Plan de départs volontaires : Air France fait le plein de candidats

 |   |  259  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Lancé l'an dernier, le plan de départs volontaires (PDV) concernant le personnel au sol d'Air France portant sur 2767 personnes a fait le plein. Un nouveau plan pour le personnel au sol pourrait être nécessaire dans les prochains mois, selon des sources internes.

Le compte y est. Lancé en juin dernier, le plan de départs volontaires (PDV) concernant le personnel au sol d?Air France portant sur 2767 personnes a fait le plein. Le PDG de la compagnie Alexandre de Juniac l?a indiqué lundi en fin de journée aux cadres. Le nombre serait même légèrement supérieur, selon des sources internes.
Le sujet maintenant sera d?organiser la mobilité des personnes appelées à changer de lieu de travail. Un succès qui était loin d?être évident. En septembre, le cabinet Secafi, qui apportait son expertise au comité d'entreprise d'Air France sur les aspects du plan de restructuration Transform 2015, estimait que la compagnie ne parviendrait pas à obtenir le nombre de départs souhaité. Selon lui 700 volontaires auraient pu manquer à l'appel, en raison de certaines difficultés sur certaines escales de province. En outre, beaucoup estimaient en interne que la crise et les difficultés de trouver un emploi ailleurs, seraient un frein à la réussite de ce PDV.

Un PDV3?
Ce PDV étant à peine achevé que se pose déjà la question d?un autre. «La gestion prévisionnelle pour l?emploi pourrait rendre nécessaire le lancement d?un autre PDV pour le personnel au sol », explique t-on interne. Une sorte « PDV 3 », après celui qui vient de s?achever et celui de 2010, qui avait concerné près de 1.800 personnes. En effet, même avec la réussite du PDV, le sureffectif à Air France pourrait s'élever à 1000 ou 2000 personnes dont plusieurs centaines d'hôtesses et stewards.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/03/2013 à 22:34 :
curieux, dès qu'on nomme AF, c'est le torrent de haine assuré...les anglais et autres ne sont pas forcement clean et surtout , on ne parle pas la même langue en termes de charges sociales . Nous sommes toujours pour aller au moins cher mais bon, il faudra aussi donc se résoudre à gagner moins: du coup, on intéressera plus ces low cost qui elles adorent l'argent....au secours! ça devient dingue!
a écrit le 27/03/2013 à 21:48 :
Cette nouvelle n'est en tous cas pas confirmée en interne a air france quelle est votre source ?
Réponse de le 28/03/2013 à 14:58 :
Rappel :: Règle numéro 1 chez AF : on apprend toujours tout en externe...
Réponse de le 28/03/2013 à 22:12 :
le son de cloche dans mon service "on sait que nous aurons un suref de 20 a 30 personnes mais nous l assumerons" .....?????
a écrit le 27/03/2013 à 14:16 :
Excellente nouvelle. Ils vont tous partir avec 3 ans de salaire et vont désormais se la couler douce en touchant le chômage. La vie n'est pas belle? LOL
Réponse de le 27/03/2013 à 15:15 :
Auriez vous préférer un plan moins volontaire avec une prime de licenciement et le chômage de toute façon.
Réponse de le 27/03/2013 à 17:23 :
vous n avez rien compris, le pdv est ouvert uniquement aux salaries ayant trouvé un autre emploi ou créant leur entreprise... en aucun cas ils toucheront le chomage !!!!
Réponse de le 27/03/2013 à 21:40 :
@ seb _faux l'indemnité PDV air france est limitée a 24 mois et non pas 3ans
Réponse de le 27/03/2013 à 21:44 :
@raphael faux!!! les salariés volontaires ont droit au chomage a l'issue de leur congé de reclassement
comme pour tous les plans de départ volontaire.
a écrit le 27/03/2013 à 13:40 :
Est-ce forcément une bonne nouvelle ? Et si ces quelques 2700 candidats étaient les forces vives d'Air Fance, des jeunes, des futurs chefs compétents qui ont choisi de quitter cette compagnie (avec une bonne prime) pour une autre plus dynamique avec de meilleurs perspectives de carrières. Air France se tire-t-elle une balle dans le pied ? Pourrait-on en savoir plus concernant ces personnels désireux de quitter AF?
Réponse de le 27/03/2013 à 14:29 :
Effectivement, dans ces cas là, ce ne sont jamais les mauvais qui partent.
Réponse de le 27/03/2013 à 15:00 :
J'en ai bien peur. La soupe est trop bonne pour ceux dont l'ancienneté représente la majorité du salaire...
a écrit le 27/03/2013 à 12:42 :
Il ne faut jamais écouter les experts, on les paie déjà bien assez cher pour ne pas en plus supporter leur erreurs !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :