Inde : les étrangers vont pouvoir détenir 49% du capital des assureurs locaux

 |   |  252  mots
Le gouvernement indien a approuvé jeudi 4 octobre un projet de réforme favorable aux assureurs étrangers.

Cette réforme était très attendu par les investisseurs et assureurs étrangers présents en Inde. Jusqu'à présent, ils ne pouvaient pas prendre plus de 26% du capital d'une compagnie d'assurance dans le pays, ce qui les obligeait à travailler en partenariat avec des sociétés locales et limitait la rentabilité de leur investissement.

Grâce au texte qui a été approuvé par le gouvernment indien le 4 octobre, selon l'agence Press Trust of India, les groupes étrangers pourraient monter à 49% du capital des compagnies d'assurance indienne et même à 26% du capital dans les sociétés d'épargne retraite qui leur étaient jusqu'alors interdites. Parmi les Français présents en Inde, Axa  a un partenariat avec Bharti et BNP Paribas Assurance avec State bank of India (dans SBI Life ).

Un marché d'assurance émergent avec un potentiel énorme

Cette réforme promise depuis plusieurs années doit encore être approuvée par le parlement. Les assureurs étrangers l'attendent avec impatience compte tenu du potentiel énorme que présente ce marché émergent. Le total des primes d'assurance-vie rapporté au produit national brut est passé de 1,8% en 2001 à 4,6% en 2010, le nombre de contrats bondissant dans le même temps de 20 millions à 230 millions, selon une étude réalisée par le Boston Consulting Group. Même tendance pour l'assurance santé, où le nombre de bénéficiaires est passé de 2 millions à 55 millions en dix ans. Selon certaine estimations, l'Inde pourrait être le troisième marché mondial de l'assurance derrière la Chine et les Etats-Unis d'ici 2020.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :