Les actions de Warren Buffett, antidotes à la crise

 |   |  496  mots
Warren Buffett (89 ans) (à gauche) et son associé, Charlie Munger (96 ans ), patrons de la société Berkshire Hathaway
Warren Buffett (89 ans) (à gauche) et son associé, Charlie Munger (96 ans ), patrons de la société Berkshire Hathaway (Crédits : Reuters)
LA CHRONIQUE DU "CONTRARIAN" OPTIMISTE. La violente correction subie par les marchés financiers face aux incertitudes de la pandémie du Coronavirus fait craindre le pire. A 89 ans, Warren Buffet rappelle combien la réaction court-termiste n'est pas la bonne stratégie sur les marchés actions qui restent de bons investissements sur le long terme.

Il y a deux semaines, un vent de panique a soufflé chez les investisseurs, en particulier sur les marchés d'actions, où quelque 5 000 milliards de dollars de capitalisation ont disparu, faisant de cette semaine la pire depuis la crise de 2008. Ils s'affolaient devant la propagation rapide du Covid-19 à travers le monde qui a pour conséquence de gripper l'activité. « L'économie mondiale est en danger », dramatisait l'OCDE qui a d'ores et déjà révisé ses estimations de croissance pour 2020 de 2,9 % à 2,4 %.

Que faire?

Mais que faire ? Peut-être prendre les conseils de vieux sages. Par exemple, ceux que Warren Buffett (89 ans) et son associé, Charlie Munger (96 ans !), patrons de la société Berkshire Hathaway, prodiguent dans leur célèbre lettre annuelle adressée à leurs actionnaires. Leurs résultats prouvent qu'ils n'ont pas besoin du blabla de la com' : depuis 1965, la valeur boursière de Berkshire Hathaway (voir graphique ci-dessous) affiche une progression moyenne annuelle de 20 % quand l'indice S&P 500 (qui regroupe les 500 plus importantes capitalisations américaines) est à 10 %. En cumulé, le résultat est plus spectaculaire grâce aux intérêts composés : + 2 744 062 % contre...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/03/2020 à 8:41 :
Ce ne sont pas les petits actionnaires qui engendre ces énormes tendances, ce sont les actionnaires milliardaires et les volumes gigantesques d'actions qu'ils spéculent, sans compter leurs ordinateurs qui achètent et vendent au millième de seconde.

Par ailleurs, c'est du fait de ces "vieux sages" que l'économie réelle s'est écroulée il serait donc bien plus opportun d'arrêter de les écouter étant bien plus vieux que sages.
Réponse de le 16/03/2020 à 17:19 :
la peur de la situation fait fir les investisseur...l’économie (et la bourse) mettra des années à s'en remettre mais sur le long terme le situation d' améliorera.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :