Les touristes français qui boudent l’Egypte sont-ils peureux ?

 |   |  687  mots
Le tourisme français a chuté en Egypte depuis le printemps arabe
Le tourisme français a chuté en Egypte depuis le printemps arabe (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Depuis le printemps arabe, le nombre de touristes français dans de nombreuses destinations du Monde arabe a chuté, même dans les pays marqués par une stabilité politique.

Commentant les piteux résultats des voyagistes qui programment l'Egypte, un représentant d'un tour-opérateur a eu cette formule : "le touriste français fait de la géopolitique et il est têtu". C'est une réalité : les Français boudent les Pyramides et les croisières sur le Nil depuis le printemps arabe. Un responsable d'un réseau d'agences de voyages confie en "off" : "en tant que citoyen je suis pour la démocratie. En tant que professionnel du tourisme, je suis content que les militaires aient repris les choses en main". C'est ainsi : le touriste et le tourisme, à quelques exceptions près, s'accommodent des dictatures et il est loin le temps où le guide du Routard publiait son guide Autriche en noir et blanc pour protester contre la montée en puissance du parti de Jörg Haider, situé à l'extrême droite. C'était en 2000. C'était une première et cela reste une première. Il arrive toutefois que certains TO suppriment des destinations pour des raisons politiques : Sept et demi, un voyagiste spécialiste des pays de l'Est, a rayé la Hongrie de sa programmation.

La difficile communication sur la sécurité

Tous les journalistes spécialisés connaissent les réponses convenues des représentants de pays, concernés par des coups d'Etat ou de dramatiques faits divers, dès lors que l'on aborde les problèmes de sécurité : au mieux, ils minimisent, au pire ils nous renvoient aux règlements de compte à Marseille ou encore aux émeutes qui ont eu lieu dans nos banlieues. Dernier exemple en date, le lynchage de deux Français à Madagascar dans l'une des zones les plus touristiques de la destination. Comme le rapporte le site spécialisé Tourmag, Hery Rambeloson, directeur commercial d'Air Madagascar, est même allé jusqu'à dire que  "cette histoire ne concerne pas le monde du tourisme. Aucun hôtel n'a été vandalisé et les visiteurs se promènent comme avant dans les rues". Après une telle publicité, peut-on qualifier une famille qui annule son voyage à Nosy Be de peureuse ?

La Jordanie continue d'accueillir les touristes du monde entier, sauf les Français

Certaines destinations vont jusqu'à nous culpabiliser comme le fait la Jordanie via ce communiqué de presse : « La Jordanie s'illustre dans la région par sa stabilité politique et continue d'accueillir des touristes du monde entier, la France fait figure d'exception : au même titre que d'autres destinations du monde arabe, la Jordanie souffre à tort d'un amalgame qui pénalise les arrivées touristiques françaises. Cette frilosité ne se retrouve pas sur la plupart des autres marchés. Très bien, mais comme le fait remarquer une représentante du Sultanat d'Oman, comparaison n'est pas toujours raison : « le touriste français est un voyageur, il aime découvrir et son objectif n'est pas forcement de rester dans un hôtel au bord d'une piscine ». Il a donc peut être « l'amalgame plus facile ».

Quel tour-opérateur généraliste oserait programmer la Côte d'Ivoire?

Sans doute la raison pour laquelle, depuis 40 ans, ans, les brochures des tour-opérateurs généralistes proposent moins de destinations ? Quel tour-opérateur oserait aujourd'hui proposer la Côte d'Ivoire qui vendait ses charmes fin septembre lors du salon professionnel du tourisme IFTM Top Resa ? La Libye, aussi, était présente lors cette grand-messe annuelle. Quelques jours après, le premier ministre libyen, Ali Zeidan, était enlevé par un groupe d'anciens rebelles lui reprochant d'avoir autorisé la capture par l'armée américaine d'un responsable d'Al-Qaida. Rappelons juste une évidence : quand on part en vacances, c'est pour découvrir et se détendre et, choisir de ne pas partir en Egypte, où, nous dit Le Figaro, "au moins 50 personnes ont été tuées au Caire dimanche 6 octobre dans des heurts entre partisans et opposants du président déchu, Mohammed Morsi", peut se justifier. Alors, oui, on peut être victime de violences en France mais les lynchages sont rares et Paris, même si certains touristes sont victimes de vols, reste une capitale où les voyageurs peuvent se promener sans s'inquiéter.

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/10/2013 à 20:47 :
Après les sept plaies d' Egypte, voilà la huitième....les barbus .
a écrit le 16/10/2013 à 17:00 :
Allez en 93 ou le Dimanche sur le marché d'Argenteuil et vous aurez le dépaysement,avec l'accent.Economie du déplacement et celui-ci n'a pas de taxes!!!!
a écrit le 16/10/2013 à 16:47 :
les français ne sont pas peureux, c'est le gouvernement qui interdit les sorties vers ce territoire !
a écrit le 16/10/2013 à 15:35 :
Les français sont intelligents donc prudent, la vie est déjà assez courte
a écrit le 16/10/2013 à 15:32 :
La baie du Mont Saint Michel c'est beau mais le Mont c'est pas la peine d'y aller la mafia locale c'est emparée de son accession. Les pays arabes malheureusement sont condamnés à vivre sans touristes, se retrouver nez à nez avec un barbu à chaque coin de rue non merci. Avant c'était la terreur pour les habitants maintenant c'est la terreur pour tous. Il paraît que notre "président" se pose la question d'une intervention en Centre Afrique. La France on va la redécouvrir.
a écrit le 16/10/2013 à 15:00 :
On se rappelle les cris de joie des citoyens de ces pays le 11/9/2001 quand les télévisions faisaient le tour des capitales arabes
a écrit le 16/10/2013 à 14:57 :
Ni hier, ni aujourd'hui, ni demain
a écrit le 16/10/2013 à 14:37 :
On ne va pas en vacances avec femme et enfants pour craindre pour sa sécurité et où les politiques de ces pays ont vu que l'on avait des tour-opérators qui organisaient des voyages dans les quartiers nord de Marseille où dans nos banlieues pourries ?
a écrit le 16/10/2013 à 14:02 :
Non juste prudent.
a écrit le 16/10/2013 à 13:07 :
Les touristes qui évitent l'Egypte sont tout simplement prudent . le risque est élevé: attentat, enlèvement . . bref il parait raisonable d'emmener sa famille dans des pays plus stables
Réponse de le 16/10/2013 à 13:21 :
il y en a qui s'en sont bien sortis après les mitraillettes en action devant Louxor, il y a quelques années......
Réponse de le 16/10/2013 à 13:22 :
Il parait que la Grèce c'est pas mal dans le genre répression politique où les membres d'un parti dit "d'extrême droite" sont emprisonnés comme des terroristes.
Réponse de le 16/10/2013 à 16:13 :
Un pays qui se veut touristique a le devoir d'emprisonner ses terroristes, ne vous en déplaise. C'est l'inverse qui serait choquant. Nous parlons ici d'affaires de meurtres dont ni vous ni moi n'avons les éléments, donc il faut raison garder !
Réponse de le 16/10/2013 à 17:46 :
@@Michel

Et la présomption d'innocence n'existe que pour le pouvoir en place?
Réponse de le 16/10/2013 à 17:46 :
@@Michel

Et la présomption d'innocence n'existe que pour le pouvoir en place?
a écrit le 16/10/2013 à 13:04 :
Ben voyons... Après nous avoir traités de racistes, voilà qu'on essaie de nous culpabiliser en nous insultant ! Pas très efficace comme système...
a écrit le 16/10/2013 à 13:01 :
Ben, faut quand même être bougrement inconscient pour aller là bas !!
a écrit le 16/10/2013 à 12:34 :
"Après une telle publicité, peut-on qualifier une famille qui annule son voyage à Nosy Be de peureuse ?" Non, c'est un principe de précaution. Le peuple malgache préfère bouffer la poule aux oeufs d'or plutôt que de la nourrir. Malheureusement pour l'Afrique, malgré son énorme potentiel, sa pauvreté n'est pas seulement une question d'argent mais aussi d'instruction. Le mysticisme traditionnel fait encore aujourd'hui de nombreux dégâts sur le plan humain.
a écrit le 16/10/2013 à 12:26 :
Il y a assez d'inconscient, qui se font kidnapper, sollicitant les autorités françaises pour leur libération, qu'il est inutile d'en rajouter!
a écrit le 16/10/2013 à 12:22 :
avant j'avais de l'argent pour partir en en vacance mais çà c'était avant!!!!
Réponse de le 16/10/2013 à 12:40 :
+1... tout simplement !
a écrit le 16/10/2013 à 11:13 :
ils auraient mieux fait de garder Moubarak
a écrit le 16/10/2013 à 10:38 :
Je pense , surement à tort , que le fait d'avoir participé pour une grande part à la libération de tous ces pays "sous le joug" du point de vue Occidental et finalement les laisser partiellement ravagés et appauvris une fois libérés , nous a desservi , plutot que le contraire . Depuis , je ne vais plus en vacances dans ces pays , ni en zone euro d'ailleurs : on peut me répondre , tant mieux , cela fait de la place pour les autres !
Réponse de le 16/10/2013 à 12:36 :
Après ajout , lire " du point de vue Occidental et Blanc " : mais bon , tout est relatif , cela n'empeche pas la terre de tourner !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :