Un remède contre le chômage européen : la croissance verte

Alors que le taux de chômage moyen dans l'Europe des 27 atteint un record de 10,2 %, la Commission européenne a publié mercredi une communication énumérant des mesures favorables à l'emploi. Avec un potentiel estimé à 20 millions d'emplois pour les dix prochaines années, la croissance verte y figure en bonne place.

2 mn

Copyright Reuters

Certes, les propositions en faveur de l'emploi contenues dans la feuille de route publiée mercredi par la Commission européenne  dépassent le seul secteur de l'économie verte (efficacité énergétique, économie du carbone, énergies renouvelables, etc.) Mais les évolutions imposées par le double défi énergétique et climatique constituent un gigantesque gisement d'emplois. A titre d'exemple, la rénovation des bâtiments représenterait 400.000 emplois non délocalisables par an ; les autres mesures d'efficacité énergétique, 2 millions d'emplois en 2020 ; un recyclage accru de matériaux clés : 560.000 emplois d'ici à 2025 ; les énergies renouvelables, qui ont déjà créé 300.000 emplois au cours des cinq dernières années, pourraient employer 2,8 millions de personnes en 2020. En outre, certaines mesures fiscales, telles que le déplacement de la taxe sur le travail vers celle sur l'énergie et les émissions de CO2 favoriserait la création de 1,5 millions d'emplois.

L'efficacité énergétique, un maillon essentiel

Dans une note qu'elle a twittée, la Commissaire européenne au Climat, Connie Hedegaard, insiste sur l'importance de l'efficacité énergétique. Elle y souligne que les dirigeants européens ont appelé le mois dernier à un accord pour le mois de juin sur une directive européenne dédiée au sujet. Connie Hedegaard met en garde : les pays qui abaisseront leurs ambitions en matière d'efficacité énergétique diminueront d'autant le potentiel de création d'emplois verts.

La France officellement mobilisée

Le sujet a fait couler pas mal d'encre en France. Officiellement, le gouvernement se déclare favorable à cette directive, qui rendrait contraignant l'objectif d'amélioration de l'efficacité énergétique de 20 % entre 1990 et 2020, à l'instar des 20 % d'énergies renouvelables dans le mix et la réduction de 20 % des émissions de CO2 entre 1990 et 2020. La table ronde dédiée à la question, installée par Nathalie Kosciusko-Morizet en 2011, doit permettre une réduction de 19,7 à 21,4 % de la consommation nationale, le gouvernement a fixé un objectif de rénovation de 3 % des bâtiments d'Etat, et la France demande que le texte prévoie la possibilité d'inclure les transports dans l'assiette de cette obligation. Mais plusieurs ONG écologistes, reçues à ce sujet vendredi dernier par le gouvernement, restent sceptiques quant aux véritables ambitions françaises en la matière.
 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 21
à écrit le 30/07/2012 à 16:53
Signaler
Tout ces commentaires ses pseudo-solution sont de très bonne chose, mais est-ce que ces intelligent internautes vont donner une solution au problème du chômage, pour ce qui me concerne je pense pas, car sinon il ferait partis de l'équipe politique de...

à écrit le 02/05/2012 à 20:35
Signaler
@ Energie + pourquoi voir chez les autres au lieu de les appliquer en France, on est quand même les 1er concernés à moins que je me trompe et que je suis pas en France

à écrit le 02/05/2012 à 20:32
Signaler
Manger des carottes ou demander d'arrêter ceux qui ont une maison et des arbres fruitiers 2 français sur 3 en font des confitures des tartes et le français qui laisse pourrir ses fruits sur son arbre qu'on le pénalise et à l'agriculteur de laisser po...

à écrit le 02/05/2012 à 19:32
Signaler
Pendant que les français parlent et parlent... [le syndrome du baobab]. les allemands en Europe investissent fortement sur ce secteur porteur d'avenir et les chinois visent le marché mondial pour les énergies solaires...

à écrit le 02/05/2012 à 17:50
Signaler
En voilà une idée qui est bonne, dans tout ce pétrin on à enfin une nouvelle bonne promesse, il faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles.

à écrit le 25/04/2012 à 18:40
Signaler
Je veux annoncer ici que j'ai fait une lmportante decouverte dans l'electro-technique et j'ai le "design complet "d'une "machilne " replacant les batteries d'aujourd'hui avantageusement parce que 100% verte .Y-a t-il quelqu'un qui est interesse en F...

le 01/05/2012 à 8:14
Signaler
Tu as un site ?

à écrit le 23/04/2012 à 12:47
Signaler
A partir du moment ou ces emplois verts proviennent de subventions publiques, c?est à dire d?impôts, il ne faut jamais oublier de déduire du nombre annoncé tous les emplois marchands détruits par l?argent retiré du secteur privé qui ne peut plus être...

le 23/04/2012 à 21:30
Signaler
Il est facile de comprendre que "l'économie marchande moyenne" est moins porteuse qu'un secteur d'avenir incontournable comme celui du secteur de l'énergie qui touche tout le monde, s'exporte partout, a de multiples retombées grâce à ses recherches q...

à écrit le 21/04/2012 à 19:25
Signaler
tout à fait d'accord sur cet objectif, du moins sur l'amélioration de l'efficacité énergétique, beaucoup moins sur les subventions aux énergies renouvelables non compétitives (photovoltaïque), mais il ne faut pas s'imaginer que les créations d'emploi...

le 21/04/2012 à 23:29
Signaler
Le solaire a technologiquement un potentiel de profitabilté bien supérieur à d'autres énergies (multiples techologies, chute des prix encore à venir, hausse des rendements et différentes ondes captées y compris en nocturne etc). Il faut comprendre qu...

le 24/04/2012 à 17:36
Signaler
Votre optimisme sur les moyens de stockage (thermochimie,etc) ne semble pas être très partagé : on ne voit guère de réalisations... Quant aux subventions, elles n'ont pas « été arrêtées brutalement », mais simplement réduites et restructurées, et ce ...

le 25/04/2012 à 3:32
Signaler
Merci de lire ce que l'on écrit. Je précisais que le stockage termochimique (lié au solaire "thermique" qui n'est lui même pas spécialement affecté par les productions chinoises) arrivait "bientôt" même s'il y a déjà des réalisations qui fonctionnent...

le 25/04/2012 à 15:17
Signaler
Très intéressant et très riche commentaire Energie+ merci je partage.

à écrit le 21/04/2012 à 0:19
Signaler
La croissance verte est très profitable, c'est ce qu'avaient compris entre autres les allemands et que fait désormais la Chine à plus grande échelle avec des résultats majeurs et que d'autres comme l'Inde, la Corée, le Japon font sur certains aspects...

à écrit le 20/04/2012 à 15:17
Signaler
Qu'on le veuille ou non, à marche forcée ou lente, la croissance verte s'imposera. Personne n'aime le changement radical, la voiture entretient des fantasmes, les transports en avion l'illusion de mondes merveilleux, ailleurs, et pourtant l'économie...

à écrit le 20/04/2012 à 15:17
Signaler
Qu'on le veuille ou non, à marche forcée ou lente, la croissance verte s'imposera. Personne n'aime le changement radical, la voiture entretient des fantasmes, les transports en avion l'illusion de mondes merveilleux, ailleurs, et pourtant l'économie...

à écrit le 20/04/2012 à 13:47
Signaler
Le problème sera de savoir si les équipements, infrastructures... seront faits avec des produits fabriqués majoritairement en Europe ou non. Il en est de même lorsqu'un gouvernement relance la consommation à coups d'aides diverses, comme la prime à l...

à écrit le 20/04/2012 à 9:13
Signaler
L'économie verte subventionnée est une illusion, pour deux raisons. D'abord parce qu'il faut tôt ou tard payer le prix des subventions, ce qui détruit les quelques richesses créées. Mais surtout parce que les subventions génèrent toujours des mauvais...

le 20/04/2012 à 13:07
Signaler
@Rentable = durable Uniquement si on continue à subventionner ( je préfère le terme investir moins marqué idéologiquement que celui de subvention ) ceux des projets qui n'ont pas fait leurs preuves, choses dont on ne peut juger qu'avec dix ans de ...

le 04/05/2012 à 22:46
Signaler
On peut aussi bouffer du billet de banque avec un raisonnement pareil.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.