à 16:35 :
AF doit être totalement privatisés.
Avec l'Etat,incapable de gérer le dossier GOURGEON,qui est parti avec un bonus incroyable,alors que le Président de la République avait déclaré que seul le sain résultat serait doté d'un BONUS!!!!
Avec des Syndicats,accrochés à des vieilles lunes ,un CE pléthorique sans contrôle,nous sommes dans le cas de figure de EDf. Que fait la COur des Comptes?
Etant en surendettement,il faudra comme les Grecs vendre cetteflotte à une Compagnie d'expérience pourquoi pas Air China???
Réponse de le 16/01/2012 à 3:31 :
@privatisation: ce n'est p;as un problème de privatisation, mais de compétences des dirigeants parce qu'en France, on met à la tête des grandes entreprises publiques et privées les copains du copain qui sont en général totalement incompétents !!!
a écrit le 13/01/2012 à 14:03 :
Génial !
après des années de gabegie, de laxisme et de gestion désordonnée, voilà les vaches maigres.
Va-t-on supprimer le CE ?
Moi je ne prends jamais Air France, marre d'être traité comme du bétail.
Réponse de le 13/01/2012 à 15:26 :
si tu ne prends jamais AF comment peut tu en avoir marre?et que connait tu de la gestion d'une entreprise de 40000 personnes ......
Réponse de le 14/01/2012 à 19:19 :
Personnellement je n'ai jamais été traitée comme vous le dites et pourtant je prends l'avion 3 fois par semaine pour le travail... ah oui c'est vrai vous critiquez sans jamais prendre air france donc sans savoir... faut être de mauvaise foi pour faire ça non?
Réponse de le 15/01/2012 à 9:07 :
Et bien moi je prends Air France et d'autres et je trouve que bien souvent les autres (Singapore Airlines, Emirates ....) sont nettement meilleurs !
a écrit le 13/01/2012 à 12:51 :
On prend les même et on recommence. Après des années de désastre à la SNCF, voici le même résultat chez Air France. Le lien est vite trouvé. Et puis l'histoire de la sous traitance étrangère qui garde les vis et boulons dans leurs poches, non franchement quel sérieux !!
a écrit le 13/01/2012 à 12:11 :
Comment peut on se réjouir du sort de dizaines de milliers de salariés! Ceux ci se voient imposer des mesures drastiques pour pallier à une situation dont ils ne sont pas responsables!
a écrit le 13/01/2012 à 10:50 :
Perso je vais 1 fois par an au Brésil et pour 12h de voyage je choisis toujours Air France et en 5 an je n'ai jamais eu aucun soucis, les prix ne sont pas beaucoup plus cher et le confort y est bien sympathique. Je trouverais dommage qu'on perde notre aviation à cause de magouille de PDG surdiplomé mais incompétent
Réponse de le 13/01/2012 à 14:06 :
Vous avez très bien choisi votre ligne !
cependant ce type de commentaire est inutile, car ceux qui ont eu un gros problème ne peuvent plus, (malheureusement), envoyer de messages pour exprimer leur satisfaction.
a écrit le 13/01/2012 à 10:08 :
Air France est à l'image de notre pays, je pense que nous avons malheureusement les dirigeants les plus mauvais et incompétents, il n'y a que la politique qui compte les intérêts de l'entreprise et du pays ne comptent pas.
a écrit le 13/01/2012 à 10:06 :
La France n'a pratiquement plus qu'une seule compagnie d'envergure internationale. L'époque héroïque avec UAT, TAI Air Inter etc. est bien révolue. Personnel et dirigeants d'AF n'ont pas su évoluer. Ils ont défendu bec et ongles le fameux monopole. Tout a volé en éclats avec l'UE. Le salut d'AFne réside qu'en une méga fusion (pas avec un bras cassé comme Alitalia) mais un grand groupe. Le rapprochement avec KLM est sans doute du au fait que les Néerlandais préféraient encore les Français aux Allemands qui ne sont pas leurs voisin préféré ! AF ne joue plus dans les cours des grands avec Lufthansa et BA en Europe. Sans oublier les compagnies du Golfe (clientes d'Airbus) qui lui taillent des croupières chaque jour.
a écrit le 13/01/2012 à 9:41 :
Aucun article de presse ne mentionne de pertes d'emploi..... Alors comment expliquer que les procédures de licenciements sont déjà en application en Allemagne (150 personnes...) , en Autriche et en Espagne?...... Cela s'appelle de la désinformation, voire de la manipulation de l'opinion publique... Eh oui... Elections en vue.... L'information fait abstraction volontaire de tout le personnel d'Air France en poste à l'étranger.... C'est plus discret.
Réponse de le 13/01/2012 à 10:21 :
ils on encore de la chance d avoir un emploi avec les jours de gréves qu il ya a AIRFRANCE
Réponse de le 13/01/2012 à 14:08 :
d'accord avec bob.
quand on traite les gens de cette façon, il faut vraiment se battre pour garder le monopole, sinon c'est perdu.
Bien sûr qu'ils iront ailleurs.
Réponse de le 13/01/2012 à 16:46 :
Mais la greve existera aussi en dehors de la France;-)
Réponse de le 13/01/2012 à 17:09 :
air caraibe preavi de greve on va dans les iles a la voile
a écrit le 13/01/2012 à 0:33 :
Avez vous lu l' article de CAPITAL sur Lufthansa? Le probleme d'Air France c'est que la direcftion n'a pas pris les decisions de peur de greves des syndicats et qu'aujourd'hui ils sont sactionne a la bourse.Ils reagissent que maintenant mais que vont faire les syndicats ? Sans doute du chantage
Réponse de le 13/01/2012 à 9:37 :
L'ancienne direction avait perdu tout crédit : amendes record dans le fret pour attente illicite sur les tarifs, mauvaise gestion des couvertures pétrolières, gestion de la flotte aléatoire (l'A380 s'avère trop gros, et donc aujourd'hui, ses destinations changent au bout de quelques semaines). Alors il est vrai que dans ces conditions, demander des sacrifices aux personnels est difficile. Cela-dit, l'ancien patron est parti avec un sacré bonus, qu'il n'a pas eu la décence de refuser.
Réponse de le 13/01/2012 à 14:11 :
@ utafit :
mais bien sûr que c'est ça ! comment n'y ais-je pas pensé ?
c'est la faute aux autres : patrons, prix du pétrole, Lufthansa, Emirates, tous ligués pour couler notre belle, transparente et inestimable vache à lait.
Cela me rappelle un peu les dockers, pas vous ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :