La chronique du jour : "La force du rituel"

 |   |  670  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Chaque jour, la Tribune propose une chronique que lui inspire l'actualité.

Les anthropologues ont montré combien la cohésion dans les sociétés non occidentales et traditionnelles dépendait de l'obligation de respecter certains rituels. En fait, il en est de même dans les sociétés modernes. Il suffit d'avoir suivi avec un regard distancé la conférence de presse du président de la république François Hollande - une véritable messe républicaine - pour s'en convaincre.

Si, finalement, on n'a pas appris grand-chose en matière de décisions concrètes quant à l'avenir de la France, sinon à la marge et en glosant beaucoup, c'est que l'essentiel d'un tel rituel ne se tient pas tant sur le fond que sur la forme. Sa fonction est de montrer que la situation est sous contrôle, que la vie suit son cours normal. Car après les propos contradictoires qu'ont pu tenir les ministres, dont le Premier d'entre eux, et les « fuites » d'un rapport Gallois qui préconisent des réformes audacieuses, François Hollande se devait de montrer qu'il maîtrisait sinon la situation, du moins le discours sur celle-ci.

Or grâce à une rhétorique parfaite qui permet à chacun de trouver une raison de se rassurer, il a réussi l'épreuve en montrant qu'il y a bien quelqu'un aux commandes, qu'il...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :