Insectes : InnovaFeed lève 140 millions d'euros et lance son usine

 |  | 911 mots
Lecture 5 min.
InnovaFeed cultive des mouches soldat noir (Hermetia Illucens) et les transforme en protéines alternatives aux farines pour poissons, ainsi qu'en huiles pour les porcs et les volailles.
InnovaFeed cultive des mouches soldat noir (Hermetia Illucens) et les transforme en protéines alternatives aux farines pour poissons, ainsi qu'en huiles pour les porcs et les volailles. (Crédits : InnovaFeed)
La startup française vient de terminer la construction de sa ferme verticale à Nesle (Somme), censée constituer le modèle de son développement futur. Elle entame aussi la construction d'une usine encore plus grande aux Etats-Unis.

Malgré la crise sanitaire, 2020 aura été une année faste et décisive pour l'industrie française de production d'insectes destinés à l'alimentation animale. Après Ynsect, qui en octobre a dévoilé une levée de fonds de 190 millions d'euros, c'est au tour d'InnovaFeed d'annoncer une accélération de son développement, sur trois fronts simultanés.

La startup, qui cultive des mouches soldat noir (Hermetia Illucens) et les transforme en protéines alternatives aux farines pour poissons, ainsi qu'en huiles pour les porcs et les volailles, a terminé la construction de sa nouvelle ferme verticale à Nesle (Somme), qui entre ainsi en opération. Sur 25.000 kilomètres carrés de surfaces, elle permettra de produire 100.000 tonnes d'ingrédients chaque année, et 15.000 tonnes de protéines destinées aux farines - le produit qui génère la majorité des revenus.

Un potentiel de marché énorme

C'est quinze fois plus que ce qui était produit jusqu'à présent dans son site pilote de Gouzeaucourt (Somme), ouvert en 2017. Mais c'est toujours une goutte dans la mer par rapport au potentiel d'absorption mondial. Sur le seul marché des aliments...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/11/2020 à 21:42 :
On va rigoler le jour où toutes ces bestioles vont s'échapper de l'usine d'élevage... après le covid-19, les bugs...😂🤣🤣😂

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :