Opel Crossland X : le monospace enfin réhabilité !

 |   |  520  mots
Avec le Crossland X, Opel continue de miser sur le monospace, un segment de plus en plus déserté par les constructeurs automobiles.
Avec le Crossland X, Opel continue de miser sur le monospace, un segment de plus en plus déserté par les constructeurs automobiles. (Crédits : Opel)
La marque allemande continue de croire, contrairement à beaucoup d'autres constructeurs, au monospace. Avec le Crossland X, il tente de dépoussiérer le segment en l'affublant de codes stylistiques modernes et un design dynamique. Une belle réussite qui séduira les familles.

Où sont passés les monospaces ? Avec le Crossland X, Opel veut leur donner un coup de neuf et surtout profiter du désintérêt des autres marques concentrées sur les SUV. La marque allemande ne débarque pas sur ce segment, au contraire : elle jouit d'un lourd et glorieux passé sur ce créneau, notamment avec son Zafira qui avait dominé le marché dans les années 1990. Avec le monospace, Opel veut continuer à offrir ce que le SUV n'est pas capable d'offrir notamment en termes d'habitabilité.

Le nom ne suffit pas

Mais il n'est pas non plus question de refaire un monospace à l'ancienne. Il s'agit de le « crossoveriser ». C'est ce qu'avait tenté Renault avec le dernier Espace, mais le résultat avait été décevant. Ici, le modèle porte carrément le nom Crossland et est affublé du X de la gamme des SUV d'Opel comme le Grandland X ou le Mokka X. Tout est dit, mais le nom ne suffit pas. Le Crossland X reste un monospace compact mais dont le design emprunte de nombreux codes aux voitures modernes comme la possibilité d'avoir une couleur différente pour le toit.

--

Opel Crossland X

Opel Crossland X

--

Sur la silhouette, on pourrait voir un successeur à la C4 Picasso, récemment rebaptisée C4 Space Tourer. Mais la marque a su donner une allure différente à la ligne de la carrosserie : les flancs ajourés, le tour des roues rehaussé, le chrome qui délimite le toit aux fenêtres et dessine une ligne très aérodynamique, le petit capot avant... Le Crossland X se veut résolument dynamique. Et c'est réussi.

Plus habitable qu'un Mokka X

Et pour les familles, il s'avère très pratique puisqu'il offre une habitabilité intérieure supérieure au Mokka X, pourtant plus grand de quelques centimètres. L'environnement de conduite est très rationalisé mais ne verse pas non plus dans l'étroitesse. Au contraire ! On est bien installé, au grand bénéfice des places arrière particulièrement spacieuses pour les jambes, ce qui autorise donc les familles avec de grands enfants.

--

Opel Crossland X

Opel Crossland X

--

Pour le tableau de bord... Peut mieux faire ! Des efforts ont bien été réalisés sur la planche laquée mais les commandes auraient sûrement gagné à davantage d'ergonomie, notamment en misant sur l'écran tactile.

Des motorisations efficientes

Côté motorisations, le Crossland X dispose d'une gamme assez large et plutôt efficiente y compris sur l'entrée de gamme. Notre 1,2 litre turbo essence de 130 chevaux s'est montré efficient sur route comme en ville. Notons néanmoins que la boîte manuelle est à éviter en raison de sa rigidité à bas régime. Le confort de conduite en a été affecté en raison des passages de vitesse intempestifs. Côté suspensions, Opel livre un équipement de bonne facture, que toutes les familles apprécieront.

Le Crossland X assume son côté familial mais se veut résolument moderne. Son style dynamique couplé à cette habitabilité sont des arguments de poids. À cela, il faut ajouter une grille tarifaire accessible puisqu'elle se situe entre 18.000 et 22.000 euros.

--

Opel Crossland X

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2018 à 14:50 :
Monospace , SUV ...???...ou est la difference ,
Réponse de le 10/09/2018 à 11:57 :
C'est l'appellation qui fait la différence! Opel a été parmi les derniers à entrer dans le segment des crossovers. Celui-ci a été déjà saturé alors que le segment des monospaces venait de devenir désert avec la disparition de Meriva, prédécesseuse de Crossland. Donc, pour se différencier, Opel a annoncé que son SUV, c'est en fait un monospace.
Ou peut-être, l'attribution de Crossland au monospace est purement le fruit de refléxion (ou d'imagination) de l'auteur de l'article.
De toute façon, c'est bien un crossover.
a écrit le 08/09/2018 à 14:30 :
Belle voiture, bases saines PSA, pas démesure numérique ou connectée. Espérons vite une boite auto type EAT 8 et ce modèle pourrait bien m’intéresser.
a écrit le 08/09/2018 à 9:36 :
Véhicule intéressant mais encore un petit effort pour la boîte de vitesse et le tableau de bord, cela pourrait être mis à jour prochainement...?
Réponse de le 10/09/2018 à 11:59 :
Eh non, les motorisations et transmissions ne sont mis à jour que pendant les minor changes, en général au milieu du cycle de vie d'un modèle (et déjà, c'est pas toujours le cas), et le tableau de bord est au maximum retouché pendant ces moments-là.
Aucune voiture n'est parfaite; à quels sacrifices êtes-vous prêt?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :