Le nouveau patron d'Air France n'aura pas de "retraite chapeau"

 |   |  246  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le conseil d'administration d'Air France a considéré, à sa majorité, que la période était suffisamment difficile pour se prêter à l'ouverture de ces avantages.

Le nouveau PDG d'Air France, Alexandre de Juniac, ne bénéficiera pas de retraite chapeau, comme à l'accoutumée pour un nouveau mandataire social, le conseil d'administration ayant rejeté une résolution en ce sens, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

"Le conseil d'administration d'Air France du 16 novembre a rejeté l'extension du plan de retraites chapeau au bénéfice du nouveau PDG", a indiqué une source syndicale.

"Cinq administrateurs salariés et un administrateur indépendant ont voté contre. Trois administrateurs indépendants se sont abstenus tandis que cinq mandataires sociaux, un administrateur salarié et deux administrateurs indépendants ont voté pour", selon la même source.

"Nous confirmons que le conseil d'administration d'Air France a considéré, à sa majorité, que la période était suffisamment difficile pour se prêter à l'ouverture de ces avantages", a déclaré un porte-parole de la compagnie française.

Il a souligné que la retraite chapeau n'était toutefois pas une demande d'Alexandre de Juniac. "Il s'agit d'une résolution automatique pour un nouveau mandataire social", a-t-il ajouté.

Interrogé sur le montant du salaire du nouveau patron d'Air France, il n'était pas en mesure de le préciser immédiatement.

En complément de la retraite légale, les hauts dirigeants de quelques grandes entreprises ont droit à une "retraite chapeau" (dite aussi "surcomplémentaire") s'ils achèvent leur carrière dans l'entreprise. Son versement est étalé pendant toute la durée de la retraite du bénéficiaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/12/2011 à 8:42 :
C'est un faux débat. Pensez-vous que, compte tenu de son cursus, M. de Juniac -49 ans- finira sa carrière à Air France?
a écrit le 07/12/2011 à 9:51 :
Mais non les retraites chapeaux on ne leur accorde pas quand ils arrivent mais bien un an ou deux avant qu'ils ne partent !!!! Voir son prédécesseur !!!
a écrit le 29/11/2011 à 11:16 :
C'est-y-pas malheureux !!! Si on n'arrête de faire des gros chèques à nos dirigeants du CAC-40, ils risquent de devoir aller à la soupe populaire ... Et pour le parachute doré (le chèque que l'on touche quand on est viré pour résultats catastrophiques !), les votes ont donné quoi ?
a écrit le 29/11/2011 à 9:35 :
CINQ PLUS UN CA FAIT SIX CONTRE
TROIS ABSTENTIONS
CINQ PLUS UN PLUS DEUX CA FAIT HUIT POUR
Pour moi sa retraite chapeau est acceptée!
Réponse de le 06/12/2011 à 16:23 :
Dans l'hypothese que c'est une decision prise a la majorite de oui il en fait donc 9 pour prendre une decision...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :