La crise rend-elle les Français plus ou moins écolos ?

 |   |  499  mots
Copyright Reuters
Deux études publiées concomitamment par le fabricant de lessives Henkel et l'Ademe parviennent à des conclusions divergentes quant aux effets de la crise sur l'attitude des Français en matière d'environnement. En résumé, ils ont une meilleure compréhension de ces problématiques et adoptent quelques gestes verts lorsqu'ils sont synonymes d'économies, tant qu'il n'est pas question de renoncer aux achats plaisir.

Henkel, l?un des principaux fabricants de produits ménagers et d?hygiène, s?est penché sur les comportements des consommateurs en période de crise. Le lessivier en conclut qu?ils sont de plus en plus attentifs aux petits gestes du quotidien qui leur font faire des économies, en plus d?être meilleurs pour la planète. Ce constat se vérifierait plus encore dans les pays du Sud de l?Europe, notamment l?Espagne et la Grèce. Parmi les gestes «verts» les plus fréquents: les lessives basse température ou une attention prêtée aux économies d?eau dans la salle de bain (douches, rasage, lavage des dents?). «On constate d?ailleurs que les Français se situent dans la moyenne européenne», souligne Anita Hughey, responsable des études chez Henkel.

Touche pas à ma voiture

Sauf sur un sujet pour lequel ils resteraient indécrottables: la réticence à utiliser les transports en commun. «Alors que c?est vraiment entré dans les m?urs dans les pays scandinaves, en France, c?est un peu «touche pas à ma voiture», observe Anita Hughey. Autre enseignement: les hommes sont autant que les femmes, adeptes des gestes verts. Tous sexes confondus, s?ils placent la qualité et l?impact environnemental en haut de leurs critères de choix (mais après le prix), les consommateurs restent quelque peu perplexes devant les affirmations environnementales et les labels affichés par les produits. Une conclusion qui montre l?ampleur du chantier «affichage environnemental».

Le plaisir maintenant plutôt que l'écologie

Dans le même temps, l?Ademe (agence pour l?environnement et la maîtrise de l?énergie) publie son premier baromètre «Les Français face à la crise». D?où il ressort que l?heure serait plutôt au plaisir à court terme qu?aux questions écologiques. Sans surprise, alors qu?ils étaient 58% en 2008 à faire un parallèle entre «consommer mieux» et «consommer moins», ils ne sont plus que 54% cette année.

En revanche, en termes de compréhension des enjeux, les Français semblent avoir progressé depuis quelques années: alors qu?ils n?étaient qu?un tiers à connaître l?expression «développement durable» en 2004, ils sont maintenant 52% à en avoir une idée «très ou assez précise», et 64% à l?associer à des préoccupations environnementales.

Sur le climat, 76% des Français font confiance aux scientifiques

Enfin, un enseignement à mettre en regard de la «fuite» du prochain rapport du GIEC (groupe d?experts intergouvernemental sur l?évolution du climat) organisée par des climato-sceptiques cherchant à minimiser le rôle de l?action humaine dans le réchauffement climatique: une grande majorité des Français (76%) estime que les scientifiques évaluent correctement les risques liés à l?effet de serre, alors qu?en 2010 34% d?entre eux pensaient qu?ils les exagéraient. En revanche, dans une proportion passée de 33% en 2010 à 46% en 2012, ils restent sur leur faim par rapport aux informations que les médias fournissent sur le sujet?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/12/2012 à 14:21 :
Les français " la réticence à utiliser les transports en commun." vous pouvez trouver la réponse auprès de la SNCF, RATP, grève à répétition, retard, agent mal luné, service lamentable etc etc...
a écrit le 25/12/2012 à 17:37 :
"Sur le climat, 76% des Français font confiance aux scientifiques". Malheureusement, çà inclut un ancien ministre de l'enseignement et de la recherche...
Réponse de le 25/12/2012 à 22:05 :
Il n'a plus guère eu d'activités scientifiques très actives après sa fonction de ministre et il est peu probable que 76% des français lui fassent encore "allègrement" confiance, si tant est qu'ils le firent auparavant ! De plus la communauté scientifique dont l'Académie des Sciences l'a assez largement discrédité suite à ses manipulations de graphiques dans des interviews diffusés par la 2.
a écrit le 23/12/2012 à 14:41 :
Être écologiste ne permet pas réellement de faire des économie. Que va t-il se passer si on arrête le nucléaire comme ils le veulent ? Ils ont déjà réussi à convaincre le gouvernement de ne pas chercher à savoir si on avait ou non des gaz de schistes........... Toutes les études le montrent, et le rapport de Louis Gallois l'a surligné, le gaz de schiste permettrait de réduire notre facture énergétique ce qui irait dans le sens d'un redressement de l'économie. Sur le site de paiecheck.com, à la fin de l'article "salaires-dans-lexploration-petroliere", il est question des gaz de schiste avec leurs avantages et inconvénients.
Réponse de le 23/12/2012 à 16:13 :
@aldo09: affirmer n'est pas prouver. on peut évidemment tout casser, mais dire que c'est pour notre bien relève de l'idiotie.
Réponse de le 24/12/2012 à 0:45 :
Le gaz de schiste sous forme "combustible" n'a guère d'intérêt en France vus les risques (densités de populations, nappes phréatiques, zones sismiques, tourisme etc), coûts des forages et prix modeste des gaz importés de nos voisins. Si le gaz de schiste a un intérêt un jour c'est pour d'autres applications que "combustible" quand les prix seront élevés : en pharmacie, chimie, plastiques, pvc, engrais etc et souvent sous formes "recyclables". Donc les écologistes ont parfaitement raison de résister aux lobbies fossiles qui ne voient que leurs intérêts court terme alors qu'il y a bien mieux à faire plus tard si nécessaire. Actuellement on ne commence à peine qu'à exploiter le biogaz, on a environ 700 installations et le potentiel est de près de 10.000 et il y a plein d'autres énergies concurrentielles à exploiter tout comme l'efficacité énergétique, alors arrêtons d'être ultra-basiques et de dilapider nos richesses futures comme une certaine partie des français profiteurs l'ont fait pour la dette des générations qui viennent.
a écrit le 23/12/2012 à 12:12 :
La crise pousse a moins de dépense et a une meilleure qualité pour éviter de remplir sa poubelle!
a écrit le 23/12/2012 à 11:28 :
avec le bio qui coute 3 fois plus cher !!!
pour que le consommateur use moins, il faudrait arrêter l?envahissement de produits qui consomment de l?électricité même en basse conso. on sait que les écolos font partis d'une minorité mais qui veuillent profiter de tous les technologies et c'est les autres qui doivent surveiller leur conso. un vrai guignol
Réponse de le 24/12/2012 à 0:56 :
Le bio ne coûte pas 3 fois plus cher ! Et en consommation d'énergie il est préconisé local donc baisse des consommations d'énergies liées notamment aux transport et donc baisse des déficits d'importations. Les écolos ont un mode de vie plutôt frugal, vous confondez les vrais écolos, de faux écolos !
a écrit le 23/12/2012 à 10:11 :
Le parti écolo est surtout un créateur de taxes !
Réponse de le 24/12/2012 à 0:53 :
Vous faîtes du sectarisme anti-écolo car les écolos ne sont pas aux commandes du pouvoir et ne l'ont encore jamais été. Ils proposent ensuite moins de taxes que d'autres, sont plus équitables et se préoccupent de l'avenir et non du court-terme et de quelques profiteurs dont vous faîtes peut-être parti.
a écrit le 22/12/2012 à 12:59 :
quand je lis les betises que peuvent écrire les écolos les bras m'en tombent. avant c'était mieux quand ? quand les seaux d'aisances étaient jetés par les fenetres et se deversaient dans les canivaux, quand les chevaux laissaient leur crottin dans les rues, quand toute l'industrie déversait les produits dans les fleuves. quand les gens ne se lavaient pas, quand les rats grouillaient dans les rues, c'est ça qu'ils regrettent ? Moi je suis bien dans époque meme si tout n'est pas parfait ;content de ma voiture content de voyager, content de pouvoir me chauffer et me laver mais c'est vrai qu'avec toute leurs conneries ça risque de ne pas durer donc si comme moi vous ne voulez pas retourner a ce passé "si merveilleux" foutez les dehors......
Réponse de le 22/12/2012 à 13:23 :
Vous croyez que les écolos sont des arriérés qui idéalisent le passé vous connaissez vraiment très mal ce mouvement.
Réponse de le 23/12/2012 à 10:02 :
L'écologie consiste à chercher les moyens pour que non seulement vous, mais vos enfants et vos petits-enfants puissent continuer à se chauffer et à se laver sans mourir de plusieurs cancers avant cinquante ans.
Réponse de le 23/12/2012 à 12:56 :
a havoc ! arretez vite de chercher: c'est nous qui almlons mourir de faim et de froid sous peu parce qu'on ne peut plus payer
Réponse de le 23/12/2012 à 16:08 :
@keke
La question n'est pas de savoir si on aime ou non profiter du progrès, mais plutôt si cette jouissance est pérenne. toute consommation implique une diminution des réserves; alors il est important de savoir si nous ne les volons pas aux générations futures, non?
Réponse de le 26/12/2012 à 11:21 :
Ce n'est pas parce qu'une poignée d'écolo tombe dans une forme d'extrêmisme, que vous devez à votre tour tomber dans la caricature. L'écologie ne s'arrête pas au mouvement politique des Verts (qui font en ce moment plus de mal que de bien à l'écologie). Retenons juste que si tous les habitants de la planète vivaient comme un Français, il nous faudrait 2,5 planète, et 5 planètes Terre avec un mode de vie américain... Après libre à vous d'avoir une conscience ou non.
a écrit le 22/12/2012 à 11:50 :
La crise rend-elle les Français plus ou moins écolos? ...ça je ne sais pas ... mais plus économe certainement !!!!!!!!!!!
Réponse de le 22/12/2012 à 20:59 :
@pmxr: bon, écolo ou écono, c'est presque pareil, non :-)
a écrit le 22/12/2012 à 10:46 :
La crise rend les français moins consommateur tout simplement!
Réponse de le 22/12/2012 à 22:55 :
La crise rend souvent moins c.. ! c'est au moins une bonne chose.
a écrit le 22/12/2012 à 9:37 :
Les « climatoseptiques » ne minimisent pas le rôle de l?homme sur le réchauffement climatique. Ce sont les données réelles des températures relevées et contrôlées par les « réchauffistes » qui montrent l?absence de réchauffement depuis 16 ans : ils le reconnaissent eux-même et ne savent plus comment expliquer cette situation catastrophique pour leur crédibilité. Nous sommes simplement dans une bataille de communication : les « climatoseptiques » essaient d?alerter les citoyens sur les mensonges « réchauffistes ».
Réponse de le 22/12/2012 à 11:06 :
Les climato sceptiques sont nés au sein des thinks tank des ultra libéraux aux etats unis. Er derrière le Giec nous avons EXXON, SCHELL, GENERAL MOTORS.... tous ceux qui ont des intérêts commerciaux à ce que nous continuions à consommer des énergies fossiles à gogo!!!!!! Leur crédibilité, AUCUNE!!! D'autant que leurs analyses ne sont basées que sur la récupération partielle de certains chiffres qui servent leurs intérêts!!!
Réponse de le 22/12/2012 à 13:45 :
les scientifiques qui expliquent le réchauffement sont payés par les états. Donc non indépendants. d'autre part depuis 1998 pas de réchauffement et meme si la terre se réchauffe est ce qu'il vous est venu a l'esprit que cela pouvait etre un cycle naturel ?
et puis si la terre se réchauffe tant mieux plus de chauffage donc moins de pollution tout y trouve son compte les consommateirs dans leur porte monnaie et les écolos parce qu'il y a moins de co2 ; VIVE LE RECHAUFFEMENT
Réponse de le 22/12/2012 à 22:58 :
Les pseudos climatosceptiques (représentants les lobbies pollueurs) répètent à l'envie que l'atmosphère ne se réchauffe pas depuis 16 ans ce qui est faux. Ils se gardent d'ailleurs bien d'évoquer le réchauffement très régulier des océans. Pour répondre en détail sur leurs inepties, il suffit de cliquer en particulier sur les réponses 9 et 52 entre autres du site de réponse scientifique suivant : http://www.skepticalscience.com/argument.php
a écrit le 22/12/2012 à 9:18 :
Oui, moins se laver, se laver à l'eau froide, se chauffer au bois ou au charbon?c'est merveilleux l'écologie !
Réponse de le 22/12/2012 à 11:08 :
Les écologistes ne sont pas aussi bêtes. Les gens se chauffent mieux en consommant moins!!! Renseignez vous vous serez surpris!!!! C'est vous qui êtes à la traine!!!
Réponse de le 22/12/2012 à 11:53 :
m'wai les écolofiscalistes !
Réponse de le 22/12/2012 à 13:25 :
Ce ne sont pas les écolos qui ont inventés la fiscalité et qui la mettent en pratique avec le plus de dextérité!
Réponse de le 22/12/2012 à 23:10 :
Les écologistes font de l'hydrogène, du solaire plasmonique, ont des habitats positifs en énergie, utilisent autant que possible des matériaux naturels biodégradables, recyclent leurs eaux et déchets, font de l'agroécologie, de l'agroforesterie, préservent les ressources, dénoncent les pollutions donc sauvent des vies et évitent des souffrances, cancers etc, font baisser la facture énergétique de plus de 60 milliards des français donc le déficit, créent des richesses, favorisent les agriculteurs et producteurs locaux, utilisent le solaire, l'éolien, évitent de polluer, de nuire à l'environnement, tentent de réduire les inégalités de richesses pour que la minorité de profiteurs et pollueurs ne nuise pas à la majorité des populations etc. Donc bravo aux écologistes ils ne se sont d'ailleurs jamais trompés dans leurs analyses depuis qu'ils existent, Cousteau avait bien analysé le problème des ressources et des pollutions des océans auxquels il a consacré sa vie, de même que Dumont à propos des ressources terrestres et l'énergie ou Bombard entre autres. Toutes les conclusions scientifiques confirment. Donc bravo aux écologistes !
Réponse de le 22/12/2012 à 23:11 :
Les écologistes font de l'hydrogène, du solaire plasmonique, ont des habitats positifs en énergie, utilisent autant que possible des matériaux naturels biodégradables, recyclent leurs eaux et déchets, font de l'agroécologie, de l'agroforesterie, préservent les ressources, dénoncent les pollutions donc sauvent des vies et évitent des souffrances, cancers etc, font baisser la facture énergétique de plus de 60 milliards des français donc le déficit, créent des richesses, favorisent les agriculteurs et producteurs locaux, utilisent le solaire, l'éolien, évitent de polluer, de nuire à l'environnement, tentent de réduire les inégalités de richesses pour que la minorité de profiteurs et pollueurs ne nuise pas à la majorité des populations etc. Donc bravo aux écologistes ils ne se sont d'ailleurs jamais trompés dans leurs analyses depuis qu'ils existent, Cousteau avait bien analysé le problème des ressources et des pollutions des océans auxquels il a consacré sa vie, de même que Dumont à propos des ressources terrestres et l'énergie ou Bombard entre autres. Toutes les conclusions scientifiques confirment. Donc bravo aux écologistes !
Réponse de le 07/01/2013 à 20:51 :
Pouvez-vous nous expliquer de façon plus claire ce que signifie la phrase ?les écologistes font de l?hydrogène, du solaire plasmonique?? ?
Merci d?avance
a écrit le 22/12/2012 à 8:46 :
l'écologie je m'en contrefous. Ils ont fait voter des taxes, refusent toute industrialisation, mentent quand ils parlent d'énergie renouvelable (panneaux photovoltaiques a faire changer tout les 15 ans et qui contiennent des produits radioactifs) veulent des éoliennes mais pas chez eux chez les autres voir les manifs quand il est question d'en implanter. Refusent d'envisager d'exploiter le gaz de schiste qui pourrait faire de la france un pays producteur riche ils préfèrent faire payer des impots aux citoyens français. En gros ils sont un poids pour l'économie.Quand au réchauffement dont ils nous bassinent savent ils seulement ques les poles dans des temps lointains étaient couverts de palmiers et qu'ils y avaient des crocodiles mais comme ils sont incultes ils ne peuvent pas savoir ça!!
et puis un peu de bon sens mes grands parents ramassaient les cerise en mai, les abricots en juin et faisaient les vendanges en septembre comme ..... aujourd'hui !!!1940 2012 rien de changé
Réponse de le 22/12/2012 à 9:15 :
T'as qu'a pédaler si tu veux de ton électricité, mais ne compte pas sur les autres pour accepter la pollution et autres soit disant progrès cancérigène.
Réponse de le 22/12/2012 à 11:15 :
Les pouvoirs publics n'apportent que très peu de réelle solutions!!! et commettent de trés grosses erreurs. Maintenant l'écologie celle que font les gens inventifs est elle source de solutions!!!! On ne condamne pas une chose parce que certaines applications sont mauvaises!!!!!! L?écologie n'est pas un gros mot c'est une idée très belle et noble alors arrêtez d'écouter les pouvoirs publics qui en font par leurs erreurs et leur servitude à des intérêts financiers une chose mensongère!!!
Réponse de le 22/12/2012 à 23:20 :
Lou, pour les pôles couverts de palmiers etc arrêtez de délirer et approfondissez un peu le sujet, c'est lamentable de lire des inepties pareilles alors qu' il y a désormais plein d'émissions, documents études etc qui démontrent et répondent en détail à la réalité des faits preuves à l'appui. Vos arguments ont plus de 30 ans de retard et sont des manipulations de bas de gamme de pseudos climatosceptiques les plus nuls et lobbies pollueurs. Et pour les panneaux solaires, ceux qui existent depuis plus de 40 ans ont un rendement supérieur encore à 80% de leur taux initial donc plus que prévu et ils peuvent probablement durer pas loin de 100 ans d'après ce que l'on constate scientifiquement. Il faut arrêter de dire des absurdités çà n'apporte rien. Pour vos réponses sur le climat etc si vous savez lire l'anglais et cliquer sur les réponses des liens détaillés : http://www.skepticalscience.com/argument.php
Réponse de le 23/12/2012 à 8:15 :
emission de arte vendredi 21 décembre. arte n'est pas une chaine qui raconte des betises donc la personne mal informée c'est vous vos pseudos scientiques vous bourrent le crane
Réponse de le 24/12/2012 à 0:49 :
Je ne vois aucune contradiction avec Arte mais en reprenant mon pseudo vous vous exprimez mal.
Réponse de le 07/01/2013 à 21:25 :
Je ne pense pas que la référence que vous donnez soit la mieux adaptée pour se faire une opinion objective de la situation sur le réchauffement climatique. Cette référence donne en particulier des questions -réponses prémâchées qui permettent seulement d?acquérir des certitudes dans un domaine extrêmement complexe où beaucoup de questions sont encore en suspens et où la plus grande prudence me parait devoir être encore de mise.
a écrit le 22/12/2012 à 6:03 :
En général, l'écologie na jamais intéressé pour les français, ça ne fait pas partie de la culture du pays.
a écrit le 21/12/2012 à 22:07 :
Les français sont loins d'être écologiste au sens scientifique du terme pour leur majorité. S'il n'y avait pas l'Europe et la direction "Environnement" entre autres à fixer des règles et limites on aurait nos rivières, nappes phréatiques, sols etc encore plus pollués, les taux de recyclage seraient à minima, les unités de retraitement, cogénération, biogaz ne se développeraient guère et nos logements seraient encore plus des passoires. Il n'y a guère de mise en valeur de l'écologie et pourtant il y a une demande des jeunes générations et de l'économie en terme d'indépendance. Il y a quasi absence de programmes télés approfondis et intelligents sur le sujet (une des rares exceptions est le programme allemand X-enius sur Arte parmi quelques autres plus ponctuels). Pourtant la France est un des pays les plus visités et il y a pleinement matière et avantages à être excellents sur le sujet. Les réalisations très positives que l'on trouve dans de nombreux domaines, tant des énergies renouvelables dont notre potentiel est vaste, de l'agroécologie, de l'environnement, du recyclage, des ressources, du stockage, des modes de transports etc qui sont le fait de quelques groupes et personnes ne sont pas assez mis en valeur et pourtant et d'une manière générale l'Europe dispose de beaucoup de groupes et gens en pointe dans ce domaine d'avenir qui mériteraient que l'on présente leurs travaux et réalisations régulièrement et on verrait que l'Europe comme la France n'est pas un si vieux continent qu'il en a l'air, il est sur une mine d'or mais il ne l'a développe pas assez et pourtant d'autres pays l'on compris. Donc vive l'écologie !
a écrit le 21/12/2012 à 22:06 :
Les français sont loins d'être écologiste au sens scientifique du terme pour leur majorité. S'il n'y avait pas l'Europe et la direction "Environnement" entre autres à fixer des règles et limites on aurait nos rivières, nappes phréatiques, sols etc encore plus pollués, les taux de recyclage seraient à minima, les unités de retraitement, cogénération, biogaz ne se développeraient guère et nos logements seraient encore plus des passoires. Il n'y a guère de mise en valeur de l'écologie et pourtant il y a une demande des jeunes générations et de l'économie en terme d'indépendance. Il y a quasi absence de programmes télés approfondis et intelligents sur le sujet (une des rares exceptions est le programme allemand X-enius sur Arte parmi quelques autres plus ponctuels). Pourtant la France est un des pays les plus visités et il y a pleinement matière et avantages à être excellents sur le sujet. Les réalisations très positives que l'on trouve dans de nombreux domaines, tant des énergies renouvelables dont notre potentiel est vaste, de l'agroécologie, de l'environnement, du recyclage, des ressources, du stockage, des modes de transports etc qui sont le fait de quelques groupes et personnes ne sont pas assez mis en valeur et pourtant et d'une manière générale l'Europe dispose de beaucoup de groupes et gens en pointe dans ce domaine d'avenir qui mériteraient que l'on présente leurs travaux et réalisations régulièrement et on verrait que l'Europe comme la France n'est pas un si vieux continent qu'il en a l'air, il est sur une mine d'or mais il ne l'a développe pas assez et pourtant d'autres pays l'on compris. Donc vive l'écologie !
a écrit le 21/12/2012 à 20:13 :
c'est pas ce que j'ai constater là ou j'habite, toujours a balancer des dechets partout
la mairie qui crame les mauvaise herbes au gaz et utilise sorte "d'expirateur" pour virer les feuilles a terre
Réponse de le 22/12/2012 à 13:34 :
Les mauvais exemples sont partout et alors?? Les mairies sont comme les particuliers il y a des bonnes et des mauvaises pratiques partout!!!! Et alors???Vous avez la possibilité d'être un acteur de votre vie en agissant pour que cela change!!! La passivité est la pire des choses!!!
a écrit le 21/12/2012 à 20:03 :
c est quoi ecolo surement pas les élus mais surement les 8 millions de pauvres
Réponse de le 22/12/2012 à 13:39 :
Je trouve cette vision très stéréotypée!!! Car être écolo ou pas est l'histoire d'une volonté et avant tout une histoire humaine!
a écrit le 21/12/2012 à 19:48 :
Ils m'énervent avec leurs transports en commun. Pour pouvoir les prendre, il faudrait 1) que les liaisons nécessaires existent 2) que les temps de trajet, fréquences et horaires conviennent 3) que les employeurs respectent les contraintes horaires liées à leur usage. Tant que ces 3 conditions ne seront pas remplies, on sera obligés de prendre la voiture.
Réponse de le 22/12/2012 à 8:55 :
En gros ce que vous voulez c'est que tout le monde se plie à votre rythme...
a écrit le 21/12/2012 à 19:25 :
Une douche tous les 3 jours a l'eau froide car l'eau chaude coute trop cher. Appartement chauffé a 17 degres au lieu de 20 degres ... On devient ecolo contraint et forcé, Duflot doit s'extasier !
a écrit le 21/12/2012 à 18:59 :
ils vont devenir ecolos quand le gvt va leur coller l'impot diesel ( qui va rapporter 4 milliards) ;-)))))
Réponse de le 21/12/2012 à 21:49 :

LA TAXE SUR LES JET SKY.EST VOTEE. . MAIS PAS LE SECTEUR . EQUITATION .. CES ECOLOS INTEGRISTES A BANNIR
a écrit le 21/12/2012 à 18:50 :
La crise a au moins le mérite de mettre les gens au régime. On mange a sa faim et plus à sa gourmandise. Peut être la fin des ceintures adipeuses que portent 80% des Français.
Réponse de le 21/12/2012 à 20:09 :
Bien sûr, les pauvres ne sont pas du tout touchés par l'obésité ...
Réponse de le 22/12/2012 à 10:09 :
La preuve qu'ils mangent encore trop. Mais les riches aussi sont gros (bedonnant): suffit de regarder la ligne de ceux qui partent en Suisse ou en Belgique
a écrit le 21/12/2012 à 18:11 :
La crise rend-elle les Français plus ou moins écolos? votre titre n'est pas bon , celui la est bon La crise rend-elle les Français plus ou moins économe? réponse = oui
a écrit le 21/12/2012 à 18:06 :

certainement pas /// mis a part de jardiner son propre jardin .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :