La supply chain de demain  : plus résiliente et plus responsable

OPINION. La crise sanitaire a profondément impacté les supply chains des entreprises, certaines éprouvant même des difficultés à maintenir leur continuité opérationnelle. Redéfinir la supply chain de demain, dans le cadre de la transformation industrielle des entreprises et de l'approfondissement des stratégies ESG, est une nécessité. Par Didier Krick, Associé KPMG France, Operations and Performance Strategy

2 mn

(Crédits : DR)

Le regard des dirigeants sur la supply chain a changé. La chaîne d'approvisionnement est devenue une préoccupation majeure et est identifiée comme l'un des risques les plus importants auxquels devra faire face l'entreprise au cours des prochaines années. Les dirigeants ont réalisé brusquement que privée de supply chain, comme ce fut le cas au plus fort de la crise du Covid, l'entreprise peut être condamnée dans des délais très courts.

Près de neuf dirigeants d'entreprise sur dix affirment avoir rencontré des difficultés sur leur outil de production ou sur leur chaîne d'approvisionnement durant la crise, d'après le Baromètre de la transformation industrielle réalisé par KPMG et la Fabrique de l'Industrie en janvier dernier. C'est l'opportunité pour les supply chains de passer d'un modèle « centre de coût » à un facteur stratégique de résilience, de différenciation, de continuité et d'adaptabilité, au service des clients.

Opportunités

Repenser la chaîne logistique oblige à tenir compte de ces nouveaux objectifs en profitant des opportunités de transformation liées à la digitalisation et doit continuer de se penser dans une dimension internationale, avec un objectif de raccourcissement et de limitation du mono-sourcing. Ces stratégies sont complexes, mais elles permettent de s'inscrire à plein dans les objectifs ESG, avec le développement de circuits courts dans certaines filières de production, la création de systèmes d'économie circulaire et la mise en lumière de filières d'excellence innovantes en France et en Europe.

À quoi ressemblera la supply chain de demain ? Comment en faire une arme de différenciation commerciale, en répondant de façon plus précise aux attentes des clients ? En travaillant sur deux caractéristiques essentielles. La première est l'accroissement de sa capacité de résilience aux crises, dans une période où elles risquent de durer ou de se reproduire. Cela implique probablement de construire une chaîne plus courte, mais aussi plus intégrée afin que la circulation de l'information et les process de prise de décisions entre l'entreprise et ses fournisseurs et sous-traitants soient plus fluides et permettent de mieux anticiper les à-coups.

Capacité

La seconde caractéristique de la supply chain de demain sera sa capacité à contribuer aux objectifs ESG de l'entreprise. Cela implique de mettre en place des systèmes de collectes de données en termes de traçabilité des approvisionnements et de mesures de l'empreinte carbone, un élément particulièrement important dans le cadre de la prochaine mise en place d'une taxe carbone aux frontières de l'Union européenne.

Tout indique donc que les entreprises vont accorder à la supply chain une attention accrue afin d'en accélérer la transformation dans un souci de plus grande efficacité opérationnelle, de résilience et de durabilité.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.