Taxe sur les bonus  :

 |   |  143  mots
Le président français, Nicolas Sarkozy, et le Premier ministre britannique, Gordon Brown, ont lancé jeudi un appel en faveur d'une taxation générale des bonus. À Londres, le gouvernement avait annoncé mercredi que les banques seraient taxées à 50 % sur la base des primes versées à leurs salariés au titre de 2009, dès lors qu'ils dépasseront 25.000 livres sterling (27.600 euros). La France s'apprête à dévoiler son propre dispositif, très voisin. Dans une tribune conjointe, publiée jeudi dans le « Wall Street Journal », Nicolas Sarkozy et Gordon Brown ont justifié la création d'une telle taxe au plan mondial. De son côté, l'Allemande Angela Mer-kel juge l'idée « charmante ». Jeudi, la banque new-yorkaise Goldman Sachs a annoncé que les bonus distribués à ses trente managers seraient versés en titres, et non en cash.pages 2-3 et éditorial page 9

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :