2011 ou la fin des mythes

 |   |  331  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : dr)
Par François Roche, conseiller éditorial de La Tribune.

L'année 2011 restera probablement dans l'histoire de ce siècle comme celle des certitudes envolées et des mythes retournés à la poussière, à une échelle rarement observée. Les révolutions arabes ont détruit le mythe de la dictature laïque comme barrière contre le fondamentalisme religieux. Les dictatures n'ont pas résisté à l'assaut du peuple, et le fait religieux en Tunisie, en Libye et en Egypte est plus vivace que jamais, sans que l'on en mesure encore l'impact réel sur les sociétés concernées et les politiques qui seront mises en oeuvre.

Le tsunami au Japon a mis à bas le mythe du risque maîtrisé de l'énergie nucléaire, jeté le trouble en Europe au point que nul n'est encore très fixé sur l'avenir à long terme de l'atome civil. La défaillance de la Grèce a fait voler en éclats le mythe de la gouvernance de la zone euro et laissé voir, dans sa nudité, une Europe désunie, craintive, paralysée. Le mythe d'une Amérique et d'une Europe, moteurs de l'innovation, de la croissance et de la richesse mondiale, a été sérieusement ébranlé par la montée en puissance continue de pays émergents comme la Chine et le Brésil, pour ne parler que de ces deux-là.

Enfin, plus inattendu, le mythe poutinien se craquelle. Les Russes, comme tout le monde, n'aiment pas que l'on triche avec leurs bulletins de vote. Et même si Vladimir Poutine revient au Kremlin en mars, rien ne sera plus comme avant en Russie.

Tout cela laisse un paysage bien étrange, comme une immense friche, retournée en tous sens. Il faudra beaucoup de vigilance, en 2012, si l'on veut y voir prospérer de nouvelles pousses. Pour appréhender les conséquences de ce renouveau, un quotidien économique de qualité comme La Tribune peut être utile. Nous espérons tous qu'il continuera à faire entendre sa "petite musique" au service de ses lecteurs...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2012 à 6:46 :
Longue vie à la Tribune, que l'an nouveau lui soit favorable !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :