Le plan de l'Europe pour chasser les voitures classiques des centres-villes

 |   |  539  mots
Copyright Reuters
Selon la stratégie "Transports 2050" présentée ce lundi par la Commission européenne, les zones urbaines seront réservées aux véhicules propres d'ici au milieu du siècle.

L'Europe ne veut plus de voitures dans ses villes. C'est ce qui ressort de la feuille de route « Transports 2050 » présentée ce lundi à Bruxelles. Il ne s'agit pas de les éradiquer du jour au lendemain, mais de chasser d'ici à 2030 la moitié des véhicules à motorisation traditionnelle (essence, diesel, gaz) des villes et d'en réserver l'accès d'ici à 2050 aux seuls véhicules « décarbonés », voitures particulières et fourgonnettes de livraison. La raison d'une telle décision tient en un chiffre : 25 % des émissions européennes de CO2 proviennent des transports, et Bruxelles entend les réduire de 60 % d'ici à 2050, en dépit de la hausse attendue du parc automobile et du trafic.

Un quart de ces émissions sont liées aux transports urbains. C'est dans les villes, les plus exposées à la pollution et au bruit, que les alternatives à la voiture (transports en commun, bicyclettes partagées, etc.) sont le plus développées et le plus rapides à mettre en oeuvre. La voiture propre devrait également être une des priorités. Qu'il soit électrique, hybride, biocarburant, Bruxelles ne privilégie aucune technologie en particulier. Bus, taxis et véhicules de livraison se prêtent bien à l'utilisation de carburants et de motorisations alternatifs, et peuvent rationaliser leurs tournées grâce aux technologies de l'information. Des transports moins polluants et moins bruyants permettraient en outre d'envisager des livraisons de nuit et de désengorger les centres-villes aux heures de pointe.

Lisser le trafic

L'Union européenne, qui a consacré 5 milliards de son plan de relance à la voiture verte, préconise différents leviers, essentiellement financiers, pour chasser progressivement de la ville les voitures polluantes. Il s'agit de généraliser le principe de pollueur payeur, le paiement à l'usage et les péages urbains qui permettent de lisser le trafic grâce à des tarifs variables selon les horaires.

En France, le plan « véhicules décarbonés » du gouvernement vise 2 millions de véhicules propres sur les routes d'ici à 2020 et 75.000 bornes de recharge installées sur la voie publique. Si le péage urbain y demeure à ce jour illégal, les mesures favorables à la voiture propre se multiplient néanmoins, à l'échelle nationale ou locale. Le bonus-malus automobile va être modifié pour favoriser plus encore le verdissement du parc... et soulager les finances publiques. En avril dernier, douze agglomérations (dont Rouen, voir ci-dessous) ont signé une charte les engageant à l'installation de telles infrastructures. À Paris, le projet Autolib' (3.000 BlueCar électriques de Bolloré en autopartage sur le modèle du Vélib') doit entrer en service d'ici à fin 2011. La liste des villes qui, comme Montpellier, réservent leur centre historique aux véhicules de livraison électriques, s'allonge. Certains distributeurs, comme Monoprix, très en pointe sur le sujet, favorisent le multimodal pour le transport interurbain (notamment le fluvial entre le port du Havre et la capitale) et l'électrique pour la livraison de ses points de vente parisiens.

La feuille de route de la Commission européenne porte aussi sur les transports interurbains et longue distance, et met l'accent sur la substitution du rail et du fluvial à la route, sur l'émergence de carburants et de motorisations plus sobres et sur une meilleure gestion des parcours, y compris pour les avions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/04/2011 à 15:21 :
La ville de Zurich n?a chassé personne ! Le réseau de tramways est tellement pratique qu?on ne prend jamais sa voiture. Voila c?est simple, jamais en grève, toujours à l?heure et tout est interconnecté.
En France ce réseau existait dans beaucoup de villes .On l?a détruit pour en refaire un qui coute 50 fois plus cher, qui ne passe pas là ou il faut et qui se superpose parfois au métro.

Réponse de le 14/04/2011 à 22:06 :
Intéressant
Pourquoi 50 fois plus cher ?
Pourrait on avoir des tramways 50 fois moins cher en France ?
Pour moi un tramway 50 fois moins cher j'appelle ça un bus.
Le réseau de tram de Zurich est il au même prix qu'un tram Français ?
a écrit le 01/04/2011 à 16:47 :
bravo ! un centre ville propre ou circuleront des voitures electriques moins de asthmatiques,moins de polluant cancerigene pour nos enfants(diesel) esperons que cela fasse vite !!
a écrit le 01/04/2011 à 13:57 :
La bagnole il est vrai même si elle pollue de moins en moins empoisonne le coeur de nos villes; engendre des affections respiratoires chez les enfants et contribue au déficit de la sécu. A défaut de l'éradiquer tout de suite , commençons par imposer à tous les transports publics d'utiliser l'électricité pour les bus et à tous les professionnels possédant une camionnette de faire de même.
a écrit le 31/03/2011 à 17:17 :
La Commission européenne perd son temps à vouloir imposer des orientations aussi stupides qu'inutiles puisqu'il n'y aura plus de pétrole en 2050 !
Réponse de le 31/03/2011 à 23:19 :
je serais moins affirmatif . Ceux qui font courir ce bruit ont des raisons ...guère avouables peut être !
a écrit le 31/03/2011 à 10:07 :
Commençons vite par chasser les diesels non filtrés. Ils sentent très mauvais, lâchent des particules et du NOX. Il s'agit bien des mêmes diesels largement primés par le gouvernement français jusqu'au 31/12/10 (car émettant peu de CO2).

Spécifions d'ailleurs que la seule prise en compte de l'émission de CO2 est tout à fait insuffisante. Les menaces directe et existante pour l'homme sont ses particules et le NOX. Pas de telles menaces venant des véhicules essence, précisons-le. Moindre menace de la part des véhicules diesel bien filtrés (notamment les berlines diesel de forte cylindrée).

Autre piste : favoriser les boîtes automatiques qui optimise le passage des rapports, contrairement aux boîtes manuelles.

Tout cela est facile à faire. Mais, pour la France, on comprend que ça irait à l'encontre des constructeurs nationaux dont la stratégie est largement orientée diesel (et même diesel hybride, quelle aberration !)
Réponse de le 01/04/2011 à 12:26 :
quand on ne sait pas on ne dit pas!
tout bon ingénieur, sait qu'une boite automatique offe un moins bon rendement qu'une boite manuelle du fait entre autre des frottements. bien sur certains conducteurs auraient besoin de reprendre des cours pour savoir passer correctement leurs vitesses!
les diesel à filtre à particule se généralisent et le rendement hybride diesel est ce qui se fera de mieux en attendant les amélioration vers le tout électrique!, donc aucune "aberration"
a écrit le 30/03/2011 à 19:29 :
L'europe est incapable de s'occuper de ses pays ??
- Quand ça va mal c'est l'Europe ?
- Les nouvelles idées c'est l'Allemagne ? mais ils nous dictent l'EUROPE ?
pas BELLE LA VIE ??
Moi j'ai envie de me déplaçer à cheval mais comment ??? c'est BIO ??
- Laissez nous respirer et faire ce que chaque pays le désire ??
De toute façon nous ne sommes pas un exemple, pour ceux qui ne voyagent pas ??
Les " moutons " de français qui avancent sans rien dire ???
a écrit le 30/03/2011 à 15:11 :
L'europe est incapable de s'occuper de ce dont elle devrait s'occuper: relation internationale défense etc... De ce fait elle vient s'occuper du quotidien des européens qui devrait rester du ressort des états. Résultat rejet massif par les peuples de cette Europe technocratique et libérale.
Réponse de le 30/03/2011 à 21:01 :
Pas si libérale que cela: A force de règlements pour tout, on frise la dictature .
a écrit le 30/03/2011 à 11:34 :
Il est vain d'espérer que nos princes de l'Europe se déplaceront à pied ou à vélo; sans doute remplaceront-ils leurs superbes limousines à essence par d'identiques électriques, à l'image de ceux de la république française; et pourtant, ne devraient-ils pas montrer l'exemple? Vive Jean-Marine LE PEN! Hélas! Mais je n'en espère pas mieux.
a écrit le 30/03/2011 à 10:20 :
Oui mais comme n'importe quel interdit qui un jour est contourné, les voitures contourneront le centre-ville et les péages où se développeront de nouvelles activités, de nouvelles zones de circulation. Il est donc à prévoir beaucoup plus d'urbanisation. Bilan carbone? Bilan écologique globale?

Et le bilan économique? Quel est le plan pour les millions de petites et moyennes entreprises européennes que sont les commerces par exemple? Quel est le plan pour les millions de personnes qui perdront leur emploi où devront changer d'emploi? Comment pourront être dédommagées les entreprises des villes qui se sont lourdement endettées pour acheter des emplacements très passant et qui ont de très gros loyers? Comment vont faire les travailleurs indépendants français qui ont pour seul sécurité la valeur de leur bail? Quel en sera l'impact global sur l'emploi? A-t-il été évalué? Des concertations dans tous les pays auprès des différents acteurs urbains ont elle été faites pour un plan d'une telle ampleur?

Comment croire que les villes vont drainer autant de monde dans leurs rues si la transition n'est pas bien faite par les agglomérations ?

Oui mais, avant de valider un tel projet, il faut s'assurer que ce changement qui impactera directement la vie de centaines de millions de personnes et de millions d'entreprises européennes ne broie pas des vies par manque de préparation et par objectifs trop courts. Seules les personnes qui ne sont pas sensibles aux variations de l'économie peuvent regarder cela de loin et seules et les entreprises les plus importantes trouveront une issue la moins coûteuse.
Réponse de le 30/03/2011 à 11:20 :
Voilà les vraies questions auxquelles les écolos vont avoir à répondre sous peine de voir l'électorat populaire aller vers les extrèmes. le problème est que chez les écolos les classes populaires sont peu représentées.
a écrit le 30/03/2011 à 9:17 :
L'écologie vecteur de ségrégation sociale. les plus aisés se pavaneront en véhicule hybride ou électrique en prétendant faire un geste pour la planète (sans se soucier du recyclage de leurs montures ou du bilan carbone de leur déplacement en avion) et les plus modestes n'auraont qu'à marcher ou faire du vélo ce sera bon pour leur santé!
a écrit le 29/03/2011 à 22:12 :
En IdF les transports sont nettement insuffisants à la fois, en maillage, en capacité et en fréquence pour éviter la voiture jusqu'aux entrées de Paris... où il faudra des centaines de milliers de places de parking ! Il faudra des coordinations préalables aux décisions politiques... Et non pas appliquer les méthodes du maire de Paris qui, depuis quelques années, fait diminuer les voitures dans Paris sans d'offre alternative préalable...
Réponse de le 30/03/2011 à 6:26 :
à pied,en velo, en metro, ce sont des alternatives !
Punir les thermiques, radicalement, c'est le but. Bravo Delanoe
Réponse de le 30/03/2011 à 9:34 :
A vélo et A cheval et non EN vélo car pas EN cheval ;-)
a écrit le 29/03/2011 à 20:27 :
Sur le fond, je suis tout à fait d'accord avec l'objectif

Après, voir que c'est l'Europe qui s'occupe des pollutions locales, ça laisse quand même un peu songeur...

guillaumesarlat.wordpress.com
a écrit le 29/03/2011 à 19:55 :
Génial, les bobos vont pouvoir respirer l'air pur, et se payer de belles automobiles non polluantes, pour les autres ils restent le métro et le RER bondé.
a écrit le 29/03/2011 à 17:19 :
Ils ont raison... Y'a pas besoin de voiture quand on habite en ville et que l'on a tout sur place pour se deplacer.... En plus pas de voiture= pas d'essence=pas d'assurance=pas d'entretien= merci mon pouvoir d'achat...
arretez de consommer comme des gamins, c'est fini le temps des bisounours!!!
Réponse de le 29/03/2011 à 20:30 :
100% d'accord ... surtout quand vous voyez les salaires mirobolants des PDG style Carlos G., le gars fait fabriquer ses voitures à l'étranger SANS baisser ses prix de vente, et il prend 1,5 million d'euros. Bravo !!
Réponse de le 30/03/2011 à 6:10 :
Et avec cela, de moindres rentrées fiscales qu'il faudra certainement compenser par de nouvelles taxes !
Réponse de le 30/03/2011 à 19:55 :
Vous avez vu les prix des trains? et du transport public si vous n'etes pas abonnés
Sans compter les enormes subventions que les régies de transports publics
touchent avec vos impots. Halte au bourrage des cranes.
Réponse de le 30/03/2011 à 23:39 :
Bonjour Alain. Avez-vous déjà voyagé en dehors de la France? Le prix des transports n'est pas forcément plus avantageux ailleurs, bien au contraire. Au Canada par exemple, 300km = 5h de bus = $60 (50?), sans aucune réduction possible... moi je préfère mon Paris-Rennes en prems: 22? et seulement 2h de trajet! sans compter le confort du train nettement meilleur que dans un bus!
Réponse de le 01/04/2011 à 12:29 :
Le problème des Français est qu'ils veulent "posséder". C'est viscérale, ça fait partie du mythe de la réussite sociale que d'avoir une grosse voiture si possible. Soyez plus malin .....vous serez plus riche et pas seulement au sens pécunier, pensez un peu aux rencontres que vous allez faire.
a écrit le 29/03/2011 à 17:02 :
eh ben !!

heureusement qu'on a des centrales nucléaires pour lutter contre la pollution :-))
a écrit le 29/03/2011 à 15:39 :
Pas de panique: nos députés européens ont tous voiture avec chauffeur, et remplacer ce parc par de l'électrique ( pas assez standing !) ou de l'hybride( mieux, surtout en limousine!) ne coutera qu'au contribuable......
a écrit le 29/03/2011 à 14:51 :
comme on peut le constater bien des commentateurs ont gardé un petit vélo; ce doit être celà le progrès!
a écrit le 29/03/2011 à 14:30 :
stop aux ni ni.
il faut de tout pour faire un monde.
il ne s'agit pas de décréter ex abrupto que les voitures thermiques seront hors la loi dans les grandes villes pour résoudre un problème.
toute l'économie est liée.
moins de voitures, moins de métal, moins de métallos, moins de routes, moins de génie civil moins de terrassier, mois de nouveaux modèles, moins d'ingénieurs, moins de echniciens, moins d'ouvrier,
moins d 'argent pour le social, la sécurité, la santé,etc, moins de médecin, moins de prof, etc.
si avant ce décret qui sera extrèmement difficile à mettre en oeuvre, on a pas résolu le problème de la transition, on risque de créer des problèmes encore plus gros que ceux que l'on souhaite résoudre!
les transports en communs dans les grandes villes sont déjà saturés.
la production électrique (plus) propre n' est pas encore au niveau.
l'infrastructure de recharge n' existe pas. savez vous que les prises de recharge électrique renault et peugeots sont différentes!
le télétravail pourrait être une partie de la solution, mais encore faudrait-il que le déploiement de la fibre soit rapide, ce qui est loin d'être le cas.
et effectivement il faudrait au lieux de se regarder le nombril, si on considère que le réchauffement de la planète est "Le " problème (à démontrer) peut être aller voir du coté de pays comme la chine, l'inde, ou d'autres qui brulent du combustible à go go ou l'action serait plus efficace, que dans des petites villes européennes de l'ordre du million d'habitant.
et pourquoi aussi les "provinciaux" ou des banieusards qui viennent visiter des grandes villes seraient-ils pénalisé par rapport aux citadins? (comment on rentre?)
commençons déjà par des bus électriques et des aussi des taxis électriques ainsi que des motos électriques, suivi par des camionnettes deivraison électrique
cela permetrra peut être de créer une infrastructure.
a écrit le 29/03/2011 à 13:35 :
tres bien, on verra circuler vaches, ânes, cochons et autres poules dans nos villes...Sympa non ?
Réponse de le 29/03/2011 à 17:20 :
oué ce sera plus sympa que de voir circuler des gros boeufs!!!!
Réponse de le 29/03/2011 à 17:31 :
Je sais d'avance qu'une certaine dame qui veut se présenter à la présidentielle qui va être contente si on laisse les cochons en liberté dans les villes
a écrit le 29/03/2011 à 12:39 :
Le plan de l'Europe pour éviter une invasion par tous les malheureux de la terre, c'est pour quand ? Et celui pour stopper notre tiers-mondisation en cours ? Les règles pour fixer le diamètre des Kiwi ou le tr.. du c... des poules on s'en fiche !!!!
Réponse de le 29/03/2011 à 17:21 :
tiers-mondisation!!!!!! mais vas y au tiers monde, tu vas voir ce que c'est!!!!
Réponse de le 29/03/2011 à 18:28 :
Tiers-mondisation ? Oui. Quand on mélange un kilo d'or avec une tonne de plomb, on obtient... une tonne de plomb. C'est l'Europe dans même pas 30 ans. Mais tu peux dormir mon ami, dans le beau pays de Candy.
a écrit le 29/03/2011 à 12:30 :
L'Europe, toujours présente quand ça sert à rien, que ça fait ch... ou que ça fiche la pagaille. Pour le reste : abonnée absente.
Réponse de le 29/03/2011 à 17:39 :
Forcement, a chaque élection Européenne, personne ne se déplace et ceux qui se déplacent c'est pour voter à Droite: Une Europe de droite c'est pas mieux qu'une France de droite: Plus ils t'en... plus y sont contents ... comme partout
Réponse de le 29/03/2011 à 18:37 :
C'est vrai qu'entre qu'une bureaucratie Européenne Ubuesque de droite, une bureaucratie Européenne Ubuesque gauche c'est pas mieux. Au sein de la Commissions Européenne, la stupidité, l'inefficacité et les pots de vins sont bien partagés.
a écrit le 29/03/2011 à 12:26 :
Les chiffres cités dans l'article:
Le transport : 25% des émissions CO2
Le transport urbain : 1/4 de cette valeur, soit donc 6.25% des émissions CO2.
Tout ça pour ça ...
Et les plus 90% non liés au transport urbain ?
a écrit le 29/03/2011 à 12:04 :
Le" pland'Europe" pour trouver du travail et pour que les Européens vivent décemment. C'est pour quand???????
a écrit le 29/03/2011 à 11:52 :
Quelle est leur stratégie pour la réindustrialisation de l'Europe dans les 10 années à venir ? Cela serait intéressant à savoir .
a écrit le 29/03/2011 à 11:44 :
La voiture est le FLEAU de notre civilisation. C'est le seul produit au MONDE qui perd 20% de sa valeur dés que l'on sort du garage, ça pollue, ça coute cher en assurance et en carburant et en plus on perd notre temps dans les embouteillages. Pareil, pas moyen de garder sa voiture nickel, il y a toujours un blaireau pour la rayer. Conclusion : les transports en commun, un vélo et une bonne paire de chaussures !!de marche
Réponse de le 29/03/2011 à 17:23 :
sur tout ce que je viens de lire, soprano, tu es le seul à ecrire des choses censées....bravo et continue comme ca!!!!!
Réponse de le 29/03/2011 à 17:43 :
Tout à fait d'accord aussi, sauf qu'il n'y a pas que les voitures qui perdent 20% de leur valeur à peine achetés, c'est la même chose pour tous les produits manufacturés (Téléviseur, machine à laver , photocopieurs.. Voir le scandale de l'obsolescence programmée des produits ... tu paye la R&D pour que le produit tombe en panne pile poil 2 mois après la garantie.....)
a écrit le 29/03/2011 à 11:09 :
Encore une grande idée de personnes vivant en dehors de la vie réelle.
La voiture électrique poullue au moins autant que la voiture classique. Outre le fait que leur construction revient au même, la voiture électrique pose un gros problème de recyclage des batteries. En effet, le lithium est un produit hautement toxique que l'on ne sait pas recyclé. De plus, c'est un composé dont la rupture est déjà annoncée car les réserves mondiale sont faible.
Il faudra également produire toute cette électricité supplémentaire; ? par une production de masse.
Le vélo n'a jamais remplacé les trajets en voiture. Les personnes qui prennent leur voiture dans les grandes agglomérations le font car ils doivent transporter des personnes ou des charges, par "conviction" ou car ils ont un long trajet. En aucun car, le vélo ne pourra remplacer cela. Par contre, c'est un vrai problème pour les familles, les personnes travaillant en décalé (de nuit, en 12h,..), habitant loin des centres villes.
Enfin, pourquoi n'utilise-t-on pas les pole d'expertise du grand emprunt pour développer les nanotechnologies permettant d'avoir des supra-conducteurs à température ambiante pour le stockage de l'énergie et pour développer des capteurs soaires à très haut rendement. .. et pour calculer combien les volcans de la planète ont produit de gaz à effet de serre de puis 2 ans à comparer avec la production humaine?.

Réponse de le 29/03/2011 à 11:37 :
Toi aussi tu fait partie de ceux qui pensent qu'on n'est jamais allés sur la Lune ? ;-)
Réponse de le 29/03/2011 à 11:55 :
@icitoyen , sais-tu qu'il n'y a pas que le Lithium pour faire des batteries ? certes, c'est le "mot" à la mode, mais on peut également faire des batteries, un peu plus lourdes a base de Nickel et de Zinc, moins toxiques, et totalement recyclables celles-ci... De plus, je suis convaincu qu'on n'a pas encore fini la recherche en ce domaine, d'autres couples permettent du stockage.. mais pour cela, peut-être qu'il faudrait investir dans la recherche plutôt que dans des petards mal controlés ;-)
Réponse de le 29/03/2011 à 12:26 :
Je viens de faire un tour d'update de mes infos chez Revolt (suisse) par exemple. Ils ont stabilisé leurs batteries Zinc-Air, qui présentent une capacité de stockage (400WH/Kg) double des variantes Lithium. Le Zinc de ces batteries est totalement recyclable. Pour 100Km, il faut donc 35Kg de batteries (a comparer avec les 40 litres d'essence d'une petite voiture). Choisissez la longueur de vos parcours, je vous dirai le poid de votre batterie a roulettes :-)
Réponse de le 29/03/2011 à 18:27 :
euh!! avec 40 litres d'essence on fait beaucoup plus que 100km !!
mais c'est peut-être là le problème ! faudra-t-il encore des voitures ? et pour faire combien de km.
si on se limite 100km ( largement suffisant pour 90 % des déplacements ), on peut se contenter d'une machine beaucoup plus petite et légère qu'une voiture classique
a écrit le 29/03/2011 à 10:31 :
encore des taxes !!!! je plains les classes moyennes ! _ _ _ je propose plutôt de financer par un emprunt type "emprunt baladur" 2 projets: _ _ a) l'équipement des parkings en prises de courants électriques et _ _ b) la construction de 20 autres centrales nucléaires hyper sécurisées !
a écrit le 29/03/2011 à 9:59 :
La voiture électrique oui, mais pas rechargeable sur une PC dont l'électricité provient des centrales nucléaires.
Une piste d'études : la voiture à dynamo (elle produirait sa propre électricité en roulant et ne nécessiterait qu'un petit accu auto-rechargeable pour démarrer et se lancer).
En contre-partie cette technique (qui n'est pas nouvelle) ruinerait certains lobbies industriels (pour le bien de l'humanité). A méditer ...
Réponse de le 29/03/2011 à 10:42 :
Bravo o/

Vous venez d'inventer le mouvement perpétuel.

Si la voiture à dynamo n'existe pas ce n'est pas à cause des "lobbies industriels" ni des chinois du FBI. Mais cela ne fonctionne pas! c'est physique car la voiture ne peut pas tirer de son déplacement l'énergie disponible à son déplacement (mouvement perpétuel)
Réponse de le 29/03/2011 à 11:15 :
Sinon on pourrait opter pour le modèle Retour Vers le Futur... à base de dechets menagers... pour moi la meilleure alternative...
Réponse de le 29/03/2011 à 12:30 :
@Kiki : ca a l'air d'être de la bonne ta fumette. Tu veux pas me donner ta marque ? C'est bon pour ce que j'ai aussi :-)
a écrit le 29/03/2011 à 9:36 :
La voiture toute électrique est déjà morte avant d'être née voir:
http://www.lefigaro.fr/automobile/2011/03/22/03001-20110322ARTFIG00437-quelle-source-d-energie-pour-la-voiture-electrique.php

et l'article du 4 mars de cette même Tribune ...
ceux qui prônent une telle ânerie sont d'autant plus mal venus ... avec le problème atomique japonais actuel ... alors que tout le monde se défie soudain de cette source d'énergie
Réponse de le 29/03/2011 à 10:43 :
La voiture électrique a un très bon rendement énergétique. Le moteur est directement sur les roues arrières et donc les pertes classiques comme les frottements des engrenages d'une une voiture thermique sont beaucoup moindre. La voiture électrique n'a pas de ralenti et ne consomme pas dans les embouteillages ! La voiture électrique est l'avenir !!! FL/ing génie énergétique
Réponse de le 29/03/2011 à 11:55 :
Mais comment fournir autant d'énergie ?
Réponse de le 29/03/2011 à 12:22 :
Lis un peu plus bas stp. La totalité de la consommation des voitures , transformées en voitures électriques, peut être couverte par l'ensemble des toits des maisons de France transformées en panneaux solaires... c'est pas du pipo, ce sont juste les chiffres publics... mais bien noyés dans la masse. Et, non, je ne suis pas écolo, juste pragmatique :-)
Réponse de le 29/03/2011 à 12:48 :
Parce que c'est propre les panneaux solaires ?
Réponse de le 29/03/2011 à 13:29 :
@Iciailleurs : si on considère un cycle de production à la mode germanique plutôt qu'un mode à la chinoise, la production de panneaux reste raisonnable. Les bains d'acides de traitement des wafers de silicium (pour celles-ci) sont la partie la plus nocive, comme une bonne part de l'industrie chimique en effet. Mais une fois sorties, les galettes ne sont pas bien toxiques. Les dommages collatéraux restent en tous les cas très inférieurs à ceux de la Hague ou des futurs sites de stockages millénaires des déchets nucléaires. Ceci dit, si tu préfères, il devrait y avoir des locaux pas chers a vendre bientôt sur la cote nord est du Japon...
a écrit le 29/03/2011 à 9:33 :
Non mais quand même il faut atterrir et vite!
la question n'est la propreté de la voiture mais la voiture elle même!
Plus de voiture c'est tout (moi je fais 25000 kilométrés par an ) et je sais quel crise économique cela va générer .
Mais rien en comparaison économique au prix à payer pour la santé de notre civilisation actuelle.
Le système veut tenir mais il va s'écrouler par manque d'énergie (remenber fukushima ) . Pas par manque d'encre pour imprimer les billets .
A quand des politiques qui parlent réel ? A quand des milliardaires qui pensent a demain pour l'humanité? A quand les mafias pensant à demain?
Réponse de le 29/03/2011 à 9:57 :
http://albums.photoonweb.com/soxus/

ça c'est pour un monde avec peu de voiture mais avec des rues pleines de files électriques et de gens qui promènent . Ils ont pas les rues pleines de crottes de chien de papier gras et de gens mal élevés . On peut pas tout avoir.. Hein!!
Réponse de le 14/04/2011 à 22:24 :
oui une ville sans voitures thermiques mais électriques avec des rues pleines de fils électriques partout moi j'appelle ça un gigantesque stand d'autos tamponneuses !
a écrit le 29/03/2011 à 9:09 :
Un véhicule ne peut pas être "propre" puisque leur fabrication pollue et que leur alimentation en électricité émet des déchets radioactifs et du CO2.

Par pitié, arrêtez de relayer le message de l'industrie automobile. Ces véhicules sont, peut être (et ça reste à prouver), moins polluant. Mais ils ne seront jamais "propres".
Réponse de le 31/03/2011 à 11:57 :
D'accord avec vous sur la notion de "propre". Par contre mettre en doute qu'une voiture qui ne consomme ni ne rejete de CO2 ou tout autre gaz ou particules soit moins polluante qu'une voiture classique, désolé de le dire mais votre logique a pris un coup derrière la tête.
a écrit le 29/03/2011 à 7:50 :
En résumé:
- voiture électrique -> coût prohibitif pour le particulier à l'achat et vitesse limitées,
- transports urbains -> peu sont décarbonés, aujourd'hui et le renouveau des tram défigure les villes avec les tringles électriques; de plus, l'aspect semi-public des établissements fait que l'on ne peut se fier aux transports en communs encore trops marqués par les aléas des grèves
-aspect énergétique: qui dit électricité, dit - actuellement - nucléaire, nous venons de voir probablement la pire catastrophe qu'un évènement naturel puisse créé. Les énergies dites propres (solaire, éolien) le sont-elles vraiement (impact visuel, impact carbone post mortem [panneau solaire], etc...). On a une usine marée-motrice, pourquoi ne pas penser à une usine (puisque des phénomène nouveaux apparaissent) raz-de-marée motrice.
Pour le moment, ce qui manque dans l'enfer européen des transports - outre les intentions - ce sont:
- des lois qui rétablissent la liberté de travailler, et non celle de faire grève,
- des aides à l'innovation pour détruire les déchets nucléaires, photovoltaïques ou éoliens,
- des aides à l'innovation pour pallier le phénomène de mitage visuel (solaire et éolien),
- des sanctions à l'égard des constructeurs automobiles qui n'investissent pas suffisament sur le renouvelable,
- des recherches sur l'impact carbone de la production de bio énergies en amont (effet de serre, surconsommation d'eau pour produire colza ou autre, etc.),

En clair, la taxe ne résoudra pas tout. Elle permettra juste à une poignée d'oligarques européens de se donner bonne conscience et de botter les vrais problèmes en touche.
Bravo les technocrates!
Réponse de le 29/03/2011 à 8:11 :
Je suis on ne peut plus d'accord avec BabyLony, mais je suis curieux de savoir ce que préconise les anti-nucléaire (et les autres) pour recharger leurs voitures électriques ? Des centrales charbon peut être ?
Réponse de le 29/03/2011 à 9:23 :
@Nanano : Tout est en effet a repenser de fond en comble.
Le défaut majeur des énergies renouvelables, en particulier le solaire, est leur besoin de stockage.
Il s'avère que le chantier du moment est justement axé autour d'une grosse batterie a roulettes, j'ai nommé la voiture électrique.
Une fois admis que la consommation d'un foyer doit se réformer (usage des lave-vaisselle, lave-linge etc etc en journée plutôt que la nuit), il devient tout a fait possible possible de brancher sa voiture essentiellement en journée pour la recharger au "solaire", utiliser partiellement son énergie pour rentrer chez soi, et la brancher sur la maison le soir pour l'utiliser en réserve d'électricité... avec éventuellement une réserve pour retourner au bureau le lendemain ;-)
L'entretien des batteries a domicile deviendrait de fait nulle, puisque transformée en un entretien déjà effectué sur les véhicules.
Maintenant, ce que j'en dis ;-)
Réponse de le 29/03/2011 à 9:32 :
En cmplément allez voir c ette page:

http://www.lefigaro.fr/automobile/2011/03/22/03001-20110322ARTFIG00437-quelle-source-d-energie-pour-la-voiture-electrique.php
Réponse de le 29/03/2011 à 10:11 :
Pour affiner un peu le point, au cas ou cela semblerait martien, je précise également que si on remplaçait tous les kilomètres parcourus annuellement en France par des automobiles (soit 800 Milliards de Km, dont la moitié en ville) par de l'électricité sur la base des voitures électriques actuelles, la consommation totale annuelle serait de 110TWh soit un peu plus de 20% des 500TWH annuels de la production totale d'électricité française. Mettons ceci en face d'une production éventuelle de photopiles sur la totalité des toi des maisons individuelle françaises (120TWh), et on constate ici encore que nous ne somme pas du tout dans l'impossible. Encore une fois, on est bien dans les bons ordres de grandeur. Il faut juste avoir envie de le faire, ce qui ne semble pas du tout partagé a ce jour par les divers potentats centraux.
a écrit le 29/03/2011 à 7:32 :
OUI il faut taxer les automobilistes car il y a de l'argent à prendre. Regardez un peu les grosses cylindrées qui polluent nos centre-villes .....il n'y a jamais eu autant de voitures neuves. Je plaide pour le rétablissement de la VIGNETTE proportionnelle à la cylindrée, voilà un impôt juste.
Réponse de le 29/03/2011 à 9:35 :
L'automobiliste est déjà taxé.
Entre la TVA à l'achat, la carte grise, l'assurance, le stationnement, les taxes sur les carburant, les malus à l'achat voire à l'utilisation, malus annuel pour les + de 250g de CO2, péages etc ...

Les voitures neuves consommant moins et mieux que les véhicules qu'elles remplacent, c?est plutôt une bonne chose ...
Réponse de le 29/03/2011 à 17:28 :
Cher Amar,

Je ne sais pas monter sur les chameaux, peux-tu me donnez des leçons ? et comment on nourrit un chameau ? je n'y connais rien
a écrit le 29/03/2011 à 4:28 :
Espérons que d'ici là les transports seront accessibles aux personnes à mobilité réduite et que les transports publics seront désaturés, j'en doute vu le peu d'interêt que donne le Maire de Paris à ces derniers.
Réponse de le 29/03/2011 à 7:28 :
Il n'y a pas que Paris en France. Arrêtez un peu avec votre NOMBRILISME, c'est ce qui cause notre perte.
Réponse de le 29/03/2011 à 7:52 :
A Vanessa
Certes mais les problèmes de pollution et de transports en commun saturés concernent plus Paris que Tilly-la-Campagne... Il est donc normal que chacun réagisse selon sa propre histoire...
Réponse de le 29/03/2011 à 8:15 :
@TousàlaCampagne : Heureux de vous apprendre qu'il existe d'autres grandes villes en France que Paris. Recherchez sur le net les villes de Marseille, Lyon par exemple vous allez être surpris de voir que les problèmes de circulation/pollution/transports existent aussi dans le reste de la France.
Réponse de le 29/03/2011 à 9:00 :
@Nanano d'accord sauf qu'à Tilly la Campagne (un peu plus de 100 h) la problématique n'est pas la même qu'à Marseille ou Lyon!
Réponse de le 31/03/2011 à 13:45 :
Ca me fait bien rire tout ça ce que vous ne comprenez pas c'est que: changement d'habitudes de consommation=nouveaux besoins=consommation=industrie du "vert". Toutes les stats sont mensongères: sachez par exemple qu'un coureur cycliste qui fait Paris-Marseille rejette plus de CO2 qu'une voiture moderne (non éléctrique). Et puis il est vrai que lorsque vous habitez en campagne, sans voitures vous marchez 1heure avec vos courses pour rentrer chez vous (pas ou peu de transports en commun pour les petites villes) VIVE LE PROGRES LES ECOLOS!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :