Etihad prêt à entrer au capital de Jet Airways : un tremplin pour Air France-KLM en Inde

 |   |  413  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La compagnie du Golfe négocierait une prise de participation minoritaire dans le capital de Jet Airways. Ce serait une bonne chose pour Air France-KLM. Nouvel allié d'Etihad, le groupe français pourrait ainsi trouver un partenaire en Inde. En juin, il indiquait discuter avec la low-cost indienne Indigo.

Comme la Chine, l'énorme potentiel du marché indien suscite les convoitises. Et toutes les grandes compagnies aériennes ont, au cours de ces dernières années, essayé de nouer des partenariats commerciaux forts avec un acteur indien. Sans grand succès. Les difficultés financières des compagnies indiennes ont jusqu'ici poussé les compagnies étrangères ou les alliances à attendre que la situation s'éclaircisse en Inde, et ont parallèlement incité les transporteurs indiens à se restructurer avant d'envisager de rejoindre une alliance globale comme Star Alliance, Skyteam. Kingfisher Airlines est bien entrée dans Oneworld, mais, actuellement, elle vit actuellement sa survie.

Air Asia vise Spicejet

Aujourd'hui, plus que des accords commerciaux, les compagnies indiennes ont besoin d'argent frais. Et, dans ce jeu là, on retrouve toujours les compagnies du Golfe, Etihad Airways en particulier. Depuis plus d'un an, la compagnie d'Abu Dhabi multiplie les prises de participations capitalistiques dans le capital de compagnies situées pour la quasi-totalité sur des marchés clés : Virgin Australia, Air Berlin, Aer Lingus et Air Seychelles. Et Etihad cherche à réitérer l'opération en Inde. Selon l'agence Bloomberg qui cite une source officielle indienne, Etihad discute avec Jet Airways, l'une des plus grosses compagnies indiennes. Un accord pour prendre une participation minoritaire pourrait être conclu d'ici à 45 jours. Toujours selon Bloomberg, la plus compagnie low-cost d'Asie, la malaisienne Air Asia étudierait elle aussi d'entrer dans le capital de sa consoeur indienne Spicejet. Kingfisher Airlines aux abois cherche aussi des capitaux étrangers. En septembre la compagnie avait indiqué être en discussion avec un opérateur étranger.

Air France-KLM était à deux doigts de signer un accord avec Jet Airways en 2011

Un rapprochement entre Etihad Airways et Jet Airways serait une bonne chose pour Air France-KLM, qui vient de débuter une coopération commerciale avec la compagnie du Golfe, qui pourrait à terme entrer dans Skyteam (l'alliance d'Air France-KLM, Delta...). Le groupe français pourrait grâce à cette alliance développer une relation commerciale avec Jet Airways, avec qui elle avait failli signer une alliance d'envergure en 2011. Mais l'alliance Star Alliance (Lufthansa, Singapore Airlines...) est venue perturber ces négociations. Après avoir refusé l'entrée d'Air India, Star Alliance a entamé des discussions avec Jet Airways. Cette dernière avait pris plusieurs décisions contraires aux intérêts d'Air France-KLM (voir le papier : Air France le rêve indien s'envole). Du coup, Air France-KLM avait lancé des discussions avec la low-cost indienne Indigo.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/11/2012 à 17:54 :
Encore quelques année et les compagnies du golfe auront constitué un oligopole sur les destinations long courrier. Il serait peut être temps que l'OMC et/ou les gouvernements mettent leur nez dans leurs comptes s'ils ne veulent pas voir disparaitre leurs propres compagnies.
a écrit le 26/11/2012 à 12:33 :
un connaisseur du secteur aérien pourrait-il me répondre : est-ce que Airfrance-KLM n'aurait pas intérêt à créer ou reprendre une compagnie filiale en asie et/ou amérique du sud, pour mettre en place un hub sur un continent en plein développement : mettre ainsi en place des autoroutes aériennes intercontinentaux avec des très gros porteurs entre les hubs, et une desserte "régionale" à partir de ces nouveaux hubs ???
Réponse de le 26/11/2012 à 14:59 :
C'est le principe de la joint-venture. Une offre importante de vols directs entre 2 continents, avec l'utilisation de Hub de correspondance (Paris, Atlanta par exemple) permettant un acheminement "régional" des passagers avec un partage de coûts entre les compagnies membres de la joint-venture. C'est le cas de la joint-venture trans-atlantique d'Air France-KLM-DELTA-ALITALIA.
La joint venture c'est du benef pour toutes les compagnies et c'est moins risqué que la reprise d'une compagnie sur un continent qui n'est pas le notre.
Réponse de le 26/11/2012 à 19:18 :
oui, mais la joint-venture ne vaut que pour le lien intercontinentale, et ne réparti pas les risques entre les différents continents, non ? et pense à Virgin qui est Atlantic, Pacific, etc ..
Réponse de le 26/11/2012 à 22:14 :
Tout d'abord AF-KL n'a pas d'argent pour cela. Et il faudrait beaucoup pour racheter ou être majoritaire d'une compagnie asiatique par exemple disposant de droits de trafic vers de nombreux pays d'Asie Pacifique. N'entrent dans cette catégorie que SQ, Thai, MAS, Vietnam Airlines..., des gros calibres. Mais rien de cela n'est possible
Même si AF KL avaient les moyens, ils ne pourraient être majoritaire dans un tel projet
Réponse de le 27/11/2012 à 0:51 :
Il faut avoir de l argent pour acheter une boite ( principe de realite), et il faut avoir des couts faible pour que quelqu un accepte de les partager dans une JV ( ou continue de le faire ! Si vous voyez ce que je veux dire ...)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :