Ikea concrétise son arrivée à Nice

 |   |  355  mots
Le tout ne prévoit pas que 24.000 m2 de surface de vente mais également 16.700 m2 de logements, 2.000 m2 de bureaux et 3.400 m2 de commerces en pied d'immeuble.
Le tout ne prévoit pas que 24.000 m2 de surface de vente mais également 16.700 m2 de logements, 2.000 m2 de bureaux et 3.400 m2 de commerces en pied d'immeuble. (Crédits : Ikéa)
C'est fait : le géant du meuble suédois et la Ville de Nice ont finalisé la promesse de vente du terrain qui accueillera le futur bâtiment prévu pour s'installer dans l'Eco-Vallée en 2018. Un magasin qui se distinguera de tous les autres...

C'était l'étape attendue car significative de l'état d'avancement du projet. Avec la signature de la promesse de vente du terrain de 4 hectares prévu pour accueillir le prochain magasin bleu et jaune, la ville de Nice et Ikea affirment bien que le mariage sera consommé. Car Ikea et les Alpes-Maritimes, c'est une histoire d'amour contrariée. Après avoir vu le projet d'une installation à Mougins à quelques kilomètres de la Baie de Anges être abandonné pour cause de levée massive de boucliers de la part d'opposants très engagés et de desserte routière non adaptée, en 2013, le suédois confirme son arrivée en terres nicoises devant un Christian Estrosi très satisfait. Le maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d'Azur pouvait se targuer d'avoir réussi là où d'autres ont échoué.


Un Ikea inédit

Cependant, prévue pour 2016, l'installation du spécialiste du meuble en kit dans l'Eco-Vallée, au sein de l'éco-quartier de Nice Saint-Isidore a été repoussée, essentiellement dit-on pour des questions de redéfinition du projet. Car à Nice, et d'autant plus dans l'Eco-Vallée, ce territoire dédié aux technologies vertes, pas question de voir l'habituel cube bleu et jaune se dresser. En avocat persuasif, Christian Estrosi a donc demandé un bâtiment mieux léché, moderne, durablement compatible... C'est donc Jean-Michel Wilmotte, l'architecte même de l'Allianz Riviera - les deux bâtiments étant voisins - qui a été choisi pour imaginer cet Ikea à nul autre pareil.

Car le tout ne prévoit pas que 24.000 m2 de surface de vente mais également 16.700 m2 de logements, 2.000 m2 de bureaux et 3.400 m2 de commerces en pied d'immeuble. Et pour cette partie de l'opération, c'est Bouygues Immobilier qui a été choisi par Ikea. Le tout sera assorti de 2.000 places de parking enterrées. Si la vente du terrain s'élève à 21 millions d'euros, l'investissement total est lui de 150 millions d'euros. Prochaine étape : dépôt du permis de construire et demande à la CDAC d'ici la fin de l'année. La livraison est impatiemment attendue pour 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :