Sanctions, Mistral : la France en fait-elle trop contre Poutine ?

 |   |  160  mots
(Crédits : reuters.com)
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, la France en fait-elle trop contre Poutine ?

Que doit faire la France face à Vladimir Poutine ? Tandis que le président Hollande semble déterminé à annuler la vente du Mistral à la Russie, d'autres responsables politiques s'insurgent : quid de la crédibilité de la France comme partenaire commercial ? Sandrine Le Calvez fait le point sur cette question épineuse, crise économique oblige.

28 minutes

MISE AU POINT
Par Sandrine Lecalvez

RETROVISEUR
Par Marc-Antoine Deporet

Charles de Gaulle boycotte Israël
Dans les années 1960, la question de la vente d'armes à des pays en guerre se posaient déjà : c'était sous Charles de Gaulle, et c'était les armes à destination d'Israël. Un contrat de 50 mirages avait été annulé. Explication, dans le Rétroviseur de Marc-Antoine de Poret.

DEBAT
Face-à-face entre le président de Debout la République, député-maire de Yerres Nicolas Dupont-Aignan et la professeur en études russes à l'Université Rennes II Cécile Vaissié.

_____

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur
 Twitter @28minutes et sur Facebook

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/09/2014 à 22:12 :
Il y a un contrat commercial qui devrait être honoré mais Hollande a déjà scellé le sort des deux BPC censés d'être livrés à la Russie : la France ne livrera pas de Mistral à Moscou, point à la ligne. Donc, la France va-t-elle prendre le risque d’être un « mauvais » fournisseur vis à vis des autres pays?

Un de ces bâtiments a été déjà dument payé par la Russie. La France doit donc rembourser l'argent auquel s'ajouteront les amendes contractuelles. Le froid va arriver, cela devrait faire réfléchir notre François... est-il assez stupide pour ramper devant Merkel et Obama? Mais que lui ont-ils promis? les USA ou l'Allemagne vont-ils acheter les Mistral ? qui va assumer ce manque à gagner d'un milliard et demi de dollars ?

La France court à sa perte.
a écrit le 12/09/2014 à 12:13 :
Si si c'est contre-productif. L'avenir se lève à l'Est. La Russie cette grande nation de résistants, aujourd'hui contre la pseudo-démocratie oligarchique et matérialiste.

Vive Poutine !
Réponse de le 12/09/2014 à 14:26 :
D'ailleurs la Russie vient de lancer son dernier sous-marin atomique en mer aujourd'hui, le plus silencieux qui existe et selon les analystes militaires occidentaux (si je dis les russes on dirait que c'est de la propagande de Poutine) la marine russe possède actuellement une longueur d'avance sur la marine américaine. Sans compter que les sous-marins de la classe Boreï peuvent lancer des missiles aux têtes thermobariques, appelés aussi le "père de toutes le bombes" et qui peuvent anéantir une flotte toute entière d'un seul coup. Ce n'est pas la Russie qui veut dominer le monde mais l'Empire du mal, et pour le bien de l'Humanité et d'un monde multipolaires, heureusement que la Russie a tous les moyens pour se défendre.

Longue vie à Vladimir Poutine !
a écrit le 12/09/2014 à 8:30 :
Un Roi président qui se met aux ordres d'OBAMA est un inconscient et un insuffisant. Il doit prendre conscience de ses incuries et en retirer de suite les conséquences quitte à démissionner pour son incompétence et d'avoir mener l'économie FRANCAISE à la ruine
Réponse de le 12/09/2014 à 9:12 :
c'est juste mais il faut reconnaître qu'il fait du succès avec les nanas....
a écrit le 11/09/2014 à 20:20 :
Il faut que je vous explique pourquoi la France ne doit en aucune hypothèse livrer ses deux Mistral à Poutine. La Russie a signé le pacte Ribbentrop Staline, a envahi l'Europe et l'a occupé en grande partie pendant près de 60 ans ce qui n'a cessé que par l'effondrement de son système. Elle continue les invasions à présent avec la Crimé, l'Ukraine, la Géorgie etc. Ces invasions ont amené de Gaulle à participé à la création de l'Europe et de l'OTAN en 49 qu'il a quitté en 67 pour des motifs bien précis mais en ne cessant jamais d'y coopérer (bases françaises toutes disponibles etc). L'Union européenne, l'OTAN sont indispensables face aux invasions régulières de gouvernements régulièrement dictatoriaux, impérialistes, nationalistes et colonialistes de la Russie. Imagine-t-on qu’en 1938, après l’annexion des Sudètes, la France ait vendu des bombardiers de dernière génération à Hitler et formé les officiers de la Luftwaffe ?
Réponse de le 11/09/2014 à 21:44 :
C’est sans aucun doute l’argument le plus stupide de toute cette tribune. Techniquement, Hitler en prenant les Sudètes a effectivement mis la main sur l’industrie Tchèque, ses usines, ses tanks, et sans même avoir à combattre, et cela pour pas un rond, grâce à l’Angleterre et la France. Si au moins nous l’avions vendu …Mais franchement lire une telle mauvaise foi pour ne pas dire une telle sottise est simplement indigeste!
a écrit le 11/09/2014 à 19:52 :
A propos des Mistral, ce monsieur oublie que les équipements technologiques de commandement sont fournis par les Russes eux mêmes. C’est pour cela que suite aux sanctions ils ont décidé de les produire chez eux si nécessaire. Ce qui serait une perte pour l’économie française. Tant que la France restera sous la botte des Américains, pas de salut pour notre économie.
a écrit le 11/09/2014 à 15:37 :
La premiere sanction de bon sens serait de retirer l'organisation du Mondial 2018 a Russie. Je ne vois pas quel etre humain irait jouer au foot en 2018 sur les "depouilles" des hollandais et des malaisiens....
Mais ce monde est tellement faux et hypocrites que des voix vont s'elever pour vous dire que l'on ne melange pas la politique et le sport meme si un monstre comme Poutine est entrain de tuer tout un pays comme l'Ukraine. Que le Mondial 2018 soit RETIRE A LA RUSSIE!
Réponse de le 11/09/2014 à 16:07 :
D’ailleurs, je ne sais pas si vous souvenez mais lors des jeux olympiques, tous les bâtiments recevant les sportifs étaient terminés et les samovars tout chauds pour la distribution de thé, le seul bâtiment qui avait du retard était …le bâtiment des journalistes !
Je soupçonne ce grand farceur de Vladimir d’avoir oublié la date de la livraison de ce bâtiment en particulier.... il adore les journaleux propagandistes comme ceux qu'on voit par ici.
a écrit le 11/09/2014 à 15:27 :
Le problème russo-ukrainien est simple ; Moscou ne veut pas d'une Ukraine adhérente à l'OTAN et ne veut pas de bases américaines à ses frontières .
Les manipulations de la CIA et l'intransigeance du gouvernement ukrainien vis à vis des provinces russophones ont aboutis à la situation actuelle, qui permet à Obama de faire coup double : diviser et affaiblir l'Europe, affaiblir la Russie .
Solution ; une confédération ukrainienne (avec une relative autonomie des provinces) qui renonce à l'OTAN en échange de la garantie par Moscou du respect de son indépendance.
L'avenir est à l'Europe de l'Atlanique à l'Oural, mais c'est ce que ne veut pas Obama ! cqfd
a écrit le 11/09/2014 à 14:25 :
Il est vraiment étrange d'utiliser cette tragédie aérienne en Ukraine, pour accuser la Russie, quand en même temps on voit ce qui se passe à Gaza, où là ce ne sont pas des erreurs de tirs par des rebelles amateurs, mais de vrais pilotes, une vraie armée, qui choisi de tuer délibérément des civils pour atteindre ses objectifs, dans un ratio de 3 civils tués pour un terroriste tué, et ce sans compter les blessés. Et le monde entier, effaré, assiste à cette dichotomie se transformant en 2 poids 2 mesures.
Réponse de le 11/09/2014 à 14:30 :
Il faut faire diversion n'est ce pas ? Cachons les invasions de Poutine en Géorgie, Crimée, Ukraine, ses bases dans l'Arctiqus, dans la Baltique, sous le tapis du problème israélo-palestinien. TROP FACILE ! 2 sujets, 2 problèmes. Poutine est un gros problème, donc c'est hors sujet de vouloir le cacher derrière Israel dans un article sur Poutine.
a écrit le 11/09/2014 à 13:26 :
D'après les récentes enquêtes d'opinion, 44 % d'Ukrainiens souhaitent l'adhésion à l'OTAN, alors que 35 % sont contre. Ce ratio était inverse il y a encore six mois. L'Alliance atlantique est ainsi perçue, pour la première fois depuis des années, comme la seule à même d'aider l'Ukraine à faire face à la Russie. Et c'est l'effet pervers de l'agression militaire russe.
Réponse de le 11/09/2014 à 14:19 :
Des centaines de journalistes de Russia Today, de La Voix de la Russie, de RIA Novosti, d'ITAR TASS et du Courrier de la Russie ont démissionné en masse en disant qu'elles en avaient assez de mentir et d'avoir à faire de la propagande pour Poutine. On ne voit pas çà souvent ailleurs. Ces admirables professionels de la presse affirment que l'OTAN est déjà bel et bien présente en Russie et que les pertes russes se comptent par milliers. Ca prouve que les médias russes sont sous pression du pouvoir, qu'ils sont des bons journalistes et leur loyauté n'est qu'envers la Vérité des faits. On apprend auss que Poutine déraille.
Réponse de le 11/09/2014 à 14:24 :
La France doit au contraire quitter l'Otan, devenu bras armé des Etats-Unis sur le déclin et prets a tout pour asservir quelques annes de plus lecreste du monde.
Réponse de le 11/09/2014 à 14:33 :
Ca fait longtemps que l'Europe est un vassal des Etats-Unis. Seul un pays résistait un peu : la France, avec sa politique nucléaire autonome (contrairement au R.-U.) et sa non-participation à cette armée américaine qui s'appelle l'OTAN. Nicolas S. a mis fin à la non-participation, et les habituels anti-France comme les Verts veulent mettre fin au Nucléaire militaire. L'UE n'est donc pas prête de reprendre sa liberté. D'ailleurs, Jean Monnet, qui était-il sinon un banquier new-yorkais à passeport français ?
Réponse de le 11/09/2014 à 15:18 :
Votre analyse est idiote, on comprend que votre Q.I. se rallie à celui des médias de Paris ! Ce n'est pas le soutien de l'Ukraine qui peut affaiblir la Russie. On pourrait vous retourner que çà affaiblit économiquement aussi l'Europe d'avoir à soutenir l'Ukraine. La réalité est que Poutine aurait voulu absorber l'Ukraine dans son cercle d'influence comme il le fait avec les pays de la CEI qui le contestent souvent. Poutine s'affaiblit lui même avec sa vision soviétique du passé.
Réponse de le 11/09/2014 à 15:25 :
Vendons leur les 2 mistral et si les russes l'utilisent contre l'Ukraine, coulons les deux bateaux ! On aura gagné l'argent, respecter notre parole et défendu le droit international et la morale !
Réponse de le 11/09/2014 à 16:52 :
@Yvan: honte a vous de porter ce pseudo en racontant des mechancetes mensongeres sur la Russie ? Comme cela, des centaines de journalistes ont demissionné ? lesquels au courrier de Russie ? l'ambiance doit etre triste, la-bas.. Pourtant, mardi soir, lors de la conference sur l'Ukraine et la Russie, l'ambiance etait a la concentration, vu la gravite du sujet, mais loin d'etre triste, que les gens soient russe ou francais. El la salle etait comble...Cela aussi aurait-il change depuis mon depart ? S'il vous plait, ne colportez pas d'invention de votre esprit, mais des faits ou des analyses reflechies...
a écrit le 11/09/2014 à 13:16 :
Les ambassadeurs de l'Union européenne ont pour la troisième fois déjà (!!!) reporté la décision sur l'entrée en vigueur des nouvelles sanctions contre la Russie concernant l'énergétique russe, càd, l'exploitation de pétrole en Arctique. Moscou avait déjà fait savoir que si une telle sanction s'avère qu'il allait fermer l'espace aérien russe à toutes les compagnies occidentales. Alors pourquoi Bruxelles hésite tellement à envoyer ces sanctions à Poutine envahisseur, bon sang ?!?! c'hez nous c'est l'angoisse quoi !!
Réponse de le 11/09/2014 à 13:20 :
Je n'aime pas qu'on prenne mon pseudo pour dire des âneries petit.
Réponse de le 11/09/2014 à 14:14 :
Moi non plus, rigolo.
Réponse de le 11/09/2014 à 14:40 :
il s'agit de @ numa qui se sert de tous les pseudos un troll de Poutine !
Réponse de le 11/09/2014 à 15:10 :
et vous n'êtes pas un troll de l'otan vous ? troll pour troll....
Réponse de le 11/09/2014 à 15:38 :
Au lieu de venir ici tapoter des âneries vous feriez mieux d'aller bosser sur ces Mistral qui sont déjà payés et doivent être livrés presto à la Russie, allez, ouste !!!
a écrit le 11/09/2014 à 13:13 :
si on admet qu'il est possible de rompre un contrat signe il faudra admettre que la russie puisse couper le gaz à qui elle veut ou encore qu'elle decide de façon unilaterale d'augmenter le prix du gaz il faudra payer ou s'en passer
Réponse de le 11/09/2014 à 13:21 :
Elle l'a déjà fait plusieurs fois notamment en 2009.
Réponse de le 11/09/2014 à 14:20 :
L'Etat français est connu mondialement pour ses ruptures de contrats de livraison d'armes, donc il n'y a rien de quoi s'inquiéter.
a écrit le 11/09/2014 à 13:11 :
Les volontaires du bataillon «Lougansk-1», qui combattent aux côtés de l’armée ukrainienne, «ont arrêté deux militaires russes soupçonnés d’utiliser des systèmes portables anti-aériens contre l’aviation militaire ukrainienne», a déclaré le porte-parole militaire Andriï Lyssenko. Cette annonce intervient au cinquième jour d’un cessez-le-feu globalement respecté, selon le président Porochenko. «Selon la dernière information que j’ai reçue de nos services de renseignement, 70% des forces russes ont été retirées», a déclaré Petro Porochenko, alors que Moscou a toujours démenti tout présence militaire en Ukraine.
Réponse de le 11/09/2014 à 13:17 :
A mon avis ils vont encore en prendre en Ukraine ! qui les attire plus que la Trinité sur Mer
Réponse de le 11/09/2014 à 13:20 :
Après la dissolution du Pacte de Varsovie, Poutine permet à l'Europe et à l'Otan d'exister, de se renforcer, d'améliorer le niveau de nos armées, de faire de l'écologie en diminuant nos parts de pétrole et gaz, de faire des économies en réduisant notre dépendance à ces énergies, de faire du social en baissant le prix des denrées alimentaires qui vont être en excédent et vont donc pouvoir mieux alimenter les restos du Coeur, de démontrer que le FN est un parti séparatiste collaborationniste de Poutine qui se trompe de voie et ne constitue donc pas un avenir pour la France. Bref sans le vouloir Poutine rend plus service à l'Europe et aux européens qu'aux russes. Autrement l'Otan n'aurait plus raison d'exister et le Colonel von Rasmussen serait au chômage. Plutôt les ouvriers à Saint Nazaire qu'un tel homme, bien sûr !
a écrit le 11/09/2014 à 12:38 :
La France le plus beau pays du Monde va-t-il devenir un vassal des Américains. Ce sont les Américains qui nous donnent des ordres de ne pas vendre. Mais qui vend des armes à l'Arabie Saoudite, au Quatar, pays dont on connaît les préoccupations humanistes. Si la France refuse de vendre ses bateaux à la Russie notre amie depuis des lustres, nous ne vendrons plus d'armes ce qui est souhaité par les USA qui sont le numéro des ventes d'armes dans le Monde. Quel pays accepterait d'acheter des armes si le vendeur indique ce qu'il faut en faire, cela n'a pas de sens. Il y 5 millions de chômeurs en France. Les Russes ne nous acheterons plus rien et il y aura encore plus de chômage. MicroDoux, La Pomme, Amazonie, Mac Dodo, COla vendent aux Russes, quand vont-ils boycotter la Russie.La France est un sérieux concurrent, car nos armes sont modernes et fiables contrairement aux produits américains peu fiables. Le Rafale quoiqu'on en dise est le meilleur avion de combat du monde.
Réponse de le 11/09/2014 à 13:30 :
oui si on fabrique tout chez nous , on va faire des chômeurs en Russie pays que vous affectionnez particulièrement
Réponse de le 11/09/2014 à 14:42 :
Une scène de ménage entre Popovs ? mdr
Réponse de le 11/09/2014 à 15:13 :
Vous avez tort, Popov 1er, la France doit au contraire amplifier sa coopération dans l'Otan, très bonne structure de mise en commun des moyens pour faire face à l'envahisseur Poutine qui a démontré clairement son impérialisme par ses invasions de la Géorgie, de la Crimée, de l'Ukraine, ses chantages à l'énergie, sa mafia, ses soutiens aux partis séparatistes d'Europe comme le Jobbik, le FN etc. Allez, papy, n'oubliez pas vos cachots, il fait frais...
Réponse de le 11/09/2014 à 15:20 :
Si notre Rafale ne se vend pas c'est parce que les yankees le sabotent auprès de leurs clients arabes, asiatiques, européens, sud-américains... voilà la vraie raison.
Réponse de le 11/09/2014 à 15:32 :
Amnesie Internationale! "Si les Ricains n'etaient pas la..." Michel Sardou.
Réponse de le 11/09/2014 à 16:40 :
Et que fait-elle Amnesty Internationale en Ukraine ?.... à Guantanamo ?..... une ONG de plus à solde du Département d'État US,,,,

Et puis Sardou et sa petite chanson, un chanteur dont les opinions politiques ont toujours été de droite... que voulez-vous dire ? d'accord on vous devine aussi de droite mais il faut rappeler que l'occupation allemande n'était que pendant 4 ans tandis que celle des américains ça dure depuis bientôt 70 ans !
a écrit le 11/09/2014 à 12:30 :
on peut transformer les mistrals en méthaniers et cela tombe à point !
Réponse de le 11/09/2014 à 12:37 :
écoutes, mon vieux camarade, la non-vente des Mistral se miroite aux éventuels échecs de la cuisine française en Chine et en Asie. Et ça se passe de même en Amérique latine. Si notre Rafale ne se vend pas c'est parce que les yankees le sabotent auprès de leurs clients arabes, asiatiques, européens, sud-américains... voilà la vraie raison. Mais tu peux dire que non si ça convient à tes patrons. à bon entendeur....salut !
Réponse de le 11/09/2014 à 13:02 :
Et si les Airbus se vendent face à Boeing, ce sont aussi les américains qui sabotent ?
Réponse de le 11/09/2014 à 13:23 :
C'est une stratégie du Département d'Etat américain, celle des cow-boys yahoo Texas4ever Big Nevada, ça consiste en donner de la corde au cheval pour la tirer quand il attend le moins. Le moment venu les ventes d'Airbus vont commencer à baisser .... en catimini....
a écrit le 11/09/2014 à 12:18 :
Voila le résultat de cette crise ukrainienne fabriquée par les ultras de l'Otan qui n'a qu'une finalité , semer la zizanie dans l'UE pour mieux l'affaiblir . Que la France se démarque enfin de l'OTAN comme nous l'avaient promis les socialistes quand N Sarkozy avait trahi le bon sens du Général de Gaulle.
Réponse de le 11/09/2014 à 12:24 :
en fait les politiciens actuels aux manettes doivent gérer une bourde de l'ancien président qui a permis cette vente déjà qui a fait tiquer le géant US , du jamais vu , en plus avec les événements récents tout est fait pour torpiller la vente de ses armes , mais voilà comment éponger la perte ? car les donneurs de leçons US sont incapables eux de racheter ces navires a la france et vu notre dette impossible de faire l'impasse sur cette source de revenus , noeud gordien en expansion constante ..
Réponse de le 11/09/2014 à 12:29 :
En quoi l'OTAN a déclenché la crise de Yanoukovitch ??? C'est Poutine qui a tout déclenché comme en Syrie avec son veto qui a permis l'essor de l'EIL et des centaines de milliers de morts. De Gaulle a particpé à la création de l'OTAN en 49 et ne l'a jamais totalement quitté en 66.
Réponse de le 11/09/2014 à 12:32 :
si l'on suit votre résonnement l'Angleterre appartient à la France si vous connaissez l'histoire .
Réponse de le 11/09/2014 à 12:36 :
La non-vente des Mistral se miroite aux éventuels échecs de la cuisine française en Chine. Et se passe de même en Amérique latine. Si notre Rafale ne se vend pas c'est parce que les yankees le sabotent auprès de leurs clients arabes, asiatiques, européens, sud-américains... voilà la vraie raison.
Réponse de le 11/09/2014 à 13:06 :
Les ventes de Rafales n'ont rien à voir avec les américains puisque les Airbus se vendent face aux Boeing etc. Par contre si nos centrales nucléaires ne se vendent pas c'est à cause de Poutine çà c'est certain (voir les manipulations dans les pays concernés)
Réponse de le 11/09/2014 à 15:16 :
Sauf que pour débarquer en Normandie c'est plus facile avec un Mistral que sur une carte bancaire ou un MacDo...
a écrit le 11/09/2014 à 12:11 :
Population Russie : 142,5 millions
Population OTAN : 917 millions

Mitaires actifs Russie : 845.000
Militaires actifs OTAN : 3.585.000

Réservistes Russsie : 2 millions
Réservistes OTAN : 2,4 millions

Chars Russie : 2550
Chars OTAN : 7500

Avions de combats Russie : 1456
Avions de combat OTAN : 5900

Têtes nucléaires Russie : 1800
Têtes nucléaire OTAN : 2580

Données fin 2013
Réponse de le 11/09/2014 à 12:22 :
C'est tout à fait faux ce que vous dites, vos chiffres passent totalement à côté de la plaque. De la désinformation, carrément. Ah les dommages de la sénilité....
Réponse de le 11/09/2014 à 12:34 :
Les chiffres sont exact je confirme.
Réponse de le 11/09/2014 à 12:58 :
Vous n'allez pas me dire que l'OTAN compte avec 3 mio 585 mille militaires actifs voyons !! pas non plus que l'Otan possède 6 mille avions de combat !!!! faut pas prendre les autres pour des valises.
Réponse de le 11/09/2014 à 13:09 :
Les chiffres sont exact je confirme
Réponse de le 11/09/2014 à 13:38 :
les chiffres sont largement bons : rien que l'allemagne et la France Réunis sont à 146 millions d'habitants, 500 000 hommes, 250 000 réservistes, 1000 chars (même beaucoup plus en prenant les chars légers) 500 avions de combats et la France à 250-350 têtes nucléaires opérationnelles.
Si vous ajoutez les USA, Les Anglais, Les Italiens et les Polonais + tous les autres pays, sur le nombre la Russie ne fait pas le poids. Par contre les USA sont de l'autre côté de l'atlantique et nous nous sommes trop gentils.
Réponse de le 11/09/2014 à 14:26 :
Du baratin ces chiffres, n'importe quoi.
Réponse de le 11/09/2014 à 19:36 :
Vous nous refaite le même en retirant les USA et l'Allemagne ? car pour embarquer l'opinion américaine dans une guerre avec la russie il va falloir se lever matin ; idem avec les allemands qui sont tellement pacifiques qui ne voulaient même pas envoyer des gilets par balles aux ukrainiens.
a écrit le 11/09/2014 à 12:06 :
Si le gouvernement cède sur la vente des Mistrals, ce sera l'ouverture de la boite de pandore pour tous les autres contrats. Ce serait un mauvais signal pour le Rafale en Inde et un tapis Rouge pour les anglo-saxons qui sont prêts à tout pour nous torpiller (Ministre Anglais qui nous plante dans le dos avec son Eurofighter encore dernièrement). Les autres ne se privent pas pour vendre des armes à des puissances peu démocratiques, faisons de même. C'est la loi du plus fort et de la jungle en matière d'armement.
Réponse de le 11/09/2014 à 12:16 :
Propagande ! La suspension comme l'annulation d'un contrat n'a jamais été nuisible aux autres contrats. Je vous mets au défi de trouver un seul exemple !
Réponse de le 11/09/2014 à 12:28 :
Vous délirez ! La Russie est en passe de devenir le premier exportateur d'armes au monde et c'est eux qui le disent sur leurs sites. De plus la kalachnikov et d'autres armes et munitions à bas coût en provenance de Russie ont fait bien plus de victimes que par exemple des avions sophistiqués en définitive peu utilisés. En terme de victimes de ces armes la Russie est donc leader mondial incontesté.
Réponse de le 11/09/2014 à 13:08 :
Propagande ! La suspension comme l'annulation d'un contrat n'a jamais été nuisible aux autres contrats. Je vous mets au défi de trouver un seul exemple !
a écrit le 11/09/2014 à 11:53 :
Marine de déni d'accès et/ou d'influence régionale, la flotte russe privilégie missiles et sous-marins, les porte-avions servant la défense aérienne d'un groupe de surface ou d'un sanctuaire pour sous-marins stratégiques et non la projection. D'où la nécessité des Mistral. Après plusieurs échecs la Russie certifie son missile balistique Bulava mais ne disposerait que de trois SNLE opérationnels sur onze, justifiant des déclarations sur les frappes nucléaires que pourraient conduire ses SNA. Moscou est toujours en peine pour réaliser un système de propulsion anaérobique. La flotte de surface russe – quatre croiseurs et 19 grands destroyers ou frégates – s'amenuise aussi face aux flottes chinoise (24 destroyers et 55 frégates) et indienne (9 destroyers et 15 frégates).
Réponse de le 11/09/2014 à 12:04 :
eh oui, z'avez raison... paillasson toujours....un grand merci à Sarko pour nous avoir fait rentrer dans l'Otan et à Hollande pour nous avoir fait descendre encore plus bas....Nous, jadis, un pays qui comptait ne sommes plus que les sbires des Emirs, de Bruxelles et de Washington...Avoir ainsi livré notre pays, notre destin à l'oncle Sam qui mangera tout cru avec son traité Tafta relève de la trahison....les ricains ont créé cette crise comme d'autres ailleurs pour nous couper de la Russie et mieux nous diviser pour mieux nous avaler. cette classe politique corrompue, pourrie jusqu'u à la moelle, mégalo et narcissique me donne envie de vomir...
a écrit le 11/09/2014 à 11:40 :
A quand une coopération militaire renforcée avec la Russie? La France gagnerait beaucoup a travailler avec l'industriel militaire russe, sans compter l'avantage qu'une telle coopération aurait sur le plan politique. Les Russes peuvent être des partenaires plus intéressants que les Américains qui pensent d'abord à leurs intérêts et n'hésitent pas à planter leurs alliés.
Réponse de le 11/09/2014 à 12:07 :
Vous rêvez. Poutine crée l'Eurasie, se place en concurrent de l'Europe, envahit la Géorgie, l'Ukraine. Comment la France qui est géographiquement et culturellement dans l'Europe démocratique peut coopérer avec quelqu'un qui envahit ses voisins. Poutine n'est pas Gorbatchev ou autre politique russe avec qui l'on partage une approche similaire du monde. Les coopérations sont très ponctuelles. Ceux qui ont voulu aller plus loin comme les allemands sont dans l'embarras. Il fût un temps où la France a accuelli l'ayatollah Khomeini, vous avez pu voir le résultat. Poutine soutient la Corée du Nord. Ce n'est pas le cas de la France.
Réponse de le 11/09/2014 à 14:28 :
Aha vous faites donc de la diversion n'est ce pas ? qu'y a-t-il à voir le clan de Poutine avec tout cela ? Cachons les invasions de Poutine en Géorgie, Crimée, Ukraine, ses bases dans l'Arctiqus, dans la Baltique, sous le tapis du problème israélo-palestinien. TROP FACILE ! 2 sujets, 2 problèmes. Poutine est un gros problème, donc c'est hors sujet de vouloir le cacher derrière Israel dans un article sur Poutine.
a écrit le 11/09/2014 à 11:32 :
Les russes n'avaient pas la capacité technique de construire les Mistral et n'avaient pas le système radar de commandement d'une centaine d'unités, c'est eux qui le confirment. L'armée russe conventionnelle est en retard sur ses différentes composantes (air, terre, mer), c'est la Russie qui l'indique, car elles n'ont plus été mise à jour depuis les années 91 au moins, jusqu'au début des années 2000. L'achat des Mistral n'est donc absolument pas un reéquilibrage avec des contrats gaziers d'autant que l'on a augmenté à la même époque de la signature l'achat de gaz dont la part n'était que de 10%. Quant à la crédibilité elle n'a jamais été remise en cause à la suite d'une annulation de contrat dans le passé. Les ventes d'armements de la France sont actuellement en hausse de 42%. Le contrat des Mistral ne représente pas grand chose sur plusieurs années (1/6 des ventes annuelles moyennes) et peut trouver d'autres acquéreurs sur la très grande majorité du matériel.
Réponse de le 11/09/2014 à 11:37 :
Vous avez raison, la Russie ferait mieux d'abandonner ces deux navires à Hollande et de lui laisser la tâche de les vendre à l'OTAN ou de les démantéler en Inde ou à Gênes. Et tant pis pour les ouvriers de Saint-Nazaire, vous savez, mille chômeurs de plus, mille de moins c'éest égal de nos jours, c'est comme ça la vie, on s'y fait....
Réponse de le 11/09/2014 à 12:25 :
Ben voyons c'est 300 personnes éventuellement en chômage technique provisoire et vous avez d'autres commandes en négociation actuellement. Cà vaut mieux qu'un pays envahi par Poutine avec ces navires équipés et des milliers ou plus de morts. Vous faîtes la propagande du FN 11.37.
Réponse de le 11/09/2014 à 13:01 :
Et vous faites manifestement la propagande de l'OTAN, c'est évident. Si vous étiez un contribuable français (et moins encore un ouvrier des chantiers) vous en penserait différement, mais peut-être que ce n'est même pas le cas.
Réponse de le 11/09/2014 à 13:25 :
Je suis un vrai ouvrier de Saint Nazaire et je vois que vous êtes un populiste raccoleur du FN qui cherche à capter des voix pour son parti en racontant n'importe quoi sur l'activité des Chantiers de Saint Nazaire. Et c'est gonflant ce raccolage.
a écrit le 11/09/2014 à 11:20 :
Les volontaires du bataillon «Lougansk-1», qui combattent aux côtés de l’armée ukrainienne, «ont arrêté deux militaires russes soupçonnés d’utiliser des systèmes portables anti-aériens contre l’aviation militaire ukrainienne», a déclaré le porte-parole militaire Andriï Lyssenko. Cette annonce intervient au cinquième jour d’un cessez-le-feu globalement respecté, selon le président Porochenko. «Selon la dernière information que j’ai reçue de nos services de renseignement, 70% des forces russes ont été retirées», a déclaré Petro Porochenko, alors que Moscou a toujours démenti tout présence militaire en Ukraine.
Réponse de le 11/09/2014 à 11:33 :
Porochoko doit rêlacher son bout de la corde, imposition de Dame Merkel pour que l'Allemagne ne pâtisse pas des livraisons du gaz russe. Après le rapport préliminaire de la commision d'enquête sur le vol MH17, l'armée ukrainienne devient le principal suspect de cette tragédie, donc Mr. Chokolat doit faire des concéssions malgré lui. L'Otan s'installe déjà à l'ouest de l'Ukraine et l'armée russe fait des "exercices" en profondeur dans toutes les régions du pays. Les mercenaires russes et occidentaux resteront auprès des milices séparatistes, donc les déclarations du Roi du Choco sont d'une évidence à faire trembler M. de la Palisse.
Réponse de le 11/09/2014 à 11:57 :
Beaucoup d'imagination mais pas de réalité dans tout çà, le vol MH17 ce sont des éclats d'un missile Buk, pas du tout d'une mitralleuse de SU 25 (une des nombreuses version russe)
a écrit le 11/09/2014 à 11:18 :
La grogne monte du côté des officiels de la marine russe vis-à-vis la commande de ces deux Mistral à la France. On la trouve desnecéssaire et irréaliste. Une haute patente navale a déclaré récemment "Autant que je me souvienne, depuis des décennies de missions de la marine française, ces Mistrals ont été très peu sollicités en réalité. L'importance des porte-hélicoptères comme le Mistral pour la marine russe suscite de sérieux doutes. Il ne s'agit que d'un geste politique, pas de stratégie militaire". Selon la même source, "La marine russe n'a absolument pas besoin des navires Mistral – nous n'avons l'intention de mener ce type de débarquements nulle part." Les autorités navales russes affirment que la Russie pourrait construire un porte-hélicoptères équivalent au Mistral français en 3 ou 4 ans, pour un coût compris entre 150 et 200 millions d'euros. Donc nettement inférieur au prix des BPCs français. Ce contrat, le plus important de l'histoire de la coopération militaro-technique entre la France et la Russie, s'élève à 1,2 milliard d'euros.

Les Etats-Unis s'opposent à la livraison des navires, et les autorités françaises ont annoncé à plusieurs reprises (sous la pression de Washington) une éventuelle rupture du contrat. Une rupture de contrat qui se consolide jour après jour dans la mesure que le Département d'État américain impose à ses "alliés" européens des nouvelles sanctions contre la Russie. Moscou se réserve le droit d'entamer des procédures juridiques commerciales pour établir "de facto" le coût des amendes contractuelles pour chaque reatrd dans les délais de livraison prévus dans le contrat. Donc, si livrés en novembre (c'est qui reste très improbable) ces Mistral coûteront déjà plus cher à la France qui doit payer à la Russie des amendes sur les retards.
Réponse de le 11/09/2014 à 11:37 :
Vous avez raison, la Russie ferait mieux d'abandonner ces deux navires à Hollande et de lui laisser la tâche de les vendre à l'OTAN ou de les démantéler en Inde ou à Gênes. Et tant pis pour les ouvriers de Saint-Nazaire, vous savez, mille chômeurs de plus, mille de moins c'éest égal de nos jours, c'est comme ça la vie, on s'y fait....
Réponse de le 11/09/2014 à 11:42 :
Poutine veut surtout envahir ses voisins et les ressources qui vont avec, vous n'avez rien compris au FN. Analysez donc la stratégie de Poutine depuis des années. L'OTAN est déjà à ses portes dans les pays Baltes et même Finlande/Suède qui sont neutres mais très proches OTAN. Donc l'OTAN = prétexte de Poutine. Les Etats-Unis n'affaiblissent absolument pas l'Europe (regardez les échanges), c'est au contraire eux qui demande un renforcement de l'Europe et de sa défense. Poutine fait l'inverse comme le FN. Quant à l'Europe de l'Atlantique à l'Oural, c'est une jolie phrase d'une autre époque reprise à mauvais escient par un envahisseur : Poutine. Il le prouve en se tournant vers l'Asie et se fiche de l'Europe quand elle ne coincide pas avec les intérêts de la minorité russe de son clan au pouvoir en Russie.
Réponse de le 11/09/2014 à 11:46 :
Hollande a effectivement pris les bonnes décisions. Il ne faut pas être les laquais du FSB russe et de l'envahisseur et dictateur Poutine le mafieux. Donc renforcer l'Europe et l'OTAN pour faire une bonne guerre contre la Russie. L'Occident n'aura qu'à gagner, rassurez vous.
Réponse de le 11/09/2014 à 11:50 :
Vincent Bilout a raison. Poutine ne changera pas mais la décision ne passera pas inaperçue en Russie et plus les réactions à l'encontre de Poutine s'accumulent plus c'est négatif pour lui et vont l'obliger à changer ou voir sa population le contester. Le retour de centaines de morts d'Ukraine çà fait déjà beaucoup bouger en Russie.
Réponse de le 11/09/2014 à 12:32 :
Il y a plus subtil entre une guerre comme Robert l'imagine et baisser le froc devant un dictateur envahisseur comme 11.50 le fait !
Réponse de le 11/09/2014 à 16:20 :
A l'idiot qui affirme que les centaines de morts d'Ukraine font bouger les choses en Russie: molis ce que j'ai vu bouger, c'est un pays qui se soude autour de ses dirigeants, des gens qui collectent des affaires pour les refugies loges dans des camps autour de Moscou, un pays en plein boum économiques, des magasins pleinement approvisionnés, des gens calmes et determines, et absolument aucune difference, aucune xenophobie entre ceux qui sont 100% russes, ou a moitie ou 100% ukrainiens mais sont citoyens russes. Mais il est vrai que j'ai quitte Moscou depuis17h, peut-etre la situation a t'elle changé depuis...
a écrit le 11/09/2014 à 10:54 :
Poutine est " méchant " parce qu'il veut se passer du dollar qui est l'outil par lequel les US vivent sur le dos des économies de la planète ( voir la création en mai de la banque de développement des brics ). Dès qu'il aura abandonné ce projet, il redeviendra le sportif people et admiré qui fait du bien à son pays ( comme avant ). Les russes ne sont " biens " que lorsqu'ils sont à l'agonie.
Réponse de le 11/09/2014 à 11:24 :
Totalement ridicule. Les russes ne sont pas en cause mais Poutine le dictateur envahisseur. D'autres zones géographiques créent leur monnaie comme il y a eu l'euro. Pas de problème. Le dollar ne repésente plus que la moitié des échanges mondiaux et diminue d'année en année.
Réponse de le 11/09/2014 à 11:25 :
Les américains ont décidé finalement sur les prochaines sanctions contre la Russie : c'est le secteur pétrolier russe qui se trouve dans leur viseur et, tout naturellement, dans celui de l'UE. Selon le premier ministre russe Dimitri Medvedev si le G7 s'attaquait au secteur enérgetique, la Russie fermerait son espace aérien aux vols civils des compagnies européennes et américaines. Les choses marchent dans cette direction. Donc, de quoi réjouir les patrons d'Air France qui doivent frotter les main à ce moment.
Réponse de le 11/09/2014 à 14:00 :
Pour Yvan, depuis Bretton Wood, les échanges internationaux se font en dollar d'où la nécessité pout tous les états d'acheter et de stocker du dollar ce qui permet aux USA de disposer d'un crédit permanent.....( + le reste, mas je ne vais pas faire un cours d'économie )
a écrit le 11/09/2014 à 10:46 :
Moscou privilégie des modes opératoires de contournement pour déstabiliser l'Ukraine. Des citoyens russes, d'anciens militaires ou agents des services de sécurité, qui avaient combattu dans d'autres guerres, prêtent main forte aux séparatistes du Donbass. Pour le Kremlin, il s'agit de simples volontaires. Beaucoup ont été recrutés par des bureaux de recensement militaire, ces relais locaux du ministère de la défense russe. Lorsqu'à la mi-août des soldats contractuels russes avaient été faits prisonniers dans le Donbass sont exhibés par Kiev, M. Poutine nie. Pour lui, ces militaires « se seraient égarés », alors qu'ils étaient en exercice militaire. Le Kremlin récuse aussi les accusations de fourniture d'armes lourdes et de chars aux séparatistes qui n'avaient pourtant que des fusils mitrailleurs. Enfin, le cynisme de M. Poutine révolte parce qu'il demande la reconnaissance des républiques autoproclamées du Donbass sous forme d'un Etat jusque-là inconnu, « Novorossia » ou « Nouvelle Russie ». Une commande d'Etat a même été placée auprès des historiens russes pour en écrire l'histoire officielle. D'autres régions du sud-est de l'Ukraine, telles Kharkiv, Dniepropetrovsk ou Odessa, peuplées, entre autres, de Russes et de russophones, auraient vocation à y adhérer à terme
Réponse de le 11/09/2014 à 11:44 :
Je trouve que vous débitez sous des titres divers et variés pas mal d'âneries. Peu d'esprit critique et peu d'analyse. Vos délires contre Poutine et contre la Russie sont contre productives et ne contribuent pas à votre crédibilité. Le FN, de même que n'importe quel parti politique a le droit d'avoir des consultations et des visites de courtoisie avec les pays qui lui semblent intéressants. Je ne vois pas où est la collaboration. Concernant l'Otan, il s'agit effectivement d' une organisation surannée qui n'a plus aucune raison d'exister, surtout après la chute du communisme et du mur de Berlin.
Pour votre gouverne, ce n'est pas la Russie mais les USA qui veulent affaiblir l'Europe. Si vous n'avez pas encore compris ça, alors je ne peux rien pour vous. N'importe quel politologue de base vous l'expliquera. Concernant les ressources, la Russie ne souhaite envahir personne car elle possède les plus grandes réserves mondiales d'hydrocarbures et de métaux rares. Les forages récents au Pôle Nord ne font que renforcer son indépendance énergétique. Ne parlons pas de son immense territoire ( 17 millions de km², 9 fuseaux horaires ) qui lui confère un potentiel économique qui fait rêver. Renseignez-vous.
Contrairement à vous, la Russie est un pays ami qui a toute sa place en Europe et avec laquelle il faut se rapprocher impérativement pour des raisons économiques et géostratégiques.
Cordialement.
a écrit le 11/09/2014 à 10:44 :
D'après les récentes enquêtes d'opinion, 44 % d'Ukrainiens souhaitent l'adhésion à l'OTAN, alors que 35 % sont contre. Ce ratio était inverse il y a encore six mois. L'Alliance atlantique est ainsi perçue, pour la première fois depuis des années, comme la seule à même d'aider l'Ukraine à faire face à la Russie. Et c'est l'effet pervers de l'agression militaire russe.
Réponse de le 11/09/2014 à 11:51 :
Pour qui connait bien Poutine c'est encore un piège de plus, il continue d'envoyer ses soldats en Ukraine. C'était marrant de voir une grand mère à la télé soulignant que ce sont les milices pro-russes qui tirent sur les citoyens et non les ukrainiens comme le dit Poutine. La vérité sort de la bouche des grands mères qui n'ont rien à faire de ce mafieux de Poutine ! Les chars et blindés russes filmés en Ukraine par plusieurs équipes de journalistes dont la chaîne 24 polonaise, çà fait tâche dans la propagande de Poutine l'envahisseur, c'est lui qui veut la guerre, les Occidentaux veulent la paix et la prospérité des peuples du monde. (Victor)
Réponse de le 11/09/2014 à 12:31 :
Votre analyse est idiote, on comprend que votre femme vous ait quitté ! Ce n'est pas le soutien de l'Ukraine qui peut affaiblir la Russie. On pourrait vous retourner que çà affaiblit économiquement aussi l'Europe d'avoir à soutenir l'Ukraine. La réalité est que Poutine aurait voulu absorber l'Ukraine dans son cercle d'influence comme il le fait avec les pays de la CEI qui le contestent souvent. Poutine s'affaiblit lui même avec sa vision soviétique du passé.
a écrit le 11/09/2014 à 10:43 :
Non la France n'en fait pas assez. Poutine c'est comme Hitler ou Staline. Ne pas oublier l'histoire.
a écrit le 11/09/2014 à 10:42 :
Les américains sont des sains qu'il faut admirer et les russes des sous hommes avec en particulier Poutine un terrible dictateur. Même dans ses rêves les plus fous, Goebbels n'aurait jamais imaginé un tel conditionnement possible.
Réponse de le 11/09/2014 à 11:53 :
Les américains sont des sains ???? ahahahaha qu'ils adorent les seins d'esprit c'est sur, des gros coquins allez.... ahahahah
Réponse de le 11/09/2014 à 13:08 :
Tu n'as pas saisi mon humour au 2ème ou 3ème degré. Je le regrette, j'ai dû m'exprimer de façon incompréhensive.
a écrit le 11/09/2014 à 10:35 :
Ha,ha,ha! C’est un article comme je les aime, formidable de tromperie! La Tribune est ainsi.
“Comment expliquer que la France fournisse des mistrals équipés d’une technologie de pointe à la Russie”…
D’abord la Russie n’avait pas réellement besoin de ces Mistrals, et surtout dans ce domaine, elle sait faire. Elle a fait ce contrat pour se rapprocher de la France, ce qui est peu dit d’ailleurs, une séduction plutôt menée par l'ex-Président Nicolas Sarkozy. Lui-même a été tout récemment en Russie où il a rencontré Poutine – de quoi ont-ils parlé ? certainement pas de musique car sa belle chanteuse de femme devait aussi donner un concert à Moscou.

Ensuite comment expliquer aux ouvriers qu’ils peuvent être de potentiels chômeurs si on ne les livre pas? Trop de travail en France?. Puis, comment expliquer aussi que l’Inde regarde cette livraison ou non livraison? C’est simple, il y a un contrat en cours au sujet des Rafales entre l’Inde et la France qui dure depuis longtemps, mais ce contrat n’est pas encore abouti, pas encore signé. L’Inde prend quand même ses précaution et achète aussi des avions et un porte-avions russes. Ce qui est bien la preuve que la crédibilité de la France en a pris un coup. Mais ça non plus on ne le dira pas.

“La Douma vote des mesures absurdes et délirantes”.
Heu… ce n’est pas plutôt Kiev qui propose n’importe quoi ? Et l’Europe avec ses sanctions?…
“Merkel a cru bon d’annoncer que l’Allemagne n’armerait pas l’Ukraine, qu’elle ne financerait pas la reconstruction du Dombass”.
Tant mieux pour la non livraison d’armes ! Il y aura peut-être moins de sang de civils dans les rues ou les bâtiments publiques. Pour la reconstruction du Dombass, c’est aux destructeurs de payer.
“Il y a quelque chose de suicidaire dans l’ineptie occidentale”.
Que faut-il faire? aller à la guerre? C’est sûr ça c’est suicidaire, 2000 têtes nucléaires nous attendent avec amour et de plus en plus pointées vers nos capitales.
“L’oubli des vertus de l’Europe”.
Ben voyons! cette sainte Europe qui nous aime tant et nous rackette et qui nous dit “l’Europe c’est la paie”, sauf que l’Europe est le “pet” des USA.
“L’autocrate Russe”.- Les autocrates bruxellois on en parle?
Au début- “Nous avons perdu le sens moral”.

Bon allez! allonge toi sur les divan et raconte moi ton enfance. Sans pleurnicher.
Réponse de le 11/09/2014 à 10:40 :
Au FSB comme au FN vous délirez de plus en plus. A force de mentir tout le temps forcément le délirium devient répétitif et chronique.
a écrit le 11/09/2014 à 10:13 :
c'est une grossière erreur de vendre des armes de guerres à Poutine , l'actualité nous le démontre . l'économie ne doit pas l'emporter sur la conscience . L'avenir le démontrera car la Russie est dans une phase ascendante de nuisances pour tous les pays l'environnant .
Réponse de le 11/09/2014 à 10:20 :
Raccontez nous une autre histoire, Jerry (ou Henry, Victor, Richard, Charles, bilout...), ça commence à devenir trop fatigant à la longue...
Réponse de le 11/09/2014 à 10:28 :
Exact ! de même que de voter FN qui est le parti collabo de Poutine en France depuis longtemps ! Poutine finance des partis séparatistes en Europe comme le Jobbik etc. Démanteler l'Europe lui plairait bien. Alors même qu'il constitue une Eurasie centralisée à Moscou.
a écrit le 11/09/2014 à 9:44 :
Les américains ne vendent quasiment jamais d'armes à la Russie, su contraire ils aident la Russie à dévélopper ses moteurs de fusée aux Etats-Unis. GM ne gêne nullement Peugeot, les américians sont des très loyaux hommes d'affaires et ils ont même une flamme pour l'industrie automobilistique française. Et si les américains n'avaient pas débarqué en 44 en Normandie, les seuls grands vainqueurs de la 2ème Guerre Mondiale, Staline aurait été jusqu'en France et au Japon entre autres. Quelle catastrophe ! Quant à 14 les russes intervenaient pour sauver leur Empire contesté comme d'habitude en interne et redoutaient les allemands. Les russes ont un peur bleue des allemands et des américains. En aucun cas pour sauver les français, c'est sûr, et ils en étaient incapables vu le retard de leur armée, toujours catastrophique. C'est par ailleurs l'arrivée des américains, canadiens et australiens, les véritables grands guerriers de toute la planète, qui a abouti à la fin de la guerre 14-18. Merci de ne pas refaire l'histoire à la sauce Poutine.
Réponse de le 11/09/2014 à 10:37 :
Il faudrait éviter d'apprendre ou de comprendre les évènements du monde à travers les médias ou les films hollywoodiens. Quand à la guerre 14-18, essayez d'apprendre par vous-même à quelle date et quel a été le dernier pays au monde à entrer dans cette guerre finissante. Savez vous qu'un grand nombre d'anciens résistants disaient que les us ( qui voulaient faire de la France un protectorat ) leur avaient volé la victoire ? C'est vrai que lorsque tout le monde c'est épuisé à se battre, il est facile de se " pointer " en " super man
Réponse de le 11/09/2014 à 11:23 :
J'apprécie l'humour au second degré de votre commentaire.
Réponse de le 11/09/2014 à 11:31 :
@ Robert : Vous racontez n'importe quoi. Les résistants en 45 n'avaient que peu d'armes.
Réponse de le 11/09/2014 à 13:03 :
Je suis sûr que vous n'avez pas eu de résistants dans votre famille.
Réponse de le 11/09/2014 à 13:06 :
Et vous, vous ne savez rien des plans des anglo-saxons par rapport à la France après 1945, il faut étudier la vie des grands français comme celle du Général De Gaulle plutôt et pas venir nous raconter la propagande américaine là-dessus.
a écrit le 11/09/2014 à 9:33 :
D'abord, le titre, ainsi que le contenu de ce "post" est fallacieux, trompeur et tendancieux. Il parle de "la France" et de "Poutine", c-à-d, il tente d'établir un drôle de lien entre un État et un Président d'une République. Ce serait le même que dire que "l'Allemagne (ou la France) ne veut pas vendre des Airbus à Obama". Ce n'est pas la figure du Président de la République qui va acheter ces BPC construits à Saint-Nazaire mais l'État russe.

Une erreur qu'on considérerait comme primaire et typique de l'actuel jeu d'amateurs qui est devenu la presse française si l'on ne la savait dument orchestrée par les patrons de presse : la consigne est diaboliser Poutine, pas la Russie. C'est évident que toute cette visibilité que les mérdias occidentaux accordent à Vladimir Poutine n'est pas gratuite, elle a un but précis.

Sur ce point, le commentaire de Clément C est très didactique, il résume des informations qu'on peut trouver dans plusieurs sources sur internet, même celles qui sont alignées sur Washington. La France n'a qu'à perdre avec la non-livraison de ces BPCs à la Russie. En argent, en travail, en nombre de chômeurs et en sa crédibilité. La Russie s'en moque et le fait savoir de forme manifeste. Le petit manichéisme de François Hollande de faire la fine bouche dans une situation où l'intérêt capital revient à la France (et pas pour la Russie, moins encore pour Poutine, qui a d'autres chats à fouetter) est enfantin et digne de l'apprenti de Président qu'il est.

Perso, j'imagine que Poutine doit prier pour que Hollande ne livre pas ces deux BPCs à la Russie, il aurait ainsi donné une leçon à Hollande et à ses patrons de l'OTAN.
Réponse de le 11/09/2014 à 9:38 :
Il est intelligent de la part de Hollande d'attendre octobre pour ce dossier, erreur de Sarkozy et Fillon, car si Poutine qui a massé ses troupes à l'Est et au Sud de l'Ukraine l'envahissait avant ou après les élections du 25 mai et idem en Moldavie et Géorgie qui doivent signer en aout des accords avec l'Europe, ce contrat paraîtrait donner à l'envahisseur Poutine des armes contre l'Europe et nous-mêmes.
Réponse de le 11/09/2014 à 9:47 :
Tu délires ! Les russes maîtrisent parfaitement la construction navale. Les russes achètent du matériel Français car on leur achète du gaz. Ce sont des accords pour ne pas trop déséquilibrer la balance commerciale. Rien à voir avec le fait que la russie n'a pas les compétences. La France utilise des centre informatiques en Inde car l'inde nous achète des avions. Cela ne veut pas dire que la france n'est pas capable de développer des centres informatique chez elle. Que d'âneries on peut lire là, tu délires !
Réponse de le 11/09/2014 à 9:49 :
La credibilité de la France n'est plus qu'un mythe depuis longtemps ; oublie-t-on que durant la guerre du Kippour en 1967, la France avait mis l'embargo sur les piéces détachées des mirages israeliens tout comme durant la guerre des Malouines avec les Argentins !
Alors qui fait confiance à la France ? même pas les Français
Réponse de le 11/09/2014 à 10:08 :
Les russes n'avaient pas la capacité technique de construire les Mistral et n'avaient pas le système radar de commandement d'une centaine d'unités, c'est eux qui le confirment. L'armée russe conventionnelle est en retard sur ses différentes composantes (air, terre, mer), c'est la Russie qui l'indique, car elles n'ont plus été mise à jour depuis les années 91 au moins, jusqu'au début des années 2000. L'achat des Mistral n'est donc absolument pas un reéquilibrage avec des contrats gaziers d'autant que l'on a augmenté à la même époque de la signature l'achat de gaz dont la part n'était que de 10%. Quant à la crédibilité elle n'a jamais été remise en cause à la suite d'une annulation de contrat dans le passé. Les ventes d'armements de la France sont actuellement en hausse de 42%. Le contrat des Mistral ne représente pas grand chose sur plusieurs années (1/6 des ventes annuelles moyennes) et peut trouver d'autres acquéreurs sur la très grande majorité du matériel.
Réponse de le 11/09/2014 à 11:55 :
S'il n'y avait que les Mistral... L'Inde a clairement dit qu'elle condamnait les mesures unilatérales prises par les Occidentaux contre la Russie. Et l'Inde est justement le tout premier client potentiel sérieux pour le Rafale français. Même plus que potentiel, puisqu'elle a déjà tranché en faveur du Rafale face à l'Eurofighter Typhoon... en retenant notamment l'argument que les Rafale sont sensés pouvoir être équipés de missiles russes ! Mais en entendant Fabius bavasser que d'une part la France ne se sent aucunement tenue de respecter les contrats militaires qu'elle signe, et que de l'autre, elle pourrait rompre sa coopération militaire avec les Russes, les Indiens ne peuvent que se féliciter d'avoir postposé leur décision... Voilà, la France qui perde, encore une fois.
a écrit le 11/09/2014 à 9:22 :
Un pays de suiveurs us et de mous, indignes de gouverner ce pays et depuis trop longtemps.
Réponse de le 11/09/2014 à 10:09 :
"Suiveurs us" c'est un terme de propagande poutinienne ou de son parti collabo en France le FN, pas la réalité.
Réponse de le 11/09/2014 à 10:36 :
Bah, rentre vite à ton Amérique, la France te dira merci.
a écrit le 11/09/2014 à 7:38 :
Non la France n'en fait pas trop bien au contraire, Poutine a bien envahi la Géorgie, la Crimée, l'Ukraine, ses avions ne cessent de survoler les limites territoriales du multiples pays du Japon à la Turquie, l'Estonie, la Finlande etc. C'est une décision gaullienne d'avoir suspendu la vente de ses navires et ca renvoie la balle dans le camp de Poutine. Il s'est déjà mis pas mal de monde à dos.
Réponse de le 11/09/2014 à 10:10 :
A voir l'obsession de certains commentaires il est difficile de ne pas croire que Poutine est devenu une sorte de godemichet pour les délires géopolitiques de quelques-uns de ce forum...
Réponse de le 11/09/2014 à 10:41 :
Non la France n'en fait pas trop bien au contraire, Poutine a bien envahi la Géorgie, la Crimée, l'Ukraine, ses avions ne cessent de survoler les limites territoriales du multiples pays du Japon à la Turquie, l'Estonie, la Finlande etc. C'est une décision gaullienne d'avoir suspendu la vente de ses navires et ca renvoie la balle dans le camp de Poutine. Il s'est déjà mis pas mal de monde à dos.
Réponse de le 11/09/2014 à 13:10 :
En total accord avec vous, Annemarie, d'ailleurs votre allusion illustrée à propos des tares congénitales de quelques propagandistes pro-Otan de ce forum est excellente, bravo !
a écrit le 11/09/2014 à 0:30 :
Poutine l'envahisseur, hum ça me fait penser à l'Irak, l'Afganistan, la Libye entre autre et surtout Israël, les occidentaux décident qui est le bien et qui est le mal ? Et celui qui refuse ce mode de vie c'est blocus ? Et celui qui répond à ce blocus ce voit affliger d'une plainte auprès de l'OMC ?
Réponse de le 11/09/2014 à 7:16 :
Poutine occupe durablement des pays démocratiques, comme Staline. Très grande différence.
a écrit le 10/09/2014 à 22:51 :
La plupart des dirigeants occidentaux ne reconnaissent pas à la Russie le droit d'avoir des intérêts vitaux à défendre coûte que coûte. Pourtant quand on a eu à supporter la plus grande part de la seconde guerre mondiale et qu'on a eu plus de 25 millions de morts, il est facile de comprendre qu'on ne souhaite pas voir l'installation probable à ses frontières d'une organisation qui s'est montrée plutôt agressive au cours des 30 dernières années. Quand aux matériels militaires, la Russie nous a montré qu'elle savait faire aussi bien que nous. Le problème n'est pas là, mais il est dans le fait que lorsqu'on ne respecte pas ses contrat d'échanges, ou que des investissements puissent être retenus parce qu'un comportement illégitime pour les uns légitime pour les autres amène à des ruptures illégales en terme de commerce, alors il ne faut pas s'étonner de voir les pays de la BRICS essayer de créer leur " fmi " et d'organiser leur propre marché afin d'éviter les" roublards ".
Réponse de le 11/09/2014 à 7:19 :
L'Ukraine n'était pas un intérêt vital pour la Russie. Les pays Baltes ses voisins sont bien dans l'OTAN Vous êtes naïf.
a écrit le 10/09/2014 à 22:34 :
aucun pays n'a le droit de dire ou non si nous devons livrer ces bateaux !! les russes nous ont aidés autant que les ricains pendant les guerres ! nous n'avons de compte à rendre à personne !!!!
Réponse de le 11/09/2014 à 7:23 :
Oui les russes ont occupé une bonne partie de l'Europe pendant près de 70 ans pour l'asservir et nous ont laissé les dégâts dont l'Ukraine n'est qu'une des nombreuses conséquences de cette sale occupation. Ils n'ont jamais pensé à nous sauver contrairement aux américains qui ne nous ont jamais occupés et qui ont coopéré sinon de Gaulle n'aurait jamais pu exister.
Réponse de le 11/09/2014 à 13:13 :
Essayer de savoir ce que sont les accords de Yalta, et pourquoi il y a eu Yalta
a écrit le 10/09/2014 à 22:19 :
Arrêtez de vouloir jouer aux grands vous êtes devenus des petits. Que vaut la parole de la France si chaque fois qu'un pays acheteur de nos armes doit demander l'autorisation a Paris avant de les utiliser en cas de besoin. C'est ridicule et nous faisons ainsi le bonheur es Américains qui eux ne s'embarrassent de tel scrupules. Que doit penser le gouvernement indien en discussion avec Dassault pour l'achat de Rafales. Il faut être fou four acheter ces avions a un pays qui p=bloquera les pieces de rechange.
Réponse de le 11/09/2014 à 7:25 :
Et que vaudrait la parole de la France si ces navires servent à une invasion. Essayez de voir un peu plus loin que la rupture d'un contrat qui n'a jamais eu de conséquences par la suite. C'est au contraire un signe de responsabilité de la France.
a écrit le 10/09/2014 à 22:02 :
Et puisque c'est dans le même sujet (crise ukrainienne), juste pour l'info: plus de 1.500 volontaires étrangers font partie des forces de la république populaire de Donetsk (DNR), a déclaré Boris Litvinov, le président du parlement de cette république autoproclamée située dans l'est de l'Ukraine. Selon lui, ces volontaires représentent entre 10% et 15%" des forces d'autodéfense, il s'agit d'environ 1.500 personnes."

Selon lui, la plupart des volontaires sont venus de Russie, mais il y a aussi des Français, des Allemands et des Israéliens. "Des Français - de la Légion étrangère - sont des deux côtés de la ligne du front", a -t-il précisé.

Voilà, des Français historiques qu'on ne croyait plus exister, ceux qui luttent pour la liberté des peuples européens et dont la France en sera fière demain.
Réponse de le 11/09/2014 à 7:26 :
Pas de quoi être fier de ceux qui viennent prendre le parti de l'envahisseur Poutine.
Réponse de le 11/09/2014 à 9:20 :
@henri Il y a lieu d'en être fier, je pense très sérieusement m'expatrier en Russsie, dernier pays libre, je ne supporte plus la botte us sur l'Europe. J'aimais beaucoup Depardieu, son choix aussi, peut-être que ça joue...
Réponse de le 11/09/2014 à 10:22 :
La Russie de Poutine, pays libre ? Au moins vous allez faire rigoler les russes ! Vous serez leur Depardieu ! La bourse russe par exemple est toujours sous évaluée car çà traduit le manque de confiance de tous les étrangers et russes eux-mêmes, çà en dit long ! Moi un type qui part pour que les autres paient les impôts à sa place, j'appelle çà un profiteur ! Je suis très content de payer mes impôts en France, même si je trouve qu'une minorité de nos politiques que l'on entend trop abusent et qu'il faut les remettre sur les rails. Quant à la "botte US" je ne vois vraiment pas où l'on est à la botte des US, nous sommes historiquement alliés, nous n'avons jamais eu de guerre avec eux, ce sont d'anciens européens, c'était une bonne partie de la France, c'était en partie une colonie française etc. Donc aucun problème avec les américains ou les russes, mais avec Poutine, le FSB et certains tarés de la Douma, oui, assurément !
Réponse de le 11/09/2014 à 10:38 :
Tu sais qu'elle le problème en France ? c'est de donner la parole à des amerloques qui viennent ici prêcher leur connery néo-conservatrices, il fallait les museler d'une fois pour toutes. Voilà.
a écrit le 10/09/2014 à 19:19 :
Une chose est sûre : la Russie n'achètera peut-être plus jamais d'armements à la France. Mais tant pis n'est-ce pas, le commerce français dans ce domaine se porte tellement bien, nos exportations d'armes font "BOUM", le manque à gagner du marché russe ne fera aucune différence.
Réponse de le 10/09/2014 à 20:36 :
Dans le monde d'affaires il ne faut jamais dire "plus jamais", mais je suis quelque part d'accord avec vous, cela va prendre beaucoup de temps, voire des années et des années, avant que la confiance des Russes envers la France soit rétablie. Il y aura cependant toujours l'ombre d'un doute.
Réponse de le 11/09/2014 à 7:28 :
Tant mieux car Poutine a démontré qu'il constituait un danger et vendre des armes à un envahisseur ne peut être que nuisible. De plus les ventes à la Russie ne réprésentent pas grand chose sur plusieurs années.
a écrit le 10/09/2014 à 18:45 :
Si le gouvernement cède sur la vente des Mistrals, ce sera l'ouverture de la boite de pandore pour tous les autres contrats. Ce serait un mauvais signal pour le Rafale en Inde et un tapis Rouge pour les anglo-saxons qui sont prêts à tout pour nous torpiller (Ministre Anglais qui nous plante dans le dos avec son Eurofighter encore dernièrement). Les autres ne se privent pas pour vendre des armes à des puissances peu démocratiques, faisons de même. C'est la loi du plus fort et de la jungle en matière d'armement.
Réponse de le 10/09/2014 à 18:48 :
Le blocage d'une vente dans le passé n'a jamais empêché d'autres ventes.
Réponse de le 10/09/2014 à 18:48 :
Le blocage d'une vente dans le passé n'a jamais empêché d'autres ventes
Réponse de le 10/09/2014 à 19:14 :
Le blocage d'une vente dans le passé n'a jamais empêché d'autres ventes. Il ne faut surtout pas livrer les Mistral français à Poutine l'envahisseur.
a écrit le 10/09/2014 à 18:39 :
Si Poutine continue sur sa lancée il y aura bientôt une confrontation directe entre la CEI et les anciens pays du pacte de Varsovie, qui sont maintenant dans l'Europe et pour beaucoup dans l'Otan. Comme je n'imagine pas une seconde que les Polonais, les Hongrois, les Tchèques et Slovaques, les pays baltes ou la Roumanie aient la nostalgie de leurs ex dictateurs, des polices politiques et des magasins vides qui caractérisaient l'emprise de l'empire russe, il n'y aura aucune alternative que la guerre. En l’occurrence, se coucher maintenant, comme le préconisent les aveugles, ne peut qu'encourager Poutine et les fachos à pousser encore plus loin. Bref, il ne faut plus livrer un seul bateau de guerre, un seul missile, un seul blindé en russie tant qu'on n'aura pas la certitude que ces armes ne seront pas utilisées contre nos alliés et la démocratie.
Réponse de le 10/09/2014 à 21:46 :
Tiens, j'aurais plutôt écrit que si l'OTAN et les Etats-Unis (l'Europe ne compte pas, elle est à la remorque même si elle fait du zèle...) continuaient sur leur lancée, nous allions bientôt avoir une nouvelle guerre froide et de nouveaux ennemis à nos portes alors que la Chine n'est stratégiquement pas notre alliée et que les fondamentalismes musulmans ceinturent la méditerranée de plus en plus...
Réponse de le 10/09/2014 à 22:08 :
"... qu'encourager Poutine et les fachos à pousser encore plus loin."

Poutine n'est pas entouré de fachos, Monsieur, vous le confondez avec Poroshenko, le président ukrainien parachuté par les Américains et l'Union Européenne, c'est lui qui sévit dans un vivier de fachos, de néo-nazis, de casseurs et d'oligarches et de corrompus de tous bords. Vous devriez vous renseignez un peu mieux avant de commenter.
a écrit le 10/09/2014 à 18:34 :
Selon le politologue russe Andreï Kochkine, si le contrat pour la livraison des BPC de classe Mistral n'était pas rempli, la France serait plus touchée que la Russie. La France devrait alors payer une pénalité d'un milliard d'euros - pour un contrat s'élevant initialement à 1,2 milliard d'euros. Il serait toujours possible de revendre les bâtiments, mais avec une réduction de tarif. Les Mistral sont pratiquement prêts et en tant que matériel militaire complexe, ils ont été adaptés à la Russie – les ordinateurs sont russifiés et les niches sont prévues pour les équipements militaires russes. Donc, à qui les vendre ?

Selon l'expert, il est encore possible que la France trouve un moyen de livrer les navires à la Russie. Après tout, elle n'a annoncé que la suspension des fournitures. Or des cas similaires se sont déjà produits. Par exemple, à l'époque du général de Gaulle dans les années 1960, après l'attaque de l'aviation israélienne contre l'aéroport de Beyrouth, le gouvernement français avait instauré un embargo sur les livraisons d'équipements militaires à Israël. Cependant, la France avait déjà construit pour Israël des avions militaires qu'elle avait refusé officiellement de livrer. Quelque temps plus tard ces avions se sont quand même retrouvés en Israël par le biais d'autres pays, et Israël a dû annoncer avoir fabriqué lui-même ces appareils. Les "avions israéliens" étaient des…. Mirages !!! bon, mais Israel possède une "relation privilégiée" avec la France ce qui n'est pas le cas de la Russie…

Le refus d'effectuer ces livraisons pourrait jouer en faveur de la Russie – l'accord pour la fourniture des bâtiments de projection et de commandement Mistral a été conclu à l'époque de l'ex-ministre de la Défense Anatoli Serdioukov, tandis que les responsables actuels, Sergueï Choïgou et Dmitri Rogozine, relèvent activement le niveau du complexe militaro-industriel russe. Les substitutions des importations sont aujourd'hui une priorité, y compris en termes d'équipements militaires.

Mais la Russie voudra-t-elle construire son propre Mistral? Le ministère russe de la Défense actuel pourrait revoir la nécessité de le mettre en service au sein de la marine russe. Après tout, l'armement doit s'inscrire dans une stratégie militaire, or auparavant la Russie n'était pas passionnée par les bâtiments de projection et de commandement. D'autant que l'économie russe doit aujourd'hui faire face à bien d'autres tâches, a précisé l'expert russe. Même son de cloche du côté de l'équipage russe qui se trouve actuellement à Saint-Nazaire – selon j'avais appris par une source très fiable (une personne proche à l'un des traducteurs) – les marins estiment que ce genre de bâtiment ne fait pas partie des réels besoins de la marine russe à ce moment.

Bien évidemment, la Russie subirait également certaines pertes en cas de rupture du contrat. 400 marins russes sont actuellement en formation en France pour se familiariser avec le Mistral. Mais je vois cela sous un angle positif: 400 jeunes marins retourneraient alors en Russie avec des connaissances de français et un savoir-faire en matière d'exploitation des hautes technologies dans la construction navale. Et du point de vue du personnel, cette formation sera une excellente expérience pour les marins. Et peut-être la dernière fois qu'ils auront vue la France.
Réponse de le 10/09/2014 à 18:42 :
Oubliez, c'est du passé tout çà et n'explique pas la situation actuelle. Vous faîtes de la propagande pour le Kremlin ou quoi ? Il y a des posts intéressants ici mais vous racontez n'importe quoi.
Réponse de le 10/09/2014 à 18:44 :
Pour qui connait bien Poutine comme moi c'est encore un piège de plus, il continue d'envoyer ses soldats en Ukraine. C'était marrant de voir une grand mère à la télé soulignant que ce sont les milices pro-russes qui tirent sur les citoyens et non les ukrainiens comme le dit Poutine. La vérité sort de la bouche des grands mères qui n'ont rien à faire de ce mafieux de Poutine ! Les chars et blindés russes filmés en Ukraine par plusieurs équipes de journalistes dont la chaîne 24 polonaise, çà fait tâche dans la propagande russe. Il ne faut surtout pas livrer les Mistral français à Poutine l'envahisseur.
Réponse de le 10/09/2014 à 21:19 :
je trouve ces hollanderies ridicules. cela fait de nombreuses années qu'on sait que la démocratie en Russie est une notion arbitraire! alors quand on commerce avec eux il faut réfléchir avant. on avait décidé de lui vendre cela alors faisons le.
Réponse de le 11/09/2014 à 7:34 :
C'était une erreur de Sarkozy de lui vendre ces Mistral. Vus les invasions de la Géorgie, de la Crimée, de l'Ukraine, normal de stopper cette vente.
Réponse de le 11/09/2014 à 9:48 :
Clément Ch. vous auriez été encore plus "formidable" que les dirigeants en France et en Angletterre en 1939 qui se bouchaient la vue et le nez face aux avancées et annexions de Hitler ! L'économie c'est bien mais face à un envahisseur, une déstabilisation énorme de l'Europe et plus et ce pour l'ongtemps, des dispositions de fond et pour préserver l'avenir sont bien plus importantes et économiques que des points de vue de court terme. Nous n'avons pas à faire plaisir à Poutine, d'ailleurs il n'en tient pas compte du tout et méprise les faibles comme vous. Le monde vient de changer, l'Europe doit se consolider, se renforcer et l'annulation ou pas de ce contrat doit se faire en fonction de garanties. Il était d'intelligent d'attendre car si Poutine envahi l'Ukraine et la moldavie nous serions stupides d'avoir livré ces 2 navires.
Réponse de le 11/09/2014 à 11:57 :
La vente de ces navires tient aux chantier naval STX de St Nazaire dont l'actionnaire majoritaire est la Corée du sud. L'arrière du "fleuron" de la construction navale française (comme le veut quelques journalistes) a été construite en Russie selon des paramètres précis et importants pour la marine russe. Si Fabius annule la vente des ces deux navires Mistral, la Russie va exiger d'être remboursée des avances qui ont été déjà faites et, pire, la France sera considérée comme un partenaire pas fiable ce qui fera les Indiens mieux réfléchir avant de nous acheter de Rafales. Et laissera grande ouverte la porte aux sud-Asiatiques, voire les Américains, pour aller construire des BPC pour les vendre aux Russes !!! la France, merci à Hollande et à son fossoyeur de notre économie, va se retrouver encore une fois bredouille et commercialement discréditée.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :