Air France : de nouveaux sièges à "50.000 euros" pièce pour sa classe affaires

La compagnie Air France dévoile mardi le nouveau siège de sa classe Business, qui équipera la majorité de ses Boeing 777 d'ici l'été 2016.

3 mn

44 Boeing 777 de la compagnie Air France seront équipés des nouveaux sièges. (Reuters/Marcus R Donner)
44 Boeing 777 de la compagnie Air France seront équipés des nouveaux sièges. (Reuters/Marcus R Donner) (Crédits : Reuters)

"A 50.000 euros le siège, il ne faut pas se tromper", commentait récemment devant la presse Alexandre de Juniac, PDG d'Air France-KLM. La compagnie Air France va présenter mardi le nouveau siège de sa classe Business qui équipera ses Boeing 777, atout majeur dans sa stratégie de reconquête des passagers affaires.

Le nouveau fauteuil business d'Air France, fabriqué par l'équipementier français Zodiac Aerospace, a été développé autour du concept des 3 F: "Full flat" (déplié, le siège devient un lit horizontal), "Full access" (accès direct à l'allée) et le "Full privacy" (espace préservé), a expliqué à l'AFP Bruno Matheu, directeur général délégué de l'activité passage long-courrier.

L'un des plus grands lits du marché

Le lit mesure 1,96 mètre, l'un des plus grands du marché, pour 68 cm de largeur. Au total, 2.102 sièges seront installés entre juin 2014 et l'été 2016 sur 44 B777, coeur de la flotte d'Air France. "Nous perdons 8,7% de sièges business" puisque les 2.102 sièges remplaceront les 2.302 installés précédemment, a indiqué Bruno Matheu. Pour autant, les prix des billets ne seront pas augmentés, a-t-il assuré.

Il rappelait alors que le groupe avait investi 600 à 700 millions d'euros pour la remontée en gamme de son offre "de manière à se positionner dans les meilleurs mondiaux".

Ces nouveaux sièges business représentent un investissement d'une centaine de millions d'euros, selon la direction. En ajoutant les équipements de divertissements en vol, l'ameublement et les travaux d'immobilisation des appareils, ce sont au total 200 millions qui auront été consacrés à la montée en gamme de la classe affaires.

"Augmenter le coefficient de remplissage"

Air France, qui a déjà déboursé 250 millions pour les classes Economy et Premium economy, investit parallèlement 50 millions pour la modernisation de La Première dont le siège sera, lui, dévoilé au printemps. La rentabilité des avions se joue à l'avant de l'appareil où les passagers déboursent des milliers d'euros pour voyager dans le confort et un luxe de services.

Pour rentabiliser cet investissement, la direction espère "augmenter le coefficient de remplissage et dynamiser la demande sur ce segment". Actuellement, le taux de remplissage d'Air France-KLM est de 78% contre 83,7% en moyenne toutes classes et tous réseaux confondus.

"Quick change" en 10 heures

"Les sièges ont aussi été conçus de telle sorte qu'ils pourront être retirés l'été lorsque la demande de voyage en business est faible", a-t-il expliqué. A la place, 1.400 sièges supplémentaires seront installés en classe économique, soit l'équivalent de quatre à cinq avions.

Le "quick change" (changement de configuration) sera assuré par les services de maintenance de la compagnie. "La reconfiguration de la cabine peut se faire en 10 heures", a précisé M. Matheu.

>> Lire ici : L'incroyable business de la classe affaires

>> Les photos des nouveaux fauteuils business d'Air France sont visibles ici

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 04/02/2014 à 14:51
Signaler
il couterait moins cher de selectionner et de former les hotesses et les stew à plus de gentillesse et de spontanéité voire de politesse, car ils se la pettent tous plus haut que l'altitude de croisière de l'avion.........

à écrit le 04/02/2014 à 13:34
Signaler
c'est la mentalité d'une firme étatique.... Avec 50.000 et plus d'euro je loue un Falcon chez Dassault et ou autres......c'est de la blague d'un cadre en manque d'idées.....

à écrit le 04/02/2014 à 9:40
Signaler
Ben dis donc, ils vont être contents les "manager" de pouvoir mettre leur popotin et leur égo sur des sièges à 50K€...

à écrit le 04/02/2014 à 9:22
Signaler
Il était temps: entre les sièges low cost indignes et inconfortables (certains avec juste 2 réglages) et le personnel désagréable une fois sur deux, plus grand monde qui paie son billet n'avait envie de voyager en Business sur Air France...Pendant un...

le 07/02/2014 à 21:13
Signaler
Maintenant, un siège à 50 000€ avec un PNT qui ne vaut pas un sous ... ça fera tjs un voyage minable ...

à écrit le 04/02/2014 à 9:22
Signaler
Ce ne sera malheureusement pas suffisant tant que les hotesses seront toujours aussi arrogantes...

le 04/02/2014 à 11:45
Signaler
Bien d'accord avec vous, ça, ça n'a pas encore changé par contre...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.