ADP arrache les aéroports turcs

 |   |  229  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon l'agence Reuters, Aéroports de Paris a été choisi face à Vinci pour prendre devenir actionnaire de référence du groupe aéroportuaire TAV. Il prendra 38% du capital pour 874 millions de dollars.

Aéroports de Paris a remporté la bataille face à son grand rival Vinci pour la reprise de l'opérateur turc TAV Havalimanlari Holding, dont il va prendre 38% pour 874 millions de dollars, selon l?agence Reuters qui cite de sources proches de la transaction.Vinci a fait une offre sensiblement moins élevée il y a environ une semaine et a refusé de l'augmenter, la gouvernance étant un point de désaccord, ont ajouté ces sources. Il s'agit de l'opération internationale la plus ambitieuse pour ADP depuis un accord de participations croisées avec l'opérateur néerlandais Schiphol en 2008.

Une prime de 35% par rapport au cours de vendredi

ADP va payer 11,5 lires turques par action - soit une prime de 35% par rapport au cours de clôture de TAV vendredi. Sa participation est inférieure au seuil qui nécessiterait le dépôt d'une offre de rachat de l'ensemble de l'entreprise, ont précisé les sources. L'accord valorise TAV, opérateur de dix aéroports dans le monde, dont Istanbul, le plus grand de Turquie, à environ 2,3 milliards de dollars. Les actionnaires qui contrôlent TAV, le groupe de construction Tepe Insaat et Akfen Holding, vendent chacun 18% et conserveront plusieurs sièges au conseil. Une porte-parole d'ADP n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat. Un porte-parole de Vinci a dit que l'entreprise ne commentait pas les rumeurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2012 à 15:56 :
Dans sa logique, Sarko aurait dû interdire ce contrat !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :