Gel de salaire pour les PDG d'Air France et d'Air France-KLM

 |   |  382  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le comité de rémunération d'Air France-KLM a maintenu la rémunération fixe d'Alexandre de Juniac (qui l'avait demandé) malgré son passage de la présidence d'Air France à celle d'Air France-KLM le 1er juillet. Frédéric Gagey, l'actuel directeur financier d'Air France va prendre les rênes d'Air France et ne sera pas non plus augmenté. Une hausse de rémunération aurait pu heurter le personnel dont les salaires sont gelés et que des mesures complémentaires au plan de restructuration en cours seront annoncées à la rentrée.

Alexandre de Juniac ne sera pas augmenté le 1er juillet lorsqu'il passera de la présidence d'Air France à celle d'Air France-KLM, à la place de Jean-Cyril Spinetta. Selon nos informations, le comité de rémunération du conseil d'administration a acté le maintien de la rémunération fixe d'Alexandre de Juniac à 600 000 euros par an (brut) comme le PDG l'avait demandé en mars lors de l'officialisation de sa nomination. Il l'avait d'ailleurs déclaré publiquement dans l'émission Capital de M6, en estimant que ce n'était pas « opportun » d'être augmenté, au regard des efforts demandés aux personnels de l'entreprise. «Ce n'est pas le moment, alors que je demande des efforts à tout le monde, de recevoir une augmentation », avait-il déclaré.

Tour de vis à la rentrée

Même si Alexandre de Juniac prend du galon, une hausse de sa rémunération aurait pu heurter le personnel d'Air France dont les salaires sont gelés depuis 18 mois et qu'un nouveau de tour de vis se prépare à la rentrée. La situation du court et moyen-courrier ne s'améliore pas et va, une nouvelle fois peser fortement sur les comptes du deuxième trimestre qui seront présentés le 27 juillet. Les difficultés sur le moyen-courrier sont d'ailleurs plus un problème interne à Air France qu'à KLM, où la situation est correcte. Des mesures complémentaires au plan de restructuration Transform 2015 seront prises à la rentrée. Malgré les mesures déjà prises, les coûts d'Air France sont encore trop élevés par rapport à la concurrence. L'amélioration de la productivité sur les escales entraîne de facto un sureffectif au sein du personnel travaillant sur les aéroports de province. Le cargo constitue l'autre point noir d'Air France-KLM. Là, en revanche, le problème est plus important à Amsterdam qu'à Paris.

Le successeur d'Alexandre de Juniac à la tête d'Air France, Frédéric Gagey, ne sera pas lui aussi augmenté. Il touchera en tant que PDG de la compagnie française la même rémunération qu'il percevait en tant que directeur financier d'Air France jusqu'ici. Combien? Interrogé Air France n'était pas en mesure de communiquer le montant. Il sera dans tous les cas inférieur aux rémunérations des PDG d'entreprises de taille comparable.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2013 à 23:42 :
Triste et consternant de lire que des salaires à cinq chiffres/mois ne seront pas augmentés alors que des centaines de salariés sur les bases en province risquent et vont certainement perdre leur travail!
Car il y a fort à parier qu'en acceptant un avenant à leurs contrats de travail, ces salariés motivés et volontaires pour aider leur entreprise en partant travailler aux quatre coins de l'hexagone ont indirectement scellé leur éviction du groupe...
La gestion d'entreprise et les échecs ont cela en commun, un coup d'avance pour gagner la partie! Les salariés seront à ne pas en douter échec et mat!
a écrit le 27/06/2013 à 18:41 :
Mr Spineta était rémunéré à hauteur de 400.000? à la tète de la Holding AFKLM
comment Mr De Juniac peut nous faire croire qu il a gelé sont salaire ?
Réponse de le 28/06/2013 à 1:27 :
De Juniac gagnait déjà 600 K lorsqu'il était à la tête d'Air France...
a écrit le 27/06/2013 à 15:11 :
Exemple que devrait prendre le monarque assis sur ses acquis Claude Bartelone Président de l'assemblée qui ne veut pas réformer les rémunérations, indemnités et les retraites des parlementaires pour cause de surendettement de l'état...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :