«Château de cartes» à l’Elysée : Brigitte et le «gang» des femmes

 |   |  1163  mots
(Crédits : dr La Tribune)
SÉRIE D'ÉTÉ POLITIQUE-FICTION - ÉPISODE 2/8. Dans un "House of Cards", version Macron, La Tribune raconte cet été en huit épisodes sous la plume de Marc Endeweld (*), les secrets du quinquennat sous la forme d’un récit mêlant la fiction et la réalité pour montrer comment le président de la République, élu sur la volonté d’un renouvellement de la vie politique et d’un « dépassement » des clivages, se prépare malgré son impopularité à rééditer le « coup » de 2017 en étouffant à petit feu ses adversaires, droite, gauche et écolos... Aujourd'hui, un dîner réunit Brigitte Macron et Roselyne Bachelot.

Ce soir-là, Roselyne Bachelot dîne avec la Première Dame à l'Atelier Éphémère, un petit restaurant du Touquet, situé à deux pas de la plage, rue Saint-Jean, à une centaine de mètres de la maison des Macron. Les deux femmes ne se connaissent pas très bien, mais ces deux-là s'entendent déjà à merveille. Et toutes les deux ne sont pas mécontentes de leur petit effet avec le remaniement. « Tu as vu que ce que j'ai dit sur France Info ? Je leur ai répété que je ne me mêlais surtout pas de politique, et que je ne me sentais pas Première Dame... » Bachelot ne peut réprimer un petit rire nerveux : « Oui, c'est un peu comme moi qui avait dit que je ne reviendrai jamais en politique ! », lance spontanément l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy. Brigitte Macron esquisse alors un sourire complice.

Les deux femmes s'étaient déjà croisées lors d'un vernissage de peintures, réalisées par le compagnon de l'un des collaborateurs de Brigitte. Paris est un village, et tout le monde se connaît. Un peu comme au Touquet. Des échos dans la presse ont rapporté que l'autre surprise du nouveau gouvernement, le ténor du barreau Eric Dupond-Moretti, s'était laissé convaincre par Brigitte Macron d'entrer au gouvernement. Après le ministre Jean-Michel Blanquer, « l'épouse du chef de l'Etat » telle qu'elle souhaite désormais être présentée, peut donc...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/07/2020 à 9:10 :
Imaginaire en effet parce que prêter une quelconque puissance voir même réflexion à notre président c'est bel et bien faire preuve de fiction. Par ailleurs Brigitte Macron est issue d'une famille de grands industriels me semble t'il qui sait parfaitement communiquer et manœuvrer depuis bien avant la naissance du rejeton.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :