Le bon mix énergétique : le contre-exemple allemand

OPINION. Prix du KWh le plus élevé de l'Europe, sécurité d'approvisionnement non assurée, risque de pénurie..., le choix énergétique d'Angela Merkel de tourner le dos au nucléaire après la catastrophe de Fukushima est vivement critiqué par la Cour des comptes allemande d'autant qu'il fragilise la production industrielle du pays. (*) Par Laurence Daziano, maître de conférences en économie à Sciences Po, est membre du Conseil scientifique de la Fondation pour l'innovation politique

3 mn

Laurence Daziano.
Laurence Daziano. (Crédits : DR)

Dans son second rapport sur la « transition énergétique » qui vient d'être publié, la Cour des comptes allemande étrille littéralement la politique énergétique d'Angela Merkel. La chancelière avait en effet décidé en 2011, après l'accident de Fukushima, de supprimer la production d'énergie nucléaire en Allemagne et de la remplacer par des énergies intermittentes et, à court terme, par du charbon.

Deux fois plus cher qu'en France

Le bilan de la Cour des comptes d'outre-Rhin est plus que sévère : la sécurité d'approvisionnement en électricité n'est plus assurée, il existe un risque de pénurie d'électricité et les coûts sont hors de contrôle. Les ménages allemands paient le KWh le plus cher d'Europe, à 30,9 centimes, soit près de deux fois plus cher qu'en France où il est à 17,8 centimes. Devant l'augmentation des prix de l'énergie pour les entreprises, la Cour des comptes voit une menace pour l'activité industrielle allemande. Il est même prévu, en cas de pénurie d'électricité, une indemnisation des entreprises qui renonceraient volontairement à produire... Or, ces avertissements arrivent à l'heure où la compétitivité allemande est remise en cause dans certains secteurs, par exemple dans l'automobile qui éprouve des difficultés à prendre le tournant du véhicule électrique.

Au moment où nous assistons à un besoin croisant en électricité dans la vie quotidienne, et à la veille de la généralisation des véhicules électriques, la Cour des comptes allemande critique la sous-évaluation de ce besoin par le gouvernement. Cela va d'une mauvaise appréciation de la population allemande à 75 millions de personnes en 2030 alors que les statistiques comptent plutôt sur 77 à 78 millions de personnes, au retard dans la construction des infrastructures d'énergie renouvelable, à une mauvaise acceptation des éoliennes par la population et à une vision trop optimiste des conditions météorologiques pour la production d'énergie renouvelable, en passant par une sortie plus rapide que prévue du charbon.

Politique opportuniste ou idéologique

La situation en Allemagne montre qu'en termes de politique énergétique, les décisions de politique opportuniste - à l'époque la chancelière Merkel cherchait à récupérer le vote « vert » - ou l'idéologie - la fermeture de la centrale de Fessenheim en France - ne sont pas bonne conseillère et se heurtent au principe de réalité.

La lutte contre le réchauffement climatique nécessite de réduire drastiquement les rejets de CO2 et l'utilisation des sources d'électricité qui en rejettent le plus. L'innovation permet de développer l'exploitation des sources d'énergie renouvelable et de développer les batteries, qui sont indispensables pour gérer les énergies intermittentes. Pour autant, il s'agit de rester pragmatique et réaliste.

Avec son parc nucléaire, la France dispose d'une source d'énergie qui présente de nombreux avantages, au-delà de sa disponibilité de jour comme de nuit et quelles que soient les conditions climatiques. En plus d'une certaine indépendance énergétique, même si les prix du pétrole ne fluctuent plus dans les proportions des crises précédentes, l'énergie nucléaire permet à la France de disposer d'un des rares avantages compétitifs dont son industrie peut profiter, à savoir une électricité bon marché. A l'heure du plan de relance et de la volonté politique post-Covid d'engager une « reconquête industrielle », cet avantage comparatif ne peut être que souligné.

Besoin du nucléaire, énergie décarbonnée

Devant l'urgence de lutter contre le réchauffement climatique, nous avons besoin de toutes les énergies décarbonées disponibles, tout particulièrement de l'énergie nucléaire. Le bon mix n'est pas idéologique mais celui qui permettra d'utiliser et d'équilibrer toutes les ressources faiblement émettrices en CO2.

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 32
à écrit le 01/06/2021 à 16:27
Signaler
La situation n'est pas aussi caricaturale que décrite dans le présent article. Un coût élevé de l'électricité est la meilleure des réponses face au gâchis. Le coût de l'électricité en France ne couvre pas celui du démantèlement ni le renouvellemen...

à écrit le 31/05/2021 à 23:42
Signaler
si on ajoute les taxes, cotisations, redevances de ci de çà et autres impôts sans oublier les contributions, péréquations, ville-département-région ... et autres balivernes, serions nous plus cher qu'outre Rhin ?

à écrit le 31/05/2021 à 23:21
Signaler
C'est bien drole de comparer le prix de vente de l'électricité aux particuliers alors qu'en France l'état n'arrete plus de secourir EDF et Areva avec des ouvertures de capital payées par le contribuable. D'autant plus que le foasco de l'EPR sera l...

le 15/06/2021 à 14:50
Signaler
L'état ne fait que compenser les pertes de EDF production suite à la vente à perte du tarif ARENH voulu par lui-même. Pour résumer, les contribuables rémunèrent grassement les actionnaires des compagnies de commercialisation d'électricité, Total en...

à écrit le 31/05/2021 à 15:38
Signaler
Faut pas trop faire le cocorico chez-nous avec nos centrales nucléaires, les anciens, bien que ça avait déjà débuté franchement, n'avaient pas prévu le changement climatique et installé des centrales sur des rivières ne garantissant pas le refroidiss...

le 31/05/2021 à 17:59
Signaler
Production mondiale de CO2, Allemagne 2/100 France 0.9/100 Vive le nucléaire

le 31/05/2021 à 19:37
Signaler
@Lyonel14 Je n'ai pas dit que l'énergie nucléaire était une mauvaise énergie ou autres, mais que les lieux étaient inadaptés. Savez-vous qu'il éxiste des centrales sur un affluent de la Seine? Une année par manque d'eau dans l'indre, la centrale ...

le 01/06/2021 à 9:25
Signaler
Je ne suis pas sûr qu'installer des moyens de production dépendant à 100% de la météo soient plus fiables. Entre le mois de mai et son record de faible ensoleillement, et les phases de tempêtes et de calme plat sur l'Atlantique comme on a eu l'été de...

à écrit le 31/05/2021 à 14:16
Signaler
Le charbon n'a pas remplacer le nucléaire il y a de moins en mois de charbon en Allemagne qui suit la même courbe de descente que le nucléaire. Ce qui a compensé c'est le renouvelable sous toutes ses formes, eolien, solaire, bioenergie..... Tous pl...

le 01/06/2021 à 9:29
Signaler
Vous semblez oublier le gaz (grand émetteur de CO2 quand même) : +155% en 30 ans, cf wiki !

à écrit le 31/05/2021 à 13:59
Signaler
Un article mensonger à ce point c'est à peine croyable le prix du KWh au particulier en Allemagne le doit exclusivement au fait qu'il est le deuxième plus taxe d'Europe après celui des Danois ! La taxation du KWh en Allemagne représente les 4/5 du p...

le 31/05/2021 à 20:55
Signaler
Complètement faux, revoyez vos chiffres, les taxe sur kWh en allemagne représente 53% du prix final, d'après Eurostat et la BMWi (ministère de l'énergie allemand) très loin de vos 4/5 sorti du chapeau, et si on prend uniquement le prix hors taxe, la ...

à écrit le 31/05/2021 à 13:55
Signaler
L’Allemagne, a, malgré ses 300 milliards d’investissements dans les renouvelables plus d’émissions de CO2 par habitant que nous et est incapable de supprimer des centrales pilotables du fait du déploiement de renouvelables intermittentes et fatales. ...

le 31/05/2021 à 17:06
Signaler
Vos allégations ne prouvent rien et ne peuvent rien prouver la vérité est simplement que vous êtes une victime du lobby nucléaire qui veut sauver sa peau devant un concurrent qu'il sait être en train de lui prendre sa place monopolistique mais en deh...

le 02/06/2021 à 0:15
Signaler
L'Allemagne diminue ses émission de CO2 d'années en années, comme elle ferme ses centrale à charbon les plus polluantes et ses centrale nucléaires petit à petit .....Comme il nous a fallu 60 ans pour arriver à 77% de nucléaire dans notre mixe électri...

le 02/06/2021 à 0:18
Signaler
L'Allemagne diminue ses émission de CO2 d'années en années, comme elle ferme ses centrale à charbon les plus polluantes et ses centrale nucléaires petit à petit .....Comme il nous a fallu 60 ans pour arriver à 77% de nucléaire dans notre mixe électri...

à écrit le 31/05/2021 à 13:31
Signaler
Le nucléaire est une évidence...et pourtant je suis contre ! En l'absence d'une réduction généralisée et drastique de la consommation d'énergie, pas d'autres choix possibles. D'autant que personne ne veut " drastiquement" réduire sa consommation...

le 31/05/2021 à 14:06
Signaler
Ce qu'il y a d'évident est qu'il est le seul à être aussi dangereux Qu'il est le seul à accumuler des déchets dangereux pour des milliers d'années Qu'il est le seule à continuer à piller la plante en transformant sa matière en chaleur, Que la Fra...

le 31/05/2021 à 14:09
Signaler
Ce qu'il y a d'évident est qu'il est le seul à être aussi dangereux Qu'il est le seul à accumuler des déchets dangereux pour des milliers d'années Qu'il est le seule à continuer à piller la plante en transformant sa matière en chaleur, Que la Fra...

à écrit le 31/05/2021 à 12:02
Signaler
Écoutons l'ASN lorsqu'il dit que nos (vielles) centrales ne seront pas éternelles, la cuve des réacteurs est une pièce non remplaçable et qui se dégrade sous l'effet des bombardement neutroniques. Quand aux éoliennes même Stéphane Bern rejoint pécheu...

à écrit le 31/05/2021 à 11:29
Signaler
Et de ce fait il ne faut surtout pas confier l'énergie nucléaire au privé et investir en masse sur les énergies renouvelables d'autant que nous avons un vaste domaine maritime parce que comme vous dites et surtout l'économie numérique explosant sans ...

à écrit le 31/05/2021 à 11:24
Signaler
L auteur est issu de science po et l essec. Je crois que je vais ecrire des articles medicaux meme si j ai un diplome d ingenieur ;-) Sur le fond, l auteur oublie deja de signaler que si la RFA utilise du charbon, c est pour des consideration elec...

le 01/06/2021 à 10:57
Signaler
Juste rajouter que si la France est un des champions mondiaux du nucléaire, elle ne s'est jamais servi de cette énergie pour booster à bas prix notre industrie et créer ou sauvegarder nos emplois. Ou je travaillais, la chaleur était plus de 50% du p...

à écrit le 31/05/2021 à 11:06
Signaler
Les allemands disent vouloir passer du charbon à l'hydrogène, mais ça demande du courant, pour électrolyser, ça fait gageure comme projet. Et H2 il faut le comprimer pour le stocker, mais cette énergie là est perdue. Un article des Echos "Nordlink, ...

le 31/05/2021 à 19:04
Signaler
Non, cela n'a rien à voir. Les Allemands ni personne ne remplacera le charbon par de l'hydrogène. Depuis ans les Allemands passent du nucléaire-charbon aux renouvelables en transitant pour une partie via le gaz (qui reste une énergie émettrice de CO...

à écrit le 31/05/2021 à 10:44
Signaler
Pas besoin d'avoir fait science po. C'est la logique meme

le 31/05/2021 à 19:05
Signaler
Qu'est-ce qui est logique ?

à écrit le 31/05/2021 à 10:40
Signaler
Enfin une personne intelligente qui exprime clairement et sans idéologie politique la stratégie énergétique Allemande que la France ne doit pas choisir. Prenons conscience que les Khmers verts Français guidés uniquement par leur idéologie politique...

à écrit le 31/05/2021 à 10:05
Signaler
Article pro-nucléaire sans parler des déchets que aujourd’hui on essaye d’enterrer sans avoir vraiment de solution. Le prix élèvé de l’électricité en Allemagne est du à la privatisation totale de la production, en fait les distributeurs s‘en mettent ...

le 31/05/2021 à 10:52
Signaler
L'hydrogène est un vecteur d'énergie et non une source. Votre commentaire est, au mieux, hors sujet. Je vous laisse déduire le "au pire"

le 31/05/2021 à 10:53
Signaler
"mettre le paquet sur la distribution " en quoi ca intervient ? l'hydrogene ? il faut plus d'énergie pour produire de l'hydrogène que ce qu'il peut rendre . Ils se sont plantés à cause d'une idéologie comme toujours . Jamais une source d'énergie int...

le 31/05/2021 à 11:16
Signaler
Le kWh EPR sera au mieux, au double du prix actuel, on sera alors au niveau de l'Allemagne (les allemands, parait-il ont des factures analogues aux nôtres car consomme(raien)t moins, le chauffage électrique c'est français (sinon à quoi bon construire...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.