MH370, les fonds où repose le 777 de Malaysia Airlines ne sont pas montagneux

 |   |  449  mots
(Crédits : reuters.com)
Un sous-marin va être déployé pour rechercher l'épave du Boeing. Les recherches se dérouleront à 4.500 km de profondeur. Les fonds ne sont pas montagneux, mais plutôt plats ou un peu vallonnés mais ils sont recouvert de couches de limon très épaisses (...) ce qui compliquera les choses", indique le responsable des recherches.

Pas un signal acoustique repéré depuis six jours : ce silence renforce la probabilité que les signaux détectés la semaine dernière, identiques à ceux d'une boîte noire, étaient ceux des enregistreurs de vol du Boeing de Malaysia Airlines, disparu depuis 38 jours. Il signifierait en effet que leurs batteries, qui n'ont qu'une durée de vie d'environ 30 jours, soient aujourd'hui épuisées.

Les fonds ne sont pas montagneux

"Il est sans doute donc temps d'aller sous l'eau", a déclaré le coordonnateur des recherches Angus Houston. Equipé d'un sonar, le navire australien Ocean Shield va cesser de chercher (des signaux) dans la journée de lundi et déployer le véhicule autonome sous-marin Bluefin-21 dès que possible".

En fin de semaine dernière, le Premier ministre australien Tony Abbott avait déclaré que les équipes de recherches australiennes pensaient connaître la position approximative des boîtes noires. La zone de recherches est en effet circonscrite à quelques kilomètres carrés seulement et se situe précisément à 2.312 km au nord-ouest de Perth, la grande ville de la côte ouest australienne. A cet endroit, les fonds "ne sont pas montagneux, mais plutôt plats ou un peu vallonnés" mais "ils sont recouvert de couches de limon très épaisses (...) ce qui compliquera les choses", d'autant que les recherches se dérouleront à 4.500 mètres de profondeur, a souligné Angus Houston.

Le Bluefin-21 a la forme d'une torpille longue de 4,93 mètres et est équipé d'un sonar. Si son sonar capte un signal, le Bluefin-21 sera remonté à la surface, équipé d'une caméra et renvoyé au fond. Mais l'appareil ne peut pas être équipé à la fois d'un sonar et d'une caméra.

"Chaque mission du Bluefin durera quelque vingt-quatre heures", a expliqué Angus Houston. Deux heures pour la descente du robot, seize heures pour les sondages sur le fond de l'océan, deux heures pour la remontée, quatre heures.

 Vers un arrêt des recherches des débris

Par ailleurs, une nappe d'hydrocarbures a été repérée dimanche soir à quelque 5.500 mètres de la zone de recherches. Mais Angus Houston s'est dit pessimiste sur la probabilité de retrouver des débris en train de flotter.

"Les chances de récupérer du matériel flottant sont fortement diminuées et il conviendra de nous entretenir avec les partenaires de l'Australie dans la semaine pour décider de la suite des événements", a-t-il dit.

Deux litres ont été de carburant ont été collectés et seront analysés, mais les résultats ne seront pas connus avant plusieurs jours, a-t-il déclaré, précisant que le carburant ne paraissait pas venir d'un bateau.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/04/2014 à 16:17 :
4500 km de profondeur, ça fait pas un peu profond?
Je pense que, même si on retrouve les enregistreurs, il n'y aura pas grand chose à en tirer.
Pour le CVR, c'est une bande sans fin qui s'efface au bout de 2 heures, donc 5 heures apres le changement de direction et pour le DFDR, il ne donnera que des infos techniques, eventuellement l'arret des moteurs à court de carburant...
a écrit le 15/04/2014 à 16:51 :
il y a anguille sous roche. on nous cache quelque chose. abatu par l'armée par erreur ou pour protéger la base militaire sur l'ile saint George ou je ne sais quoi? que nous cache-t-on????????
a écrit le 15/04/2014 à 13:33 :
...Y A ANGUILLE SOUS ROCHES " c'est pas possible, sinon.....
a écrit le 15/04/2014 à 10:01 :
Un boeing 777 n'est pas un petit avion : 330 Tonnes, des milliers de pièces, 65 Mètres d'envergure, 70 mètres de long,18 Mètres de haut, plein d'éléments flottants qui finissent par remonter, et 239 Personnes.....et on a toujours pas vu un petit bout de l'épave....????
Je passe sur la quantité de carburant (énorme) chargée à bord, puisque l'on considère qu'il est arrivé à épuisement de ses réserves, et que de toute façon la nappe qui a été vue peut difficilement lui appartenir : trop de courants et de vents marin dans la zone pour qu'elle se situe juste à l'endroit du supposé crash....
En bref, et sans parler de théories du complot débile, il est fort probable que les recherches ne se passent exactement pas au bon endroit.
Ce n'est pas peut être pas si loin ?
A moins d'un amerrissage de toute beauté qui aurait laissé l'avion couler doucement ?, mais les spécialistes savent bien qu'il y a une chance sur 1 milliard de réussir une telle chose dans un tel endroit
Bref, pas très clair tout ça !
a écrit le 15/04/2014 à 9:54 :
4500 kilomètres... des pas de géant !
a écrit le 15/04/2014 à 9:00 :
Question : La nappe de carburant provient-elle de cet avion ? Elément de réponse :
S'il est arrivé dans cette zone à court de carburant, se peut-il qu'il laisse une nappe de carburant en se crashant ? Un font de réservoir ?
Sinon, n'aurait-il pas volé jusqu'à épuisement total du kérosène ?
a écrit le 14/04/2014 à 19:24 :
A cette profondeur l'avion a surement fondu...
4500m suffira.
Réponse de le 15/04/2014 à 8:57 :
"suffiront", svp. Une erreur somme toute courante, soit dit sans vouloir vous offenser. Je suis un peu maniaque, pardon.
a écrit le 14/04/2014 à 17:00 :
Selon une source inconnue, le MH370 aurait survolé la France, le Groenland, la Russie, la Chine, l'Australie, re-France, avec un seul plein.
a écrit le 14/04/2014 à 16:18 :
4500 km !
Réponse de le 14/04/2014 à 17:41 :
Oui, on n'arrête plus la technique! LOL
Réponse de le 14/04/2014 à 18:37 :
4500M, c'est à dire 4.5KM
Réponse de le 15/04/2014 à 16:55 :
...entre les médias qui font leurs papelard pour des peut-être et des si, les internautes qui ne savent pas transformer des mètres en kilomètres, le gouvernement de Mal..(...) qui cache des trucs et le robot ultra perfectionné qui ne fait pas 30 min sous l'eau, quand Est-ce qu'il y aura un peu de sérieux dans cette affaire??!
a écrit le 14/04/2014 à 16:13 :
on a l'impression tout le monde cherche sauf... les malaisiens...
a écrit le 14/04/2014 à 15:38 :
glou glou glou glou glou glou... glou glou... glou
a écrit le 14/04/2014 à 15:27 :
Toujours pas d'avion, pas de corps, pas de boîte noire.
a écrit le 14/04/2014 à 15:24 :
" Vers un arrêt des recherches des débris

Par ailleurs, une nappe d'hydrocarbures a été repérée dimanche soir à quelque 5.500 mètres de la zone de recherches. Mais Angus Houston s'est dit pessimiste sur la probabilité de retrouver des débris en train de flotter." --> alors, où, maintenant ? à l'est de l'australie ? au sud du zimbabwe ? on prend les familles des victimes pour des imbéciles.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :