« On voit une hausse de la demande pour fabriquer en Île-de-France », Tiphaine Chouillet, La Source française

PARIS BUSINESS. Dans un contexte de relocalisation de l'économie, la Source française met en relation les donneurs d'ordre et les fabricants locaux de produits et de matériaux. Sa co-fondatrice Tiphaine Chouillet était l'invitée, le 25 janvier à 18h45, de BFM Paris et de La Tribune dans le cadre de l'émission "Bonsoir Paris".
César Armand

2 mn

Depuis la rentrée de janvier, La Tribune et BFM Paris s'unissent pour vous proposer, à travers l'émission Paris Business (tous les mardis à 18h45), l'interview d'un décideur de l'économie francilienne au cœur de l'actualité. Une occasion de décrypter ensemble les dossiers, enjeux et tendances de l'économie locale, animée par Marguerite Dumont pour BFM Paris et César Armand pour La Tribune. (Crédits : C.A.)
Depuis la rentrée de janvier, La Tribune et BFM Paris s'unissent pour vous proposer, à travers l'émission Paris Business (tous les mardis à 18h45), l'interview d'un décideur de l'économie francilienne au cœur de l'actualité. Une occasion de décrypter ensemble les dossiers, enjeux et tendances de l'économie locale, animée par Marguerite Dumont pour BFM Paris et César Armand pour La Tribune. (Crédits : C.A.) (Crédits : C.A.)

Paris Business avec La Tribune: Une plateforme pour favoriser le "Made in Île-de-France - 25/01

Malgré la crise économique et sanitaire, l'industrie demeure le deuxième secteur d'activité en Île-de-France derrière les services de la même façon qu'elle représente près de 40% des dépenses de recherche et développement au niveau national. En tête des exportations, l'industrie aéronautique et aérospatiale, devant les industries automobile et pharmaceutique.

Lire aussi 7 mnRégionales: l'Île-de-France, une terre industrielle à la « réputation internationale » ?


Dans ce contexte de relocalisation de l'économie, la Source française met en relation les donneurs d'ordre et les fabricants locaux de produits et de matériaux. Invitée de BFM Paris et de La Tribune dans la séquence "Paris Business" de l'émission "Bonsoir Paris", sa co-fondatrice Tiphaine Chouillet explique "accompagner et amplifier ce mouvement pour redynamiser les territoires mais aussi préserver les savoir-faire".

"Nous sommes une plateforme facilitatrice et multi-secteurs - à l'exception de l'alimentaire et des hautes technologies - où nos clients viennent en grande partie de l'artisanat mais aussi des grandes industries chercher des techniques et des matériaux", ajoute-t-elle.

La plupart des donneurs d'ordre sont implantés à Paris, mais "on voit une hausse de la demande pour fabriquer en France, en île-de-France comme dans d'autres régions", relève Tiphaine Chouillet. Elle-même référence les fabricants, qui vont de l'entreprise de plus de 10 salariés au "grand groupe industriel".

"Avoir ses fabricants dans la ville d'à côté plutôt qu'à Shanghai, c'est aussi pratiquequ'important d'un point de vue écologique", poursuit la co-fondatrice de La Source française.

Si la mise en relations entre les deux parties prenantes reste gratuite, le modèle économique est fondé sur des services supplémentaires comme l'accompagnement du porteur de projet jusqu'au bout de sa démarche.

"Pour une gamme de tabourets en île-de-France, nous pouvons aider à la création de plans et à la modélisation en 3D, jusqu'à son positionnement sur le marché", conclut Tiphaine Chouillet.

Lire aussi 5 mnConstruction: "Les collectivités doivent pouvoir mieux valoriser les matériaux locaux"

César Armand

2 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.