Cupra Born : une voiture électrique bien née, mais mal nommée...

Le label premium de Seat lance la première voiture électrique de la marque espagnole. Born n'est en réalité rien d'autre qu'une Volkswagen ID.3 semblable en tout points : performances, style, intérieur, prix... Dommage pour Cupra qui renie ici sa promesse d'exclusivité et de montée en gamme.
Nabil Bourassi

2 mn

(Crédits : Seat)

D'abord annoncée sous la marque Seat, c'est finalement sous les couleurs Cupra, le label premium du constructeur automobile espagnol, que la Born est commercialisée. C'est à peu près le principal point de réserve de notre essai. Un point cependant essentiel puisqu'il détermine la promesse marketing, justifie un positionnement prix, et une cohérence d'un univers de marque. Si Seat est une marque populaire, Cupra se réclame plus premium et plus agressive également, comme en témoigne son excellent Formentor. Le Born, lui, a du mal à s'inscrire dans cette dynamique.

Une ID.3 à peine retouchée sur le design

D'abord parce que sur le style, le Born n'est rien d'autre qu'une Volkswagen ID.3, à peine retouchée sur la calandre avant. Sur une Seat, ce n'eût pas été gênant. Après tout, une Ibiza ressemble comme deux gouttes d'eau à une Polo, tandis que rien ne ressemble plus à un Tiguan qu'un Ateca. Chez Cupra, on s'attendait à un parti pris plus tranché, plus d'audace dans le style.

Cupra Born

Même esprit à l'intérieur. La planche de bord est strictement la même: petits écrans, connectivité renforcée, raccourcis ergonomiques... Les matériaux sont plutôt de qualité. On reconnaît les rappels cuivrés du logo Cupra dans les détourés des équipements. C'est joli et robuste, mais l'univers sport de Cupra manque terriblement.

Cupra Born

Un agrément de conduite qui manque d'émotions

Malheureusement, le constat est le même sur l'agrément de conduite. Evidemment, Born est une voiture électrique avec tous les avantages que cette propulsion apporte: douceur des accélérations, réactivité... Mais cela manque là encore d'émotions. A puissance égale (204 chevaux), sa performance est strictement identique à celle de l'ID.3 avec un 0 à 100km/h en 7,3 secondes. L'autonomie est également dans les mêmes eaux avec 424 km en normes WLTP.

Cupra Born

Coté tarifs, Cupra Born est un peu moins cher qu'une ID.3 à 40.250 euros, contre 40.900 pour sa cousine de chez Volkswagen (sans parler de la version de base de l'ID.3 aux performances non-comparables à 39.300 euros).

Cupra attendu sur plus de caractère

C'est d'ailleurs là que réside le choix de poser la Born chez Cupra plutôt que Seat. La marque généraliste aurait eu du mal à justifier une telle tarification, elle qui se veut encore une marque accessible. Soit! Mais un peu plus de caractère distinctif aurait été apprécié sur ce modèle pour défendre une marque naissante comme Cupra, et qui n'aurait ainsi pas eu de mal à justifier à être plus cher qu'une ID.3.

Nabil Bourassi

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 23/01/2022 à 10:23
Signaler
On a plutôt l’ impression que Cupra qui est en Catalogne veut tout doucement effacer le nom de Seat trop espagnol et qui historiquement est lié au régime franquiste qui est à l’origine de la marque et de son installation dans la région catalane pour ...

le 23/01/2022 à 11:44
Signaler
Oui voilà c'est sûr qu'ils ont pensé à ça ! ^^

à écrit le 22/01/2022 à 9:08
Signaler
Faut pas rêver sur les 20 prochaines années ils vont pas faire des miracles avec les bagnoles électriques les constructeurs. Mais bon ils n'en ont pas fait non avec le moteur thermique sur les 40 dernières, c'est pas de la mauvaise volonté donc, de l...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.