Les Lillois de Retail Shake veulent « scanner » tout le commerce

 |  | 690 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : dr)
Démocratiser la veille concurrentielle et proposer une analyse en temps réel des marques et des enseignes : c'est la promesse de la startup Retail Shake. L'application sur abonnement a déjà séduit des enseignes comme PicWicToys, Leroy Merlin, Weldom et quelques marques.

« Nous sommes en quelque sorte un GPS, avec une vue satellite », résume Irwan Djoehana, fondateur de cette startup lilloise. « Retail Shake prend une photo mais reconstitue aussi le film puisque on historise la plupart des données ». Dans l'univers de la veille concurrentielle, il n'est évidemment pas le seul (tels SimilarWeb, Paarly, Sindup, Meltwater). Certains acteurs récupèrent déjà les prix ou les avis clients.

« Mais nous sommes, à ma connaissance, les seuls à proposer une analyse à 360° pour identifier par exemple un prix cassé mais qui n'a pas de stock derrière, à constater qu'une nouveauté ne met pas avant une photo d'assez bonne qualité, à pouvoir rattacher les données à une matrice BCG (NDLR : afin de déterminer les investissement et besoins en fonds de roulement), à analyser les produits stars et les poids morts...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :