L'Allemagne renonce au projet de satellite Hélios

L'Allemagne va se retirer du projet franco-allemand de satellite espion Hélios en raison des restrictions budgétaires du ministère de la Défense, a annoncé samedi le ministre allemand de la Défense, Volker Rühe. « Je n'ai actuellement pas assez d'argent » pour ce programme, a déclaré le ministre dans une interview au journal Bild am Sonntag diffusée par avance. « Nous allons devoir allonger, repousser ou supprimer un certain nombre de programmes », a-t-il ajouté. Paris et Bonn avaient décidé au sommet franco-allemand de Baden-Baden, en décembre 1995, de lancer dans les dix prochaines années Hélios II, un satellite d'observation optique, sous maîtrise d'oeuvre française, pour 11 milliards de francs. A l'issue du sommet franco-allemand de Dijon en juin 1996, l'Allemagne et la France avaient indiqué qu'elles allaient réexaminer leurs programmes d'armement communs, afin de faire des économies.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.