Mitsubishi Electric réduit ses pertes

 |   |  274  mots
Le groupe japonais d'électronique Mitsubishi Electric a annoncé ce mardi une perte réduite à 2,84 milliards de yens (21 millions d'euros) à l'issue des neuf premiers mois de son exercice. Le groupe, qui souffre de la récession internationale et de la cherté de la devise japonaise, anticipe un bénéfice d'exploitation annuel divisé par deux.

Le groupe japonais d'électronique, de systèmes industriels et d'énergie solaire Mitsubishi Electric a annoncé ce mardi une perte nette réduite à 2,84 milliards de yens (21 millions d'euros) à l'issue des neuf premiers mois de son exercice. Mitsubishi Electric avait enregistré un déficit net de 25 milliards de yens, à la fin du seul premier semestre, mais les trois derniers mois de la période passée en revue ont été bénéficiaires. Au terme des neuf premiers mois de l'exercice antérieur, Mitsubishi Electric avait dégagé un bénéfice net de 51,15 milliards de yens.

Le groupe qui souffre de la récession internationale et de la cherté du yen a enregistré un chiffre d'affaires des neuf mois en baisse de 14,6% en glissement annuel à 2.310,62 milliards de yens (17,4 milliards d'euros), en raison d'un net recul des investissements des industriels notamment dans les systèmes d'automation d'usine, en début d'année. Pour les trois premiers trimestres, Mitsubishi Electric a fait état d'un profit d'exploitation de 54,34 milliards de yens (409 millions d'euros), en repli de 67,3% sur un an.

Pour l'intégralité de l'année budgétaire qui s'achèvera le 31 mars, Mitsubishi Electric s'attend toujours à une perte nette de 20 milliards de yens (environ 150 millions d'euros), en raison de la chute attendue des ventes sur l'ensemble de l'année par rapport à la précédente. Il escompte un chiffre d'affaires annuel de 3.300 milliards de yens (24,4 milliards d'euros), soit une baisse de 10% sur un an, après un recul de 9,5% l'an passé. Le bénéfice d'exploitation annuel devrait pour sa part être divisé par deux pour la deuxième année de suite à 60 milliards de yens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :