Pierre Graff, PDG d'Aéroports de Paris : « Avec TAV, ADP se place parmi les premiers groupes aéroportuaires du monde »

Aéroports de Paris a remporté son duel face à Vinci. Il rachète 38 % du groupe aéroportuaire turc TAV Havalimanlari Holding pour 874 millions de dollars, sa plus grosse opération à l'international. Son PDG, Pierre Graff répond aux questions de "latribune.fr".
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Que vous apporte cette prise de participation dans le groupe turc TAV ?

Je suis très fier de cette opération. Aéroports de Paris change de dimension. Nous avons désormais 37 aéroports dans notre portefeuille gérés directement ou indirectement, qui accueillent 180 millions de passagers. Ce qui nous place parmi les tout premiers groupes aéroportuaires du monde. C'est le résultat d'une stratégie. Nous avions toujours dit que nous avions des besoins de relais de croissance et de croissances additionnelles à moyen et long terme et que nous cherchions à investir dans des aéroports internationaux de plus de 10 millions de passagers, situés dans les pays de l'OCDE ou dans les pays émergents et présentant un fort potentiel de croissance d'Ebitda.

Votre offre valorise TAV à 2,3 milliards de dollars, n'est-ce pas cher payé ?

Non, nous sommes dans la cible de la vraie valeur de cette entreprise, qui affiche un taux de croissance de 18 % par an. Le taux de retour sur investissement se situe à deux décimales. Nous n'avons pas pris de risques stupides sinon nos actionnaires ne nous auraient pas soutenus.

Avez-vous pris en compte que des concessions aéroportuaires, dont dispose TAV peuvent ne pas être renouvelées ou que sans troisième piste d'ici à 2020 l'aéroport d'Istanbul risque d'être saturé ?

Nous avons fait nos calculs en prenant comme hypothèse qu'aucune des concessions ne sera reconduite. Toute reconduction sera forcément du plus. Concernant la troisième piste, il faut savoir que dans le système turc, son financement ne sera pas à la charge de TAV mais à celle des autorités turques.

Craignez-vous une dégradation de votre note ?

Aéroports de Paris restera dans la zone A (ADP est A+ aujourd'hui). Nous n'avons pas d'inquiétude majeure de côté-là.

Après ce succès, allez-vous continuer votre croissance externe ?

TAV a une stratégie de croissance externe que nous suivrons. Pour le reste, nous avons un bon rating. Nous verrons au cas par cas.

Après l'accord signé en 2008 avec Amsterdam Schiphol, vous indiquiez que votre stratégie était d' investir dans des gestionnaires de hubs de Skyteam (l'alliance d'Air France-KLM), or Istanbul est le hub de Turkish Airlines, membre de Star Alliance (Lufthansa, United...). Est-ce compatible?

C'est juste, il y a effectivement une différence d'approche. Avec Amsterdam, nous avons pris une faible participation capitalistique mais nous avons mis en commun des opérations. C'était plus un investissement industriel. Avec TAV, l'approche est différente car nous sommes l'actionnaire de référence et nous allons épouser la stratégie de TAV. Il s'agit d'abord d'un investissement capitalistique. Mais nous essaierons de mettre en place des synergies pour obtenir des ressources additionnelles.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 13/03/2012 à 5:57
Signaler
L'audience pour vol de preuves avec effraction des domaines personnels des 4 Contre ADP devant la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Paris prévue le 18 octobre 2011 a été finalement reportée au 23 janvier 2012. Petit rappel du mode d'emp...

le 15/03/2012 à 11:00
Signaler
C'est quoi cette histoire?

à écrit le 12/03/2012 à 18:02
Signaler
Ils pourront prendre de la graine avec celui d'Istanbul. Il est superbe

à écrit le 12/03/2012 à 18:01
Signaler
Encore bravo!!! Sije ne me trompes, "Aéroports de Paris" est le champion du monde des grêves et des blocages!!!. Les passagers remercient les syndicats colberto-marxistes français. Encore toutes nos félicitations et bonne chance face à vos concurrent...

à écrit le 12/03/2012 à 16:26
Signaler
L, es aéroports de Paris et surtout Roissy sont une honte. Je vous prie de croire que les commentaires des passagers en provenance de pays civilisés ,ou en partance pour ces mêmes pays, ne rendent pas fiers d'être français Vingt trois heures à Roissy...

à écrit le 12/03/2012 à 14:15
Signaler
Avec une telle somme,ADP aurait pu faire à Paris un truc comme à Singapou

à écrit le 12/03/2012 à 12:53
Signaler
ADP ferait bien d'améliorer les infrastructures de Roissy (obligation de repasser les contrôles en changeant de terminal en correspondance) et surtout la liaison ferroviaire vers le centre ville, catastrophique par rapport à d'autres métropoles comme...

le 12/03/2012 à 13:28
Signaler
ADP ne gere pas le reseau ferroviaire... Il faut plutot vous plaidre aupres des RFF, SNCF, STIF, Etat.

le 12/03/2012 à 13:44
Signaler
ADP n'est pas responsable de la liaison vers Paris...

le 12/03/2012 à 13:57
Signaler
Ceci dit, ADP est quand même responsable de l'architecture générale de Roissy, et de son agencement intérieur. Or celui ci a été classé "pire aéroport du monde", avant de regagner 4 places (en partant de la fin du classement) grace aux avantage que l...

le 12/03/2012 à 16:08
Signaler
Merci de me préciser que la SNCF n'est pas ADP. Mais comme je ne suis pas totalement débile, je remarque que dans la plupart des aéroports dignes de ce nom il y a une liaison ferroviaire performante (Gatwick, Heathrow, Bruxelles, Amsterdam, Wien,Berl...

le 12/03/2012 à 16:25
Signaler
Ah bon ca passe à Anthony..; et ben t 'es pas difficile

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.