Etihad Airways défie Ryanair pour rafler Aer Lingus

 |   |  295  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La compagnie d'Abou Dhabi a annoncé avoir pris 2,87% du capital de la compagnie irlandaise convoitée depuis 2006 par Ryanair qui en détient près de 30%.

 Les compagnies aériennes du Golfe poussent leurs pions en Europe. En parallèle d?une forte croissance de leurs capacités vers le Vieux continent, elles accroissent leur influence en prenant des participations dans le capital des transporteurs les plus fragiles. C?est le cas de Qatar Airways qui a est entré au capital de Cargolux et d?Etihad. Après avoir raflé près de 29% d?Air Berlin, la compagnie d?Abou Dhabi a annoncé ce mardi avoir acheté 2,87% du capital de l?irlandaise Aer Lingus, pour un montant non communiqué.

Dublin veut sortir du capital d'Aer Lingus
Une entrée dans le capital assortie de partenariats commerciaux entre les deux compagnies qui ne peut qu?inquiéter la low-cost irlandaise Ryanair qui, depuis son OPA ratée fin 2006, cherche en vain à mettre la main sur Aer Lingus. Ryanair possède environ 30% d?Aer Lingus et voit ses ambitions se heurter à l?hostilité de la direction, du gouvernement irlandais, propriétaire de 25% d?Aer Lingus, mais aussi de Bruxelles. Le directeur général de Ryanair, Michael O?Leary n?a pas tardé à réagir. La prise de participation d'Etihad "n'affecte pas l'avenir d'Aer Lingus, qui pourra seulement être décidé quand et si le gouvernement irlandais vend sa part de 25%", a-t-il rappelé en mettant en garde contre un risque de dislocation d'Aer Lingus si ces 25% tombait dans les mains d'Etihad ou d'un investisseur sa participation dans le cadre d'un plan de vente de trois milliards d'euros d'actifs pour financer le remboursement de la dette du pays. La multiplication des investissements d?Etihad impressionne. La compagnie a également étendu son influence dans l?Océan Indien en prenant 40% du capital d?Air Seychelles. Elle discute aussi avec Air France-KLM pour signer des accords

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :