Free Mobile : le coup de la panne expliqué par l'Autorité des télécoms

 |   |  485  mots
Les pannes de Free Mobile résultent d'un problème d'interconnexion avec le réseau d'Orange.Copyright Reuters
Les pannes de Free Mobile résultent d'un problème d'interconnexion avec le réseau d'Orange.Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les pannées rencontrées par les abonnés de Free Mobile résultent de l'intensité du trafic, mais également de l'utilisation massive de vieux téléphones 2G, explique le président de l'Arcep.

Enfin une explication! Les récentes pannes dont ont été victimes les abonnés de Free Mobile sont liées à des problèmes d'interconnexion entre le réseau du nouvel opérateur de téléphonie mobile et celui d'Orange. Ces problèmes résultent de l'intensité du trafic, mais également de l'utilisation massive de vieux téléphones 2G, indique le président de l'Arcep (l'Autorité de régulation des télécoms), Jean-Ludovic Silicani, dans un entretien au Figaro.

2,2 millions d'abonnés chez Free Mobile

Pour rappel, le réseau de Free Mobile a été affecté ces dernières semaines par plusieurs pannes, dont la dernière, mardi, avait empêché les communications entre 17h et 21h. Selon Jean-Ludovic Silicani, "les deux parties ont sous-estimé à la fois le nombre d'abonnés et la quantité de trafic passant par le réseau d'Orange". Free Mobile et Orange ont en effet signé un accord d'itinérance permettant aux abonnés du premier de passer par le réseau du second dans les cas où ils ne seraient pas couverts par le réseau de Free Mobile. Selon les estimations de Bouygues Telecom,  la clientèle de Free Mobile atteindrait déjà 2,2 millions d'abonnés. Toutefois, "depuis quelques semaines, nous notons une nette décroissance, nous traitons fin mars entre 15.000 et 25.000 demandes de portabilité par jour, alors qu'il nous était arrivé de traiter jusqu'à 60.000 dossiers par jour aprèsl'arrivée de Free sur le marché", a indiqué à l'AFP Nicolas Houéry, directeur opérationnel du GIE Portabilité, cet organisme qui permet de changer d'opérateur tout en gardant son numéro.

Utilisation massive de téléphones 2G

En tout état de cause, Free Mobile et Orange n'ont également pas assez pris en compte le fait que "les offres à 2 euros de Free Mobile conduiraient les consommateurs à ressortir d'anciens téléphones utilisant le réseau 2G", ajoute Jean-Ludovic Silicani, alors que les téléphones les plus récents utilisent le réseau 3G. Or, cette utilisation est massive, puisque, selon le président de l'Arcep, "aujourd'hui, près de la moitié des appels de Free Mobile sont en 2G, mais comme il ne dispose pas d'un tel réseau, ses clients utilisent celui d'Orange".

Un avertissement lancé à Free

Jean-Ludovic Silicani souhaite, si cela est nécessaire, que les deux opérateurs puissent "s'entendre pour réaménager le contrat d'itinérance"."S'ils ne parviennent pas à se mettre d'accord, ils peuvent nous saisir et nous trancherons", a-t-il ajouté. Il a également adressé un avertissement à Free, précisant que l'Arcep se réservait la possibilité de "lancer une procédure de mise en demeure" si elle estime que les investissements de la société pour déployer son réseau sont insuffisants. Free s'est engagé à couvrir 75% de la population métropolitaine d'ici à 2015. Actuellement son taux de couverture est de 27%, ce qui est conforme à son cahier des charges.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2012 à 14:19 :
c'est pas ma faute c'est l'autre tu parles pipo vous en connaissez encore beaucoup des ltelephones 2G? free n'a qua.'.investir dans son reseau et ne pas nicher chez les autres comme le coucou!!point bas!!! mais cela coute cher oui evidemment si l'on est pas capable d'assumer on vend des cacahutes et sa ne met pas le bordel qui est ce qui trinque : c'est le client qui n'a qu'une envie c'est de se barrer de cette boite
Réponse de le 24/03/2012 à 14:44 :
C'est tout a fait plausible car une offre à 2 ? est pour une population aux ressources faibles qui ne peuvent pas investir dans un iBidule à 700 ? même si celui ci est subventionné par l'opérateur (en fait un crédit qui n'en porte pas le nom).
Réponse de le 24/03/2012 à 17:50 :
ah ben si en plus ils essaient de faire financer le iphone de leurs abonnes a 2 euros par orange, sfr et bouygues, la, chapeau bas !!!
Réponse de le 24/03/2012 à 18:40 :
pas de telephone 2g ...ben si que croyez vous j ai ressorti mon vieux telephone qui marche fort bien pour l usage demandé , j allais tout de même pas racheter un nx truc juste pour telephoner ! (à l origine un telephone cela sert à cela )
Réponse de le 25/03/2012 à 8:14 :
@ churchill
Un iBidule pour 60 minutes de com et 60 sms dans un abonnement à 2 euros, c'est un peu le "beauf" qui s'achète un gros 4x4 à crédit pour rouler seulement en agglomération, mais qui aux premiers grands froids venus ne va pas pouvoir payer la facture EDF/GDF.
a écrit le 24/03/2012 à 14:01 :
En achetant un nouveau téléphone

a écrit le 24/03/2012 à 12:16 :
Oui, ENFIN une explication... mais Free toujours muet... et puis vu qu' une des causes se trouve chez le client ( les vieux téléphones) comment remédier à tout ça ??
a écrit le 24/03/2012 à 12:01 :
Impôts et fonctionnaires font nos chômeurs
a écrit le 24/03/2012 à 12:00 :
pas besoin d'avoir ft polytechnique pour savoir que ceux qui prennent des offres a 2 euros ne vont pas forcement acheter un mobile a 800 euros !!!!!!!! --- concernant l'itinerance, vu le comportement de free, au lieu de demander a orange et ses pigeons de payer pour le tt gratuit, free peut aussi faire les investissements necessaires pour repondre a sa clientele, -- et ce... dans le cadre d'une augmentation de capital geante qui transformerait ses actionnaires en pigeons
Réponse de le 24/03/2012 à 15:15 :
Investir en 2G, je ne pense pas que Free dispose d'une licence 2G. Il est condamné au roaming pour les téléphones 2G only.
Réponse de le 24/03/2012 à 17:49 :
ils pourraient acheter une licence 2g ' au tarif normal' -- on leur a bien vendu une licence 3g non?, en solde, de memoire -- (a u lieu d'exiger que ce soit solde ' car ils n'en n'ont pas les moyens'); et s'ils n'ont pas l'argent, au lieu de traiter les stakeholders d'orange de pigeon, ils peuvent faire une augmentation de capital ou les actionnaires de free se feraient rincer....... ca remettrait l'arrogance de certains a leur place...
Réponse de le 24/03/2012 à 19:27 :
Free n'a pas acheté de frequence 2G parce qu'il n'y en avait pas en
vente.
De même Free n'a pas acheté sa 3G en solde : il l'a acheté au même
tarif que BT, mais payé 3 fois moins cher tout simplement parce qu'il
n'y avait que 3 fois moins de fréquence en vente (et en plus une
partie ne sera dispo que en 2013).
Et pour les téléphone 2G only, ce n'est pas le seul cas faisant
apparaitre des comm en 2G : chez tous
les opérateurs il y des tas de zones où on ne reçoit qu'en 2G.
Réponse de le 24/03/2012 à 21:17 :
free ne dispose pas de reseau 2 G une fois la couverture totale achevée tous les telephones sur leur reseau devra etre 3 G
Réponse de le 25/03/2012 à 15:36 :
Eh les gars ! Vous parlez d'actionnaires FREE ?

Vous savez qui EST l'actionnaire majoritaire de FREE (63,93 %) : Xavier Niel lui-même en personne.
a écrit le 24/03/2012 à 11:47 :
5? les 50 sms chez Virgin soit 10 centimes le sms c'est le payer au minimum 200 fois trop cher !
Le coût de revient d'un sms est à peine 0,001 cts !
L'argent qui va dans la même poche ne profite pas à l'économie donc à l'emploi.

Centralisez la richesse avec ces méthodes et vous verrez s'il y aura du plein emploi

C'est uniquement du bon sens.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :