Bandeau Women For Future

Elysabeth Benali-Leonard, le coup de foudre pour l’international

 |   |  342  mots
Elysabeth Benali-Leonard, CEO de France Paratonnerres
Elysabeth Benali-Leonard, CEO de France Paratonnerres (Crédits : DR)
Chaque semaine La Tribune et son partenaire Bpifrance vous font découvrir une femme dirigeante ou créatrice d'entreprise dans nos régions. Avec France Paratonnerres, Elysabeth Benali-Leonard participe au leadership de la France dans le domaine des paratonnerres.

Après un Master Degree à l'Institut des Hautes études internationales et du Développement de Genève, Elysabeth Benali-Leonard dirige la société de conseil EBAM France. Il lui manquait cependant « la grande noblesse de fabriquer des produits. J'ai souhaité devenir artisan du développement et de la croissance de mon entreprise ». Passionnée par l'international et par la Recherche et Développement, elle reprend en 2008 la société France Paratonnerres créée en 1974. Depuis, cette petite PME est devenue une entreprise internationale, l'un des trois leaders mondiaux dans la technologie du Paratonnerre à Dispositif d'Amorçage (PDA) de protection contre la foudre inventée par le CNRS dans les années 80. Sa société, dont la production est réalisée intégralement en France, signe des contrats d'envergure sur les cinq continents, confirmant ainsi sa notoriété et sa fiabilité. France Paratonnerres protège notamment la Cité interdite de Pékin, la Tour Eiffel et le Pas de Tir Ariane Kourou en Guyane. Pour en arriver à ce niveau d'expertise, Elysabeth Benali-Leonard, membre expert permanent du comité National AFNOR, du Cenelec (TC81) et de la CEI (TC 81X), a engagé une équipe R&D dès l'acquisition de l'entreprise.

La dirigeante pense aussi au bien-être de ses salariés qui « n'est pas une fin mais un moyen de développer l'entreprise ». Et à l'impact de sa société sur son environnement. « Nos produits, d'une durée de vie de 35 ans, s'opposent à l'obsolescence programmée, sont autonomes en énergie et consomment moins de cuivre que d'autres paratonnerres. L'entreprise est ainsi labellisée Bilan Carbone. » Elle est aussi membre de Reporters sans Frontières et « très impliquée depuis trois ans dans deux associations qui défendent la caricature de presse, Le Crayon et le Salon International de la Caricature, du Dessin de presse et d'Humour ».

En partenaire de choix, « Bpifrance a compris, suivi et accompagné l'entreprise dès sa reprise ». Elysabeth Benali-Leonard participe aux événements organisés pour le réseau Bpifrance Excellence pour faire face à l'isolement des chefs d'entreprise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :