Frédérique Vidal : "La recherche donne une autre dimension à l'innovation"

OPINION. Hydrogène décarboné, cybersécurité, ville durable, enseignement et numérique, technologies quantiques, lutte contre maladies infectieuses émergentes: la France est de toutes les aventures technologiques et sociétales. Elle entend bien inventer sur son sol et à sa façon les solutions aux grandes questions de notre temps, et a tous les atouts pour abriter des géants de la tech. Par Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

3 mn

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.
Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. (Crédits : DR)

L'année dernière à la même époque, le temps semblait suspendu et nous rêvions du monde d'après.

Ce « monde d'après » n'existe pas seulement dans les tribunes, les tracts et les essais qui ont fleuri à la faveur des trois confinements. Pour le toucher du doigt, il suffit d'aller à la rencontre des milliers de start-up présentes, physiquement ou virtuellement, au salon Viva Technology.

Car ce sont leurs produits et leurs services innovants qui donnent corps à un monde plus solidaire, plus engagé et plus écologique auquel nous aspirons tous. Démultiplier les puissances de calcul grâce à l'ordinateur quantique, éclairer les décisions les plus critiques par la cognition augmentée, offrir aux diabétiques la possibilité de maîtriser leur glycémie à partir d'une application, produire de l'électricité propre avec des générateurs à hydrogènes : les promesses de la tech sont multiples et elles peuvent toutes être mises au service d'un avenir plus humain et plus respectueux de la planète.

Si Viva Technology offre une formidable vitrine sur l'innovation technologique et l'énergie entrepreneuriale, ce qui se passe en coulisses est tout aussi passionnant : car derrière le succès de ces start-up, à l'origine de leur créativité, il y a bien souvent des laboratoires, des étudiants et des chercheurs, des techniciens et des ingénieurs. Autrement dit, un écosystème d'enseignement supérieur et de recherche, un monde où les idées et les talents se renouvellent et s'entremêlent en permanence, un monde où la volonté d'avancer est portée par un véritable travail d'équipe.

La science, une source d'inspiration infinie

La science est une source d'inspiration infinie pour quiconque prétend améliorer le monde et le transformer. La recherche donne une autre dimension à l'innovation, un supplément d'ambition, en allant chercher à la frontière de la connaissance les ruptures dont nous avons besoin pour produire, cultiver, nous déplacer, vivre, autrement.

C'est pourquoi, nous soutenons la création de start-up intensives en technologie dans le cadre du Plan Deep tech opéré par Bpifrance, avec un objectif très ambitieux de 500 start-up par an en France. Dans le même temps, nous cultivons la créativité et l'audace dans les campus avec un plan qui vise à sensibiliser 100% des étudiants à l'esprit d'entreprendre et à aider ceux qui portent un projet entrepreneurial à le concrétiser.

Aujourd'hui, alors que la crise nous presse de transformer les défis contemporains en opportunités de relance économique, nous réaffirmons avec force ce pari sur la science.

La loi de programmation de la recherche promulguée en décembre dernier va renforcer durablement notre capacité à produire des connaissances dans tous les champs du savoir, car nous ne savons pas d'où émergeront les futures grandes avancées scientifiques et technologiques. En réinvestissant 25 milliards d'euros durant la prochaine décennie, cette loi va également faciliter l'engagement des chercheurs dans l'aventure entrepreneuriale et encourager les campus les plus innovants à s'affirmer comme de véritables pôles universitaires d'innovation dans leur territoire.

Accélérer avec le 4e plan d'investissement d'avenir

C'est sur ce terreau fertile que les stratégies d'accélération du 4e plan d'investissement d'avenir vont se développer pour accompagner l'innovation du laboratoire à l'usine. Hydrogène décarboné, cybersécurité, ville durable, enseignement et numérique, technologies quantiques, lutte contre maladies infectieuses émergentes : notre pays est de toutes les aventures technologiques et sociétales, car il entend bien inventer sur son sol et à sa façon les solutions aux grandes questions de notre temps.

Pays des idées depuis des siècles, terre de start-up depuis quelques années, la France a tous les atouts pour abriter des géants de la tech. Peut-être une page de leur histoire est-elle en train de s'écrire, à Paris, dans cette nouvelle édition du CES à la française...

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 17/06/2021 à 9:24
Signaler
C'est beau comme un discours dans 1984. On croirait lire une communication commerciale d'un entrepôt de vente au détail autrement appelé centre commercial, avec Carrefour je positive ! Pendant ce temps, les frogs sentent la température monter... m...

à écrit le 17/06/2021 à 3:06
Signaler
Il n'y a pas de quoi se féliciter de subventionner quantité de startups pour un résultat équivalent au vide cosmique... La silicon valley n'est pas significativement plus productive cependant elle a au moins la décence de vendre ses tickets de l...

à écrit le 16/06/2021 à 22:48
Signaler
L'obsession de l'innovation n'amène pas aux progrès, bien au contraire! On régresse!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.