Délais de paiement  :  l'État trop souvent hors la loi

Alors que le secrétaire d'État chargé des PME, Hervé Novelli, fera aujourd'hui un point sur la mise en place de la baisse des délais de paiement imposée depuis le 1er janvier par la loi de modernisation économique (LME), certaines entreprises innovantes membres du Comité Richelieu dénoncent les mauvaises pratiques de l'État et de ses administrations en la matière. Si la loi impose aux donneurs d'ordres publics de régler leurs factures en trente jours, un certain nombre d'entre eux mettent plusieurs mois pour s'acquitter de leurs dettes envers leurs fournisseurs, mettant à mal leur trésorerie. PAGE 4

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.