Bandeau paroles d'experts

Paroles d'Experts EPMN : l’École Professionnelle de la Médiation et de la Négociation

 |   |  450  mots
Jean-Louis Lascoux et Aïcha Sangaré, respectivement Président et Directrice Générale de l’EPMN, nous présentent les différences entre la médiation professionnelle et la médiation traditionnelle.
Fondée au début des années 2000, l’École Professionnelle de la Médiation et de la Négociation (EPMN) est l’initiatrice de « la qualité relationnelle », « la médiation professionnelle » et de « l’ingénierie relationnelle ». Elle met à la disposition, des particuliers et des organisations, une méthodologie axée sur l’altérité dans le cadre de la résolution des différends et conflits. Mais en quoi la médiation professionnelle se distingue-t-elle de la médiation traditionnelle ? Les réponses à ces questions avec Jean-Louis Lascoux et Aïcha Sangaré, respectivement Président et Directrice Générale de l’EPMN.

Médiation professionnelle et médiation traditionnelle : quelles différences ?

Jean-Louis Lascoux, auteur notamment du « Dictionnaire de la Médiation » (2019 - ESF Sciences Humaines), constate que « la médiation est une pratique ancienne dans les civilisations. Tandis que la médiation traditionnelle est une intervention sous tutelle d'une autorité pour imposer ou suggérer une manière de voir les relations et de gérer un conflit, la médiation professionnelle s'inscrit dans une approche résolutoire par l'accompagnement de la libre décision. » Son efficacité réside dans « l'identification des invariants de la dégradation relationnelle et de ses processus structurés pour promouvoir la qualité relationnelle et aboutir à la résolution des conflits », précise-t-il.

Aujourd'hui, la gouvernance de l'entreprise est très interdépendante des théories diverses sur le management. « Les complaisances théoriques sont nombreuses dans ce domaine » observe Jean-Louis Lascoux. « Les approches managériales sont posées sur des considérations contextuelles, telles que celles des besoins de Maslow, de la courbe de Kubler-Ross, voire aussi fantaisiste que séduisante comme le modèle bourreau/victime/sauveur de Karpman. Ces conceptions nuisent aux relations managériales », souligne-t-il. « C'est pour cela que je m'éloigne de ces concepts. J'ai initié une approche rationnelle de transfert de compétences fondée sur le constat que les personnes, confrontées à des situations nouvelles ou stressantes dans les relations, peuvent être plus maladroites que mal intentionnées ». Elle se révèle ainsi performante en conduite de projet et pour la motivation.

À l'École de la médiation professionnelle

Aïcha Sangaré souligne que « la médiation professionnelle est une expertise centrée sur l'entente et l'entente sociale ». « Alors, dans un contexte de changement sociétal global, l'EPMN a développé des formations pour permettre aussi bien aux particuliers qu'aux entreprises, de s'approprier la méthodologie d'intervention, et les outils de la qualité relationnelle », ajoute-t-elle.

À cet effet, l'EPMN propose, à ses élèves, 3 axes d'intervention. « Le premier consiste à leur transmettre des compétences résolutoires des conflits ou des litiges. Le deuxième, également une des spécificités de l'EPMN, sensibilise à la « qualité relationnelle au travail - QRT », à travers le transfert et l'appropriation des fondamentaux, pour les mettre en place tant pour des organisations que pour eux- mêmes. Le troisième et dernier axe est l'accompagnement de projet », explique Aïcha Sangaré.

Pionnière dans l'approche scientifique des résolutions de conflits et de la médiation professionnelle, l'EPMN délivre le Certificat d'Aptitude à la Profession de Médiateur (CAP'M) : la première certification pour exercer en tant que Médiateur Professionnel aussi bien en entreprise qu'en indépendant.

Contact :

EPMN

Site web : https://www.epmn.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :