Des pilotes Air France détachés chez Transavia appellent à la grève pour Noël

 |   |  632  mots
Ils viennent chez nous mettre le bazar. Ils s'en fichent si la boîte coule, ils ont un contrat Air France, pas nous, déplore un pilote historique de Transavia.
"Ils viennent chez nous mettre le bazar. Ils s'en fichent si la boîte coule, ils ont un contrat Air France, pas nous", déplore un pilote historique de Transavia. (Crédits : dr)
Un collectif de copilotes Air France détachés chez Transavia appelle à la grève du 23 au 26 décembre. Ils demandent une hausse de leur rémunération.

Près de 10 ans après sa création, Transavia France, la filiale low-cost d'Air France et de KLM, va-t-elle connaître sa première grève ? C'est fort probable, et à un moment de l'année qui risque de provoquer un divorce entre les clients et cette compagnie. Car, c'est en plein pendant les fêtes de Noël que des pilotes d'Air France, détachés chez Transavia, ont appelé au débrayage.

4 jours de grève

Selon nos informations, un collectif de copilotes Air France détachés chez Transavia a déposé un préavis de grève de 4 jours, du 23 décembre 00h01 au 26 décembre 23h59. Des commandants de bord, également détachés d'Air France, comptent eux aussi soutenir leur voisin de droite dans le cockpit.

L'objet de ce mouvement social dur concerne la rémunération, laquelle est inférieure à celle qu'ils percevraient s'ils exerçaient à Air France sur A320. Ils demandent une rémunération plus ou moins équivalente à celle des copilotes Air France sur A320. Le coût de cette mesure s'élèverait selon certaines sources à 5 ou 6 millions d'euros par an.Selon une autre source, les copilotes détachés demanderaient également un retour à Air France avant la fin de leur contrat de détachement chez Transavia d'une durée de trois ans. Ceci pour profiter de nouvelles embauches au sein d'Air France. Un grand nombre d'entre eux ont effet lancé une procédure en référé aux prud'Hommes pour obtenir un tel retour anticipé.

Le SNPL Transavia est contre la grève

Dans un courrier, le SNPL Transavia a déploré cet appel à la grève au motif que le sujet de la rémunération des copilotes était sur la table des négociations avec la direction et que par conséquent un tel mouvement était « inapproprié dans l'immédiat ». « Nous considérons que la grève est un droit qui doit être utilisé lorsque toutes les voies de la négociation ont échoué, ce n'est pas clairement le cas aujourd'hui », explique le SNPL Transavia, qui dit "avoir bon espoir de voir les conditions des copilotes s'améliorer rapidement".

"Les revendications dont déjà fait l'objet de discussions" dit la PDG

Nathalie Stubler, la PDG de Transavia a également pris la plume pour s'adresser aux pilotes.

"Les principales revendications que ce collectif porte sont connues de l'ensemble des parties prenantes, ont déjà fait l'objet de discussions et font partie intégrante des négociations qui débutent à Air France et à Transavia. Par ailleurs, ces revendications s'inscrivent dans la négociation plus globale au cœur du projet Trust Together, permettant ainsi de trouver un équilibre au sein du groupe", a-t-elle déclaré, en espérant "pouvoir compter sur l'implication personnelle des pilotes".

Bataille entre le SNPL Transavia et le SNPL Air France

Cet appel à la grève renforce les tensions qui existent entre les pilotes historiques de Transavia, recrutés par la compagnie depuis sa création en 2007, et les pilotes détachés d'Air France. Mais aussi entre le SNPL Transavia et le SNPL Air France. Le premier laisse sous-entendre que le second n'est pas étranger à ce mouvement de grève.

"Nous nous étonnons que ce préavis ait été envoyé par un pilote d'Air France détaché chez Transavia, délégué syndical du SNPL Air France et actif auprès du bureau du SNPL Air France".

Contactés, des porte-paroles du bureau Air France du SNPL n'étaient pas en mesure de nous répondre. Cet appel à la grève intervient une semaine après la dénonciation par le SNPL Transavia de l'accord de détachement des pilotes d'Air France.

Lire aussi : La cohabitation des pilotes d'Air France et de Transavia vole en éclats

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/12/2016 à 19:34 :
leurs jours sont comptés à tous ces rentiers de l'ETAT FRANçAIS, cette hypocrisie nationale
a écrit le 22/12/2016 à 19:01 :
Je me suis récemment rendu à Berlin pour 54 € aller-retour avec EasyJet ! Je suis totalement satisfait et je ne suis pas disposé à payer ce transport 4 à 5 fois plus cher, pour satisfaire les pilotes d'AF ou de Transavia. Un ancien client de la Compagnie nationale !
a écrit le 22/12/2016 à 6:26 :
et si ...on les virait...! Il serait temps , en France , de legiferer sur le sabotage économique ; Il y a chez Air-france plus de 60.000 employés ...! manifestement , cette compagnie va mal , de plus en plus mal ...et c'a va se terminer ...dans le mur , un jours ou l'autre . Alors ? que cherchent ils , ces " co-pilotes " ? à juste tenir , avec leurs avantages , jusqu'à leur retraite ?
a écrit le 21/12/2016 à 20:07 :
Que ces co pilotes retournent donc dans leur cie mère et laissent leurs places à de jeunes pilotes en attente d emploi français !!
Réponse de le 22/12/2016 à 6:29 :
exactement : au chomage technique chez Air-france ! et on embauche des travailleurs " normaux " chez Transavia .
a écrit le 21/12/2016 à 13:13 :
Il y a bien longtemps que j'ai oublié de prendre les compagnies "d'air faignasses"....
Réponse de le 22/12/2016 à 0:02 :
Recrutements massifs de pilote chez Af pour faire face....à l'arrivée en butee réglementaire européenne annuelle de 900h pour un paquet de navigants sur 777.
Libre à vous d'appeler ça Air Faignasse. Prenez donc autre chose!
Attention, la semaine prochaine grève annoncée chez: Vueling pnc, Volotea pnc, Korean, British pnc, Easy pour faire suite à Lufhtansa......( vérifiez, c'est réel )
a écrit le 20/12/2016 à 20:44 :
Effectivement, les syndicats pilotes KLM sont bien plus intelligents et pragmatiques que les médiocres du SNPL alpa.
a écrit le 20/12/2016 à 20:44 :
Pour ceux qui se gausse et d'aller voir la concurrence, les PN easyJet s'apprêtent à poser un préavis du 29/12 au 2/01.

Mais on vous laisse à vos préjugés bien volontiers.
Réponse de le 21/12/2016 à 23:57 :
Ainsi que les pnc vueling, pnc volotea, pnc british et pilotes korean après ceux de lufthansa.
A force de tirer sur la corde de la productivité, ça casse de partout....
Réponse de le 22/12/2016 à 6:33 :
si vous voulez etre ..." mort de rire " , regardez donc les stats de transports , en nombre de passagers ... , par les differentes cies aériennes : là , vous allez ...mourrir de rire , mais de dépit de voir qui se ...casse la gueule , et qui remporte le marché .
a écrit le 20/12/2016 à 20:31 :
Une seule conclusion à tirer : la grève "préventive" comme moyen de pression doit purement être interdite dans ce pays ! Drooiit de grève, oui, mais après négociation, et en dernier recours
a écrit le 20/12/2016 à 19:44 :
IL ne fallait vraiment pas prendre des pilotes d'Air France ou qu'ils aillent .....
De plus faudrait quand même pas qu'une compagnie low cost française puisse concurrencer Easyjet Merci au pilotes d'Air France pour ce cadeau.
a écrit le 20/12/2016 à 19:41 :
Il n'y a vraiment plus rien à ajouter!
a écrit le 20/12/2016 à 18:59 :
Comme d'hab on y comprend rien ! Si un truc .... tout ce qui touche près ou de loin à Aiir-France .... il faut se barrer de suite à la concurrence !
a écrit le 20/12/2016 à 17:27 :
Mais qu attend KLM pour quitter ce nid d incapables et de profiteurs ?
Réponse de le 20/12/2016 à 18:45 :
Renseignez vous sur les conditions des pilotes KLM (salaire, heures de vol annuelles, retraite), vouq risquez d'être très surpris...
Réponse de le 20/12/2016 à 20:47 :
Flying circus,

Merci enfin un commentaire reflétant la réalité. Le silence à ce sujet de Mr FG en dit long sur la déontologie de nos journalistes. Mais il n'est jamais trop tard pour se rattraper n'est-ce pas...
Réponse de le 20/12/2016 à 21:16 :
On risque d'avoir une bonne ou une mauvaise surprise concernant les conditions des pilotes KLM ?
Réponse de le 20/12/2016 à 21:19 :
Cela existe dans le monde des Pilotes qui font moins d'heures de vol par an que ceux de Air France aux commandes d'avions identiques ?
Réponse de le 20/12/2016 à 22:51 :
Ben sur 777, personne au monde ne vole autant que les pilotes d'AF. À tel point qu'un certain nombre d'entre eux est en arrêt forcé en cette fin d'année car ayant atteint la butee réglementaire annuelle....

Donc avant d'écrire n'importe quoi...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :