Hyundai Kona : l'un des meilleurs compagnons des jungles urbaines

 |   |  465  mots
(Crédits : Hyundai)
Ce SUV compact étonne par son excellent agrément de conduite et sa maniabilité. En outre, son prix le rend accessible, et le design est plutôt plaisant. Le Kona pourrait être l'achat malin sans compromis sur le plaisir de conduire.

C'est peu de dire que nous n'avions pas été convaincus par l'i30 : un intérieur insipide et un agrément de conduite sans relief. Dès lors, l'univers Hyundai n'était pas celui que nous préférions. Pourtant, avec le Kona, Hyundai marque de très nombreux points et se repositionne même parmi les meilleurs choix du segment !

Certes, ce petit SUV de segment B (Peugeot 2008, Renault Captur) n'est pas le plus excitant de sa catégorie mais il remplit son rôle avec brio, au point de devenir l'achat malin sans faire compromis sur le plaisir de conduire.

Trop de plastique...

Sur le design, le Kona a une jolie bouille : compacte et doté d'un bel équilibre des proportions. Il assume sans complexe ses attributs de SUV sans trop en faire. La signature lumineuse dynamique relève un peu la sauce, tout en subtilité. Les plastiques sont toutefois un peu trop apparents. Sur la custode arrière, ou le tour de roues... jusqu'à l'intérieur encore trop dominé par les plastiques. C'est tout juste si des lisérés colorés viennent égayer cet univers.

--

Hyundai Kona

--

Mais l'ergonomie de la planche de bord est efficace. L'écran est bien placé, il n'y a pas de surenchères de boutons. Le Kona semble néanmoins être passé en partie à côté de la mode de la connectivité. Les compte-tours sont toujours analogiques, tandis que l'écran (tactile, ouf) fournit le minimum syndical. Heureusement, CarPlay ou AndroidAuto sont là et font tout le boulot. Aux risques et au péril de Hyundai ! L'habitacle est satisfaisant, la position de conduite confortable ainsi que la visibilité à l'avant. Le coffre est également dans les standards avec 361 litres.

--

Hyundai Kona

--

Excellent agrément de conduite

Sur la conduite, le Kona coche brillamment toutes les cases. Le moteur essence 1 litre (120 chevaux) répond avec célérité à toutes les sollicitations, tandis que la boîte manuelle est terriblement efficace : souple et sans accroc ! Rien ne semble résister à ce SUV : côte, dépassements, accélérations. En outre, il s'avère également très maniable, ce qui en fait un excellent compagnon en jungle urbaine.

Le Kona a visé dans le mille : un SUV fait pour la ville et accessible avec des prix qui démarrent autour de 17.000 euros et compte tenu de la bonne performance dès le premier niveau de motorisation, il n'est pas nécessairement utile de faire monter la facture en allant chercher les motorisations supérieures. Les concurrents qui s'apprêtent à un grand chambardement sur ce segment, avec les renouvellements imminents des 2008, Juke et Captur, ont toutes les raison de s'inquiéter de cette voiture d'apparence rationnelle mais qui est bien plus encore. Et qui est également déjà disponible en 100% électrique.

--

Hyundai Kona

Hyundai Kona

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/04/2019 à 10:41 :
En matière de style Citroën fait des émules.
a écrit le 13/04/2019 à 18:59 :
Qui a envie d' une voiture qui s' appelle Kona (conna..) idem e-tron (etron) chez Audi ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :