Chaos au Yémen : quelles menaces terroriste pour l'Europe ?

 |   |  184  mots
Nouveaux combats entre chiites et sunnites au Yémen.
Nouveaux combats entre chiites et sunnites au Yémen. (Crédits : reuters.com)
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Dans un contexte de chaos au Yémen, une ressortissante française, Isabelle Prime, âgée de 30 ans, et son accompagnatrice yéménite, ont été enlevées mardi 24 février à Sanaa, la capitale du Yémen.

MISE AU POINT
Par Sandrine Le Calvez

« Le peuple yéménite ne cèdera devant aucune menace », a annoncé le porte-parole de la milice chiite des Houthis, Mohamed Abdessalam.

Les miliciens ont affiché leur détermination à poursuivre leur coup de force au Yémen, alors que l'ONU met en demeure le mouvement de se retirer des institutions qu'il contrôle, de libérer les membres du gouvernement mis aux arrêts et de privilégier la négociation.

RETROVISEUR
Par Marc-Antoine de Poret

Et le Yémen fut
Retour sur les changements qui ont marqué le Yémen au fil des années, entre 1918 et 1990, à coup d'indépendance gagnée, de tensions entre nord et sud, et de négociations d'unification.

DEBAT
Pour en débattre, Franck Mermier, anthropologue, directeur de recherche au CNRS et spécialiste du Yémen, François-Xavier Trégan, envoyé spécial du journal Le Monde au Yémen, et Frédéric Encel, géopolitologue et maître de conférences à Sciences Po Paris.

_____

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur
 Twitter @28minutes et sur Facebook

28 minutes

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2016 à 19:39 :
Visionnage impossible des 2 vidéos d'Arte . Selon la Radio Télévision suisse le 15 décembre dernier, il y a déjà eu 6000 morts et 28.000 blessés sous les bombardements saoudiens : il s'agit clairement d'un génocide de la population civile . C'est de ces faits dont il a été question dans l'émission d'Arte du 24/02 ?
a écrit le 26/02/2015 à 20:07 :
Le papa de l'otage française en appelle aux ravisseurs à "l'humanité". Et bien évidemment, il attend que l'état français paye la rançon demandée pour la libération de son inconsciente de fille. Quand est-ce que les chercheurs d'aventures liront les avertissements du gouvernement avant d'aller dans un pays comme le Yemen dont l'industrie de la prise d'otages remonte à des dizaines d'années ?
En plus qu'on apprend que cette française travaillait pour une "société américaine de consulting" et en connaissant l'ingérence de Washington à travers le monde sous le couvert d'entreprises soi-disant innocentes, on peut bien s'y faire des idées.…
Réponse de le 28/02/2015 à 9:34 :
Selon toute vraisemblance elle était un agent double des renseignements. Ma foi, c'est une profession à risques, l'État doit assumer les conséquences sans y payer de rançon aux frais des contribuables.
a écrit le 25/02/2015 à 12:14 :
Cela ne fait qu'une zone de plus où le terrorisme devient le mode de gouvernance. Déjà que l'on n'est pas trop capables de tracer un millier d'apprentis au massacre issus de nos propres zones "difficiles", les milliers potentiels implantés à l'étranger ont toutes les chances de s'exprimer violemment dans le futur sans trop de moyens de les en empêcher. Le risque est déjà dépassé, ne reste plus qu'à compter les futurs pays en faillite.
a écrit le 25/02/2015 à 11:20 :
Une française en "mission humanitaire" pour une société américaine de consulting, dans un pays d'où l'on fait revenir tous les expats... Cette société de consulting est bizarrement inaccessible sur Internet... ça ne sent pas bon.
Réponse de le 26/02/2015 à 6:54 :
Renseignements généraux.... ;-) couverture a la noix
a écrit le 25/02/2015 à 10:09 :
Tout cela "fait penser" que l'on crée des virus informatiques pour mieux vendre les antivirus, que l'on crée le terrorisme pour mieux vendre les mesures antiterroristes et s'approprier les avantages qui en découlent!
a écrit le 25/02/2015 à 8:39 :
Tiens bizarre les courageux anglo saxons n'osent se frotter aux islamistes de trop près. Normal, après avoir pris leurs raclées successives en Irak et Afghanistan, les américains et les anglais préfèrent des ennemis plus proches pour gaver leur lobby militaro-industriel d'argent public frais. John Kerry, McMain et tous ces politiciens millionnaires avides de guerre qui ont besoin de conflits tous les 5 ans pour assurer la pérennité de la fortune de leur caste.
a écrit le 25/02/2015 à 7:56 :
Sans les médias complaisants, il n'y a pas de propagande, ni de terrorisme!
Réponse de le 25/02/2015 à 8:00 :
Seul le peuvent, ceux qui ont les moyens de se les payer!
a écrit le 25/02/2015 à 3:13 :
On nous parle chaos au Yémen, n’oublie-t-on pas celui de l’Europe ? Tombent les foyers au chômage comme autrefois les rolands ou les poilus… est-ce pour l’histoire du genre qui ne serait pas un modèle universel alors qu’on a brûlé le drapeau français dans le monde, ou bien est-ce par irrespect pour l’être humain qu’on considère comme un orang outang ? Vu les taux de chômage et pib consommation des ménages, nous regardons le désert avancer, la croissance est nulle, on septembrise les foyers, quels pays dans le monde ont autant de chômage et surtout chez les jeunes ? On nous sert l’Etat tombe, l’Europe momie !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :