Le triple coup de génie stratégique de François Hollande

 |   |  811  mots
(Crédits : DR)
Ne croyez pas ce que vous lirez ici ou là, c'est bien un triple coup de génie stratégique qu'a réussi François Hollande en s'inspirant du meilleur de la recherche en stratégie : Steve Jobs ! Par Jean-Philippe Denis, Professeur de gestion, Université Paris Sud – Université Paris-Saclay

Jugez plutôt les « données » du problème de « double bind » comme les connaissent bien les férus de l'école de Palo Alto, des stratégies thérapeutiques familiales en général et de Paul Watzlawick en particulier. Et la qualité du « décadrage » opéré par le président Hollande.

D'un côté, vous êtes président en exercice, votre « famille » rêve de tuer le père - alors que vous estimez avoir convenablement fait votre boulot pendant plus de quatre ans. Accessoirement plane sur vous l'ombre d'un risque d'attentat avant l'échéance fatale qui tranchera sur le renouvellement (ou non) de votre mandat.

D'un autre côté, vous étiez bien conscient en 2012 que votre prédécesseur aurait eu tout à gagner à ne pas se représenter - quelle belle preuve d'immaturité stratégique de se (re)présenter quand il est évident qu'on a perdu d'avance ! -, vous avez pleinement conscience que vous n'avez aucune chance de sortir grandi du piège des primaires qui se dresse devant vous, et que si vous cherchez à l'esquiver, c'est de toute façon votre échec assuré : vous deviendrez même le bouc émissaire parfait de la défaite future.

Alors sujet : au milieu de ce capharnaüm , que faites-vous, et comment ? Réponse : tel François Hollande, vous filez sur Mars. En trois coups de génie stratégique.

Trois coups

Le premier coup de génie, c'est d'avoir réussi à occuper le terrain de la primaire de droite, avec la parution d'un ouvrage dont on a beaucoup parlé. Parce qu'à l'heure de l'information continue, la valeur magique du silence théorisée en son temps par François Mitterrand (comme la « parole rare » théorisé par Jacques Chirac) n'est plus opérante. Et s'il s'agit d'un coup de génie, c'est bien parce que quitte à descendre le toboggan des sondages comme c'est inévitable pour un président en exercice lorsque le contexte est difficile, autant en précipiter la pente. Sinon, pourquoi aurait-il reçu de façon si assidue les auteurs ?

Le second coup de génie, c'est d'avoir évidemment attendu la primaire de la droite et du centre avant de se prononcer. Et, au sortir du chapeau, une droite qui se trouve dans les cordes de ses propres traditions historiques extrêmes, ses rêves de libéralisme tatcherien et d'autorité gaullienne... Mais qui n'a pas compris que le sport automobile ce n'est pas le sport du nouveau siècle, que c'était celui de l'ancien, de la vieille société industrielle finissante.

Aujourd'hui, c'est autre chose : c'est dans l'espace, dans les médias sociaux, que dansent les plumes et s'impriment les nouveaux rythmes stratégiques. Avec deux adversaires - et non des moindres - éradiqués du paysage, qui pourrait rêver meilleure configuration pour un président... qui ne serait donc pas candidat ?

Car voilà bien le troisième coup de génie stratégique. Se retirer de la course, c'est organiser sa remontée mécanique dans les sondages : si la théorie du silence mitterrandien ne fonctionne plus, celle de la disparition stratégique pourrait bien en revanche être d'une redoutable efficacité à l'heure de la société du selfie. En effet, il ne reste plus au président Hollande qu'à regarder ses anciens ministres et premier ministre se dévorer et se neutraliser réciproquement sur le ring de primaires, dont ils ressortiront à l'évidence politiquement exsangues.

Le « traître » Macron a beau se défendre, le procès opère déjà à merveille. Quant à l'orgueilleux premier des ministres, l'inversion des courbes avec celle du président n'est qu'une question de semaines dès lors précisément que Manuel Valls ne bénéficiera plus du bouclier de l'impopularité du président et qu'il ne pourra, lui-même, résister bien longtemps au procès en trahison.

Voilà donc le triple coup de génie stratégique de François Hollande : aucun candidat de gauche ne parviendra probablement à s'imposer dans un contexte, national comme international, appelé à être semaine après semaine toujours plus tendu, sur fond de montée des taux d'intérêt au plan économique, et de risque majeur d'attentat au plan politique.

À suivre...

En février prochain, François Hollande pourrait donc concrétiser le rêve stratégique d'un Nicolas Sarkozy en 2012 puis lors de son retour à la tête d'une UMP devenue, sous son impulsion, « républicaine » : apparaître comme l'homme providentiel de l'élection présidentielle, face à un ancien premier Ministre Fillon qui n'aura tout simplement pas compris que c'est la nature même de la course à la présidence qui a désormais définitivement changé.

The Conversation_______

Par Jean-Philippe Denis, Professeur de gestion, Université Paris Sud - Université Paris-Saclay.

La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/12/2016 à 14:35 :
Dès le 1er coup, j'étais mort de rire. On doit manifestement vivre dans une autre France.
J'aurais été hilare jq'au bout.
a écrit le 19/12/2016 à 10:51 :
L'auteur ne serait pas un fonctionnaire syndiqué de plus e 50 ans, des fois ?
a écrit le 18/12/2016 à 16:58 :
Je crois plutôt que c'est E. Macron qui va ramasser les ruines de la gauche et se faire élire à l'élysée. ais au législatives a droite sera élue et Filon redeviendra premier ministre pour un tour
a écrit le 15/12/2016 à 22:15 :
Bravo Mr Denis, c'est vous le génie, vous avez réussi à me faire lire en entier un article débile...
Réponse de le 24/12/2016 à 15:13 :
ding!! moi aussi..
a écrit le 15/12/2016 à 0:29 :
Incroyable, tout est bon sur le hollande, à vous en croire, c'est machiavel..
référence pour référence, je pense plutôt à ces vers de victor hugo, qui collent très bien à hollande
..Et il sortit de la vie
comme un vieillard en sort...
a écrit le 14/12/2016 à 15:01 :
Bon sang mais bien sûr ! Il a raison c'est évident ! Allez, tout est pardonné je vote Hollande !
a écrit le 14/12/2016 à 14:35 :
Le génie est donc incompris, inefficace, incompétent, traître... depuis cinq ans. Quelle hypocrisie c'est magistral ! Merci de nous éclairer.
a écrit le 14/12/2016 à 14:16 :
Génie peut être, mais sûrement incompris.La faute au peuple sans doute, alors changeons le peuple.
a écrit le 14/12/2016 à 13:36 :
Voilà bien un article creux. Qui va attendre 5 ans pour savoir s'il y a un début de vérité dans ces predictions ? le coup de génie c'est celui du journaliste, il est arrivé à me faire lire une bêtise.
Réponse de le 15/12/2016 à 14:48 :
Pourquoi attendre 5 ans? C'est bien de fevrier prochain ( 2017) dont l'auteur nous parle.
a écrit le 13/12/2016 à 14:35 :
Le coup de Génie aurait été de réussir son mandat
a écrit le 13/12/2016 à 11:54 :
Génie ? traduisez svp, et la gauche est un peu ratatinée, donc hors course pour 2017
a écrit le 13/12/2016 à 11:36 :
Article sans queue, ni tête.
Vraiment aucun intérêt.
Cet article ne grandit pas le rôle des médias.
C'est uniquement de la forme.
Il y a un proverbe chinois qui dit, parait-il :
"Si tu ce que tu as à dire ne vaut pas plus que le silence, alors tais-toi"
A méditer ...
a écrit le 13/12/2016 à 8:44 :
A citoyen blase. Une devinette, vous voulez bien ?
C'est de l'humour belge, parait-il.
Savez-vous ce qu'est une charniere ? Reponse :
Une espece de gond.
Le politique en France rempli ce role a merveille, ouvrir ou fermer, c'est selon les circonstances.
Avec pour corolaire tjrs le meme resultat : Neant total.
Comme pour les shadoks, l'humour, helas en moins.
Mais pour les francais, une chose est assuree, ils vont avoir des erections fortes en 2017.
Réponse de le 19/12/2016 à 13:22 :
Bonjour,
La blague que vous évoquez est plutôt alsacienne : les sons doux se durcissent et le g (de gond) se prononce somme le c (de ...on).
C'est ainsi qu'il vaut mieux ne pas être traité de charnière en Alsace.
a écrit le 10/12/2016 à 15:43 :
D'abord, il n'y a pas de génie pour François Hollande à constater qu'il n'a aucune chance de produire quoi que ce soit s'il se présente à la primaire de la gauche. Laissons là les choses et constatons qu'il n'est pas idiot ni masochiste. Cela n'en fait pas un génie non plus pour le moment.
Ensuite, la surprise de la victoire de Fillon n'en est peut-être pas une. Il a affirmé des convictions qui sont parfois clivantes mais ont l'avantage énorme d'être claires et cohérentes. C'est cette identité claire, cette cohérence, cette ... vérité qui l'a fait gagner.
La vérité fait gagner devant les programmes politiques, devant toutes les cohérences.
Et si François Fillon en a profité, il devrait s'en méfier car une autre personne politique est dans le même chemin: Marine Le Pen.
a écrit le 10/12/2016 à 11:16 :
Thèse séduisante si elle n'était énoncée a posteriori.

Sauf à être ´Dans la tête de Francois F.´, d'aucuns auraient bien du mal à affirmer la pleine préméditation de toute la séquence d'événements et des décisions.

Cela n'enlève évidemment rien au mérite de l'exercice tenté, et réussi, par la contribution ..., mais permet de nuancer.
a écrit le 09/12/2016 à 23:56 :
Il est fort ce Hollande : malgré son échec à la tête du parti socialiste puis de la France, il réussit encore à mobiliser des aficionados. Alors pourquoi pas une tentative de retour ?
Il est vrai que ses succès ( voir la longue liste établie ci après par PHIDIAS) ne semblent pas contestables. Esprit doctrinaire, quand tu nous tiens.....
a écrit le 07/12/2016 à 14:17 :
Que Mister Hollande soit un petit manœuvrier/manipulateur/politicien cela ne fait pas de doute, de là, à en voir un stratège !! …. c’est peu probable et sa parole (en sus de sa gestuelle) est tellement décrédibilisée que sa «remontée » dans les sondages est hypothétique. Remonter dans les sondages pour quoi faire . ? pour un poste de député de Corrèze ? je pense que même à Tulle il serait battu.
Réponse de le 11/12/2016 à 17:58 :
En effet, un fin stratège a comme objectif de vaincre pas d'éviter de perdre ou de faire en sorte que les autres perdent pour être le seul à rester debout. Cette situation n'est pas favorable, certes, quand il le faut un Horace peut avoir une stratégie de dernière chance efficace, mais il ne se met pas volontairement dans cette situation. Après cinq ans de pouvoir au sommet de l'Etat se retrouver dans la situation du dernier Horace n'est de toute façon pas une réussite.
a écrit le 07/12/2016 à 11:47 :
A Alatar: Non ce que vous dites est faux:
Le chômage ne baisse pas, les chiffres sont truqués par les ajustements de catégories, les stages et les modifications de critères.
La Défense nationale est en cessation de paiement, les matériels sont obsolètes et le taux de disponibilité des équipements est extrêmement faible.
La Sécu n'est pas de retour à l'équilibre, tous les experts le disent, il s'agit là encore d'une astuce comptable dénoncée par tous les observateurs sérieux. Voir l'IFRAP sur ce sujet.
Les meilleurs observateurs non partisans sont les Allemands qui considèrent le quinquennat de Hollande comme une catastrophe pour la France, les média français concèdent quelque réformettes, du bout des lèvres, subventions oblige.
Enfin le meilleurs président fut Georges Pompidou, et de très loin, par rapport à Hollande.
cordialement
Réponse de le 07/12/2016 à 16:35 :
@phidias

- Pour ce qui est de la Défense Nationale, elle n'est pas apparue spontanément en 2012. Effectivement, elle est dans un sale état (je me demande qui a eu les pleins pouvoirs dans le pays pendant les 10 années qui ont précédé 2012, qui y a effectué tout un tas de répugnantes coupes franches). Mais même à droite, on s'accorde à dire que Le Drian est un Ministre de la Défense extraordinaire, même si le résultat final de 2016-2017 dépend fortement de l'état dans lequel la Défense Nationale se trouvait en 2012.
- Pour le trou de la Sécu et le déficit public global, tout le monde s'accorde à dire qu'ils se résorbent, après avoir pulvérisé des records entre 2007 et 2012.
- J'ai omis de citer la réussite de la French Tech (la France a été la 2ème nation la plus représentée au CES 2016 en nombre de start-ups, juste derrière les USA, avec 30% des start-ups présentes), même si c'est en grande partie dû au tandem que forment Fleur Pellerin (une des seules qui a osé démissionner de la Fonction Publique) et Axelle Lemaire (et potentiellement un Montebourg qui à minima ne leur a pas trop mis de bâton dans les roues, voire a contribué au succès).
- Najat Vallaud-Belkacem, quoiqu'on pense de son bilan à l'Education Nationale, a été tout simplement PARFAITE comme Ministre de l'Egalité Hommes-Femmes, et se payait le luxe de se faire traiter à la fois d' "islamiste infiltrée" et de "feminazi pro-homosexuels".

Globalement, cette équipe a compté un grand nombre de "moins mauvais que ceux qu'on doit supporter d'habitude". Idem pour François Hollande, qui n'a clairement pas envoyé du pâté ces 5 dernières années, mais qui, en ne faisant "pas trop de bêtises", s'est déjà grandement démarqué de tous ses prédécesseurs.

Pour ce qui est de Pompidou, on parle bien de l'homme qui, sur la demande de patrons cupides qui voulaient baisser les salaires, a ouvert les vannes d'une immigration massive et volontairement non gérée dont on paye encore les conséquences aujourd'hui?
(à noter que je suis très favorable à l'immigration en général, mais que je suis opposé à l'accueil de qui que ce soit si on ne peut pas lui offrir des conditions d'accueil décentes, et je suis favorable à l'augmentation de nos capacités d'accueil d'immigrés).

Maintenant qu'on a étudié le cas Pompidou, citez moi un autre Président de la V ème qui a été moins mauvais que Hollande.
a écrit le 07/12/2016 à 11:46 :
Enfin une analyse pertinente. Le come back de février ou mars sera triomphal. Le PS sera au fond du gouffre, la bataille Fillon-Le Pen destructrice. Le Phénix pourra renaître.
Un seul point de désaccord avec l'auteur. Cela reste une stratégie très mitterrandienne, celle de la campagne 1988. Certes l'autre François était resté président mais il avait attendu le 22 mars pour se présenter officiellement (le 22 mars ! moins de 5 semaines avant le 1er tour ! Quel génie !), profitant des déchirements de la droite Barre vs Chirac (et des rodomontades éructantes du Jacquot d'alors) et suscitant, avec l'aide de qqs communicants du temps où ils avaient encore un peu d'idée, l'attente, que dis-je, le désir de lui. "Tonton, laisse pas béton"... Souvenirs, souvenirs. Bon c'est vrai à l'époque il n'y avait pas de primaires et Renaud soutenait Mitterrand alors que maintenant il éprouve de la sympathie pour Fillon. N'empêche... RV en mars 2017.
Réponse de le 07/12/2016 à 20:19 :
Le cynisme a la Miterrand, ca marchait il y a 20 ans. Si Hollande osait se présenter, ca finirait a l'echaffaud.
a écrit le 06/12/2016 à 20:44 :
Le plus triste, au travers de tous ces commentaires, de toutes ces analyses favorables ou assassines, c'est que les élites refusent d'entendre le Peuple.
Tous les dirigeants s'accrochent désespérément à leur privilèges, à leur confortables revenus et leurs non moins extraordinaires pouvoirs. Nos dirigeants nous méprisent, nous piétinent, nous imposent leurs théories fumantes et fumeuses sans jamais se soucier d'autre chose que de leur ego et leur carrière.
Le monde change de manière fulgurante et tous nos politiques sont totalement dépassés, incapables de gérer autre chose que leur communication, phénomène devenu plus essentiel que le reste. Les textes grecs, romains, les conseils de Machiavel ne sont plus de mise pour un monde qui a pris une dimension autrement plus profonde que la simple ambition nombriliste d'un roi local... Le monde change ! Nos équipes de maîtres du monde doivent être intégralement renouvelées pour laisser place à d'autres, plus en phase avec une société qui court loin devant nous.
Les menaces nationalistes ne sont que la démonstration de l'exaspération de la population. On est presque dans un rapport familial : le Peuple en guise de parents, les politiciens en guise d'enfants gâtés et capricieux. Toujours, les enfants poussent les parents dans leurs ultimes retranchements avant de faire marche arrière.
Faudra-t-il que ces parents, les vrais dirigeants de notre pays, infligent une correction à leur progéniture ?
a écrit le 06/12/2016 à 19:38 :
C'est faire bien peu de cas de la détestation profonde des gens vis à vis de cet ectoplasme malfaisant. Il est tentant, voire prudent, d'imaginer des stratégies contournées, car en politique rien n'est jamais acquis, mais la première raison de l'effacement de Hollande est bien la disparition de son meilleurs sparing partner : Sarkozy, et la seconde son bilan calamiteux. Qu'il arrive à déstabiliser ses anciens lieutenants à la faveur d'un événement dramatique, par malheur l'élimination physique de l'un d'entre eux, n'est pas à exclure. Toutefois, sauf à voir disparaitre Fillon, le presque plébiscité de la Droite, en dehors de l'application de l'article 16, en raison de troubles qu'il pourrait espérer, voir générer, par un laxisme calculé, suspendant ainsi le processus électoral, on ne voit pas comment, il pourrait espérer représenter un quelconque recours pour qui que ce soit, avec l'image d'échec quasi total, qu'il porte avec lui dans les consciences. Il prendrait en tout été de cause, dans de pareilles circonstances, le risque sérieux d'une révolte qui se révèlerait vite incontrôlable.
Réponse de le 07/12/2016 à 10:09 :
@phidias
Justement, le bilan, parlons-en, il est justement pas mauvais, même si, en partie, c'est le bilan de son équipe :
- Le chômage commence à rebaisser
- La Défense Nationale est plutôt bien tenue, malgré des circonstances internationales assez terribles. On entend même un certain nombre de voix de Droite dire que Le Drian est le meilleur Ministre de la Défense des dernières décennies, et qu'il doit rester en place même en cas de changement de majorité.
- La Sécu est de retour à l'équilibre. Elle l'était jusqu'en 2002, quand la team Jospin a quitté le pouvoir. Puis en 2002 un certain François Fillon est devenu Ministre des Affaires Sociales et les déficits de la Sécu ont explosé, pour n'être comblé qu'en 2016, une fois de plus par une team Socialiste.
- Un quinquennat certes pas flamboyant, mais avec un nombre très faible de stupidités majeures (on compterait la déchéance de nationalité, pour laquelle il a demandé pardon au pays, et la Loi El Khomri), bref une Présidence "normale", qui serait d'une banalité affligeante si elle n'était pas mille lieues au dessus des précédentes.

Sur la plupart des analyses sur critères objectifs, le quinquennat Hollande est "plutôt pas mauvais", avec le Gouvernement qui compte le plus de Ministres "plutôt pas mauvais" des dernières décennies (à part peut-être la team Jospin de 1997).

Bref, tout en étant clairement pas transcendant, François Hollande se paie le luxe, et je pèse mes mots, d'être le meilleur Président de la Vème République. Allez-y, rigolez. Et ensuite repensez-y cinq secondes et citez moi un Président de la Vème qui aurait été moins mauvais. Et je suis prêt à parier avec vous que sauf renouvellement majeur de la classe politique, les suivants seront moins bons.
Réponse de le 07/12/2016 à 20:27 :
///@PHILDIA///LA MOITIE DES HOMMES POLITIQUES SONT BON A RIEN LES AUTRES SONT PRES A TOUS///COLUCHE///DANS VOTRE SCENARIOS NOUS INDIQUE DES CHOSES POSSIBLE CAR BEAUCOUP DE GUERRE ONT COMMENCE AVEC DES ATTENTATS? EN FRANCE SE SERAIS LA GUERRE CIVILE? SOUHAITEZ VOUS CELA SERIEUSEMENT? LA FRANCE ET UNE DEMOCRATIE. ET LES ELECTIONS SONT UN MOMENT DE DEMOCRATIE/???///..OEIL POUR OEILET BIENTOT LE MONDE SERAS AVEUGLE.///A DIT M GANDHI///UN GRAND HOMME /QUI A VAINCU LES ANGLAIS AVEC CETTE FORCE QU EST LA NON VIOLENCE???
a écrit le 06/12/2016 à 16:00 :
Franchement il faudrait arrêter de fumer les Horthensia du campus de Saclay

Si M. Hollande se présente à la présentielle 2017 je veux bien manger mon chapeau.

Les primaires à gauche se dérouleront et l'on verra probablement un Montebourg ou bien Valls les emporter,

Est-il si difficile de lire dans ça décision que, face à un échec à coup sûr, FH a tout simplement voulu préserver des chances pour 2022 ?
a écrit le 06/12/2016 à 15:25 :
Quel article débile. Vivement que Fillon vire tous ces gauchos de nos ministéres.
Réponse de le 19/12/2016 à 22:07 :
Oui vous avez tout a fait raison ;vivement cette gauche pleine de haine dehors
a écrit le 06/12/2016 à 12:36 :
Quel verbiage!!!
Avec cette logique je recommande à l'auteur de l'article de faire le choix suivant:
Il est préférable de courir derrière un taxi que derrière un bus car d'une part on est plus arrivé, d'autre part on fait plus d'économie!
Génial , que non , génital plutôt car il s'agit de faire prendre des vessies pour des lanternes!
a écrit le 06/12/2016 à 12:00 :
N'importe quoi !!
a écrit le 06/12/2016 à 10:36 :
Très bonne analyse... F.H est rompu à l'exercice de la com, à la stratégie politique, à la danse en chaussons de boxeur. Il semble KO, et il se relève. Un malin, pépère. Cinq années de plus et... il n'y aura plus un seul socialiste en France.
a écrit le 05/12/2016 à 21:25 :
C'est prêter beaucoup d’Intelligence a une personne qui en a vraiment manqué pendant 5 ans
a écrit le 05/12/2016 à 21:19 :
Cause toujours tu m'intéresses
a écrit le 05/12/2016 à 17:45 :
A moins que l'auteur ne sache que Manuel Valls va être accusé de viol suite à une affaire louche au sofitel de New York d'ici quelques semaines (ou quoi que ce soit d'autre qui le mette hors jeu, du genre une révélation de complicité avec Cahuzac, qui donne à Hollande le rôle de la dernière cartouche, comme la dernière fois), je vois mal comment on peut parler de génie.

Il est certes probable que la cote de popularité de Valls descende une fois qu'il sera dans l'arène avec les excités, mais la primaire de la droite a prouvé qu'un premier ministre n'était pas forcément associé avec le bilan de son président. Ce qui est logique, les décisions prises n'étant pas les siennes.
Réponse de le 07/12/2016 à 9:24 :
Le problème de Sarkozy en 2012 était la personne de Sarkozy (et accessoirement les casseroles qu'une certaine presse, avec la complicité d'une partie de la "justice", cherchait à lui accrocher. On a vu ce qu'il est advenu des charges soit-disant accablantes qui pesaient sur lui dans l'affaire Bettencourt dans laquelle les vraies responsabilités notamment la subornation de témoins par la fille Bettencourt pour piquer l'argent de la vieille commencent à apparaître. L'affaire -ou plutôt les affaires- de Karachi puisqu'il est pour le moins douteux qu'il y ait un lien entre l'attentat de 2002 et les commissions de 1995, en tout cas rien n'a été prouvé de tel- ne concernent en rien Sarkozy. En ce qui concerne le financement libyen de la campagne de 2007 il n'y a aucun début de commencement de preuve malgré les écoutes au long cours. Pschitt aussi entre autres l'hippodrome de Compiègne -même si c'est là plutôt Woerth qui était concerné. Le soi-disant trafic d'influence à Monaco pour Azibert est resté au niveau de l'intention verbale exprimée dans une communication téléphonique privée, si ça entraîne une condamnation il faut d'urgence ouvrir des milliers de prisons car il y aura des millions de français à incarcérer. Quant à Bygmalion c'est surtout pour le moment une escroquerie au détriment de l'ex-UMP, cette entreprise de comm a également copieusement siphonné FT à l'époque de de Carolis. Entre des déclarations du type "Sarkozy ne pouvait pas ignorer que ses comptes de campagne 2012 dérapaient" et une preuve réelle du genre d'une déposition "j'ai informé à telle date Sarkozy que ses comptes de campagne explosaient" il y a un monde) et non le bilan de son quinquennat. Quelques dérapages verbaux montés en épingle comme le "casse-toi pov con" pourtant bien mérité ont fait le reste. La preuve en est que des sondages donnaient déjà Fillon potentiellement gagnant de la présidentielle de 2012 en cas de non-candidature Sarkozy.
a écrit le 05/12/2016 à 17:18 :
/// CINEMA///SCENARIO POSSIBLE ? LA POLITIQUE ETTANT DU CINEMA? VUE QU IL FREQUENTE UNE TRES BELLE ACTRICE? ?MAIS SUPPOSONT QU IL FACE CE SCENARIO IMAGINER PAR UN FARCEUR DE JOURNALISTE? FACE A MELECHON IL NE FERAS PAS LE POID? SEUL MELECHON ET CREDIBLE A GAUCHE ACTUELLEMENT? LES AUTRES NE SONT QUE DES DOUBLURES???
Réponse de le 09/12/2016 à 19:18 :
SVP, faites un petit effort pour éviter 7 fautes d’orthographe.
SVP, faites un gros effort pour éviter de défendre Mélanchon qui véhicule des idées totalement stupides, même s'il le fait avec talent. Son soutien à une dictature, (Castro), après avoir défendu toutes les dictatures communistes, n'est pas de très bonne augure pour la démocratie.
a écrit le 05/12/2016 à 16:45 :
Je ne sais pas ce qu'on fume à Paris-Saclay, mais j'en veux de la pareille !

Le génie, il s'est coupé le doigt avec un couteau en plastique, tiré trois balles dans le pied avant de trébucher sur ses lacets défaits.
Il avait tous les éléments en main pour se faire ré-élire, même la droite lui ouvre un boulevard !
Hollande c'est Mr Bean, pas Bonaparte.
a écrit le 05/12/2016 à 14:32 :
Un coup de génie implique d'avoir eu la vision et la volonté de modifier une situation. Mettre en scène sa sortie alors qu'on y est acculé cela n'a rien du génie mais relève plutôt de la mesquinerie. Le génie et la grandeur aurait pu se mesurer d'un président qui tire sa révérence au faîte de sa popularité, avec un pays redresssé et une perspective d'avenir. Un rat qui quitte le navire dans l'espoir de pouvoir remonter sur un morceau d'épave fait craindre que ce morceau d'épave ne sombre à son tour.
Réponse de le 07/12/2016 à 9:55 :
@bendub

Certes, mais dans une Vè République où chaque nouveau Président pulvérise à tour de rôle les records d'impopularité en fin de mandat, et vue la qualité disons contestable de notre classe politique, ce refus de se représenter (une première dans la Vè République), tout normal qu'il est, reste un acte héroïque et sans précédent relativement aux agissement de TOUS les Présidents précédents.
a écrit le 05/12/2016 à 13:56 :
Fin stratège mon oeil, c'est certainement Mr Hollande qui a inventé Linux ou Android, les applications qui vont avec ? Il est ou le Hollande aux abois politique, avec un budget de l'etat instable, des promesses politique : alors avant d'être un stratège de l'informatique et du futur , Mr Hollande est plutôt un homme du XXeme siècle qui en est reste à Win 3.1. Rappelez-vous quand on lui a montre le coeur artificiel CARMAT, qu'est ce qu'ily a compris : pas grand chose certainement rien du tout car pour Mr Hollande tout ce qui est technique n'est pas du domaine du chef de l'état.Merci de rendre les codes nucléaires et prendre la porte de l'Elysée, lui envoyer la facture et les faux frais de nourriture, de boissons et de literie pendant ces cinq ans à la tête de l'état. Definitivement le socialisme c'est bien la pensée unique pour tout le monde et surtout pour ces timbrés de socialos !
Je ne vois pas du tout ou est le coup de génie, ni pour le budget, ni encore pour la modernité, ni pour l'informatique ou les robots. Monsieur Hollande est un boutiquier de la politique avec Madame Royal qui préfère definitivement Cuba à la France moderne !
a écrit le 05/12/2016 à 13:33 :
Mr Hollande est un manœuvrier...il attend les primaires de la gauche soient finies et ensuite, il annonce en mars sa candidature avec l'espoir de voir sa côte de popularité remonte d'ici là....
Nos politiques ne sont ils pas sans vergogne ? Scénario possible...
Réponse de le 06/12/2016 à 15:28 :
Une candidature en Mars avec un montebourg ou un valls en face pour fracturer encore plus le ps et la gauche au sens large ?
Vous rêvez mon ami ou prenez vos désirs pour des réalités..
Réponse de le 07/12/2016 à 19:03 :
@alain
Tout va se jouer dans les primaires, et il peut y avoir beaucoup de surprises comme l'élimination de Sarko et ensuite de Juppé....dernièrement.
a écrit le 05/12/2016 à 13:03 :
Le retour de l'homme providentiel , tous en ont rêvé ...Sarkosy le premier , avec quel résultat !!!!
Désolé pour Hollande mais l'histoire ne repasse pas le plat ... Et si de Gaulle a réussi le coup c'est aussi en raison de cette certaine idée de la France par la quelle il commence ses mémoires " toute ma vie je me suis fait une certaine idée de la France ...."
a écrit le 05/12/2016 à 12:58 :
Ce raisonnement suppose que Hollande avait la maitrise des choses.C'est lui faire trop d'honneur.S'il avait été aussi intelligent que prétend l'auteur, il aurait dissous l'assemblée lorsqu'il avait la possibilité de la faire.
Réponse de le 19/12/2016 à 22:17 :
hollande voulait tout enlever quand la droite était au pouvoir! une fois lui au pouvoir il laisse tout trop bon pour son porte feuille et ne pas décevoir les copains qu il a si généreusement casés comme la famille !!!!!!!car il en a fait profiter un paquet
a écrit le 05/12/2016 à 11:46 :
Hollande fin stratège. Il est temps d'accepter la réalité. Il n'a jamais rien vu venir pendant 4 ans....avec toujours 10 coups de retard. Comme si le scénario d'un retour en février contre le vainqueur de la primaire est-il possible ? Et quand bien même les français n'en veulent plus. Alors vous avez beau espérer son retour et écrire des articles dignes de legorafi.....il aurait la sanction des urnes à la sortie. Alors à moins de faire un coup d'État c'est fini pour lui. Non mais fin stratège.... Vous essayez de donner du sens à son action politique. Alors qu'il faut juste y voir une succession d'échecs . Libre à vous d'en donner un sens pour masquer son incompétence
Réponse de le 05/12/2016 à 12:10 :
Déficit public FRANCE 2011 : 5.1 % du PIB
Déficit public ALLEMAGNE 2011 : 0.9 % du PIB.

Déficit public FRANCE 2001 : 1.6 % du PIB.
Déficit public ALLEMAGNE 2001 : 2.4 %du PIB.

En FRANCE, quand on est non pas seulement incompétent, mais totalement nul, on n'hésite pas à se représenter sans vergogne.
Mais seul le baratin compte pour certains.

La faillite pour 2022.
a écrit le 05/12/2016 à 11:42 :
Ah ah très drôle !!!
Peut-être un calcul pour 2022 à la rigueur ...
a écrit le 05/12/2016 à 11:40 :
"Mais qui n'a pas compris que le sport automobile ce n'est pas le sport du nouveau siècle, que c'était celui de l'ancien, de la vieille société industrielle finissante"

sublime, succulent

full respect!
a écrit le 05/12/2016 à 11:25 :
Ouep... sous toutes réserves. Car Fillon l'à emporté grâce aux réseaux sociaux entre autres, ce qui démontre qu'il n'est pas totalement à côté de la plaque. je pense que 2017 va être une année remplie de surprises !
Réponse de le 07/12/2016 à 9:48 :
@Alfred
"Car Fillon l'à emporté grâce aux réseaux sociaux entre autres, ce qui démontre qu'il n'est pas totalement à côté de la plaque"

Fillon a remporté une primaire de 4 millions de votants, pour la plupart des retraités aisés d'après les remontées des bureaux de vote (65 ans de moyenne d'âge). Ces mêmes retraités qui préconisent tout un tas d' "efforts" pour ces chiens de salariés qui ne sont pas encore à la retraite, ainsi que des efforts sur les retraites, mais surtout pas sur leurs pensions personnelles, uniquement sur les durées de côtisation et montants des pensions de ceux qui ne sont pas encore à la retraite. Fillon ne peut pas miser sur la moindre "jeunesse". Son seul coup à jouer est le poids électoral encore énorme des baby-boomers, qui va de pair avec l'abstention croissante des jeunes.
a écrit le 05/12/2016 à 11:01 :
Et nous retrouvons ici la logorrhée habituelle et insipide de tous nos grands commentateurs de la vie publique et politique dont la caractéristique principale est le parler pour ne rien dire avec une variante dans les médias audio le "s'écouter parler "
A l'évidence nous ne sommes plus ni dans l'information ni dans le journalisme mais dans la com. dont le seul but du commentateur est de faire parler de lui .
Le commentateur , expert, consultant etc.... se caractérise par sa manière de se précipiter sur les micro et caméras et même s'il n'a rien à dire il ne peut s'empêcher ....de le dire quand même .....
a écrit le 05/12/2016 à 10:55 :
Entièrement d'accord, le discours de FH en mars prochain est déjà écrit :
"Chères concitoyens, la France vit des heures graves et est menacée par un pouvoir ultra-libérale (si fillon en tête des sondages) ou faschistes (si Marine est en tête).
Ma famille politique n'a pas su s'accorder sur un leader incontestable (2ème tour Valls/Montebourg et le perdant refusera de soutenir le gagnant, Macron patauge à 10%).
Le modèle social Français est lourdement menacé. C'est pourquoi je fais le sacrifice de ma personne et suis contraint de me présenter à vos suffrages pour vous défendre de vos turpitudes.
Réponse de le 05/12/2016 à 11:41 :
Pourquoi pas, le coup de l'intox ou du sauveur de l'humanité va marcher une fois encore?. François comme le petit Pierre auront beau crier au loup personne ne vont les écouter car plus audible.
a écrit le 05/12/2016 à 10:50 :
Surtout qu' Hollande n'aura que 67 ans en 2022. Le désastre Fillon étant une quasi certitude sociétale, et les divers candidats de gauche s'étant copieusement étripés, Hollande pourrait bien être le "recours" au prochain tour. De Gaulle en son temps avait bien claqué la porte...avant qu'on ne revienne le chercher. Cette hypothèse vaut ce qu'elle vaut, mais elle n'est pas moins crédible que Valls, Macron, Mélenchon, Montebourg... Président.
Réponse de le 06/12/2016 à 15:35 :
C'est fou comme les socialistes ou gauchistes comme Valde89 ou citoyen blasé ont du temps pour louer moije et critiquer la droite.
A part ça vous faîtes quoi de vos journées ?!
a écrit le 05/12/2016 à 10:25 :
"aucun candidat de gauche ne parviendra probablement à s'imposer"

Valls et Macron candidats de "gauche" sans rire ? C'est tout simplement indéfendable.

Bonne analyse quand même qui montre surtout comme nos politiciens sont vachement intéressés par le bien être du peuple.

Élections piège à gonds.
a écrit le 05/12/2016 à 10:13 :
et ça se dit Prof...mouahahahah y a encore un peu de jus dans le citron au gouvernement c'est ça ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :