Acquisition d'ADP en Turquie : "nous serons indemnisés à la hauteur du manque à gagner" (PDG)

 |  | 349 mots
Le PDG d'Aéroports de Paris, Augustin de Romanet Copyright Reuters
Le PDG d'Aéroports de Paris, Augustin de Romanet Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Invité de Radio Classique ce mardi, le PDG d'Aéroports de Paris, Augustin de Romanet, s'est exprimé sur l'épineux dossier TAV.

Invité ce mardi sur Radio Classique, Augustin de Romanet, le PDG d'Aéroports de Paris (ADP) s'est exprimé sur le dossier TAV, ce gestionnaire aéroportuaire turc dans lequel ADP a pris en mai dernier une participation de 38 % (et 49 % dans TAV Construction) pour 700 millions d'euros. Un dossier polémique dans la mesure où dans la foulée du paiement par le groupe public français, la Turquie annonçait son intention de construire un nouvel aéroport à Istanbul, concurrent de celui d'Atatürk, le principal actif de TAV.

Une menace bien réelle puisque Ankara est bel et bien passé à l'acte en lançant en janvier le processus d'appel d'offres pour la construction d'un aéroport gigantesque (deux fois Roissy) dont une première tranche pourrait voir le jour à l'horizon 2016-2017, bien avant la fin de la concession de TAV à l'aéroport d'Atatürk en 2021. " Le prix impliquait que la concession s'arrête en 2021 (...), nous avons reçu un courrier (des autorités turques, ndlr) nous indiquant que si la concession s'arrêtait avant, ADP serait indemnisé, à la hauteur du manque à gagner", a-t-il assuré.

Enquête interne

Pour autant, si "au global, il n'y a pas eu d'erreurs" commises dans le dossier TAV par son prédécesseur Pierre Graff et ses équipes (Augustin de Romanet est entré en fonction en novembre dernier), "tout ne s'est pas passé comme nous l'aurions souhaité", a indiqué Augustin de Romanet. Ce dernier "n'est pas sûr que le conseil d'administration ait été informé en temps et en heure" de l'imminence de ce troisième aéroport, alors que "ADP s'est entouré des meilleurs conseils".

Lors du prochain conseil, fin février, Augustin de Romanet informera les administrateurs du résultat de son enquête sur le sujet. Pour autant, les propos de Pierre Graff à La Tribune le 31 août montrent bien qu'ADP n'était pas au courant. "Lorsque nous avons acheté, la question de la saturation d'Istanbul se posait. A l'époque, il était question d'y répondre par une piste de décollage ou d'atterrissage supplémentaire, à la charge de l'Etat".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/02/2013 à 20:07 :
comment se peut-il qu'ADP prétende ne pas être au courant??!!!
Le construction du 3ème aéroport est un des 3 grands projets phare du Programme "istanbul 2023" du premier ministre Erdogan claironné en campagne dès avril 2011!
a écrit le 05/02/2013 à 21:30 :
Le conseil d'ADP est JP Morgan. Vont-ils rembourser leurs honoraires ?
Comment expliquer qu'une structure anglo-saxonne aide une entreprise majoritairement détenue par le denier public ?
a écrit le 05/02/2013 à 18:23 :
ils se sont fait avoir comme des bleus ! l'ancien PDG en tête ! des enfants de coeur les négociateurs d'ADP !
Réponse de le 05/02/2013 à 23:23 :
Ils se sont fait empapaouter par les Turcs !
a écrit le 05/02/2013 à 18:05 :
Ah les Aéroports...Bientôt le 3° aéroport d'Istanbul et plus grand du monde . A L'ouest on respire ....les altermondialistes, anticapitalistes , squatters , Extrémistes verts ...vont quitter ND des Landes car ce projet est bien plus a la Hauteur de leurs ambitions . Pendant ce temps la , Enfin on pourra démarrer les travaux de l'Aéroport International du Grand OUEST qui pour la première fois va ,dans les faits ,mutualiser et faire travailler ensemble la région Bretagne et Pays de Loire , les Metropoles Nantes & Rennes pour une meilleure attractivité et développement de notre territoire !
a écrit le 05/02/2013 à 13:56 :
Je trouve qu'il a la mine piteuse !
Réponse de le 05/02/2013 à 14:11 :
mais non, c'est l'écharpe violette!
a écrit le 05/02/2013 à 12:52 :
Ce projet de 3ème aéroport à Istanbul est connu depuis longtemps et faisait partie entre autre du programme politique du premier Ministre ! Investir dans un pays émergent à forte croissance d'accord, encore faut-il se renseigner avant .....
Réponse de le 05/02/2013 à 16:04 :
c'est clair, ça fait des mois que je le répète sur ce site!!
Réponse de le 06/02/2013 à 13:01 :
ils devraient un peu sortir de leurs bureaux climatisés et voir par eux-même sur place....
ça me rappelle l'aventure de la SG en Grèce....j'ai travaillé avec une entreprise grecque...une matinée à Athènes et j'ai compris (ça commence avec le taxi qui file une pièce pour ne pas payer le péage..)...que je leur doive plus qu'il ne me doivent, c'est le seul moyen de s'en sortir...et c'est ce qui s'est passé
a écrit le 05/02/2013 à 11:40 :
Ici, c'est ADP qui essaye d'utiliser la création du 3eme aéroport pour essayer de se remplir les poches. le PDG d'ADP s'inquiète pour rien, de toute façon, c'est TAV qui aura le 3eme aéroport donc ADP sera aussi gagnant.
Réponse de le 05/02/2013 à 11:55 :
C'est nous les meilleurs, c'est bien ce que je pensais!
Réponse de le 05/02/2013 à 12:20 :
Meilleur, non ? Car en fin de compte, c'est quand même TAV (la Turquie) qui y gagne. C'est une économie qui se développe même en temps de crise.
Réponse de le 05/02/2013 à 14:10 :
trop subtil pour moi; je ne comprends rien... faudra me faire un dessin...
Réponse de le 05/02/2013 à 17:32 :
Si ADP gagne il devra financer une grande partie des 8 milliards d'euros nécessaires... pas vraiment gagnant
a écrit le 05/02/2013 à 11:14 :
Mal barrés avec la Turquie! ! pourquoi donc, de toute façon faudrait il qu'elle rejoigne l'EU (moribonde de toute façon) ? la Turquie, c'est ou, au fait ?..
a écrit le 05/02/2013 à 10:52 :
voila pourquoi la Turquie ne doit en aucun cas intégrer l'UE! On va tous se faire bai... avec eux
Réponse de le 05/02/2013 à 11:14 :
la turquie est trop forte
Réponse de le 05/02/2013 à 11:36 :
Certains n'avaient qu'à faire leurs diligences...
Réponse de le 05/02/2013 à 15:24 :
mais non pourquoi b....... avec eux tu ne vois qu'il vont indemniser a hauteur du manque a gagner.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :