Autoroutes : Macron veut accentuer la pression sur les concessionnaires

 |   |  308  mots
Une autorité de régulation, un gendarme, qui agit déjà sur certains transports va étendre ses compétences, a affirmé Emmanuel Macron.
Une autorité de régulation, un gendarme, qui agit déjà sur certains transports va étendre ses compétences", a affirmé Emmanuel Macron. (Crédits : Reuters)
Le ministre de l'Économie veut s'attaquer aux sociétés autoroutières en situation de "rente" et faire "baisser les tarifs là où ce sera possible", a-t-il annoncé sur M6 dimanche.

Après Christian Eckert et Ségolène Royal notamment, c'est au tour d'Emmanuel Macron de fustiger les sociétés autoroutières. Interrogé dans l'émission Capital sur M6, dimanche 9 novembre, le ministre de l'Économie a présenté plusieurs pans du projet de loi sur l'activité qui doit être présenté en décembre au Conseil des ministres. Il est en particulier revenu sur les tarifs autoroutiers, près de deux mois après la publication d'un rapport de l'Autorité de la concurrence qui pointait une rentabilité de 20% ou plus des sociétés concessionnaires, sur fond de prix des péages augmentant plus vite que les prix depuis la privatisation de 2006.

"Un gendarme va étendre ses compétences"

"Nous allons mettre beaucoup plus de pression sur les sociétés d'autoroutes. Ce ne sont pas des mots. Une autorité de régulation, un gendarme, qui agit déjà sur certains transports va étendre ses compétences", a affirmé Emmanuel Macron, alors que l'Autorité de régulation des activités ferroviaires (Araf) a déjà indiqué qu'elle pourrait ainsi voir sa mission élargie.

"Concrètement, année après année, nous allons verrouiller et maintenir la pression pour baisser la rentabilité des sociétés d'autoroutes. Nous ferons baisser les tarifs là où c'est possible", a ajouté le ministre.

Des obstacles à la baisse de la rentabilité

Cette promesse s'annonce difficile à tenir. L'Autorité de la concurrence, lors de la présentation de son rapport le 18 septembre, avait constaté que les formulations des contrats de concession barraient dans les faits la voie à une telle baisse, même en cas de déflation.

Une thèse soutenue par le ministre des Finances Michel Sapin au début du mois d'octobre. Il estimait que les sociétés autoroutières taxées procéderaient à une "augmentation du péage".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/11/2014 à 17:42 :
Les autoroutes, comme l'ensemble des réseaux (rail, télécoms, énergie...), devraient être gérées par des organismes à buts non lucratifs - ce qui ne veut pas dire par l'Etat. Par contre, l'Etat doit (aurait du) garder le contrôle de nos infrastructures, de leur entretien, leur développement, leurs évolutions.
a écrit le 12/11/2014 à 0:14 :
Idem pour les prix de l'energie. On nous avait promis la baisse des prix avec l'ouverture du marché et la concurrence mais le résultat est là +60% pour le gaz en à peine 3 ans merci GDF
Réponse de le 12/11/2014 à 0:27 :
Dans l'énergie il n'existe aucune ouverture à la concurrence tant que les opérateurs historiques (EDF et GDF) maintiennent artificiellement bas les prix affichés aux frais des contribuables au moyen de tarifs réglementés.
Réponse de le 12/11/2014 à 22:00 :
En effet Michel on ne peut meme pas parler de concurrence pure
a écrit le 11/11/2014 à 11:14 :
Qui serait assez naïf pour croire que si l'état gérait en direct les autoroutes, les tarifs seraient inférieurs?
Réponse de le 11/11/2014 à 17:27 :
Ceux qui ne paient ni l'autoroute ni le coût réel du transport en commun, ce qui se traduit par moins de 30 % des électeurs inscrits sur les listes électorales ayant voté pour l'équipe de bras cassés au pouvoir.
Réponse de le 11/11/2014 à 19:30 :
Personne n'est naïf pour comprendre que les autoroutes payées et amorties ont été bradées aux amis de l'UMP et que la reconnaissance des entreprises du BTP doit être une sacrée rente pour les cabinets noirs, loges, obédiences et officines diverses et variées qui ont participé à ces affaires louches d'Etats RPR UMP Nouveau Centre travestit en UDI.
a écrit le 11/11/2014 à 9:42 :
Macron? Le pôvre! Faute de ne savoir comment gérer 2000 milliards de dette, il ne sait plus quoi inventer: réformer les revenus des autoroutes, publier les coûts des dentiers, administrer les revenus des huissiers,...bref toucher à tout ce qui ne concerne pas les dépenses abyssales de l'Etat, les privilèges des fonctionnaires de plus en plus nombreux, des élus dont l'utilité est questionnable. Mais ce n'est pas sa faute: il est par sa formation inculte et incompétent, c'est l'Éna!
Réponse de le 11/11/2014 à 17:32 :
Laissez-lui du temps pour apprendre les ficelles du métier de politicien, son contrat d'apprentissage arrivera (ou pas) à terme en 2017. Fort de cette expérience, il pourra alors briguer un nouveau mandat.
a écrit le 11/11/2014 à 9:04 :
Quand c'est demandé gentillement comme çà cela en reste là...
En plus cela rapporte trop à l'état....qui s'en souviendra dans quelques semaines?.
a écrit le 11/11/2014 à 0:55 :
... roule aux impots et taxes, car ceux-ci représentent la plus grosse part des dépenses. La TIPP est plus importante que le coût de l'essence ou du gasole, et pour les péages d'autoroute, en gros pour un trajet Paris / Lyon à 30 euros, il y a 10 euros pour l'entretien de l'autoroute et les salaires de tous les employés et cadres ; 10 euros de bénéfice pour le concessionnaire et 10 euros pour l'Etat.
Les autoroutes étant plus sûres que les Nationales, je trouve que leur prix pourrait être au moins divisé par deux, car 60 euros pour un aller/retour Paris - Lyon, c'est cher payé pour une autoroute qui a déjà été plus qu'amortie.
Réponse de le 11/11/2014 à 12:48 :
Bonne réponse les autoroutes sont plus sur . Merci
Réponse de le 12/11/2014 à 0:23 :
Je rappelle qu'en France vous n'êtes pas obligé d'emprunter une autoroute cependant vous n'avez pas d'autre choix que de payer vos impôts pour financer les nids de poules du réseau secondaire.
a écrit le 10/11/2014 à 23:39 :
Cela veut donc dire que les impôts vont augmenter pour compenser le manque à gagner? Pourtant notre cher Président a dit l'inverse en ce qui concerne les impôts!!!! Je ne comprend plus rien à notre pays!
Réponse de le 11/11/2014 à 9:05 :
Rien à comprendre, votre pays est dirigé par des Français... comme vous
a écrit le 10/11/2014 à 22:37 :
qu'ils réduisent les prix pour les politiques qui circulent beaucoup .
Réponse de le 11/11/2014 à 9:37 :
Pas besoin, ils payent avec vos impôts même les week end où ils sont en vacances. Et ils emmènent a chaque fois, leur cuistot, gardes du corps, femmes de ménages... De plus en général ils prennent l'avion et si ils doivent prendre une route pour une raison ou une autre, les péages sont ouvert et gratuit pour "éviter" tous risque d'attentat... Si on peu appeler ça comme ça...
Réponse de le 11/11/2014 à 12:50 :
nous on part souvent en week end ! c'est vrai !
a écrit le 10/11/2014 à 21:26 :
Encore un bon moyen de favoriser la route et donc les émissions de GES à outrance. Ils sont bons nos Politiques pour trouver des astuces qui coûtent à tous en faisant croire à une économie.
a écrit le 10/11/2014 à 17:02 :
Aux States les autoroutes sont gratuites. Mais sans doute parce que les Etats et l'État fédéral savent financer les vraies priorités (police, justice, armée, routes) et ne se dispersent pas dans le social et autres gaspillages
Réponse de le 10/11/2014 à 17:41 :
Et oui, les USA où un tas de gens montent des collectes de dons sur Internet pour financer leurs soins médicaux souvent vitaux... Super !
Mais c'est vrai qu'en France l'état prélève et dépense 57% du PIB, on est dans le système inverse.
Peut être serions nous mieux dans le juste milieu non ?
Réponse de le 10/11/2014 à 18:37 :
rappelez moi le déficit budgétaire Américain ? 60 000 milliards de dollars il me semble !
C'est sûr quand on roule à crédit c'est pas cher .....
Réponse de le 10/11/2014 à 19:48 :
@YD bonsoir, vous confondez autoroute et toboggan
a écrit le 10/11/2014 à 16:21 :
Les concessions bradées par Chirac-Villepin, expirent dans 7 et 15 ans. C'est proche. Il ne faut plus les renouveler. Que l'Etat en perçoive à nouveau les dividendes, et qu'il les flèche sans détour et directement vers la Branche Retraite de la Sécu, qui en a bien besoin. Lorsque nous emprunteront les Autoroutes nous saurons que nous cotisons pour le Régime Général de Retraite
Réponse de le 11/11/2014 à 9:09 :
Merci de le rappeler mais cela interesse t il les Français? Ils ne bougeront pas leur c... soyez en sûr..hélas
a écrit le 10/11/2014 à 16:04 :
Cela démontre l'incapacité de l'état à gérer les services publics, comme les autoroutes ou les télécoms. Quand l'état gérait lui-même, il ne gagnait rien et le service était cher et rare. L'évolution des tarifs des autoroutes a été calculée sur cette base d'expérience des services de l'état. Quand le privé gére le même service public, il fait "une rente de 20%". Qu'attend-t-on pour privatiser les services publics (avec les fonctionnaires qui y sont) afin de dégraisser l'état et de diminuer la contribution excessive des utilisateurs.
Réponse de le 10/11/2014 à 16:32 :
Je suis assez d'accord avec vous, dans la mesure au l’État encadre et contrôle strictement ces délégations de service public. En l’occurrence, l’État Français et les personnes qui le gèrent sont tellement mauvais qu'ils signent dès le départ des contrats dans lesquels ils sont perdants et par la suite, ils n'arrivent même pas à en faire respecter les clauses.
Et le plus drôle dans tout cela, c'est quand ils accusent ensuite ces entreprises sous traitantes (avec l'aide de pas mal de journalistes tout aussi démagos) de n'être là que pour faire des bénéfices... Euhh, comment leur dire ? Une entreprise ne sert qu'à ça fait ! Sinon cela s'appelle une association caritative.
Cela montre à quel point, ils sont totalement déconnectés des réalités économiques.
Réponse de le 10/11/2014 à 20:20 :
Il était évident qu'un monopole privė augmenterait les prix pour faire plus de bénéfices. Je n'imagine pas que le président qui a privatisé les autoroutes croyait qu'il en serait autrement. Il leur a fait un cadeau. Moyennant Quoi en échange ? Le saurons nous un jour ? Je l'espère.
Réponse de le 11/11/2014 à 9:11 :
En France on privatise se qui rapporte et on nationalise se qui perd de l'argent... ça aide les copains des copains... et les zombis sont la pour payer
Réponse de le 11/11/2014 à 9:43 :
Vous oubliez quand même que l'état ne privatise que ce qui rapportait de l'argent dans les caisses... comme EDF/GDF, France Telecom, les autoroutes. Et dû coup le manque a gagner est répercuter sur nos impôts... quand à la privatisation elle permet de choisir les tarifs qui en général sont toujours plus élevé qu'avant. Et les grands perdant au final de ces privatisation que vous semblez tous vouloir, c'est nous tous que l'on soit du privé ou du publique...
a écrit le 10/11/2014 à 15:13 :
bien comme idée de faire baissé le prix ...mais déjà qu'il face respecter la loi une autoroute Urbaine comme cannes Nice payante ! n'importe quoi de l'enfumage
Réponse de le 10/11/2014 à 15:49 :
Been... si vous aimez la vitesse, Cannois, allez 2 ou 3 jours avant le grand prix de Monaco sur le circuit qui commence à être installé : vous pourrez rouler à 150 en ville avec une Renault 21 turbo suivi par une Porche qui n'ose pas doubler... Et c'est gratuit. (enfin, ça l'était à l'époque..)
Réponse de le 10/11/2014 à 17:59 :
je parle de gratuité d'autoroute urbaines !
a écrit le 10/11/2014 à 14:41 :
qUE MR macron montre l'EXEMPLE A BERCY ;pouRquoi tous ses prédecesseurs n'ont ils jamais reussi à obtenir le nombre d'agenTS à BERCY ,????????
Réponse de le 10/11/2014 à 14:47 :
Tout simplement parce qu'il plait à la finance. Et c'est la finance qui dirige. Open your eyes.
Réponse de le 10/11/2014 à 15:33 :
ha parce que vous pensez que c'est nouveau ? Ceux qui ont de l'argent dirigent directement ou indirectement via les lobbys ? Ca n'est pas le cas depuis le moyen âge ?
Réponse de le 10/11/2014 à 15:50 :
Nous sommes en période de re-féodalisation. J'avais déjà remarqué, Sweeeech. Merci néanmoins.
a écrit le 10/11/2014 à 14:27 :
moi je ne voudrait être homme politique de GAUCHE surtout après 2017 ???
a écrit le 10/11/2014 à 14:23 :
L'état a signé des contrats avec des clauses en or massifs pour les concessionnaires lors des privatisations... comme c'est le cas depuis 40 ans Cf contrats de gestion des eaux dans un tas de villes françaises.
Le ministre devrait plutôt dire que compte tenu de ces contrats, les citoyens français l'ont dans l'os (exactement comme Ecomouv d'ailleurs, il y aura procès sur appel sur cassation et dans 10 ans le contribuable français payera la facture avec les intérêts).
Réponse de le 10/11/2014 à 14:46 :
Très bien de citer la gestion de l'eau, Sweeeech. Car les communes reviennent de plus en plus sur le schéma des syndicats paritaires. Tout le monde sait maintenant que le privé adore les fuites car elles rapportent... Mais nous tuent.
Réponse de le 10/11/2014 à 15:29 :
Et oui, mais ça ne se fait qu'au moment du renouvellement des concessions... les sociétés qui détiennent les concessions des autoroutes les ont pour plusieurs dizaines d'années encore (elle viennent d'ailleurs d'être prolongées en 2013 je crois). Donc les citoyens l'ont dans l'os.
a écrit le 10/11/2014 à 13:05 :
Je trouve fantastique la démocratie française qui met au premier plan un monsieur "je veux que .." élu par personne, mais qui est là parce qu'il est le copain du copain :-)
Réponse de le 10/11/2014 à 15:58 :
J'approuve votre commentaire Patrickb
a écrit le 10/11/2014 à 12:34 :
Avant d'envisager la privatisation, yvan, vous devriez vous interroger sur la façon dont les Nationales sont entretenues. Je recommande un coup d'oeil sur la Nationale 4 entre Nancy et Strasbourg. C'est instructif !
Réponse de le 10/11/2014 à 12:57 :
Avant d'envisager un cas pour une généralité, Yves, vous devriez vous interroger sur l'A84 qui est parfaite mais se fait détruire par les camions, comme l'A20. Et venez en Bretagne, vous roulerez un peu moins vite, mais ... gratuit.
Réponse de le 10/11/2014 à 13:33 :
yvan, remarquer que les camions dévastent les routes n'est pas un scoop...
et c'est d'ailleurs pour cette raison que l'idée des portiques était excellente !
Maintenant, vous ne répondez pas à ma question concernant les moyens de l'Etat
pour entretenir ses biens...
Réponse de le 10/11/2014 à 13:51 :
Yves, ma réponse sera simple et logique. Déjà, voyez en Allemagne où les camions entrants ont juste une vignette qui permet de les taxer, et pourtant, leurs autoroutes sont remplies de nids de poule. D'où, je REPONDS à votre question de la mauvaise allocation de l'argent de l'état dont les exemples sont nombreux. (sécurité sociale, entretien infrastructures, aides aux entreprises sans contrôles de retour, partenariats "pp", etc, etc..) Clientélisme, gains cachés, enveloppes, corporatisme, les causes sont nombreuses. Vous me répondrez la formule "magique" : privatisation! Hé bien ... ce serait encore pire. Nous le constatons tous les jours avec des actionnaires qui tuent l'économie générale. Donc, le moindre mal sera toujours une nationalisation maximale qui est, à défaut, le moindre mal.
Réponse de le 10/11/2014 à 13:54 :
En aparté, il faudrait que je demande confirmation à un beau-frère de l'Est pour savoir si le sel n'est pas en cause dans la destruction de votre nationale... Car quand vous salez, ce n'est pas avec le dos de la cuillère... J'ai testé.
Réponse de le 10/11/2014 à 14:50 :
Rectification de mon commentaire : merci de remplacer le deuxième "moindre mal" par "l' intérêt général". Terme trop souvent oublié, ces temps-ci. D'où les balles dans le pied qui se "perdent"...
a écrit le 10/11/2014 à 12:20 :
Depuis le temps qu'on nous la fait, celle-là, je suis étonné qu'on nous la re-serve... Il parait que les vieilles recettes sont les meilleures, notes.
a écrit le 10/11/2014 à 12:11 :
DIRIGISME, DICTATE du gouvernement qui est tout à fait CONTRE LA DÉMOCRATIE ET SES LIBERTÉS D'ENTREPRENDRE. Et ce n'est pas avec son incompétence en matière de gestion de budget que le gouvernement peut se permettre de donner des leçons.
Le seul objectif depuis deux ans et demi est de défaire ce que les autres ont fait, augmenter les impôt et taxes et diviser les français.
Triste résultat
a écrit le 10/11/2014 à 11:13 :
l'état peut nationaliser les autoroutes s'il estime qu'elles sont mal gérées.sans débourser un centime s'il s'avère que les intérets nationaux ont été spoliés lors de la signature du contrat,les sociétés faisant ainsi l'économie d'un procès et de probables peines de prisons pour leurs dirigeants
Réponse de le 10/11/2014 à 12:09 :
Dans un état de droit, il faut d'abord faire un procès avant d'envisager la prison !
Réponse de le 10/11/2014 à 12:18 :
Oui. Mais non. Nous sommes à une époque de privatisation obligatoire qui ne rapporte qu'aux plus fortunés. C'est le principe de la concentration du capitalisme. Et, de toute façon, les députés ont signé l'AGCS sous Balladur. Donc, TOUT doit être privatisé.
Réponse de le 10/11/2014 à 12:49 :
Le ps conduit le pays a une revolte generalise, meutre gratuit autorise parles crs
a écrit le 10/11/2014 à 10:54 :
Dans son rapport l'autorité de la concurence explique bien qu'il n'y arien a faire. Les societes d'autoroute ne font qu'appliquer les contrats signes avec l'Etat; Que le contrat ait ete ma negocie, c'est une autre histoire; C'est bien naif de penser que tout cela a ete archi verouille sur le plan juridique (avec les meilleurs avocats d'affaires de la place de Paris) ; Tout ca c'est 100% de gesticulation politique du gvt pour flatter son electorat qui deteste les boites privees; Objectif ressouder la gauche
a écrit le 10/11/2014 à 10:51 :
Le système suisse est pas mal ! On paye une vignette .... pour aller sur les autoroutes .... où ,! on n'y va pas , tout simplement !
a écrit le 10/11/2014 à 10:44 :
Les gouvernements de droite comme comme de gauche ont vendu l'argenterie de la maison France .... alors quoi vendre maintenant? .... je doute que ces sociétés puissent avoir un esprit caritatif .... on paye le prix des erreurs de nos politiques .... François et le petit Nicolas ne sont pas en reste loin delà !
a écrit le 10/11/2014 à 10:33 :
C'est bien de vouloir, mais est-ce qu'il peut ? A Bercy, c'est les dircabs qui décideront en rédigeant les décrets, et qui feront çà au mieux pour les concessionnaires. Comme ils ont fait pour les banquiers. Entre corporations, on se comprend....
Et si Mr Macron veut avoir son mot à dire, on lui trouvera une casserole, façon Affaire Tapie ou compte en Suisse, ou appartement de fonction, etc... qu'on placardera dans le Monde et sur MediaPart. Comme d'hab'.
a écrit le 10/11/2014 à 10:18 :
On ferait mieux d'utiliser ces excédents pour financer les transports publics, l'imagination n'est pas au pouvoir; sauf pour taxer, prélever encore et toujours..
a écrit le 10/11/2014 à 9:44 :
Les concessions des autoroutes ont été éléborées sous Chirac par Raffarin puis concotées sous Chirac par Sarkozy et Copé ;
Peut-être faudrait-il aller voir s'il n'y a pas eu du bigmalins dans ces troubles ventes bradées des autoroutes,
et en même temps il faudrait aussi aller voir quels sont les cabinets d'avocats (métiers de Sarkozy et Copé avocats) qui sont intervenus dans ces drôles de privatisations ;
Réponse de le 10/11/2014 à 10:39 :
vous lisez trop de romans ou vous regardez trop de films
Réponse de le 10/11/2014 à 16:15 :
La vente des autoroutes aux amis de l'UMP Nouveau Centre est une gravissime Affaire d'ETAT.
a écrit le 10/11/2014 à 9:44 :
Autoroutes : Macron veut accentuer la pression sur les concessionnaires.... la pression fiscale ???? on ne va payer moins cher !!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 10/11/2014 à 9:36 :
la pression sera proportionnelle à l'épaisseur de l'enveloppe.
a écrit le 10/11/2014 à 9:34 :
IL FAUT SURTOUT VERIFIER POURQUOI CERTAINE ZONNE SONT PLUS CHERS QUE D AUTRE? ET METTRE UN PRIX AU KILOMETRE LE MEME POUR TOUTE CES SOCIETES???
a écrit le 10/11/2014 à 9:29 :
quand on pense que n'importe quelle délégation de service publique pour un réseau de chauffage de cité HLM, négocié par des villes de tailles moyennes, comporte une clause d'équilibre (tu gagnes trop, tu dois baisser les tarifs (ou les rétribuer à la ville) tu gagnes pas assez, tu peux augmenter les tarifs...)
Mais ces fabuleuses privatisations, visiblement orchestrée par une élite corrompue, n'en comportent pas ! chapeau !
a écrit le 10/11/2014 à 9:26 :
Ce Monsieur n’était il pas conseiller économique du Président en 2013 lors de la renégociation des concessions qui ont aboutit à un allongement de la durée et de l’autre coté un investissement de 3 milliards. Un petit comique notre ministre car à l’époque il n’ avait pas du lire les bilans des autoroutes pour voir le retour sur investissement!!!!
Notre ministre un jeune comique est plein d’idées pas très élaborées tellement bout de ficelles, la déréglementation des cars, l’ouverture de 12 dimanches par an au lieu de 5 , la déréglementation des professions protégées…. Assez maigre les idées de ce petit politicien mais en politique la créativité , l’innovation , l’intelligence économique n’est pas dans les cerveaux cartonnés. Il est dans le staff de la médiocrité politique ce n’est pas ses mesurettes qui vont donner du punch à la France et UNE BAISSE SENSIBLE du chômage. Je rappelle également à ce petit politicien que les contrats d’autoroute voulus par la classe politique comprend un petit NB qui dit en gros «  en cas de non rentabilité le concessionnaire transfère la charge aux départements ou régions et les « cons » d’élus signent ce type de contrat qui concerne certains km de bitume . Allez M. le ministre commencez par former les élus pour éviter la signature de contrat avec de tel NB et de leur apprendre que l’on emprunte pas sur une référence franc Suisse ce qui va couter des centaines de millions aux contribuables mais le contribuable vous vous en moquez et de la France????????
a écrit le 10/11/2014 à 9:25 :
Que les banques remboursent les 600 Milliards d'euros qu'elles ont reçu pour leur sauvetage et la France sera sauvée...
Réponse de le 10/11/2014 à 10:01 :
Cela a été remboursé, avec les intérêts.
Réponse de le 10/11/2014 à 16:39 :
Cela ne s'est pas remarqué dans le résultat de la dette...
a écrit le 10/11/2014 à 9:19 :
bravo.... en tant que consommateur, mais on voit que leur raissonnement et leur logique est tout à fait idiote...O K on baisse les péages.... bof pour le consommateur qui ne verra pas de grand changement...mais moins de TVA.... et oui donc moins d'investissement mais aussi moins de dividendes pour les sales capitalistes, donc moins di'mpot sur le revenu moins de csg... et aussi moins de capitalisation boursiere car les valeurs vont baisser ....ces gens là ne se rende pas compte des effets contrariants... en fait moins de péage égale moins de PIB...... bravo le gouvernement.....il se coule lui meme pour faire croire qu'il faut du social.... perso je suis pour la baisse des péages, j'ai pur plus de 150 euros par mois....
Réponse de le 10/11/2014 à 9:42 :
Parce que vous pensez que les capitalistes qui engrangent des millions de dividendes paie leurs impôts en France ?
Vous croyez franchement que la capitalisation boursière créé des emplois et de la croissance ?
Soyez réaliste et de bonne foi.
Cessez d'être bi-polaire, vous êtes pour la baisse et contre à la fois. Que l'argent reviennent un peu aux usagers me parait une bonne chose tout de même.
A vous lire.
a écrit le 10/11/2014 à 9:13 :
Surtout Paris le Touquet
a écrit le 10/11/2014 à 9:09 :
Euh... Rappelez-moi qui a cédé à ces sociétés des pans entiers de l'espace public ?...
Réponse de le 10/11/2014 à 9:16 :
Balladur ......
a écrit le 10/11/2014 à 9:03 :
La donation des autoroutes par l’état est revelateur de la passivité de la population Française, de son des-intérêt a protéger ses richesses et valeurs et de la corruption des plus hautes instances de l'Etat. Le Français n'est qu'une oie bien grâce et qui n'a qu'une finalité.. se faire plumer.. Amen
a écrit le 10/11/2014 à 9:01 :
Les contrats signés ne permettent pas à l'état de faire baisser le prix des autoroutes, seule une nouvelle taxe lui permettrait de récupérer une partie de la manne financière perdue par les politiques incompétents qui ont vendu les joyaux de la France pour quelque tour de passe-passe budgétaire..En taxant plus ces sociétés, les automobilistes risquent de payer encore plus chers les péages ce qui seraient évidemment impopulaires et opposés aux discours politiques (mais nous sommes habitués à ce type de communication !)
L'état pourtant pourrait reprendre la main en devenant l'actionnaire majoritaire ou l'actionnaire minoritaire permettant le blocage dans les décisions de gestion des sociétés d'autoroutes mais il n'a plus d'argent, a moins de faire une "LBO" !!! après tout ce gouvernement pourrait agir plutôt que gesticuler devant les médias
Mais reprendre le contrôle des sociétés d’autoroute couterait au bas mot 15 à 20 milliards et une dette de ces sociétés de l'ordre de 30 milliards et c'est bien là que ça coince.....
a écrit le 10/11/2014 à 8:46 :
comme valls un effet d'annonce suivi de .............R I E N. vieille habitude socialiste.
Réponse de le 10/11/2014 à 8:58 :
Pas seulement Socialiste mon cher, rappelez-vous le roi du Karcher, de la croissance que l'on va chercher avec les dents si il le faut.......UMPS même combat faire un pont en OR au FN en dilapidant la République et ses valeurs morales
Réponse de le 11/11/2014 à 11:38 :
oui mais voyez à cette époque les pays voisins même croissance voire bien pires. Donc je persiste, les socialos nous ruinent nous les ouvriers (voir les résultats d'hollande plus que désastreux).
a écrit le 10/11/2014 à 8:44 :
S'il diminue leurs profits, l'Etat recevra moins d'impôt sur les sociétés de leur part...
a écrit le 10/11/2014 à 8:32 :
Et s il mettait la pression sur l assistanat qui coule la France
Réponse de le 10/11/2014 à 9:47 :
Quel assistanat ? Il y a des gens qui travaillent et d'autres au chômage. Faut-il brimer ces derniers ? les laisser mourir dans la misère ? Le RSA c'est 400 € par mois, rien de bien enviable. Continuons à être solidaires, ne laissons pas les difficultés faire de nous des loups solitaires.
Bien à vous.
a écrit le 10/11/2014 à 8:28 :
Que d'impuissance !!
Des incantations des paroles et depuis qu'il est la les actes ???
Il demande aussi de la relance à l'Europe !!
Il ferait mieux défaire des réformes et celles annoncée par montbourg vont finir au minimun il n'aura pas le courage de résistes aux lobbyistes
a écrit le 10/11/2014 à 8:21 :
Il ferait mieux de mettre la pression sur ceux qui augmentent les impôts et sont incapables de réduire les déficits. c'est plus facile de demander aux autres de faire des efforts que de les faire soit même.
Réponse de le 10/11/2014 à 9:53 :
A vous lire, je comprend : mieux vaut réduire les dépenses de l'éducation national, de l'armée, de la santé ou de la justice que réduire les profits énormes de grandes multinationales construit sur des tarifs autorisés par une position de monopole privé.
Franchement je ne vous comprend pas, surtout car ces profits, bien souvent transformé en dividendes plus qu'en redistribution salariale ou investissement, remplissent les banques suisse ou Luxembourgeoise et échappent à l'impôt.
Réponse de le 10/11/2014 à 10:45 :
Non vous ne comprenez rien. Vous avez déjà entendu parlé de meilleure gestion ? et oui cela vous dépasse peut-être mais on peut faire beaucoup mieux en dépensant moins. Les exemples ne manquent pas , sauf dans l'administration. quand aux dividendes il faut arrêter de fantasmer la dessus, ils sont massacrés sur le plan fiscal et beaucoup sont réinvestis dans l'économie.
a écrit le 10/11/2014 à 8:19 :
Bonne tentative de récupérer le bradage fait à l'époque Sarkozy/Chirac.
Réponse de le 10/11/2014 à 8:47 :
pourriez vous justifier par des chiffres votre propos, sinon vieux truc socialo càd accusation gratuite, mensonge etc........

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :