PODCAST. "Nos modes de consommation ne sont absolument pas durables", Pierre-Etienne Roinat (Recommerce)

 |  | 201 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : DR)
ÉPISODE 20. L'invité est Pierre-Etienne Roinat, cofondateur et PDG de Recommerce. Il donne sa vision et les ambitions du groupe pour donner une seconde vie à nos produits technologiques. Une discussion qui donne aussi l'occasion de découvrir l'homme derrière l'entrepreneur. Par Olivier Mathiot et Thomas Benzazon. (*)

"40 nuances de Next" est un podcast conçu pendant le confinement par (*) Olivier Mathiot, le président de The Camp, un campus dédié aux nouvelles technologies basé à Aix-en-Provence et (*) Thomas Benzazon, multi-entrepreneur, en partenariat avec La Tribune, Maddyness, l'association France Digitale et la French Tech, le label créé par le ministère de l'Economie.

Pour rappel, Le Next 40 est une initiative lancée par Bercy à l'automne 2019. Il regroupe les 40 plus grosses startups françaises, déterminé sur la base de critères économiques (montant des levées de fonds, chiffres d'affaires, taux de croissance annuelle) porté par le Secrétaire d'Etat au Numérique Cédric Ô. Il est donc une référence explicite au CAC 40, les 40 plus grosses capitalisations boursières françaises. Ce Next 40 sera-t-il le prochain CAC 40 ? Ou bien est-il encore un CAC 40 en devenir ? Car la question du monde d'après est là présente dans tous les esprits.

Dans chaque épisode, un ou une entrepreneur du Next 40 (cuvée 2019).

Voici le podcast avec Pierre-Etienne Roinat, Président du Directoire et cofondateur de Recommerce Group.

Première partie

Seconde partie

Lire aussi : A quoi sert le French Tech 120 et qui sont les startups sélectionnées ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2021 à 8:44 :
Avec la 5G on va faire du durable !! Ma vieille cafetière est durable, je l'ai eu à l'âge de 20 ans et j'en ai 69. Mon petit frère (67 ans) a récupéré la machine à laver de maman à son décès, et elle fonctionne toujours. Avec 4 enfants et 1 adulte à la maison ça faisait déjà pas mal de lessive. Maintenant ça tombe en panne pour un rien et ce n'est pas réparable. Quel progrès......... pour le capital !
a écrit le 21/01/2021 à 18:53 :
"Mode de consommation pas durable". Le constat est fait depuis qu'on sait que les énergies fossiles sont un stock fini et qu'un jour il y en aura plus. Les calculs datent de plusieurs décennies. On sait aussi que la combustion de ces produits génère des gaz nocifs pour la
santé et le climat. Il faut donc consommer différemment.On fait comment vu que rien n'est durable...ou cher?
a écrit le 21/01/2021 à 13:41 :
Ben c'est sur, le matos d'il y a 10 ans n'est plus compatible, vous imaginez une minute un pc encore tout propre de 2010 tourner sous windows 10 avec 2 go de mémoire?
Mais c'est pareil en électricité, ce que vous avez dans votre maison du bon matos des années 2000 jamais en panne plus à la norme pondues par des obsédés de la norme.
Un bon truc pour enrichir des artisans à 55 balles de l'heure.
Regardez ce scandale des mamies ou papys ne pouvant plus utiliser leur téléphone traditionnel!
Réponse de le 21/01/2021 à 14:13 :
Mon PC de 2007 possède 8 go de mémoire vive, et mon PC de 2011, 32 go de mémoire vive. Quand on veut, on peut
a écrit le 21/01/2021 à 12:46 :
he ben quand la france sera 100% ecolo electrique, on decouvrira ' en haut lieu' que non seuelemnt les reseaux ne suivent pas, non seulement l'economie va au tas, et qu'en plus c'est pas ecolo!
( et qu'en plus la france dependra de la chine ce qui fera dire a quelqu'un haut place en morale ' c'est pas ecolo, alors on l'interdit' - et qui sera a traduire par ' on depend de la chine, on va voter une taxe sur les constructeurs de voitures et les obliger a developper du thermique-)
ce qui n'est pas durable, c'est le fonctionnement de la societe, c'est donc largement pire
a écrit le 21/01/2021 à 12:29 :
En effet et nos modes de production non plus. Or pour infléchir sur la consommation il faut faire obéir 8 milliards d'humains alors que pour infléchir la production quelques milliers suffiraient.

Uue vaste hypocrisie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :