Bandeau Législatives (région)

La Tribune Women's Awards récompense les femmes entrepreneures en Rhône-Alpes

 |   |  783  mots
de gauche à droite, de bas en haut - Bénédicte Curan, Recettes et Cabas - Hélène Martini, ENSP - Mériam Chebre, Total - Corinne Hardy, Mérial - Maija Airas-Ceri, GOTTA JOGA - Laurent Richard, Harmonie Mutuelle - Claire Saddy, REF - Marie-Audrey Lepeltier, La Banque Postale - Jacques Longuet, ERDF - Jean-Paul Mauduy, Président de la CCIR - Patrick Hugon, Harmonie Mutuelle - Aziliz de Veyrinas, La Tribune
de gauche à droite, de bas en haut - Bénédicte Curan, Recettes et Cabas - Hélène Martini, ENSP - Mériam Chebre, Total - Corinne Hardy, Mérial - Maija Airas-Ceri, GOTTA JOGA - Laurent Richard, Harmonie Mutuelle - Claire Saddy, REF - Marie-Audrey Lepeltier, La Banque Postale - Jacques Longuet, ERDF - Jean-Paul Mauduy, Président de la CCIR - Patrick Hugon, Harmonie Mutuelle - Aziliz de Veyrinas, La Tribune (Crédits : Emmanuel Foudrot - La Tribune)
La Tribune en créant les « Tribune Women's Awards » a fait mieux que créer un événement, elle a créé un genre. Et ce genre se multiplie à l'infini, dans les régions et dans le temps. Cette troisième année en Rhône-Alpes confirme l'importance de la manifestation.

La cérémonie de remise de prix ce 29 juin a ainsi réuni plus de 250 personnalités du monde de l'entreprise et des affaires de la région, à la Chambre de Commerce et de l'Industrie Rhône-Alpes. Jean-Paul Mauduy, son président, a renouvelé son enthousiasme pour la manifestation mettant en avant le talent des femmes Rhône-Alpines « Notre région compte plus de 50 000 femmes chefs d'entreprise. Il faut les encourager et les saluer comme des exemples à suivre. Ce bel événement y participe »

Qui ose gagne !

Olympe de Gouges, qui rédigea en 1792 la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, a écrit la célèbre formule : "Si la femme a le droit de monter à l'échafaud, elle doit aussi avoir le droit de monter à la tribune"

Elle se serait réjouie de voir ces cinq femmes au parcours de vie exceptionnel monter à la tribune. Ce sont avant tout des bosseuses, elles ne s'arrêtent pas, n'ont pas d'heure, pas de limites. Elles sont investies, engagées, pour elles, entreprendre c'est comme respirer. Leur énergie se puise dans leur travail et leurs engagements. Elles ont appris à capitaliser même sur l'échec... et c'est aussi ce qui fait leur force.

Les catégories et les lauréates

C'est après la sélection des dossiers,  reposant sur des critères quantitatifs visant à souligner la croissance et la performance économique mais aussi sur des critères qualitatifs, éclairant les initiatives prisent en faveur de la mixité, que le jury a retenu 10 nommées pour chacune des 5 catégories définies cette année.

  • Femmes de sciences et de recherche, ce prix récompense une femme en poste dans une administration ou une entreprise exerçant une profession scientifique et technique. Lauréate, Mériam CHEBRE, Directrice scientifique déléguée adjointe au traitement numérique et à la modélisation de TOTAL SA s'est vue remettre son trophée par Claire SADDY fondatrice et présidente d'honneur du Réseau Economique Féminin (REF) elle a appuyé sa motivation pour son programme de womentoring dédié aux étudiantes pour recruter des femmes dans le domaine scientifique où elles font cruellement défaut. Elle a créé  l'association «  Elles bougent - Rhône-Alpes »
  • Numérique, ce prix récompense une femme entrepreneure ou cadre dirigeante dont le métier est lié au secteur des nouvelles technologies. Créatrice d'une application pour le yoga la lauréate, Maija AIRAS-CERI  créatrice de GOTTA JOGGA recevait cette récompense des mains de Marie-Audrey LEPELTIER, directrice de production de La Banque Postale Centre Financier de Lyon, très émue cette Finnoise a chaleureusement remercié le réseau entreprendre au féminin.
  • Smart City, ce prix récompense une femme issue du secteur public ou privé qui joue un rôle remarquable dans la vision de la ville du futur au sein de sa structure. La lauréate, Hélène MARTINI  Directrice de l'Ecole Nationale Supérieure de Police basée à Saint Cyr au Mont d'Or, récompensée par Patrick HUGON Directeur Général Adjoint en charge de la région Sud Est d'Harmonie Mutuelle, a insisté sur la nécessite d'avoir des femmes dans ces métiers et encouragé les jeunes femmes à devenir  commissaires, et a regretté que malgré leurs capacités, elles manquent de confiance en elles.
  • Start-up, ce prix récompense une femme fondatrice et actionnaire majoritaire d'une entreprise, de moins de 10 salariés, de minimum 1 an d'existence et à fort potentiel de croissance. Lauréate, Bénédicte CURAN Fondatrice et dirigeante de RECETTES ET CABAS reçoit son prix de Juliette JARRY, dirigeante d'ADEA PRESENCE, elle a souligné qu'elle n'avait eu aucune difficulté à créer et faire grandir sa société et a encouragé, celles qui ont des projets, à se lancer.
  • Manager, ce prix récompense une femme, cadre dirigeante, dont les performances et les résultats sont remarqués : résultats commerciaux, management, conduite au changement, sens de l'innovation, politique RSE. Lauréate, Corinne HARDY Head of Market Intelligence de MERIAL  distinguée par Jacques LONGUET, Directeur régional d'ERDF Rhône-Alpes, veut mettre à profit cette reconnaissance pour faire grandir sa fondation Alliance pour la Mixité en Entreprise (AME).

L'objectif de la manifestation de révéler les talents de femmes, chef d'entreprise ou exerçant une profession de cadre dirigeant, au sein d'une société, a été atteint. Leur parcours n'était pas tout tracé mais dans la vie il n'y a pas de hasard et autodidactes ou diplômées elles étaient programmées pour gagner ! Il manque des femmes dans les métiers d'ingénieurs et dans les domaines scientifiques, mesdemoiselles foncez !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :