Etihad Airways recrute le directeur général délégué d'Air France

Directeur général délégué d'Air France, Bruno Matheu rejoindra en décembre la compagnie des Emirats arabes unis pour occuper le poste de Chief Operating Officer en charge des participations capitalistiques.
Fabrice Gliszczynski
Bruno Matheu, directeur général délégué d'Air France va rejoindre en décembre la compagnie Etihad Airways où il occupera le poste de Chief Operating Officer Equity Partner.
Bruno Matheu, directeur général délégué d'Air France va rejoindre en décembre la compagnie Etihad Airways où il occupera le poste de Chief Operating Officer Equity Partner. (Crédits : Air France)

C'est officiel. Comme La Tribune l'annonçait lundi, Bruno Matheu, directeur général délégué d'Air France va rejoindre Etihad Airways en décembre. La compagnie des Emirats Arabes Unis l'a annoncé ce mardi. Bruno Matheu occupera le poste de Chief Operating Officer Equity Partner. Autrement dit, précise le communiqué d'Etihad, il "dirigera les développements stratégiques pour optimiser les performances de l'entreprise, les revenus et les synergies de coûts entre Etihad et ses partenaires financiers à travers le monde, et assurera la direction stratégique des partenaires aériens dans lesquels Etihad Airways a une responsabilité de gestion". Il rapportera directement au PDG James Hogan, lequel indique:

"Je suis convaincu qu'il sera en mesure de diriger notre stratégie de partenariat et de gérer la collaboration entre nos partenaires financiers pour optimiser nos avantages commerciaux et de réseau dans l'environnement géopolitique dans lequel nous opérons."

Pour mémoire, Etihad a pris des participations capitalistiques dans Alitalia, Jet Airways, Virgin Australia, Darwin, Air Seychelles, Air Berlin, Air Serbia.

Début de carrière à UTA

Bruno Matheu, 51 ans, est diplômé de l'École Centrale Paris. Il a débuté sa carrière chez UTA avant de rejoindre Air France en 1992 après la fusion Air France-UTA. Entré au comité exécutif en 1998 à l'âge de 35 ans, il a assuré pendant des années la responsabilité du programme de vols, du marketing, du commercial au sein d'Air France puis d'Air France-KLM après la fusion en 2004 dont il fut l'un des principaux artisans avec Jean-Cyril Spinetta (PDG), Pierre-Henri Gourgeon (DG), et Philippe Calavia (directeur financier).

Dans les années 2000, Bruno Matheu était cité par les observateurs (au même titre que Pascal de Izaguirre, aujourd'hui PDG de TUI France) comme un prétendant sérieux à la présidence d'Air France. Or, en 2011, quand le poste s'est libéré, sa candidature n'a pas été retenue. Il n'avait ni le soutien de Jean-Cyril Spinetta (président du conseil d'administration) qui poussait Lionel Guérin, alors PDG de Airlinair et de Transavia, ni celui de Pierre-Henri Gourgeon, (directeur général), qui soutenait Alexandre de Juniac, ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde, ni celui des Hollandais de KLM qui lui étaient hostiles.

Alexandre de Juniac nommé PDG d'Air France en 2011

Après une violente guerre des chefs entre Jean-Cyril Spinetta et Pierre-Henri Gourgeon qui s'est terminé par le départ brutal de ce dernier, c'est en effet Alexandre de Juniac qui fut nommé président d'Air France, aux dépens de Lionel Guérin, aujourd'hui PDG de Hop.

Au tour d'après, quand Alexandre de Juniac a pris du galon pour devenir PDG d'Air France-KLM en juillet 2013, c'est Frédéric Gagey, directeur financier d'Air France, qui fut choisi pour diriger la compagnie tricolore.

En cas d'évolution de la gouvernance à terme, Bruno Matheu n'avait que très peu de chances de devenir PDG d'Air France. Si Alexandre de Juniac doit un jour quitter la présidence d'Air France-KLM, Frédéric Gagey semble aujourd'hui le mieux placé pour le remplacer, tandis que Lionel Guérin apparaît en pole position pour prendre un jour les rênes d'Air France.

Un ancien d'Air France chez Emirates

Bruno Matheu suit donc les traces de Thierry Antinori, un ancien d'Air France de la même génération, aujourd'hui numéro deux de la compagnie de Dubai, Emirates. Dans les années 1990, Bruno Matheu, Thierry Antinori, Pascal de Izaguirre et Patrick Alexandre étaient considérés comme les jeunes espoirs de la compagnie. Ne reste plus que Patrick Alexandre, 58 ans, aujourd'hui directeur général commercial de l'ensemble du groupe Air France-KLM.

Fabrice Gliszczynski

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 08/10/2014 à 15:57
Signaler
grand bien leur fasse j'espère qu'il fera aussi bien qu' af BP cityjet …..

à écrit le 08/10/2014 à 12:56
Signaler
Saine réaction. Il va s'éclater au sein d'une compagnie moderne et ambitieuse tout le contraire de notre compagnie nationales en pleine déconfiture mais très représentative de notre France socialo. Quittons vite me navire

à écrit le 08/10/2014 à 7:09
Signaler
Etonnant ce recrutement. B. Matheu porte une lourde responsabilité dans le retard pris par Air France dans le low cost, l'échec des bsses de province, les investissements dans Londres City et City Jet, les erreurs successives dans le choix des sièges...

le 08/10/2014 à 15:56
Signaler
j'espère qu'il fera aussi bien chez eux…..

à écrit le 07/10/2014 à 22:02
Signaler
Les Emirats ont tout comprits pas besoin d'avoir fait l'ENA !

à écrit le 07/10/2014 à 19:49
Signaler
Ce pays s'autodétruit par le biais des politiques et des syndicats aussi incompétents les uns que les autres sur les sujets d'économie et de gestion budgétaire. Résultat ? les meilleurs partent. Et les fonctionnaires dont font partie nos politiciens ...

le 07/10/2014 à 20:12
Signaler
les meilleurs!! les meilleurs?? !! c'est vite dit ! si B Matheu , initiateur des bases provinces AF .. dont l'échec est patent, exporte sa stratégie"visionnaiçre" chez Etihad, bonjour les dégâts !!

à écrit le 07/10/2014 à 19:37
Signaler
Les compagnies du Golfe pourront un jour se répartir les dépouilles d'Air France. C'est sauve qui peut au sommet de la compagnie nationale les partants sachant qu'il n'y a plus d'espoir.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.