Skoda Karoq : le SUV qui va vous faire oublier le Tiguan

 |   |  692  mots
Le Karoq se confond avec le Volkswagen Tiguan, mais affiche des prix beaucoup plus compétitifs.
Le Karoq se confond avec le Volkswagen Tiguan, mais affiche des prix beaucoup plus compétitifs. (Crédits : Skoda)
Le second SUV de la gamme Skoda affiche des niveaux d'équipement et de qualité extrêmement compétitifs, au point de s'interroger sur l'opportunité d'acheter un Volkswagen Tiguan, l'autre modèle du même groupe. Le Karoq s'affirme comme l'un des SUV au meilleur rapport qualité-prix du marché. Le style premium en plus...

Voilà le second volet de l'offensive SUV de Skoda. Après le surprenant Kodiaq, la marque tchèque veut s'imposer sur le très important segment des SUV compacts avec le Karoq. C'est le cœur de gamme du marché européen : celui du Peugeot 3008, mais aussi du Volkswagen Tiguan...

Comme un air de ressemblance...

Oui... Le Tiguan avec qui le Karoq partage comme un air de ressemblance... C'est peu de le dire. Fabriqué à partir de la même plateforme, le SUV tchèque a adopté la même silhouette que son équivalente de la maison-mère... Et on ne vous parle même pas du Seat Ateca, un autre modèle fortement inspiré du style Tiguan.

Déjà avec le Kodiaq, Skoda semblait se calquer sur les canons du style Volkswagen. Fini les toits fuyants de type Europe de l'Est qu'on peut encore entrevoir sur la dernière Fabia. La carrosserie est musclée, les flancs rigides, les proportions équilibrées et sobres... À l'allemande ! Il n'y a guère que la calandre avant qui permet d'identifier Skoda avec ses bâtons effets carbone anthracite, très premium, sa signature lumineuse, très moderne, et la forme du capot qui consent finalement à consacrer le logo de la marque tchèque...

Skoda Karoq

Le Karoq, dans la continuité du Kodiaq, poursuit le repositionnement de Skoda sur des attributs, quoiqu'en dit la marque, premiums. L'allure de la silhouette, la qualité des matériaux, le soin apporté aux finitions intérieures, la panoplie de technologies... Le Karoq n'a pas fini d'interroger le groupe allemand sur la cannibalisation entre ses marques.

Le plein de technologies

Le faux Tiguan affiche effectivement des technologies quasi similaires : régulateur adaptatif, ouverture du coffre avec le mouvement du pied, assistant de conduite qui permet de lâcher le volant quelques dizaines de secondes... Skoda s'équipe même d'un nouveau système de connectivité qui permet de personnaliser et déporter les informations de l'écran tactile vers le tableau de bord. Avec Digital Cockpit, Skoda se rapproche donc encore un peu plus de Volkswagen et même d'Audi avec son Virtual Cockpit...

Skoda Karoq

Côté agrément de conduite, Skoda s'inscrit également dans les meilleurs standards du groupe. Malin, il n'ira pas chercher les sommets des motorisations possibles dans la constellation Volkswagen. D'ailleurs, la gamme de motorisations disponibles pour le Karoq est très resserrée : deux moteurs essence (1,0 litre, et 1,5 litres) et deux diesels (1,6 et 2,0 litres).

Photo 1: le système Digital Cockpit (ci-dessous)

Photo 2: planche de bord classique (ci-dessous)

Skoda Karoq

Skoda Karoq

Notre modèle essayé (essence TSI de 116 chevaux) s'est montré amplement suffisant pour assurer en ville et en autoroute. Quelques creux en démarrage ou en dépassement, mais rien d'insurmontable. Les suspensions sont également douces et agréables, sans non plus en faire trop, histoire de laisser quelques arguments aux marques concurr... aux autres marques du groupe... La boîte automatique à 7 rapports s'est également montrée très satisfaisante.

Des prix compétitifs

Côté prix, le Karoq affiche une grille de prix plutôt raisonnable avec une progressivité très faible en fonction des gammes. Ainsi, l'essence TSI de 116 chevaux première finition coûte 25.800 euros. Il vous faudra débourser 1.600 euros supplémentaires pour accéder à sa version automatique. De là, vous pouvez rajouter 3.300 euros pour passer au troisième et dernier niveau de finition... Uniquement si vous y tenez car le premier niveau s'avère déjà bien outillé. Une affaire ! Chez Volkswagen, le premier prix démarre à quasiment 27.000 euros, mais le moteur est déjà plus gros (TSI 1,4 litre, 125 chevaux). Et ensuite, la progressivité est exponentielle. Le deuxième niveau sur cette motorisation à boite manuelle est à plus de 31.000 euros, et à 35.800 euros pour profiter d'une boîte automatique. Mais comme nous l'expliquions, le TSI de 116 chevaux nous a largement convaincu.

Avec le Karoq, Skoda confirme son positionnement de marque familiale accessible. Le rapport qualité-prix est, sans discussion possible, le meilleur du marché. La voiture du bon père de famille, qui ne sacrifie pas l'agrément de conduite, et qui désormais, se hisse dans l'échelle sociale avec ce modèle aux allures de voiture premium !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2018 à 12:09 :
6 mois de délai. Je l attends. Après les goûts et les couleurs... je voulais pas mettre plus de 30000 e dans un suv. Bien placé dans le classement d un comparateur indépendant de suv le premier à mon prix. L ensemble des critiques de spécialistes est positive, ça me suffit. Un essai et c est signé.
a écrit le 19/03/2018 à 10:48 :
Un peu triste de voir que seuls comptent l'apparence et la quantité de chrome pour plaire aux journalistes, qui ne font que s'adapter aux lecteurs / acheteurs de voitures. Le confort, le plaisir de conduire, la fiabilité n'ont plus d'importance, seuls le look ou l'image font vendre....
a écrit le 18/03/2018 à 8:58 :
" ....Il n'y a guère que la calandre avant qui permet d'identifier .... "
C'est bien le probleme de la production mondiale actuelle , hormis deux-trois exceptions !
TOUT se ressemble ! On change le design d'un calandre , d'un phare , de feux arrières et hop : NOUVEAU modèle !
Imagination en berne , créativité en RTT , originalité oubliée : la mondialisation quoi !
a écrit le 17/03/2018 à 19:22 :
Agréable "traine-con", poussif, de classe moyenne avec des élastique sous le capot. Et à part le chauffe-miches, et le degré de transparence du pare-brise, il a essayé quoi le bobo journaliste ?
a écrit le 17/03/2018 à 16:57 :
A chacun sa voiture pour son budget...
L’économie est nivelée
C’est normal d’avoir des gammes d’imitations
Après W peut porter plainte pour plagiât
Réponse de le 18/03/2018 à 8:59 :
... c'est lemème groupe , banane !!!
Réponse de le 18/03/2018 à 8:59 :
... c'est le mème groupe , banane !!!
a écrit le 17/03/2018 à 14:30 :
Ce n'est pas un article automobile mais une pub.
a écrit le 17/03/2018 à 12:04 :
Sagan a écrit bonjour tristesse, Skoda par la ..grâce de grpe VV l' a mis en oeuvre via cet objet suranné, terrifiant ...
a écrit le 17/03/2018 à 10:27 :
Aussi moche que le tiguan en effet, on voit que c'est la même firme.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :