La folle croissance de Ryanair : 3 millions de passagers en 1997, 120 millions espérés en 2022

 |   |  676  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La compagnie à bas coûts irlandaise qui transportera cette année 79 millions de passagers compte augmenter son trafic de 51% d'ici à dix ans, à 120 millions de voyageurs. Un volume qui lui permettrait de représenter 18% du marché court-courrier intra-européen contre 12% aujourd'hui.

La phrase du communiqué en dit long sur les ambitions de Ryanair. La compagnie à bas coûts irlandaise table sur 120 millions de passagers transportés par an d'ici une dizaine d'années. Ce qui constituerait un bond de 51% par rapport aux 79 millions espérés à l'issue de l'exercice en cours qui s'achèvera fin mars. Pour rappel, la compagnie à bas coûts transportait seulement 3 millions de passagers en 1997, l'année de son entrée en Bourse. Ceci avec 12 avions. Elle en compte 298 aujourd'hui. Un nombre qu'il faudra augmenter pour transporter 51% de passagers de plus.

L'objectif de bénéfices revu à la hausse

Les raisons de cette croissance ? Le potentiel de développement est énorme juge la compagnie, alors que la plupart des compagnies réduisent la voilure sur le segment du court-courrier. « Ryanair ne transporte qu'environ 12% du marché court-courrier européen (...) le secteur est dominé par des compagnies inefficaces, générant des chiffres d'affaires importants mais des pertes cumulées sur la durée. Nous estimons que 580 millions de passagers voyagent sur les lignes intra-européennes à des prix élevés sur des compagnies en pertes ou générant de faibles marges. Cela représente une opportunité majeure pour Ryanair de croître de manière profitable pour atteindre un trafic de 120 millions de passagers annuels au cours des dix prochaines années », a indiqué la compagnie à bas coûts dans le communiqué de presse diffusé ce lundi sur la hausse de 10% de son bénéfice net au premier semestre, à 596 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 3,106 milliards d'euros (+15%). Une performance qui a poussé la direction à réviser à la hausse ses objectifs annuels. Le résultat net ne devrait plus se situer dans une fourchette de 400 à 440 millions comme indiqué jusqu'ici mais entre 490 et 520 millions d'euros.

18% de parts de marché d'ici à 10 ans

Et Ryanair de continuer l'argumentation. « Avec une discipline des coûts, l'exploitation d'une flotte d'avions peu gourmande en kérosène, Ryanair peut non seulement maintenir, mais étendre son avantage en termes de coûts sur tous ses concurrents en Europe. La combinaison de la faiblesse de nos coûts, de notre haut niveau de cash flows, et de la robustesse de notre bilan, nous donne les moyens à nous engager dans une décennie de croissance. La direction de Ryanair estime qu'elle peut légitimement viser 18% du marché court courrier intra-européen.

Les concurrents réduisent la voilure

Déjà, la cherté du prix du carburant et la faiblesse de l'économie européenne qui ont déjà coûté la vie cette année à Malev, Spanair, Windjet OLT Express et Bmibaby, rappelle Ryanair. En outre, d'autres compagnies comme Air France-KLM, Lufthansa, IAG, Air Berlin, SAS ont annoncé des restructurations qui passent par des contractions de leur activité court-courrier et des compagnies charter comme Thomas Cook on aussi réduit leur flotte, précise la compagnie irlandaise.

Quel avenir pour les aides financières des régions?

La compagnie tord le cou aux observateurs qui estiment que Ryanair ne pourra plus croître aussi rapidement que par le passé. Sa croissance est en effet moins forte aujourd'hui (+4% cette année). Ce qui est un peu normal au regard de la taille de cette compagnie née en 1985, mais qui a surtout commencé son ascension au milieu des années 90. Pour autant, reste une inconnue sur l'avenir de Ryanair. Quels seront les résultats des différentes enquêtes lancées par Bruxelles sur les aides financières reçues ici et là en Europe en échange de sa présence sur tel ou tel aéroport ? Quel sera l'impact des contraintes budgétaires des collectivités locales sur l'enveloppe accordée à Ryanair quand bien même le système d'aides en question était validé ? Enfin, même si les Majors européennes auront du mal à faire comme leurs homologues américaines qui ont réussi à se rapprocher du niveau de coûts des low-costs, les restructurations lancées les concurrents ne doivent pas être non plus balayées de la main par Ryanair

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2012 à 14:18 :
Il est clair qu'il va falloir arrêter le scandale que constitue les subventions accordées par les Chambres de commerce régionales, Ryanair n'en a pas besoin et cela constitue une concurrence déloyale pour les autres compagnies. La gestion interne de Ryanair est aussi scandaleuse et devrait être alignée sur les normes européennes en la matière. Juridiquement c'est un véritable scandale totalement inacceptable. Mais que font les Politiques ?
Quant au confort des vols, je ne prendrai plus jamais cette compagnie "voyou".
Réponse de le 10/11/2012 à 9:37 :
Ça donne la possibilité a tpus mes élÚves de Faire une année Erasmus a l'étranger et a beaucoup de gens la possibilité de visiter l'Europe. Quel dommage d'être aussi arrogant dans vos propos :(
a écrit le 06/11/2012 à 11:59 :
à force de ne rien faire pour assurer la sécurité des passagers, alors on tombera dans la configuration, Ryanair achète Air Lingus, et se fait racheter par une grosse compagnie Européenne ou internationale qui la remettra sur les rails dans le respect des normes IATA. C'est à l'image de leur sulfureux patron, pourquoi annoncer 18% de part de marché sauf si ce n'est pour augmenter et spéculer sur la valeur de son entreprise. Autre exemple Virgin Atlantic était un sérieux concurrent pour British airways, maintenant la compagnie cherche à nouer des partenariats. Ryanair ne fait pas de la qualité donc exit pour bientôt.
Réponse de le 06/11/2012 à 15:55 :
Puissiez-vous avoir raison !
Réponse de le 10/11/2012 à 9:39 :
Ryanair montre du doigt la pratique scandaleuse des autres compagnies aériennes qui volaient notre argent en réservant la possibilité de voyager au plus riche. Viva Ryanair
Réponse de le 21/11/2012 à 18:39 :
N'importe quoi, la surete aerienne n'est pas du ressort des compagnies aerienne uniquement ... heureusement il y a des normes qui sont les memes pour AF et Ryanair ... Combien de crash pour AF et Ryanair durant les dernieres annees. Repondez a cette question et vous trouverez quel comagnie parmis ces deux est la moins sure !
a écrit le 06/11/2012 à 11:49 :
Un petit exemple des méthodes de cette entreprise. Les jeunes pilotes ne sont pas embauchés par Ryan Air mais doivent contacter un avocat désigné par la compagnie qui va créer pour chacun une entreprise de location de personnels dont ils seront les seuls personnels et dont Ryan air est le client exclusif.
Cela évite de payer les charges sociales, cela évite de négocier quoi que ce soit.
Réponse de le 06/11/2012 à 11:54 :
Et je connais des pilotes volant chez Ryanair qui aimerait bien passer chez easy jet, vous imaginez les conditions de travail !!!
Réponse de le 10/11/2012 à 9:42 :
Et moi je connais 1 pilote plus âge qui est trÚs content de travailler pour Ryanair. Parlant des contrats, pourquoi la France a crée un contrat CDII quand il existe déjà un CDI et un CDD? C'est plutôt pour profiter des gens et ne pas payer un salaire correct. Ça c'est promu par le gouvernement Ftancais pas 1 compagnie prive!
a écrit le 06/11/2012 à 11:21 :
rencontre régulièrement de retards, de problèmes techniques, de pressurisation, de manque de carburant !!! A mon sens c'est une compagnie loin d'être aussi sur qu'Air France. C'est plutôt une compagnie qui nous apporte tous les problèmes en terme de respect des normes. Ils ont une réputation qui leur va très bien "borderline" à l'image de l'organisation des supermarché hard discount où le salarié fait, le plus vite possible et est payé à coup de lance pierre.
Réponse de le 10/11/2012 à 9:44 :
C'est la compagnie la plus ponctuelle en Europe
Réponse de le 21/11/2012 à 18:41 :
Paris Leprechaun +1
toutes les statistiques de ponctualite sont en faveurs de ryanair
Réponse de le 21/11/2012 à 23:48 :
;-) Merci Jamila d'avoir du bon sens
a écrit le 06/11/2012 à 9:55 :
C'est Air France qui est allé au fond de l'Océan Atlantique. Ryanair est plus sûr.
Réponse de le 06/11/2012 à 11:08 :
On verra bien un jour quand il feront du long courrier. A comparaisons ISO Air France n'a eu aucun problème technique ni de crash sur ces distances et en plus ils sont à l'heure leurs avions. Par ailleurs le jour ou les avions Ryanair cracheront pour manque d'essence et non pas pour un problème technique, ce qui risque fortement d'arriver, ça sera donc plus grave, vraiment plus grave car le crash sera intentionnel.
a écrit le 05/11/2012 à 23:09 :
Je prends jamais l'avion. Je passe mes vacances chez moi et je suis très heureux comme cela. Alors, les compagnies aériennes, elles peuvent crever, je m'en tape.
Réponse de le 06/11/2012 à 8:34 :
Que voilà un commentaire intéressant qui fait avancer le débat;-:)))
a écrit le 05/11/2012 à 21:14 :
Une compagnie qui se permet de faire payer les uniformes à ses salariés, qui ne paie ses navigants que lorsque les réacteurs sont en fonctionnement, qui interdit aux salariés du siège Irlandais de recharger leurs modestes téléphones mobiles,qui se moque de ses clients lorsqu'un nuage ... Islandais survient,c'est claire : le présent et l'avenir s'annoncent RADIEUX avant que la flambée inévitable du pétrole ne "solutionne" le sujet ! Au fait , face aux effets du changement climatique que les climatologues nous annoncent avec des effets de plus en plus évidents (demandez aux compagnies d'assurance par exemple !) quelles sont les contributions des compagnies aériennes ? Même pas de taxe kérosène et ce à grâce à la convention de Chicago de 1947 ! Regardez l'état du ciel le matin (quand la météo le permet néanmoins) et vous comprendrez peut-être dans quel état l'atmosphère et rendue par ces carlingues qui crachent leur pétrole ! Tout ça pour un weekend à Venise ou à Barcelone ...
Réponse de le 05/11/2012 à 23:09 :
Pas sûr cher ami que le changement climatique et la pollution soient plus du à la circulation aérienne qu'aux voitures à moteur diesel dont sont friands les français. Quant aux alternatives elles sont soient limitées soient pathétiques: un Brest marseille via RA coûte en moyenne une centaine d'euros aller-retour pour 1h20 de vol et une ponctualité qui a fait la renommée de la compagnie. En véhicule personnel c'est au moins 12h00 et 400 euros. En train, certainement pas mieux (plus les retards éventuels et les grèves). M'est avis cher ami que cette compagnie est bien sur une pente aussi ascendante que celle de leurs jets au décollage.
Réponse de le 07/11/2012 à 0:43 :
SUR LA POLLUTION... L'ENSEMBLE DES COMPAGNIES AERIENNES DANS LE MONDE REJETE ENVIRON 3% DE GAZ A EFFET DE SERRES ANNUELLEMENT...
C'EST UN POURCENTAGE MOINS ELEVE QUE CELUI D'AUTRES SECTEUR TELS QUE LES TRANSPORT ROUTIERS (10%) OU L'AGRICULTURE (14%) OU ENCORE L'INDUSTRIE (9%) ET LA OU LES OCEANS ET LES SOLS NATURELS EN PRODUISENT A EUX SEULS ENVIRON 40%....
MAIS LA BIZARREMENT PERSONNNE N'EN PARLE ????
Réponse de le 07/11/2012 à 15:43 :
Ah ces fameux 3% ... "seulement" ! Au fait selon le rapport du GIEC (Groupe expert Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat : http://www.ipcc.ch/pdf/special-reports/spm/av-fr.pdf) les émissions de nos carlingues préférées (RYANAIR,AIR FRANCE et autres) génèrent un EFFET DEMULTIPLICATEUR au niveau de la haute troposphère et de la basse stratosphère ! Alors oui "que" 3% d'émissions mais pas uniquement de la vapeur d'eau ou du gaz carbonique mais également des gaz à effet de serre extrêmement lourds de conséquences pour notre climat comme l'oxyde d'azote,le dioxyde d'azote,l'oxyde de soufre,le tout avec une augmentation annuelle moyenne de trafic de 5% !!! Rappelons pour terminer que la haute atmosphère est constituée de gaz protecteurs pour la VIE comme l'ozone, le méthane,... Ce "parapluie" naturel est en danger ! Donc la vie sur TERRE est en danger ! N'en déplaise à ceux qui estiment que le bonheur est au bout de la piste de décollage avec RYANAIR ou ...AIR FRANCE !
Réponse de le 07/11/2012 à 22:19 :
JE PARLE BIEN DES MEMES GAZ A EFFET DE SERRE....POUR TOUTES LES ACTIVITES HUMAINES AFIN QUE LES CHOSES SOIENT COMPARABLES...
QUAND IL Y A 5% DE HAUSSE ANNUELLE POUR L'AERIEN, IL Y EN A + 15% POUR LES ACTIVITES AGRICOLES ET D'ELEVAGE ET ENVIRON +10% POUR L'INDUSTRIE...
DONC EFFET DEMULTIPLICATEUR ...OK... MAIS C'EST PIRE ENCORE POUR LES AUTRES ACTIVITES... ARRETEZ DONC DE PESTIFIRER SUR L'AERIEN ET ATTAQUEZ DONC PLUTOT LES SECTEURS OU LA HAUSSE ET LE TAUX DE POLLUTION SONT PLUS ELEVES QUE L'AERIEN...
Réponse de le 08/11/2012 à 9:15 :
Il ne s'agit pas de "pestiférer" mais d'être REALISTE ! Entre la peste et le choléra, il n'y a rien à choisir ! Puisque vous évoquez très justement l'impact CLIMATIQUE peu médiatisé de l'agriculture intensive,il est clair qu'il vaut mieux se nourrir le plus NATURELLEMENT possible (agriculture extensive dite PAYSANNE voire BIOLOGIQUE) et de SAISON ! (les fraises d'Egypte en HIVER par AVION ,ça fait tâche !) Cela évitera les rejets atmosphériques de PROTOXYDE D'AZOTE d'une agriculture débridée (rappel pour le protoxyde d'azote : 298 fois plus puissant que le CO2 (http://www.actu-environnement.com/ae/dictionnaire_environnement/definition/pro(toxyde_d_azote_n2o.php4) Néanmoins, le côté fréquemment "futile" de nos déplacements en avion sont sans commune comparaison avec la nécessité de nous alimenter vous conviendrez ... j'espère ! Chercher le soleil à tous prix en hiver au bord de la mer rouge, flâner au bord de la lagune de Venise,...me semblent quand même moins VITAL que de se nourrir ! Je respecte votre "affectif" pour l'aérien mais les riverains des aéroports pourraient tempérer votre ardeur ! Demandez aux habitants du secteur d'Orly et vous découvrirez des facettes insoupçonnées pour le passionné que vous êtes ! Ne pas pouvoir faire sécher son linge au jardin par exemple (le kérosène) ,ne pas profiter de son jardinet (le bruit),...Pour ma part , habitant dans le Nord de la France, je me contente de regarder entre les nuages un ciel bleu CRIBLE de traînées d'avions à réaction qui descendent du Nord de l'Europe vers le Sud..."Le ciel : le plus endroit ... de la terre ?"
a écrit le 05/11/2012 à 18:59 :
Ryanair ne joue certainement pas avec la vie de des passagers.
A ma connaissance Ryanair n´a pas deploré a ce jour un seul crash, ca en 15 ans et avec une flotte de 300 avions. Pire, RA dessert des aereports parfois sans ILS (systeme d´approche aux instruments). C´est un bilan de sécurité impressionant !
Parlez a des pilotes et vous apprendrez que les pilotes RA sont aussi bien payés que leurs collegues d áutres compagnies Charter.
Ils obeisssent aux meme regles que les autres cies en ce qui concerne la quantité de carburant a prendre pour un vol. Tout cela est tres strict il ne faut trop croire aux histoires de certains jourmalistes plus malins !
J´ai souvent volé avec Ryan Air , au prix de tickets moins cher que le parking. Les vols toujours ponctuels, toujours impeccables et irreprochables.
Pour des vols de moins de 2 heures le service a bord je m´en passe sans probleme.
Prix imbattables et pontualité irreprochable c´est ca la clé du succes Ryanair.
Voyez le debacle de Strasbourg apres avoir viré RyanAir qui desormais opere de Baden Airport ( ancienne base militaire). Strasbour tombe dans ls desuetude tandis que Baden Airport explose en actrivités developpées en grande partie grace a RA.






Réponse de le 05/11/2012 à 23:51 :
Ryanair à connu un crash à Rome qui par miracle n'a pas fait de victime, sauf l'avion lui même. Passons. L'indicateur réel de la sécurité est le nombre d'incidents graves et chez Ryanair ils sont légions. Ce sont les spécialistes de l'approche non stabilisée, de la sortie de piste, des MAYDAY cause emport carburant insuffisant compte tenu de la météo, et de la descente sous les minimas, pour ne citer que les incidents les plus connus.
Le niveau d'expérience de leurs équipages est l'un des plus faibles de toutes l'industrie. Un pilote chez eux est payé à l'heure de vol et touche en moyenne un salaire très inférieur au salaire pratiques chez des compagnies plus respectables. Pas de sécu pas de retraite. Pas de paye en cas de maladie, ce qui fait que les pilotes volent malades pour payer leur loyer.
Mais vous payez le vol moins cher que le parking alors tout va bien... En tout cas, je tiens à ma vie, et JAMAIS je ne la risquerais ni celle de ma famille en voyageant avec cette compagnie de guignols.
a écrit le 05/11/2012 à 18:52 :
Hé, Pitcho, faut sortir... cela fait des années que l'impression à domicile est en oeuvre dans TOUTES les compagnies (d'une certaine taille). maintenant on en est au scan de smartphone. Quant à Ryanair... il savaient déjà "accrocher" la presse avant qu'Apple ne s'y mette. Pour la "continuité territoriale"... parlez en donc aux gestionnaires de Marseille et Pau, qui n'ont pas accepté le "racket".
Réponse de le 05/11/2012 à 19:01 :
???????? Je suis un habitué de la ligne Brest-Marseille, et visiblement pas le seul client satisfait au vu du développement de cette société...
a écrit le 05/11/2012 à 18:29 :
Habitué de cette compagnie lors de mes déplacements sur des vols intérieurs, je dois avouer qu'on en a pour son argent: horaires respectés, efficacité (les billets d'embarquement sont imprimés à la maison), excellent rapport qualité/prix, pas de grève la veille des vacances. J'en suis personnellement très satisfait. Dommage que ce soient des compagnies étrangères qui assurent de façon fiable la continuité territoriale...
Réponse de le 06/11/2012 à 11:24 :
d'un community manager venu de chez Ryanair, en gros c'est la plus belle compagnie du monde que vous nous vendez là ! Dans ce cas elle devrait être la première compagnie du monde et nous apporter les meilleurs services du monde au prix les plus bas. Impossible ! Il faut pas prendre les voyageurs pour des dupes.
a écrit le 05/11/2012 à 17:39 :
Les Irlandais paient malheureusement pour le manque de rigueur des banquiers, et si Dell est parti d'Irlande pour assembler ses ordinateurs en Pologne et maintenant en Chine, ce n'est certainement pas pour le bonheur des Irlandais cette concurrence du coût de main d'oeuvre.
Raynair est une entreprise bien gérée et pour ce qui est des aides je crois que Air France a très largement bénéficié des largesses de l'Etat ainsi que de conditions préférentiels...
Réponse de le 05/11/2012 à 17:55 :
borderline bien gérée ? mais elle joue avec la vie de ses passagers en étant très limite sur la réglementation aérienne. Et tout çà pour ? diminuer ses coûts ! Je n'appelle pas cela bien gérer une entreprise. Par ailleurs cela fait longtemps qu'air France ne bénéficie des largesses de l'état alors arrêtez de ramener toujours le même sujet comme excuse. Par ailleurs Air France est bien plus solide financièrement que Ryanair.
Réponse de le 06/11/2012 à 8:10 :
Air France reçoit 45 millions / an rien que pour desservir la Corse. Ajoutez les dom toms et vous serez à plus de 100 millions par an. Je vole sur les deux compagnies: je peux vous garantir, et vous démontrer, que les process de sécurité sont nettement mieux respectés chez Ryanair que chez Air France... Perso, je préfères voler sur une compagnie qui gagne de l'argent, que sur celle qui en perd 300m /an et est tout le temps en grève...
Réponse de le 06/11/2012 à 11:29 :
venant des aéroports et de l'aide publique http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/que-vaut-ryanair-sans-les-subventions_249236.html "Au total, on estime entre 32 et 35 millions d'euros le montant annuel des aides perçues par Ryanair en France, selon un rapport de la Cour des comptes de 2008. Air France, qui a déposé une plainte contre ces subventions, estime que la compagnie touche 660 millions par an de la part des gestionnaires d'aéroports dans l'ensemble de l'Europe. A la Commission européenne, on parle même de 750 millions annuels."
Réponse de le 06/11/2012 à 11:38 :
je vous invite à lire l'article "Que vaux Ryanair sans les subventions ?" sur le site l'expansions.l'express.

Ryanair obtient 35 millions d'aides publiques par an en France

Au total, on estime entre 32 et 35 millions d'euros le montant annuel des aides perçues par Ryanair en France, selon un rapport de la Cour des comptes de 2008. Air France, qui a déposé une plainte contre ces subventions, estime que la compagnie touche 660 millions par an de la part des gestionnaires d'aéroports dans l'ensemble de l'Europe. A la Commission européenne, on parle même de 750 millions annuels !
Réponse de le 06/11/2012 à 11:52 :
Vos commentaires sont incohérents, vous voler sur les deux compagnie, dans ce cas pourquoi ne pas voler sur les compagnies concurrentes d'air france sur les dom tom...
a écrit le 05/11/2012 à 16:36 :
et qui rembourse la dette de l'irlande?
a écrit le 05/11/2012 à 16:27 :
Si le siège social Air France était implanté en Irlande COMME RYANAIR, les pertes se transformeraient en bénéfice. Pas de bénéfice = pas d'investissement, pas d'embauche et pas de rentrées fiscales pour l'Etat ! Un état non compétitif devient un boulet pour les entreprises et pour l'économie en général.
Réponse de le 05/11/2012 à 16:40 :
Dell s'est cassé d'Irlande car le pays est devenu trop cher et trop instable économiquement. Ryanair est une entreprise très cavalière tant au niveau sécurité que respect des normes. alors par pitié arrêté de nous sermonner avec ce genre de propos. Air France est puissant car la France est un pays puissant et son modèle aussi.
Réponse de le 05/11/2012 à 18:05 :
@ridicule comme remarque : Votre commentaire aurait tout lieu d'être si Dell s'était cassé d'Irlande ...pour venir s'installer en France !! Mais votre commentaire ne remet absoluement pas en question le fait que Ryanair bénéficie avant tout de fiscalités particulières (irlande + subventions locales de chaque desserte !) et, à fiscalité égale, la remarque de magic du 56 reste valable : AirFrance-KLM serait rentable si on lui appliquait la même fiscalité que celle de Ryanair ... vivement une fiscalité COMMUNE à tous les pays d'europe pour les sociétés de transport, dès lors que ces sociétés agissent dans d'autres pays que le pays dont elles dépendent !
Réponse de le 05/11/2012 à 18:14 :
qu'on accélère le processus européen et d'harmonisation des fiscalités entre autre.
Réponse de le 05/11/2012 à 18:31 :
Ryanair a beaucoup fait pour la démocratisation des voyages en europe notamment pour les étudiants.

ça change d'air france dont le seul objectif est de perpetuer la rente des salariés.

Je suis content pour eux et content pour l'augmentation du nombre de ligne à venir sans parler que cela maintiendra la pression sur le compagnies fonctionnarisés comme air france.
Réponse de le 06/11/2012 à 11:10 :
Air France fait beaucoup pour les étudiants et leur modèle a évolué depuis longtemps, c'est une entreprise autonome. Il faut sortir de votre ère des sixties à la belle époque où la compagnie était subventionnée, c'est terminé depuis longtemps. Air France doit être une entreprise rentable à l'image des autres compagnies mondiales.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :