Les sociétés d'autoroutes proposent une hausse des tarifs en 2015

Les sociétés autoroutières veulent augmenter leurs tarifs de 0,57% par an. Au 1er février 2014, ceux-ci avaient déjà augmenté de 0,80% en moyenne, tandis que la proposition formulée en novembre était de 1,14%...
Chaque société autoroutière transmet à l'Etat sa proposition de hausse, et des négociations peuvent avoir lieu jusqu'à la fin du mois de janvier pour établir le taux réel de hausse.
Chaque société autoroutière transmet à l'Etat sa proposition de hausse, et des négociations peuvent avoir lieu jusqu'à la fin du mois de janvier pour établir le taux réel de hausse. (Crédits : reuters.com)

Augmenter leurs tarifs de 0,57% par an à partir de 2015. Voici ce que proposent les sociétés autoroutières, dans le cadre de la hausse annuelle au 1er février, qui sera présentée vendredi 28 novembre par l'Etat lors du comité des usagers, a appris l'AFP jeudi de source proche du dossier.

L'inflation du mois d'octobre, prise en compte dans le calcul de cette hausse, est de 0,38%. Sachant que chaque société autoroutière transmet à l'Etat sa proposition de hausse, et des négociations peuvent avoir lieu jusqu'à la fin du mois de janvier pour établir le taux réel de hausse.

Baisse promise, hausse non confirmée

Contactée par l'AFP, l'Association des sociétés françaises d'autoroutes (Asfa) n'a pas confirmé cette information. Le comité des usagers doit se tenir vendredi matin au ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie.

Au 1er février 2014, les tarifs autoroutiers avaient ainsi augmenté de 0,80% en moyenne, tandis que la proposition formulée en novembre était de 1,14%. La hausse moyenne annuelle s'élève à 1,90% depuis 2003.

En attendant, selon le délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes Pierre Chasseray, contacté par l'AFP, il s'agit d'une "hausse absolument inacceptable alors que le ministre (de l'Economie, Emmanuel Macron, ndlr) avait promis une baisse".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 28/11/2014 à 8:46
Signaler
Ce ne sont pas les sociétés d'autoroutes qui proposent les augmentations, c'est une formule calculée par l'Etat. Donc quand le gouvernement s'offense, ce n'est que de la pure communication. Il faudrait écrire des articles qui ne soient pas des menson...

à écrit le 28/11/2014 à 4:13
Signaler
TVA comprise?

à écrit le 28/11/2014 à 1:03
Signaler
trafic d'influence, corruption ?

à écrit le 27/11/2014 à 22:20
Signaler
Et alors les autoroutes ont été privatisées sur coneil de BERCY pour trouver 300 Millions.... Les tarifs augmentent et alors ???? le seul problème est qu'il y a peu d'alternatives.... Routes nationales ? Abandonnées par l'Etat Train indexés sur ...

le 28/11/2014 à 11:03
Signaler
Tout bon...

à écrit le 27/11/2014 à 19:42
Signaler
Et quand est ce qu'ils feront des tarifs réduits et surtout rembourseront ils les clients sur les portions en travaux? Payer et avoir 30 ou 40 km de travaux interminable sur un trajet de 200 km est loin d'être rare!!!

à écrit le 27/11/2014 à 19:36
Signaler
On rigolle bien.... Le politiques qui se sentent offusques sont les premiers a faire pousser les ronds points, gendarmes couches, trottoirs et autres radars sur les nationales. On ne peut plus rouler ailleur que sur l'autoroute. Donc soit on se fait ...

le 28/11/2014 à 11:06
Signaler
D'autant que le gouvernement ressort son concept "écolo" de réduire la vitesse à 80 km/h sur route (les réductions sur autoroutes semblent avoir été remisées au placard entre-temps...).

à écrit le 27/11/2014 à 19:03
Signaler
NATIONALISATION.

à écrit le 27/11/2014 à 17:48
Signaler
Le nombre de mises en chantier diminuent, les filiales de sociétés de BTP gestionnaires de nos autoroutes se rattrapent sur ces dernières ^^

à écrit le 27/11/2014 à 17:37
Signaler
et on prendra encore 10% sur les tronçons les plus utilisés, voir le contournement de Nice et la sortie Antibes.

à écrit le 27/11/2014 à 17:33
Signaler
Je croyais que Ségolène trouvait qu'ils gagnaient trop....

à écrit le 27/11/2014 à 17:31
Signaler
"Le gouvernement c pa b1, le privé c mieu" Dixit, le libéral stupide de base. Hors partout, et je dis bien PARTOUT, ou a eu les lieux des privatisations, le service a empiré et les prix aussi. Si un mec vous dit qu'il peut faire mieux que le gouv...

le 27/11/2014 à 21:08
Signaler
Rien n'est pire qu'un monopole privé! Et c'est le cas pour les autoroutes!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.